Puja du Makar Sankranti

Pune (India)

Feedback
Share

Puja du 14 janvier 1996, Pune, Inde, (partie en anglais)

FrTVD 2022-0115

Je suis désolée. Je devais parler dans cette langue car normalement je parle toujours en anglais et vous m’avez entendue de nombreuses fois en anglais. Cela pourrait être traduit; c’était plus destiné aux Indiens qu’à vous.

Je suis très satisfaite de tous les Sahaja Yogis de l’étranger et j’ai vu qu’ils ont très bien utilisé Sahaja Yoga. Je ne pense pas avoir quoi que ce soit à corriger chez eux et ni à leur dire quoi que ce soit à ce sujet, car ils sont vraiment très dévoués et si magnifiques! Les Sahaja Yogis ici ont beaucoup à apprendre de vous. Je leur dis: « Vous devez apprendre d’eux, comment ils ont fait preuve d’humilité. Comment ils se sont ralliés à cette culture Sahaja et comment ils s’élèvent tout le temps de plus en plus haut. »

C’est vraiment remarquable que Sahaja Yoga existe dans ce pays depuis des milliers d’années. Et aussi maintenant, aujourd’hui, il a adopté une approche vraiment massive avec des milliers de personnes qui ont obtenu la Réalisation dans ce pays. Peut-être que dans votre pays, il n’y a peut-être pas autant de monde. Mais je dois dire que je suis vraiment étonnée de la façon dont vous avez adopté Sahaja Yoga et dont vous êtes arrivés à une telle conclusion, que c’est la seule solution pour la vie.

C’est différent, quand je suis à Cabella, je me sens très différente parce qu’il n’y a pas de problèmes parce que les gens sont très simples. Ils ont accepté toutes les solutions. C’est vraiment remarquable, très, très remarquable. Et la façon dont vous avez accepté notre musique et dont vous chantez- et aussi la culture Sahaja qui est très difficile à accepter pour vous – mais vous les avez acceptées et vous les aimez. Je n’ai pas vraiment de mots pour vous dire la vérité, mais ces Sahaja Yogis, ils vous ont vu et ils sont étonnés.

L’autre jour, j’ai rencontré une grande musicienne. Et elle m’a dit: Quand ces garçons ont commencé à chanter ‘Jogawa’, ils étaient surpris, stupéfaits de la façon dont ils pouvaient chanter: « Nous ne connaissons pas aussi bien ‘Jogawa’ qu’ils la chantent ». Et ils ont été vraiment étonnés de voir comment ils en savent plus qu’eux à ce sujet. Donc, je dois dire que quelque chose est formidable chez vous: malgré le fait que vous n’êtes pas nés dans ce pays, c’est suite à des ‘punyas’ de milliers d’années nés dans ce grand pays. Mais quoi qu’il en soit, ce que je vois, c’est que vous respectez tout ce qui est Sahaja d’une si belle manière et que vous avez renoncé à tout ce qui est artificiel, matérialiste, si magnifiquement, qu’il faut vraiment le voir pour le comprendre. C’est tellement beau!

J’espère que tous les Indiens ici retiendront une leçon de vous et qu’ils comprendront à quel point vous êtes dévoués, dans ce pays. Quelqu’un m’a dit: « Mère, quand on va directement en Inde, c’est le Soleil qui nous fait faire toutes ces choses. Le Soleil est si beau! »

Bien que nous ayons tous du soleil ici, nous ne comprenons pas l’importance du soleil comme vous le faites. Et la façon dont vous travaillez, tout le système Sahaja est vraiment merveilleux!

Je pense beaucoup à faire de nombreux programmes et projets pour ce pays, aussi à l’étranger. C’est grâce à votre aide que j’ai pu réaliser quelque chose. Je vous suis vraiment reconnaissante du fond du cœur. Je ne m’attendais pas à avoir une telle réponse de la part de tous les pays occidentaux et aussi des pays orientaux, qui ont aidé Sahaja Yoga à tout point de vue.

Nous tous, Sahaja Yogis de l’Inde, vous sommes reconnaissants de nous avoir apporté toutes sortes de cadeaux et nous avons été tellement bénis. Et nous nous sommes tous réunis si joliment! C’est une telle révélation pour chacun d’eux.

Que Dieu vous bénisse tous.

Merci beaucoup!