Shri Ganesha Puja, Se battre pour l’innocence.

Campus, Cabella Ligure (Italy)

1996-09-15 Shri Ganesha Puja: You Must Fight For Innocence, 60' Download subtitles: EN,FR,NL,RO,TRView subtitles: Add subtitles:
Download video (standard quality): Download video (full quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Listen on Soundcloud: Download audio:
Transcribe/Translate/Verify using oTranscribe


Feedback
Share

Shri Ganesha Puja. Cabella Ligure (Italie), 15 Septembre 1996.

Aujourd’hui nous allons vénérer Shri Ganesha. Je sens qu’aujourd’hui est un moment très opportun où l’innocence est attaquée, spécialement dans les pays européens et américains. Il n’y a plus de respect envers l’innocence, l’innocence n’a plus de valeur. Ils ne comprennent pas combien il est important pour la vie humaine que l’innocence soit respectée en eux-mêmes et aussi à l’extérieur.

La vie humaine est différente de celle des animaux. Les animaux sont, tout le temps, contrôlés ou nous pouvons dire qu’ils se retrouvent dans un complet emprisonnement. Vous pouvez dire qu’ils sont sous la volonté du Seigneur Sadashiva, c’est pourquoi on L’appelle Pashupati.

Mais les êtres humains ont obtenu la liberté de choisir leur ascension, de choisir ce qui est bien, de choisir la vérité. Ils peuvent atteindre cela seulement au travers de l’innocence. Seule l’innocence est la source de joie. Sans innocence vous ne pouvez pas vous réjouir totalement de quoi que ce soit.

Cette innocence est aujourd’hui complètement mise à l’épreuve et, pour en terminer avec l’innocence d’une façon très subtile, il y a une sorte de gens très négatifs, cruels et criminels qui s’y emploient. Si vous dites que leur mental est possédé, cela ne semble pas être cela parce que, par ailleurs, ils sont tout à fait intelligents. Ils sont aussi, d’une certaine façon, créatifs pour ces choses horribles. Donc vous ne pouvez pas dire qu’ils ne sont pas intelligents. Mais d’où tirent-ils cette connaissance de créer quelque chose de si effroyable ?

Dans ce Kali Yuga, tout comme dans Sahaja Yoga, chacun peut y prendre naissance. Cette liberté est là.

Auparavant il n’y a pas eu autant de toutes ces sortes de gens démoniaques qui ont pris naissance sur cette terre. Ces gens démoniaques génèrent des pensées démoniaques que les gens attrapent et ceux-ci commencent à se mouvoir avec cela. Même une bonne personne peut être influencée par cela. Même un saint peut se faire influencer par ça. Donc ces forces du diable, ces forces qui agissent aujourd’hui, proviennent à la base de ces gens horribles.

Tout d’abord ils ont pu venir en tant que faux gurus enseignant quelque chose d’insensé – comme Rajneesh. Ensuite cela peut venir de certains philosophes comme Freud qui est encore accepté dans certains pays comme un grand philosophe, et certains psychologues le vénèrent encore comme un Dieu. Cette connaissance freudienne fut acceptée sans même penser pourquoi Freud faisait cela.

Freud était un Juif et il avait découvert que beaucoup de Chrétiens avaient torturé les Juifs en Amérique. Il s’agit ici d’une autre activité contre le Christ. Et comme ils avaient torturé les Juifs, ce gars a pensé que ce serait mieux de les rendre immoraux, de détruire leur innocence.

Je ne sais pas s’il a pu comprendre cela jusqu’à ce point mais il a commencé avec ses théories qui étaient si choquantes que normalement n’importe quelle personne sensée ne les auraient jamais acceptées. Mais tellement de gens les ont acceptées, en Amérique pour commencer.

Je ne sais pas pourquoi en Amérique les gens adoptent très facilement tout ce qui est absurde et stupide. Ils ont un certain penchant pour de telles choses. Si Freud était venu en Inde, ils l’auraient coupé en mille morceaux, Je vous le dis, et jeté dans la Mer d’Arabie. Ils n’auraient pas pu supporter cette idée, la façon dont il avait insulté la mère et son amour pour son enfant – la pureté de son amour. Mais de façon surprenante, les Juifs ne l’ont pas accepté. Les Juifs ne l’ont pas accepté. Ce sont les Chrétiens qui ont accepté ses idées et ont commencé à mécontenter Shri Ganesha.

Avant tout nous devons comprendre que nous sommes nés en des temps très précaires et dangereux. Du temps du Christ, très peu de gens Le suivirent et ils ne comprenaient d’ailleurs pas grand-chose à la Kundalini. Ils n’avaient aucune connaissance. Ils ne savaient pas que le Christ était l’incarnation de Shri Ganesha. Et c’est dans les pays chrétiens seulement que vous trouverez cette insulte envers le Christ, cette insulte faite ouvertement contre l’innocence, qui est parfois acceptée légalement.

Donc, quand nous sommes nés dans des circonstances si horribles, nous devons nous-mêmes construire une grande force de spiritualité. Quand Je suis arrivée aujourd’hui, il n’y avait pas de brise, aucune feuille ne bougeait, mais vous avez entonné des chants et une brise extraordinaire est survenue venant de vous tous, et cela M’a fait comprendre que cette force Divine a pris naissance. Elle est là, elle agit. Non seulement cela, mais elle est très puissante. Normalement la brise ne vient pas à Moi, cela va dans l’autre sens. Mais il s’agissait d’une brise si formidable que J’ai dû tenir la main de quelqu’un, et pas une seule feuille ne bougeait ! Ainsi avec cette force collective que vous avez, vous devez vous souvenir que vous devez combattre cela, ne pas vous en aller, ne pas fuir. Vous devez combattre ça et vous devez prouver que cette innocence doit être respectée.

L’Adi Shakti a créé Shri Ganesha en premier. Ce fut la première Déité à être créée. Pourquoi ? Parce qu’Elle voulait emplir toute l’atmosphère avec la Chaitanya, avec la sainteté, avec l’auspiciosité. Cela est toujours là. Vous pouvez encore sentir partout que la Chaitanya agit mais cela ne pénètre pas dans les mentalités modernes parce que le mental moderne ne sait pas ce qu’est cette innocence. Ils n’ont absolument aucune idée à propos de l’innocence. La façon dont ils n’arrêtent pas de se comporter partout est réellement quelque chose qui ne s’était jamais produit sur cette terre.

Donc avec l’innocence vient la vie morale. La moralité est l’expression de l’innocence. L’innocence montre à une personne qu’elle est incapable d’être immorale.

J’étais une fois allée visiter un bateau et Je sortais du côté des douanes. Quand Je suis arrivée au niveau des douanes, ils demandèrent : « Possédez-vous quelque chose du bateau ? » J’ai dit : « Oui, évidemment. » Alors ils furent choqués, vous savez. « Qu’avez-vous ? » « Du fromage. » « Et ? » « Et nous avons aussi mangé, et nous avons du fromage avec nous. » « Quoi d’autre ? » « Des livres. » « Des livres ? Vous n’êtes pas supposée avoir des livres d’ici. » J’ai dit : « Pourquoi pas ? » Il a dit : « Vous devez payer des droits de douane. » J’ai dit : « D’accord, combien de droits de douane devons-nous payer ? » « Vous n’avez lu aucun règlement à ce sujet ? » J’ai répondu : « Non. » J’étais innocente. Je n’avais rien lu indiquant qu’on devait payer aussi pour des livres. Il a dit : « Non, non, vous plaisantez. Allez-y ! »

Ils ont trouvé que cette femme était si simple, qu’elle ne se comportait pas comme l’épouse du Président d’une société de transport qui utilisait une très grosse voiture, et ils ne purent pas comprendre que cette femme soit si simple qu’elle dise qu’elle avait pris du fromage et des livres.

Toutes ces lois et tous ces règlements qui lient les gens, sont aussi venus de notre idée du dharma. Mais la racine du dharma est l’innocence. Toutes les lois sont faites pour protéger l’innocent, pas seulement pour punir les criminels mais pour protéger la personne innocente. Donc s’il est prouvé que quelqu’un est innocent, votre innocence vous protège. J’ai pu voir très souvent dans Ma vie que, parce que Je suis si simple, Je dirais, alors Je n’ai eu aucun problème, jamais, à propos de n’importe quoi.

Ceci est une sorte de vibrations très puissantes qui proviennent d’une personne innocente, comme des petits enfants. Si vous voyez les vibrations de petits enfants, des centaines de Sahaja Yogi adultes peuvent ne pas avoir les vibrations d’un seul de ces petits, Je peux vraiment vous l’assurer. Mais une fois qu’ils commencent à grandir, alors ils deviennent très intelligents, très adultes, matures, et comme s’ils avaient perdu leur innocence. Ceci n’est pas de la croissance selon Moi. D’après Moi ceci est la mort de l’innocence.

Etre rusé, intelligent, très intelligent, soi-disant, c’est se tromper très fortement sur soi-même. Dans ce cas, il existe aussi une bénédiction. Tous ceux qui ont commis cette erreur doivent demander pardon à Sadashiva ou à l’Adi Shakti.

Mais Ganesha ne pardonne pas. C’est une chose qui ne va pas chez Lui, Il ne pardonne pas. Si vous L’avez heurté, Il vous frappera en retour.

En fait, comme résultat, nous avons des maladies comme le SIDA et d’autres maladies horribles qui sont appelées des maladies secrètes. Elles sont toutes dues au courroux de Shri Ganesha.

Cette vie immorale que les gens ont menée comme s’ils avaient la permission de Dieu Tout Puissant de faire ce qu’ils veulent, les gens en sont si fiers, ils sont si vaniteux qu’ils pensent que quoi qu’ils fassent, après tout, quoi, rien ne peut leur arriver. Et avec toutes ces choses qui se passent dans ce monde, les gens continuent à adopter cette immoralité sans aucune retenue et s’en vantent. Et J’ai vu des gens de l’élite – J’ai en fait fréquenté des gens de l’élite – ils se fendent de plaisanteries si sales et sont si excessivement chics que Je ne peux juste plus supporter leur compagnie. Ils sont parfois pires que les vagabonds dans la rue.

Ainsi cette maladie s’est répandue, s’est plus répandue parmi les gens plus âgés que les gens plus jeunes, que les enfants. Donc Je pense qu’en fait les gens sont jaloux des petits enfants. Sinon pourquoi attaqueraient-ils les plus jeunes enfants ? Que retirent-ils d’eux ? Avec cette attitude jalouse, ils essayent d’attaquer d’une manière très sale et bizarre. Alors Shri Ganesha ne pardonnera jamais ces gens, jamais, jamais, jamais. Tout d’abord Il va les exposer et Il les punira durant sept vies. Durant sept vies leurs familles vont être poursuivies et durant sept vies eux-mêmes seront pourchassés. C’est cela Son commandement.

Mais si Sa Mère dit : « D’accord, pardonne » ou si le Père dit : « D’accord, pardonne », Il obéit. Il obéit absolument à Sa Mère. Il ne pose jamais de questions, ne questionne jamais, ne répond jamais. Quoi qu’Elle lui dise, bien qu’Il soit aux commandes de tous les Ganas – Il est Ganadheesha – mais devant Sa Mère, Il est juste comme un petit bébé. Il ne conteste jamais la Mère. Même si la Mère essaye de Le tester ou essaye de Le dérouter, Il ne doute jamais d’Elle.

Il ne peut pas tomber dans Sa Maya. Il ne peut tomber dans Sa Maya parce qu’Il est si innocent. Il est semblable à du beurre baratté hors du babeurre. Donc ce beurre ne peut plus jamais se redissoudre.

De la même façon, cet enfant qui est pure innocence, ne peut jamais être contaminé par la Maya de la Mère. La Maya est un processus par lequel vous testez les gens. Vous devez les tester !

Voyez, en ces jours les gens sont si malins, si intelligents, que ça se situe au-delà même de l’Adi Shakti, au-delà de n’importe quelle Shakti, la façon dont ils essayent de vous duper. Tellement M’ont trompée, mais ils sont à nouveau de retour à leurs places. Cela n’est pas effectué par Moi mais par Shri Ganesha. Il se tient juste sur tous les côtés. Si vous essayez de faire quelque chose comme cela, Il va vous frapper fortement – Je ne peux rien y faire !

En fait Celui-ci est venu sur cette terre en tant que notre Seigneur Jésus Christ qui, Je pense, est plus actif que Shri Ganesha. Parce que Ganesha est bien enrobé, Il a un gros ventre, Je pense que ça Lui prend du temps pour vous frapper. Mais ce Christ, Je ne sais pas comment Il a frappé les gens. Partout dans le monde, il y a des maladies, des maladies, des maladies. Il a tué tellement de gens. Il est Celui qui a demandé le pardon pour les gens qui L’ont tué. Mais Il est si actif, J’ai vu, que parfois Je dis aux gens de ne pas dire du mal de Moi, que c’est très dangereux. Ne parlez pas contre Moi ! Il existe d’une manière très secrète, et la façon dont Il frappe les gens est parfois – c’est dangereux. Même Mes yeux s’emplissent de larmes, aussi Je dois contrôler les deux côtés : l’un est celui de Shri Ganesha et l’autre côté est celui du Christ.

Il existe deux autres personnages, Saint Michel et Saint Gabriel. En langage Sanscrit nous les appelons Bhairava et Hanumana, et ils s’incarnèrent en tant que Bouddha – Mahavira et Bouddha.

Et les Bouddhistes sont réellement, Je vous le dis, sont une autre sorte de gens pervertis. Il a été dit, Bouddha a dit que vous ne devriez pas vous attacher à quoi que ce soit, vous ne devriez pas vous attacher à votre argent, à votre richesse, à votre famille, à n’importe quoi. A cette époque l’attachement était très grand, avait dû l’être, et cet attachement Il voulait l’ôter de la mentalité de ces gens. Mais vous ne pouvez pas le faire. En enlevant vos vêtements, en portant ces vêtements couleur safran, en rasant vos têtes, en marchant pieds nus, en torturant votre corps, vous ne le pouvez pas. Tout ceci est extérieur. Ce n’est pas du détachement réel. Cela n’a rien à voir avec Bouddha, ni avec le Christ, ni avec Mahavira. Ce qu’ils ont dit, c’est que vous devriez devenir détachés de l’intérieur.

Se détacher de l’intérieur est très différent de se détacher de l’extérieur. Ce n’est pas le fait de jeûner qui va vous faire devenir le Christ, ou si vous vous déplacez comme Mahavira que vous deviendrez comme Lui, ni d’avoir des vêtements couleur safran comme Bouddha qui fera que vous deviendrez Bouddha.

Ils avaient donc une idée fausse de tout ce qui avait été enseigné aux gens. Ce fut donc l’époque, ce furent des jours de tapasya, de pénitence, et c’est pourquoi ils dirent que faire pénitence était la meilleure chose pour se débarrasser de toutes ces choses et qu’ainsi vous vous développerez plus profondément en votre être.

Même dans la religion chrétienne, ils ont commencé avec ces nonnes et ces, ceux que vous appelez les pères et les mères et les sœurs et toutes sortes de choses. Ceci est une autre chose artificielle qu’ils ont commencé. En faisant cela, pensez-vous que vous pouvez devenir innocent ? J’ai connu des nonnes si horribles que vous ne pouvez même pas les regarder, elles n’émettent rien d’autre que de la chaleur. Et ces prêtres – vous avez dû maintenant en entendre parler – la façon dont ils attaquent l’innocence des gens !

Je dirais que les Bouddhistes sont les pires parce qu’ils disent : « Renoncez, renoncez à tout. » D’accord, renoncez et mendiez ! Ainsi vous renoncez à tout et vous mendiez de l’or ! Que dites-vous de ce genre de contradiction ? Et nous avons quelqu’un comme le Dalaï Lama qui est un mendiant universel et que les gens apprécient. Les gens aiment si quelqu’un mendie parce que cela gonfle leur ego.

Comme il vint à Los Angeles et tous les acteurs et actrices ont tenu une très, très grande conférence et ont pensé qu’en donnant des aumônes à ce mendiant, leur innocence allait revenir. Pouvez-vous croire une telle histoire ? N’importe quelle personne sensée doit comprendre qu’en donnant l’aumône, comment votre innocence peut-elle revenir ? Et ainsi ce gars reçut à nouveau un tas d’aumônes. Il reçut plein d’or et il est réellement un homme en or, tout le temps en train de collecter de l’or ici et là.

De telles personnes, ces incarnations, qui vinrent juste pour nous dire d’être détachés, juste pour développer notre moralité, si vous êtes détachés de votre vie sexuelle, de vos affaires financières, même de votre pays, alors une personnalité détachée de ce genre deviendra innocente et il n’y aura plus de querelles. Mais maintenant cela se passe en sens inverse.

C’est la même chose avec l’Islam. Tout ce qui a été dit dans l’Islam, a été compris en sens inverse. Cela ne peut être ainsi en aucune façon alors que Mahomet avait seulement insisté sur la moralité. Il voulait qu’il n’y ait aucune sorte d’attitude immorale. A cette époque Il a dit que vous pouviez marier plus de femmes parce qu’elles étaient plus nombreuses [à la suite d’une guerre] mais Il ne vous a jamais dit de devenir des prostituées, de mener une vie de péché. C’était juste un samayachar [un contrat], c’était seulement pour ce moment où il y avait ce problème qu’Il avait donné Son accord.

Par exemple le divorce n’était pas permis à cette époque, mais dans Sahaja Yoga, nous voulons permettre le divorce. Car J’ai vu que, sans divorce, ils ne peuvent pas vivre. Je veux dire qu’il s’agit juste d’une situation impossible parce qu’aussi des femmes sont parfois extrêmement cruelles et des hommes sont parfois extrêmement irritables. Dans ces circonstances comment peuvent-ils être des compagnons ? A ce sujet, Je dirais que plus de femmes sont immorales. Tout d’abord c’était l’homme qui était immoral mais actuellement les femmes, qui sont non seulement l’innocence, mais aussi une shakti, essayent d’entrer dans une sorte d’attitude sans aucune honte, ne se souciant plus de leur propre innocence.

Leur innocence est la Shakti. Si une femme n’est pas innocente, comment peut-elle avoir la Shakti ? Si elle vit une vie immorale, alors sa Shakti sera détruite. Seule sa moralité est son Shri Ganesha qui émet la pureté en elle.

En fait Je sens que la façon dont les gens emplissent nos têtes avec leurs idées, spécialement venant d’Hollywood, nous les acceptons et nous oublions que nous heurtons juste Shri Ganesha et qu’Il reviendra alors sur nous.

Cela commence à un niveau très bas quand nous commençons à haïr nos enfants. Ce problème commence quand nous ne comprenons pas nos enfants. Je veux dire qu’en Angleterre, ils disent que deux enfants sont tués chaque semaine par leurs parents. Cette sorte d’attitude envers les enfants !

Avant tout, ils ne devraient pas enfanter. S’ils ont enfanté, alors ce sont des Shri Ganesha. Ils doivent respecter ces enfants, les aimer et les encourager. Mais gâter les enfants est également une autre sorte de force négative, Je pense. Certains gâtent leurs enfants.

Ganesha ne peut jamais être gâté. Vous ne pouvez pas L’abîmer parce qu’Il est au-delà de la Maya. Mais la façon dont les gens courent après leurs enfants parfois, est choquante. Pour eux, ils sont le plus grand accomplissent qu’ils ont eu, ce fait d’avoir un enfant. Même dans un endroit comme l’Inde où il y a de la surpopulation, pour eux leurs enfants sont pareils à Je ne sais quoi, ils leur sont si attachés.

Donc ceci est un nouvel attachement qui a commencé et qui vous procure aussi un genre de vie immoral parce que vous êtes des Sahaja Yogis. Pour ceux qui sont des Sahaja Yogis, tous les enfants du monde sont les leurs, pas seulement vos propres enfants que vous aimez. Eux tous sont des Shri Ganesha.

Evidemment, s’il y en a un qui n’est pas un bon enfant ou que vous trouvez qu’il est difficile, c’est d’accord, mais sinon tous les enfants de ce monde sont vos propres enfants et vous devez les aimer comme vous aimeriez vos propres enfants.

Le Christ a dit : « Aimez vos voisins comme vous-même. » Je ne sais pas pourquoi Il a dit ça parce que, dans toutes les nations chrétiennes, les voisins sont les plus gros problèmes. Même ici !

Donc Je dis : « Aimez votre enfant, aimez les autres enfants comme les vôtres. » Commençons à ce point, peut-être qu’après…

Mais normalement il y a des endroits où ils ne vont pas vous permettre de prendre un appartement parce que vous avez des enfants. Je veux dire, imaginez ça ! Seuls les gens non mariés ou stériles pourront vivre là ! Et il est également obligatoire que vous ne devriez pas avoir d’enfant. Même si aujourd’hui vous pouvez bien ne pas avoir d’enfant, mais une fois que vous vivrez là, vous ne devriez pas en avoir. Si vous avez un enfant, alors vous serez évincé. Pouvez-vous l’imaginer ?

Il y a de cela seulement une trentaine d’années, les gens avaient douze, quatorze enfants. Ils se concurrençaient dans ce domaine et vivaient très heureux. Et en ces jours le problème est devenu comme ceci, que vous ne devriez pas avoir beaucoup d’enfants. Ceux qui ont commencé le problème, n’ont pas du tout d’enfant.

Ceux qui ont dit que ce devrait être contrôlé, voyez, n’importe où en Occident, la croissance est au minimum. Qui fait cela ? C’est Shri Ganesha. Vous ne voulez pas avoir d’enfants, d’accord, n’en ayez pas. Excepté les Sahaja Yogis, personne n’a d’enfant. Dans cet endroit, Mohan a eu son premier enfant, alors il y a eu une célébration dans tout le village. Il n’y avait plus eu d’enfant né ici depuis des années.

Mais alors, le problème est pareil à ceci. Quand Je dis cela, Je trouve que les Sahaja Yogis vont dans un autre extrême. Ils sont collés à leurs enfants, « collés » est en fait le mot, ce qui est une grande erreur. Je ne dis pas que vous devriez négliger votre enfant en aucune façon, ou qu’en aucune façon vous devriez les battre ou leur faire des problèmes, toutes ces choses. Vous devez les aimer d’une telle manière qu’ils devraient savoir que, s’ils font quelque chose de mal, ils vont perdre votre amour parce que, pour les enfants, l’amour est la chose la plus importante.

Ce qu’ils devraient savoir, c’est ce que vous n’aimez pas. Vous devriez leur dire ce que vous n’aimez pas. Et vous serez étonnés de voir que les enfants ne feront rien qui vous rendrait malheureux avec eux. En fait c’est une astuce que, Je pense, on doit apprendre. Ceci est la meilleure manière de faire grandir vos enfants.

Je vais vous raconter l’histoire de Ma propre fille. Elle allait à Delhi et toutes les jeunes filles portaient des blouses sans manche. Alors elle M’a demandé : « Je désire avoir des blouses sans manche. » Elle avait grandi et allait alors au collège. J’ai dit : « D’accord, aie tout ce que tu veux. » Elle a demandé : « A ce propos, pourquoi ne portes-Tu rien sans manche ? » J’ai répondu : « Je Me sens embarrassée. » « Alors pourquoi me le permettre ? Ceci n’est pas un critère. Tu dis oui à tout ce que je Te demande. Je ne suis pas grande à ce point. »

Même Ma petite-fille était ici et M’a demandé : « Naani, pourquoi portes-Tu toujours des blouses avec des manches ? » J’ai dit : « Sais-tu que ceux-ci sont des chakras très importants, les chakras les plus importants pour notre corps. Si tu les laisses découverts, ces deux-ci ou ces deux-là, alors tu auras des problèmes. » « Bonté divine, Je dois donc porter des manches complètes. » Immédiatement elles ont compris !

 

Donc si vous leur dites quelque chose de profond d’une manière profonde et qui respecte leur innocence, ils vont s’améliorer.

Par exemple un enfant devient gâté, n’agit pas très bien en classe et tout cela. En fait il y a une façon avec lui qui est de le frapper, de crier sur lui, de le secouer. Une autre manière simple est de lui parler : « Vois, supposons que tu sois le premier, supposons que tu aies de bons points, que tu deviennes un grand homme, comme je serai fière de toi. Tout le monde sera fier de toi. Mais supposons que tu ne fasses pas cela, alors ils vont penser : ‘Oh, c’est un gars inutile, il devra aller mendier dans la rue. » Immédiatement il va changer.

Manier les enfants est quelque chose de très important. L’innocence doit être maniée d’une façon très délicate comme si vous manipuliez une belle fleur. C’est une fleur ! Tout comme la fleur a un parfum, aussi l’innocence a son parfum.

Ainsi ce Ganesha a été créé à partir de la Mère Terre. Il fut créé hors de la Mère Terre. La Mère Terre est l’essence de l’innocence. Voyez cette Mère Terre, nous ne nous occupons pas d’Elle, nous ne Lui donnons pas d’eau, nous ne faisons rien pour Elle, mais comme Elle essaye d’enrichir notre vie, comme Elle essaye de nous rafraîchir, comme Elle fait marcher pour nous des choses qui normalement ne peuvent pas être améliorées ! Respecter cette Mère Terre est très important pour tous les gens innocents.

Eux [les enfants] le font. J’ai vu des enfants, eux respectent la Mère Terre. Ils aiment jouer dans la boue, dans le sable, ils veulent construire des châteaux et font toutes sortes de choses avec la Mère Terre.

Mais ils ne sont pas attachés, ceci est une chose. Ils n’y sont pas attachés. Ils construiront un château, d’accord, il est fini, maintenant c’en est fini avec ceci. Ensuite ils vont à l’aéroport, là ils trouvent de quoi s’occuper, ils se rejoignent tous pour en faire quelque chose de joyeux. Partout où ils vont, ils trouvent facile de faire cela pour s’en réjouir. Pour eux, se réjouir est important. Comme Je l’ai dit hier, pour eux le temps n’est pas important. C’est combien vous vous réjouissez qui est important. Le temps est un casse-tête pour les adultes, les enfants ne s’en préoccupent pas.

Si vous les emmenez quelque part dans un joli endroit, alors ils ne voudront pas en partir. Vous leur dites : « On va rentrer ? » « Pourquoi ? Pour quelle raison ? Pourquoi devrions-nous rentrer à la maison ? » Ils ne peuvent pas comprendre. Ils aiment tout ce qui est naturel, tout ce qui est beau. Ils n’ont pas d’idée d’une valeur basée sur l’argent. Ils connaissent la valeur de quelque chose sous la forme de l’amour.

En fait, Je l’ai vu moi-même, si vous donnez quelque chose à des enfants, ils vont le garder là, même les Sahaja Yogis, et ils vont vous le montrer : « J’ai reçu ça ! » Voyez, l’essence de Shri Ganesha est l’amour pur. L’amour pur de cette Mère Terre a créé Shri Ganesha, ou l’Adi Shakti L’a créé à partir de l’amour pur.

Mais, de façon surprenante, Shri Ganesha fut créé avant la Mère Terre. Alors comment cela est-il possible ?

Donc en premier Il fut créé seulement en tant que Logos, comme vous l’appelez, ou bien nous l’appelons Brahma-naad [le son de Brahma] – l’Omkara. En premier Il fut créé seulement en tant que son de l’Omkara. Ensuite cet Omkara fut recouvert de la Mère Terre pour faire Shri Ganesha.

Donc l’Omkara est tellement important parce qu’Il a reçu en Lui les trois pouvoirs : A, U, M. A-U-M représente les pouvoirs de Mahakali, Mahasaraswati et Mahalaxmi. Tous ces trois pouvoirs existent dans cet Omkara. Ainsi, de façon latente, nous pouvons dire que ces trois pouvoirs existent dans Shri Ganesha. Donc, quand nous essayons de Lui faire du mal, alors nous nuisons à notre Shakti en nous qui est l’Omkar, qui emplit tout l’univers, qui emplit toutes les vibrations.

Ces pouvoirs se meuvent dans les vibrations. Ces trois pouvoirs emplissent chaque vibration, c’est pourquoi elles savent, elles comprennent et elles font marcher tout cela d’une manière telle que, supposons que maintenant quelqu’un se soit cassé la jambe – prenons ça comme exemple – alors Je M’assieds ici et Je donne un bandhan, sur le champ, immédiatement, un pouvoir est envoyé, de suite. D’une certaine manière, c’est plus rapide que tous vos moyens de communication que vous utilisez. Et alors immédiatement les choses marchent.

Comment cela marche, c’est une affaire très compliquée, mais c’est aussi très peu compliqué parce qu’il s’agit du travail de Shri Ganesh. Il n’y est pas intéressé. Vous voyez, s’il y a un quelconque problème, d’accord, comme de faire un petit château fort sur la plage, d’accord, on le casse, c’est terminé, on en refera un autre. Il n’est pas attaché.

Alors que devrions-nous faire pour montrer notre gratitude à ce petit enfant ? Supposons que vous disiez ‘merci’ à un enfant, il va dire : « Hey, que dis-tu ? » Il ne va pas comprendre. Les enfants ne comprennent pas pourquoi nous devrions les remercier. Nous leur enseignons de dire ‘merci’, donc même s’ils doivent dire qu’ils sont désolés, ils diront ‘merci’ parce qu’ils connaissent seulement un seul mot : « Merci », donc ils diront : « Merci. »

En fait la façon dont jouent ces enfants est la même que celle de l’Omkara : une façon des plus détachées, comme ils l’appellent ‘nishkriya’ ; pour ce pouvoir cela signifie ne rien faire du tout, ne rien faire, juste porter son attention. Si quelqu’un est guéri, est sauvé, reçoit les vibrations, qui fait cela ? Shri Ganesha. Alors qu’Il n’est pas attaché. Il n’y est pas attaché, Il ne désire aucun remerciement pour cela. C’est Son travail. Il va envoyer un des Ganas : « D’accord, va le faire, vite. » Ils vont se ruer là rapidement, plus vite que n’importe lequel de vos plus modernes véhicules que vous avez comme les avions ou autres.

Je vous le redis, le mot est ‘immédiatement’. C’est juste comme si vous pressiez un bouton, cela marche. Mais ce n’est pas le cas pour certains s’ils sont entourés de gens qui n’ont pas la foi, si eux-mêmes ont une foi mitigée ou autre. Il est le Juge de votre foi en la Mère parce que Lui a une foi absolue en Sa Mère – absolument.

De la même manière, ceux qui ont une foi absolue en Sa Mère, Il s’occupe d’eux. Il se préoccupe vraiment d’eux. Mais également, Il détruit.

Un jour une personne M’a parlé d’un ministre en Inde qui était un gars très affreux, très corrompu, immoral, tout cela ensemble. Il avançait, s’activait, mais – ceci un gentil Sahaja Yogi, un très bon Sahaja Yogi Me l’a dit – cet homme était actuellement en train de lui faire des problèmes et voulait qu’il fasse quelque chose de malhonnête.

J’ai dit : « Réellement ? » J’ai dit : « Réellement ? » sur place, à l’instant. Et là-bas ce grand ministre a dû démissionner et s’en aller. Au même moment ! C’est un fait. Je peux vous montrer tant de choses semblables.

Et la foi de Shri Ganesha est extraordinaire. Il ne doute jamais et Il n’est pas attaché.

Ainsi l’attitude de beaucoup de gens parfois : « Mère, vous savez, nous avons fait ceci, sommes allés là, avons tellement grimpé et ensuite nous avons donné la Réalisation à seulement une personne. » Terminé ! Quelle est l’utilité ? Ne donnez aucune Réalisation. Je l’ai dit aux gens une centaine de fois, si vous pensez que vous faites un travail, c’est mieux de ne pas le faire. Il n’est pas bon de faire un tel travail. Si vous y êtes attachés, alors c’est mieux de ne pas le faire. Vous le faites pour le divertissement, juste pour la joie, juste pour la foi en votre Mère. Avec cette foi absolue, vous n’êtes jamais épuisés, vous ne vous sentez jamais fatigués, vous voyez. Tous ces bandhans de Shri Ganesha, qui les gère? Shriman Ganesh Moha Bhaya. Lui, avec Son gros ventre, commande juste Son personnel, et ces Ganas de Ganesha sont les gens les plus compétents que vous puissiez trouver. Vous M’amenez n’importe quelle personne compétente, n’importe quel scientifique, aucun ne peut les battre.

Comment peuvent-ils guérir une personne ?

Disons qu’une dame avait un fils au Mexique qui était malade. C’était une maladie fatale qui était dans la famille mais d’habitude ils l’attrapaient à un âge très avancé. Mais c’était un jeune garçon qui étudiait à Harvard. Elle M’écrivit trois lettres et, dans ces trois lettres, elle se posait des questions : « Que devrais-je faire ? Devrais-je vous l’envoyer ? » Et voyez, Je passais d’une chose à l’autre et Je Me suis dit : « Où Me rencontreriez-vous ? » J’étais juste en train d’y penser quand une quatrième lettre vint, indiquant qu’elle l’avait amené à l’hôpital à l’Université d’Harvard, et de là elle l’emmena dans un autre hôpital, et tous les hôpitaux ont déclaré qu’il allait absolument bien, qu’il était complètement guéri. Mais votre foi – sa foi – avait agi. C’est la foi de la mère [Mère] qui a accompli cela pour le fils.

C’est très facile de douter de Moi, c’est très aisé. C’est un terrain glissant Je vous le dis, c’est très facile de douter.

Car les gens doutent des gens selon ce qu’ils portent. En fait ils diront : « Pourquoi porte-t-Elle un sari si coûteux ? » Celui-ci a été choisi par Mr. Guido le Grand, pas par Moi. Il M’a forcée à l’acheter. Que puis-Je faire ? Je n’y suis pas attachée mais, pour qu’il se sente bien, Je le porte juste pour lui faire plaisir. Vous serez surpris que même les enfants se sentent très contents si vous faites quelque chose qu’ils aiment. Ils sont très, très – Je ne dirais pas intelligents parce que Je n’aime pas beaucoup ce mot – mais Je dirais qu’ils comprennent très subtilement les choses.

Une de Mes petites-filles, la plus âgée, elle est un bijou parmi les bijoux. J’ai pris pour elle une maison Wendy et elle l’a montée. Et Ma fille est assez grande. Elle l’a appelée : « Maman, viens dans ma maison. » Donc Ma fille y alla et entra dans la maison et elle a tout cassé. Alors Ma petite-fille vint auprès de Moi : « Vois. Regarde ta fille. Tu ne lui as enseigné aucune manière d’aucune sorte. » J’ai demandé : « Pourquoi ? Que s’est-il passé ? » « Elle est venue dans ma maison et a posé une question si malpolie : ‘Qu’as-tu à manger pour moi ?’ Fait-on cela quand on va dans la maison de quelqu’un ? Pose-t-on une telle question ? Et quand j’ai dit : ‘Tu ne peux pas poser une telle question dans la maison de quelqu’un d’autre’, elle a tellement ri qu’elle a cassé ma maison. Est-ce une façon de se comporter ? Tu ne leur as jamais enseigné ça ? Grand-mère, tu nous as tout très bien expliqué. Tu ne lui as jamais expliqué comment se comporter quand on va dans la maison de quelqu’un ? »

Vous voyez ? Si innocente. Tout cela était si innocent que si, juste pour lui faire plaisir, vous faites ne serait-ce qu’une petite chose ! Vous pouvez leur faire plaisir avec de très petites choses.

En fait Son pouvoir [de Ganesha] est la Kundalini. Et ceci est un autre problème. Elle est le pouvoir de Shri Ganesha et, sans Lui, Elle ne s’élèvera pas.

Quelle complication – dites-Moi ! Comme si Mon enfant dit : « Tu ne peux pas sortir de cette maison sans Me le demander », alors on ne peut juste rien faire, on est lié à la maison. Ainsi, de la même façon, sans demander la permission à Shri Ganesha, la Kundalini ne s’élèvera pas. C’est très difficile. Je dirais que c’est impossible. Evidemment le Mooladhara va continuer comme ceci, à pomper juste comme un cœur, mais cela ne montera pas parce que la Kundalini aimerait le faire mais Il ne va pas le Lui permettre.

Ceux qui sont immoraux, ceux qui ont fait des choses immorales et ceux qui ont abîmé le principe de Ganesha chez les autres, ont très difficile d’obtenir la Réalisation. Mais J’en ai vu certains qui ont demandé pardon et pour qui la Mère a dit à Shri Ganesh de pardonner, ceux-là ont eu la Réalisation. C’est le seul point, si vous L’approchez au travers de la Mère, Il vous pardonnera, Il vous pardonnera vraiment.

Il existe une si belle relation entre la Mère et l’Enfant. C’est une bonne chose car sinon Celui-ci aurait tué au moins 90 pourcent des gens en ces temps modernes, vous voyez.

Donc c’est aussi une telle bénédiction et une telle promesse que, si on fait attention à notre principe de Shri Ganesh, si nous nous maintenons purs, si nous gardons nos yeux purs et développons de pures relations entre nous, nous n’aurons aucun problème d’aucune sorte. Vous aurez des relations appropriées avec votre épouse, avec vos enfants, dans la famille, dans la société, dans les domaines politiques et économiques et tous les différents environnements dans lesquels vous vous mouvez. Votre innocence vous guidera.

Vous pourriez penser que les gens essaient de vous tromper. Laissez-les essayer et vous verrez ce qui se passe. Laissez-les essayer d’attaquer votre innocence et voyez ce qu’ils vont en retirer.

C’est une telle bénédiction que vous tous, en tant qu’êtres humains, ayez votre Mooladhara si bien développé et que Shri Ganesha y soit si bien établi. Vous avez tous obtenu votre Réalisation et maintenant quoi que ce soit dont on se réjouit – comme hier – on s’en réjouit juste comme des enfants, ne pensez-vous pas ? Nous avions oublié notre âge, tout, nous étions juste comme des enfants qui se réjouissent de tout, que la danse soit en rythme ou pas ou irrégulière, cela nous était égal.

Nous nous sommes réjouis de tout. Il n’est nécessaire d’aucune loi et d’aucun règlement pour se réjouir. Et cette réjouissance, la source de cette réjouissance provient de l’innocence que nous avons en nous.

Sans innocence, vous ne pouvez pas vous réjouir de quoi que ce soit avec ce mental et à partir de ce cœur, parce que dans le cœur réside le Père, Shiva.

Il y a là des gens terribles entourés de serpents. Ce n’est pas facile. Si vous pouvez vous tenir sur vos pieds pendant quinze ans sans cesser de dire : “Om Namaha Shivaya, Om Namaha Shivaya”, alors peut-être que Shiva pourra vous gratifier d’une bénédiction. La Déité la plus difficile à plaire est Shiva. Bien qu’Il soit très innocent Lui-même – Il est trop innocent, Il l’est tellement que vous pouvez dire qu’Il est pareil à un vêtement blanc – n’importe quelle minuscule tache sur votre tempérament, terminé, vous êtes condamné !

Mais, même si peut-être un rakshasa se tient sur ses jambes durant vingt-cinq ans et n’arrête pas de Le prier, alors Il peut pardonner.

Shri Ganesha ne pardonne pas. Donc la seule personne qui vous reste est votre Mère qui vous pardonne simplement.

Je ne veux pas Me créer des maux de tête avec cette attitude de non-pardon. Cela fait si mal la tête. Si vous ne pardonnez pas à quelqu’un, J’attrape des maux de tête, aussi Je ne désire pas agir comme cela Moi-même. Donc Je pardonne juste. Je pardonne. Je pardonne tout le temps tous les Sahaja Yogis. Il y a eu des gars horribles et affreux. Je ne veux pas être fâchée contre eux parce que Ganesha va juste les exterminer.

Automatiquement Ganesha va faire quelque chose mais, tout du moins, Il ne le fait pas si rapidement parce qu’ils M’ont appelée Mère et Je respecte cela. Evidemment ils ont été très difficiles, horribles, Je sais. Je sais pourquoi vous êtes fâchés contre eux, mais le pardon est la meilleure punition grâce à laquelle ils réaliseront leurs erreurs, et parce que 99 % des gens se réjouissent plus du pardon que d’une punition.

Donc tout ceci est accompli par Shri Ganesha et Il est tout le temps avec vous. Votre Ganesha est éveillé sans aucun doute. Il est tout le temps avec vous mais certains ont des vibrations, reçoivent la Réalisation et ensuite ils sont occupés, disons s’il s’agit de dames qu’elles sont occupées avec leurs enfants, elles n’ont pas de temps pour Sahaja Yoga. Elles vont tout au plus se nettoyer, mais pour quelle raison ? Pourquoi vous nettoyez-vous ? Supposons que ce verre soit nettoyé, nettoyé, nettoyé mais jamais utilisé, quelle est l’utilité du nettoyage ? Ils méditent pour eux-mêmes, se nettoient pour eux-mêmes, mais n’utilisent jamais leurs vibrations, ne donnent jamais de vibrations.

Comment cela se peut-il ? Vous devez donner des vibrations. Si vous ne donnez pas de vibrations aux autres, si vous ne les transformez pas, si vous ne les guérissez pas, si vous ne leur enseignez pas comment avoir de l’amour pur, quelle est l’utilité de se nettoyer, de venir au puja, de se sentir bien et joyeux. Comment peut-Il être content ? Son puja c’est donner la Réalisation. C’est cela Son puja !

Supposons qu’Il attend là, disons, pour que vous Lui demandiez Ses bénédictions. Quelle est Sa bénédiction ? C’est de donner la Réalisation, de permettre à la Kundalini de s’élever. Vous demandez pour cela et que recevez-vous ? Vous demandez pour votre santé, pour ceci, pour cela. Pourquoi ne pas demander : « Shri Ganesh, faites de nous de bons instruments pour Sahaja Yoga. Donnez-nous la force de donner la Réalisation aux gens et de parler de Sahaja Yoga. » Certains ne parlent même pas de Sahaja Yoga. Ils se sentent timides. Pourquoi seriez-vous timides ?

Un jour Je voyageais en train, J’ai rencontré une dame. Elle s’est assise à côté de Moi et suivait une sorte de culte – Je ne sais pas, une sorte de culte musulman – et elle M’ennuyait tout le temps avec ça. J’ai commencé à sentir que Je M’endormais mais, à chaque fois que Je Me relevais, elle était encore en train de parler de ce culte. Je Me suis dit : « Les Sahaja Yogis ne feraient jamais cela. »

Vous devez parler à ce sujet. Vous devez le dire aux gens. Vous devez aller partout. N’ayez pas peur, Ganesha vous protègera, Il vous aidera. Il sera très content, Il le fera marcher, Il fera tout marcher pour vous. Tous les problèmes peuvent être résolus. Tout peut être fait. Croyez en Son pouvoir. Ayez foi en votre Mère.

C’est cela le message de Shri Ganesha.

Que Dieu vous bénisse !

Evidemment Je voudrais qu’aujourd’hui les enfants viennent pour le puja. Disons qu’ils devraient être tous en-dessous de six ans, ce serait mieux. Disons de deux ans à six ans, nous pourrions avoir les tout petits. Ou peut-être jusqu’à huit ans. Ensuite ils vont grandir, Je pense, après cela.

S.S. Shri Mataji Nirmala Devi