Mahashivaratri Puja , 1997

New Delhi (India)


Feedback
Share

Shivaratri Puja (English part), Delhi (India), 16 March 1997.

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

[première partie du talk, en hindi]
Aujourd’hui, nous allons vénérer Shri Shiva. Le principe de Shri Shiva se trouve dans notre cœur. A chaque fois que quelqu’un devient l’Esprit, Je ne dis pas “devient illuminé”, mais lorsque sa Kundalini s’éveille, ce principe de Shiva s’illumine. Cette lumière apparaît d’abord dans notre esprit et notre cœur et donc pour la première fois, il y a Yoga, c’est-à-dire union de l’esprit et du cœur. Sinon, normalement, il n’y a pas de relation entre le cœur de l’homme et son cerveau. Ils courent chacun dans des directions différentes.
Cette lumière qui est émise par l’esprit coule à travers les paumes de nos mains et à travers la fontanelle sous forme de vibrations. Ce fait, vous le savez tous parfaitement. Mais la chose suivante que nous devons comprendre est que lorsque cette lumière entre en nous, petit à petit, nous voyons que notre vie se transforme. Toute notre colère et tous nos autres défauts disparaissent. Petit à petit, nous obtenons tout ce que nous désirons, et progressivement nous développons la Shraddha (la foi) à l’intérieur de notre esprit.
Avec cette foi, nous acquérons le Tyag Buddhi, c’est-à-dire la qualité du sacrifice. Nous n’attachons aucune importance aux choses matérielles. Comme Shri Shiva, qui est Avdhut, Celui qui a tout sacrifié, nous devenons comme Lui. Il n’a aucune considération pour les choses extérieures. Ses cheveux sont déliés et ébouriffés. Il n’a pas conscience des vêtements qu’Il porte, de ce qu’Il fait. Il n’a aucune pensée. Il a confié tout ce travail à Narayana, Shri Vishnu. Shri Shiva est la liberté même et Il se promène partout habillé seulement d’une peau de tigre et Son véhicule est Nandi, le taureau. Nandi n’est pas comme un cheval, que l’on peut contrôler. Ainsi Shri Shiva va là où Nandi Le mène. Shri Shiva ne pense jamais à des choses telles que: “Que diront les gens? Que vont penser les autres de Moi, chevauchant ainsi ici et là à demi nu sur Nandi?” Parce qu’Il est totalement à l’intérieur de Lui-même, jouissant de Sa propre Joie.
Vous devez avoir entendu l’histoire de Son mariage. Lorsque Shri Shiva est arrivé au lieu de Son mariage, Shri Vishnu Le vit et se demanda quel genre d’énergumène allait épouser Sa sœur: “Comment Ma sœur peut-Elle L’épouser?” Mais Shri Parvati savait que Shri Shiva était le mari parfait pour Elle, Celui qui est libre de tout attachement extérieur. Lorsque nous voyons l’incarnation de Shri Shiva, nous avons tant d’amour pour Lui, et nous pensons que Shri Shiva est la source de tout. Mais lorsque cette lumière de Shri Shiva pénètre dans les Sahaja Yogis, leurs propres vies sont également transformées. J’ai remarqué qu’avant de venir à Sahaja Yoga, les hommes et les femmes attachent vraiment beaucoup d’importance à leur beauté extérieure. Toute leur attention est accaparée à réfléchir à quoi porter aujourd’hui, quoi mettre demain, et de nos jours, c’est devenu un très grand business, avec tant de salons de beauté qui apparaissent. Les femmes sont vraiment perdues au milieu de tout cela. Mais lorsque vous développez une beauté intérieure illuminée, alors toute cette beauté extérieure perd son importance. La même chose se produit avec le confort physique, qui se transforme en une sorte de confort spirituel et vous vous éloignez de votre propre confort humain.
Tenez, regardez simplement ces Yogis occidentaux. Ils habitent de grandes maisons, ont des voitures et toutes sortes de conforts royaux, mais lorsqu’ils viennent en Inde, ils s’adaptent à chaque situation. Mais ce n’est pas le cas pour les Indiens. Où qu’ils aillent, ils veulent leur salle de bain et tout le reste du confort. Jusqu’à présent, ils ne se sont pas encore élevés au-dessus de cela. Les Yogis M’ont demandé d’acheter un terrain pour un ashram en Inde. Mais nos Indiens ne voudront jamais vivre dans un ashram. Cet ashram que nous avons construit à Delhi et pour lequel nous avons tant dépensé, personne ne veut y vivre. J’ai dit: “D’accord, nous payerons un salaire pour que vous y habitiez!” Mais pourtant personne ne veut y aller.
Là où Je suis née, à Chindwara, J’ai dépensé beaucoup d’argent pour la maison et J’ai demandé à des Sahaja Yogis en retraite d’aller s’installer dans cette maison, car c’est un village de montagne avec un air très bon et pur, mais personne ne veut y habiter. Chacun pense à son propre confort physique. Mais ces occidentaux n’ont pas ce problème, ils sont très heureux dans les ashrams. “Ma maison, ma ville, ma femme, vous devriez préparer à manger comme ceci, je ne mange que de cette nourriture…” Nous sommes si perdus dans ce goût de la nourriture! Mais les Yogis occidentaux ne sont pas ainsi, ils mangent de tout. Les Indiens mangent leur nourriture avec tant de délectation et d’intérêt. Je sais que quand des Yogis indiens viennent à Cabella, ils apportent leur propre nourriture, fourrée dans leurs poches, si tassée qu’ils ne peuvent plus l’en sortir. Il faut méditer et alors seulement toutes ces habitudes vous quitteront.
Une petite chose que nous devons comprendre, c’est que nous manquons de Tyag, c’est-à-dire de sacrifice. Cette fois-ci, ils M’ont dit: “Mère, Vous allez acheter un terrain et avoir tant de dépenses, donc nous allons collecter un peu plus d’argent comme Puja Dakshina.” Vous ne pouvez pas imaginer combien de lettres J’ai reçues Me demandant de réduire le montant du Puja Dakshina. Le Puja n’a lieu à Delhi qu’une seule fois et cependant tant de lettres viennent de gens qui dépensent leur argent en paan , qu’ils jettent ensuite, mais, bien sûr, ils ne peuvent pas donner de Dakshina pour le Puja.
Jusqu’à présent, Je ne vous ai jamais demandé d’argent, Je finance tout Moi-même. Mais regardez simplement, aujourd’hui la moitié du pandal est vide. Pourquoi? Parce qu’ils ne veulent pas payer le Puja Dakshina. Je trouve cela vraiment si surprenant. S’il y avait un faux gourou, il vous ferait vous raser les cheveux complètement, porter des habits rouges et vous tenir sur la tête. Mais Je ne veux rien de tout cela, parce que c’est Sahaj, tout doit se faire d’une manière Sahaj (spontanée). Dans le passé, J’ai vu tant de personnes se sacrifier au cours de leurs vies, mais de nos jours, personne ne veut sacrifier quoi que ce soit. Je sais que si Ma mère, qui avait seulement six saris, en recevait un septième, elle donnerait le septième à quelqu’un.
Et lorsque les Indiens vont à Cabella, J’en ai été si surprise, ils demandent même des chambres séparées, ils ne pensent pas rester avec quelqu’un d’autre. Celui qui ne peut pas vivre avec les autres n’est pas un Sahaja Yogi, parce qu’il pense qu’il est quelqu’un de spécial, qu’il a besoin d’avoir ses propres arrangements spéciaux. Ce type de personne ne peut pas être un Sahaja Yogi, il n’a que le nom de Sahaja Yogi. Celui qui est un disciple de Shri Shankarji doit Lui ressembler. Où que vous Lui demandiez de dormir, où que vous Lui demandiez de s’asseoir, quoi que vous Lui donniez à manger, Il ne se plaint pas. Il n’est pas lié par le temps et Il ne demandera jamais rien. Ce type de personne peut véritablement être appelé un Sahaja Yogi. Si vous allez dans n’importe quel autre lieu soi-disant spirituel, ils prendront tout votre argent, tous vos cheveux et Dieu sait quoi d’autre. Ce genre de chose ne se produit pas dans Sahaja Yoga, mais nous devons travailler pour perdre ces conditionnements que nous trouvons ancrés en nous. Nous devons prier pour voir: “Que puis-je laisser tomber?” Tant que ce désir n’est pas installé en vous, vous ne pouvez pas vous appeler disciple de Shri Shiva.
“Shri Mataji a toutes sortes de disciples, aucune catégorie en particulier, tous les types de disciples. Donc quoi qu’ils fassent, après tout, Elle est la Mère, Elle leur pardonnera.” Mais en étant pardonné, vous n’atteindrez pas ce niveau. Vous devez demander pardon à Shri Shiva tout le temps, parce que vous êtes toujours en train de faire quelque chose de mal, que vous ne devriez pas faire. Nous faisons cette faute-ci, cette faute-là: “J’ai besoin de ceci, j’ai besoin de cela, je veux ceci, je veux cela!” Tant que vous aurez ce “je veux” en vous, vous devrez continuer à demander pardon à Dieu. “Voici ma maison, ma femme.” Tant que nous ne détruisons pas toutes ces idées à l’intérieur de nous, nous ne pourrons jamais nous appeler des disciples de Shiva. Sur ce point, il est surprenant de voir que les étrangers ont progressé si bien, alors qu’ils n’avaient jamais entendu parler de Shivaji. Et nous voilà, nous les Indiens, encore englués et attachés à cela.
Devenir Shiv signifie abandonner toute colère et haine, toute jalousie en nous. Mais même après être venus à Sahaja Yoga, les gens ne sont pas capables de se voir eux-mêmes. Il y avait une belle-mère qui maltraitait sa belle-fille, mais lorsque Je lui ai demandé: “Pourquoi la maltraitez-vous?”, elle répondit: “Mais je ne l’ai jamais maltraitée!” Vraiment! Si vous allez au cinéma et que vous voyez une belle-mère maltraitant sa belle-fille, vous commencez à pleurer et ensuite vous rentrez à la maison et vous maltraitez votre propre belle-fille. Ou bien c’est la belle-fille qui maltraite sa belle-mère. Mais elle dira: “Je n’ai jamais maltraité qui que ce soit!” Si vous conservez cette habitude de mentir, vous ne pourrez jamais progresser dans Sahaja Yoga.
Parce que Sahaja Yoga a transformé votre vie, elle est comme de l’or, et vous ne pouvez pas ternir l’or, ni l’abîmer. Alors, maintenant que vous êtes devenu cela, prenez-le en compte. Pourquoi voulez-vous être l’esclave de toutes ces choses matérielles? La Kundalini a la propriété de nous rendre complètement propre et pur. Il faut travailler pour cela bien sûr, mais Je n’ai pas besoin d’effort spécial de votre part, parce que Je suis satisfaite, si ce n’est que vous devriez aussi atteindre cet état. Vous devriez aussi avoir cette joie et penser que si tout ceci est en vue d’avoir la joie, alors en vous introspectant et en vous demandant si ce que vous faites est correct, un grand nombre de choses pourraient être corrigées.
Il est vrai que Sahaja Yoga est très facile et c’est pourquoi c’est si difficile. Si quelqu’un vient avec une matraque et vous ordonne: “Venez, que tout le monde se rase la tête, mettez des robes rouges, ne mangez pas pendant quatorze jours, et voilà, vous serez bien.” Mais ce qui est Sahaj (spontané) doit être fait avec votre cœur, avec votre mental et votre intelligence, vous devriez bien l’accueillir et c’est vous qui devez-vous améliorer vous-même: “Pourquoi ai-je fait cela? Aurais-je dû faire ceci?” De cette manière, vous devenez véritablement vous-même et vous n’avez plus de désir pour quoi que ce soit, vous êtes simplement satisfait où vous êtes, sans problème.
Et le plus surprenant est que, lorsque la Chaitanya sait que vous ne désirez rien, Elle vous apportera tout devant vous. Cela se produira, vraiment, et alors vous verrez qu’en fait, vous ne désirerez rien. Mais pour cela, vous devez avoir une foi complète. Aujourd’hui, nous avons tant fait l’éloge de Shri Shiva, Lui qui aime les gens qui sont sans désir. C’est la différence entre Shri Shiva et Moi: J’aime toutes sortes de personnes, mais pas Lui. Les gens sont si impliqués dans tout cela: “Portez ces vêtements!” Et si nous ne les portons pas, que se passera-t-il? Mais ce renoncement ne doit pas être extérieur, mais intérieur, vous faites des sacrifices et vous devenez un sanyasi de l’intérieur, et lorsque vous atteindrez cet état, vous ne serez jamais mécontent de quoi que ce soit. Où que vous soyez, vous en serez satisfait.
Dans le passé, il y a eu ces “Naths”, qui étaient nomades et ont voyagé à travers le monde entier, pour porter leur enseignement à tant de gens. J’étais si étonnée de voir jusqu’où ces personnes sont allées. Lorsque Je suis allée en Colombie, J’ai appris qu’ils étaient allés en Bolivie. Mais si vous allez en Bolivie, vous serez surpris de voir combien c’est haut en altitude. A cette époque, tout se faisait à pied, et Je n’arrivais pas à comprendre comment ils ont pu l’atteindre. Ils sont aussi allés en Russie et dans beaucoup d’autres pays. Comment ils y sont parvenus, où ils sont séjourné, ce qu’ils portaient comme vêtements, personne ne le sait. Ils étaient dans l’état de “Dasha” et lorsque vous atteignez vet état, vous devenez comme une sorte de Superman. Comme Sainath de Shirdi, qui apparaissait partout pour aider tout le monde. Les gens Lui disaient: “Nous Vous avons vu là-bas.” “Oui”, répondait-Il, “c’est possible, pourquoi pas?” Ces personnes sont devenues si subtiles parce que ces désirs avaient disparu en elles et qu’elles sont devenues la subtilité même. Et cette subtilité doit être atteinte par le Puja à Shivaji.

[seconde partie du talk, en anglais]

Je leur ai parlé de la vénération de Shiva, de ce qui devrait vous arriver. Mais aujourd’hui, Je vais vous parler de ce qui se passe à l’intérieur de nous.
Lorsque vous obtenez votre Réalisation, il y a onze Rudras placés ici, onze. Ce sont des particules, si l’on peut dire, “anchas” comme ils appellent les pouvoirs de Shiva, et chacun d’entre eux essayent d’enlever ou d’éliminer toutes les fausses idées que nous avons à propos de la vie. Lorsque la Kundalini s’élève, ils deviennent tous illuminés. Tous les onze. Et donc, par exemple, Bouddha avait une partie de ça, Mahavira avait une partie de ça.. Maintenant, tous, ce qu’ils font est de nous empêcher de tomber dans les diverses vagues du cerveau, comme cet ego que nous avons. Ainsi, Bouddha s’occupe de la partie de l’ego. Il fera en sorte que vous soyez choqué par votre ego, vous serez véritablement étonné de voir comment vous avez pu être aussi égoïste, et si insultant et si humiliant. Mais quand ce Rudra n’est pas éveillé, quand il n’y a aucune lumière dans ce Rudra, alors, ce qui se passe, c’est que vous commencez à vous justifier, vous pensez que tout ce que vous faites est correct, tout ce que vous avez fait, tout ce que vous avez dit, tout ce que vous avez accompli, vous pensez que c’est votre droit, que vous n’avez rien fait de mal. Mais pour cela, ce Rudra de Bouddha doit être éveillé. Au contraire, si vous continuez à flatter votre ego, si vous continuez à être égoïste, vous passez véritablement à droite. Dès que vous êtes trop à droite, vous connaissez tous les symptômes d’une telle personne.
Maintenant, à ce sujet, si vous observez simplement et si vous vous introspectez et voyez par vous-même ce que l’ego vous a fait, quelles fausses idées vous aviez sur vous-même… C’est pourquoi Mahomet a dit une fois de se shoe-beater. Il ne savait quoi dire d’autre. Parce que cette histoire d’ego peut vraiment faire éclater complètement votre tête et vous pouvez aboutir à tant de difficultés. Au bout du compte, J’ai vu des personnes développer cette maladie des yuppies, où le mental conscient devient absolument impuissant. Vous ne pouvez pas bouger. Consciemment, ces personnes ne peuvent pas bouger. Inconsciemment, elles le feront, mais pas consciemment, et cette maladie est si horrible que ces personnes deviennent comme un reptile: vous devez les porter, elles ne peuvent pas marcher toutes seules, elles ne peuvent pas s’asseoir toutes seules. Ça  peut arriver à un très jeune âge. Ça  arrive en Amérique. J’ai vu aussi deux, trois cas ici en Inde, où une telle chose arrive aussi.
Donc, si vous n’essayez pas de voir votre ego, de le maîtriser et de vous repentir… Dans Sahaja Yoga, il n’y a pas vraiment de repentir, nous ne croyons pas au repentir, parce nous croyons que vous tous avez reçu votre Réalisation, que vous êtes au-delà de toutes les erreurs… ce n’est pas vrai! Nous devons nous repentir. En anglais, il y a un mot “Sorry!”, désolé, Sorry de tout, ils disent “Sorry”, même au téléphone, vous décrochez, ils disent: “Sorry,” Je dis: “Sorry pour quoi?” Ce mot Sorry lui-même est très vide, il n’a pas de signification, il n’a pas de profondeur. Lorsque vous dîtes: “Sorry,” vous devez voir pourquoi vous dîtes: “Sorry,” et ce qui doit être corrigé. C’est un très grand problème de la génération d’aujourd’hui, où les gens ont développé un ego si énorme, parce que toute notre croissance économique, tous nos développements industriels, toutes nos grandes, grandes organisations, tout cela nous a montré le chemin pour développer tous notre ego. Si nous ne développons pas notre ego, nous serons perdus, nous n’aurons pas de valeur. Et c’est ainsi que nous commençons à flatter notre ego et alors ces problèmes du côté droit commencent.
Et alors, en réaction, cela va vers le côté gauche… en fait, dans la tête c’est à droite. Ici c’est le côté droit, l’ego monte, donc le Rudra gauche est celui de Mahavira.
Alors les gens font des choses qui sont immorales, qui sont mauvaises, qui sont contre Shri Ganesha. Là aussi, il y a ces pouvoirs de contrôle de Mahavira… Il dit: “Vous irez en enfer, ça va arriver.” Il décrit tout cet enfer, toutes sortes d’enfer, que vous irez en enfer, que vous serez brûlé vif, Je ne sais pas, Il décrit toutes sortes de choses pour effrayer. Mais ça ne sert à rien. Alors, les gens commencent à partir davantage sur le côté gauche, ou Je devrais dire, vers ce Rudra.. Quand ce Rudra n’en peut plus, alors une violente dépression arrive. On se sent très déprimé: “Oh, mon Dieu, quelle dépression j’ai! Je suis si malade, je suis comme cela…” Et alors vous tentez d’effrayer les autres avec votre dépression. Vous montrez une sorte de ce qu’on peut appeler un chantage émotionnel, vous faites toutes sortes de choses, vous battre la tête et toutes sortes de choses. Cela peut arriver par l’ego, ou ça peut arriver à travers ce problème du côté gauche, de ce Rudra gauche.
Ces deux Rudras sont très importants, parce qu’ils sont directement reliés à notre système nerveux sympathique gauche et droit. Donc il est très important de faire en sorte que vous ne deveniez pas la proie de ces Rudras: ces Rudras doivent être satisfaits.
Ainsi pour être normal, au moins prenez soin de ces deux Rudras, dont l’un contrôle l’ego et l’autre l’apitoyement sur soi: “Je n’y arrive pas!”, etc… et toutes les sortes de dépression. Tout ceci peut se transformer en des problèmes physiques sérieux comme le cancer. Si les Rudras sont affectés, nous développons un cancer. Et toute cette région devient enflée. Cela s’appele la “Meda.” Cette région entère s’enflamme et vous pouvez voir une personne atteinte d’un cancer enflée sur toute cette région. Au moins ici, ou peut-être là, parce qu’il y a tant d’oscillations dans la nature d’une personne qu’on ne peut pas dire à partir de quel Rudra elle a développé ces troubles psychosomatiques. Ces troubles psychosomatiques, tous arrivent parce que les Rudras sont devenus impuissants.
Cela peut être dû à la nature dépressive ou à la nature oppressive, cela peut être dû aussi à beaucoup d’autres facteurs, mais tous ces facteurs ne sont rien d’autre qu’une partie intégrante des pouvoirs de Shri Shiva ou Sadashiva.
Il est celui qui est plein de “karuna,” plein de compassion. Il est l’océan de compassion. Si vous Lui demandez pardon, Il pardonnera. Quoi que vous fassiez, au lieu de vous sentir coupable, vous demandez pardon, alors Il pardonne. Mais si vous pensez que tout ce que vous avez fait est bon, que vous n’avez jamais torturé quiconque, que vous n’avez jamais fait souffrir quelqu’un, alors Il le sait, Shiva sait tout, n’est-ce pas? Et parce qu’Il le sait, Il commence à vous laisser tomber. Donc, il y a là une grande combinaison de l’affirmation de votre volonté et des bénédictions de Shiva. Quand Shiva vous bénit, votre volonté aussi augmente, mais vous devez avoir une forte volonté de savoir que vous devez acquérir une personnalité plus élevée. Il n’est pas du tout quelqu’un de médiocre, Il était… Supposez que vous demandiez à Shiva d’aller à une soirée, de quoi aurait-Il l’air? Les gens riraient de Lui. Lorsque J’ai rencontré des hippies, J’ai dit: “Pourquoi avez-vous ce genre de cheveux?” Alors, ils M’ont dit (ils étaient tous primitifs et ébouriffés!): “Nous voulons être primitifs.” Mais le cerveau est moderne, à quoi rime d’avoir des cheveux sauvages?
Donc, la tromperie, se faire des illusions ne va pas vous aider. La meilleure chose est de faire face à vous-même et de comprendre quel mal vous avez fait. Si cela fonctionne, Je vous le dis, il y a tant de Sahaja Yogis assis ici, si vous vous corrigez et devenez ainsi, Je suis sûre que tous les problèmes, politiques, économiques et tous les problèmes stupides que nous avons seront résolus. Mais aujourd’hui, il y a un tel mélange dû à Kali Yuga que même les pires personnes continuent.
Maintenant, nous avons la responsabilité de sauver ce monde, nous avons la responsabilité de créer une grande vie honorable, qui ne soit pas superficielle, qui ne soit pas juste de la frime, mais qui à l’intérieur devrait se développer de telle sorte que cette lumière de votre esprit se répande et éclaire ce monde. Il est très important de comprendre que tous ces troubles, et Je devrais dire, ces maladies, les maladies psychosomatiques et tous les autres problèmes que nous pouvons considérer, de manière collective, comme liés à Kali Yuga, comme les problèmes politiques, économiques, tous ces problèmes ne sont créés que par les êtres humains. Ils ne sont pas créés par la Force Divine, mais la Force Divine essaye de les neutraliser, s’il y a beaucoup de Sahaja Yogis qui pratiquent Sahaja Yoga dans son vrai sens. Si cela peut être fait, si cela peut être accompli, alors Je pense que nous pouvons faire beaucoup, beaucoup pour l’amélioration de l’humanité et c’est pourquoi nous avons reçu la Réalisation. Ce n’est pas seulement pour vous, ce n’est pas seulement pour votre famille, ce n’est pas seulement pour votre ville ou votre pays, mais pour le monde entier que Sahaja Yoga va fonctionner.
Maintenant, si vous devez rivaliser, vous devez uniquement rivaliser dans votre ascension spirituelle et dans rien d’autre. Mais les gens sont si superficiels qu’ils pensent qu’en frimant ou en devenant quelqu’un d’important, ils accompliront quelque chose d’un très grand niveau, ce n’est pas ainsi. Vous devez avoir une attitude très humble envers vous-même aussi, afin de comprendre que tout ce que vous faites est pour l’amélioration des problèmes globaux. Et vous pouvez vraiment les résoudre, parce que vous êtes les canaux du Divin. Si Je pouvais le faire seule, Je l’aurais fait, mais Je ne le peux pas. Donc, c’est pourquoi Je dois vous rassembler tous, et vous dire que vous devenez tous les canaux. Mais entretemps, vous vous réjouissez! Vous appréciez la vie, chaque seconde devient une joie, qui est aussi le présent de Shiva. Shiva est Celui qui crée cet émerveillement et cette grande joie de chaque moment, de tout ce qui se fait, et c’est l’état que nous devons atteindre, non pas en nous condamnant ou en flattant notre ego, mais en réalisant qui nous sommes.
C’est la chose principale dont on doit s’occuper: le problème que vous avez, ce qui vous tourmente, c’est seulement vous-même!
Si vous pouviez juste arriver à ce point de compréhension, Je suis sûre, Je suis tout à fait sûre que vous serez un tel atout pour aider à ce que ce monde se regarde et change, parce que superficiellement, vous ne pouvez pas changer des problèmes enracinés si profondément et vous avez été tellement bénis par la Kundalini que vous pouvez vraiment devenir une grande torche, Je dirais, une torche sur le chemin de la vérité, de l’amour et de la joie.
Que Dieu vous bénisse!