Guru Puja 1997

Nirmal Temple (Italy)

1997-07-20 Guru Puja: A Guru Should Be Humble And Wise, 51' Download subtitles: CS,EN,JA,ZH-HANS,ZH-HANTView subtitles: Add subtitles:
Download video (standard quality): Download video (full quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Listen on Soundcloud: Download audio:
Transcribe/Translate/Verify using oTranscribe


Feedback
Share

Guru Puja. Cabella Ligure (Italy), 20 July 1997.

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

Le puja d’aujourd’hui est très important pour nous. Vous avez tous eu votre Réalisation du Soi; vous avez toute la connaissance qui est nécessaire pour donner la Réalisation à d’autres. Vous devez comprendre ce que vous avez déjà. C’est très important, parce que si vous ne vous y mettez pas, si vous n’essayez pas de donner la Réalisation à d’autres, d’abord vous n’aurez aucune confiance en vous. Vous n’aurez aucun amour-propre non plus.
Le deuxième point, c’est d’essayer de donner des vibrations à d’autres personnes, mais sans vous impliquer envers ces personnes. J’ai vu certaines personnes qui s’impliquaient trop. Si elles donnent la Réalisation à une personne, elles pensent qu’elles ont fait un travail magnifique et elles commencent à travailler sur cette personne, sa famille, ses amis, etc… Ainsi, comme vous avez sans doute pu l’apprendre, on peut être lié à une personne, on peut en être proche, mais cela ne veut pas dire qu’elle aura facilement sa Réalisation du Soi. Le seul moyen de grandir est d’être collectif. Il n’y a pas d’autre issue. Si les gens pensent qu’en restant à l’écart des ashrams, en vivant seuls quelque part, ils pourront accomplir grand’chose… ce n’est pas ainsi que Sahaja Yoga est prévu.
Auparavant, les gens allaient dans les Himalayas et la plupart d’entre eux vivaient isolés et seules une ou deux personnes étaient choisies pour la croissance spirituelle. Ici, il n’est pas question de croissance spirituelle, il est question de la collectivité qui grandit en vous, c’est-à-dire de comment vous devenez une personne collective, qui apprécie le collectif, qui travaille sur le collectif et vit avec le collectif. Une telle personne acquiert de nouveaux types de pouvoirs. Et ces pouvoirs sont très subtils, mais ils pénètrent dans n’importe quels molécule, atome ou être humain, partout. Et leur pénétration n’est possible que si vous avez un tempérament collectif. A moins d’être complètement collectif, vous ne pourrez pas atteindre cette hauteur qui, aujourd’hui, est absolument nécessaire pour Sahaja Yoga.
Comme vous le savez, il y a des tas de problèmes partout, comme si l’on sentait que le monde allait couler. En particulier lorsque Je suis allée en Amérique, J’ai senti que, mon Dieu, c’est un enfer qu’ils ont créé ici. C’est vraiment un enfer, parce qu’ils n’ont pas de dharma, ils vénèrent véritablement l’adharma et ce type d’atmosphère se répand partout. Dans le monde entier, on voit les retombées de la vie adharmique américaine. Et les gens pensent qu’il n’y a rien de mal à ça. Quoi que vous puissiez leur dire, ils ne croient ni ne pensent que cela soit d’aucun intérêt. Mais ils ne voient pas la destruction de la base même de leur vie, de leurs familles, de leurs sociétés. Je pense que le pays entier est rempli d’une nature adharmique si affreuse que l’on ne peut même pas imaginer comment de telles idées ont germé dans leurs têtes. Et ces idées, Je n’ai pas besoin de vous les décrire, vous les connaissez très bien. Mais si vous devez sauver vos enfants, vous devez être vous-même un parfait gourou. Si vous parlez juste de Sahaja Yoga, si vous prétendez que vous êtes un Sahaja Yogi ou si vous essayez de propager Sahaja Yoga, alors que tous ces pouvoirs ne sont pas éveillés en vous, ce sera un échec. Alors, comment développer ces pouvoirs en vous, c’est ce que nous devons voir.
Il est plutôt embarrassant pour Moi de vous dire comment vous devez vous comporter envers votre gourou. Je pense que les gens vous l’ont dit, mais naturellement et spontanément, dès que vous obtenez votre Réalisation et que vous grandissez en elle, vous acquérez naturellement une attitude très humble. Une attitude aussi à travers laquelle vous établissez beaucoup des qualités de votre gourou. Maintenant, supposez que le gourou soit à une hauteur particulière et que vous essayiez d’atteindre la même hauteur, rien ne se déplacera vers vous. Donc vous devez vous asseoir à un endroit qui soit bien plus bas que celui du gourou. Quelques personnes profitent trop de ma bonne nature, Je dois le dire, et tant de personnes M’ont fait remarquer: “Vous devez corriger ces gens-là, ils Vous parlent d’égal à égal, etc…” J’ai répondu: “Ils auront une leçon, ils auront une leçon.” Mais parfois ça ne fonctionne pas et ils commencent à parler de la même manière que lorsque vous parlez à votre ami ou votre égal. D’abord, il y a l’humilité complète. Vous devez être une personne humble, extrêmement humble. Maintenant, faites-y attention, lorsque vous parlez aux autres, êtes-vous humbles? Lorsque vous pensez à d’autres, êtes-vous humbles? Lorsque vous vous occupez de votre femme ou de vos enfants, êtes-vous humbles? C’est une chose très importante pour toute personne qui pense qu’elle est un gourou. L’humilité est la première qualité ou bien, je dirais, l’océan dans lequel vous devez plonger. Certaines personnes pensent que: “Si vous êtes humbles, Mère, alors les gens profiteront de vous.” Personne ne peut profiter de vous, parce que vous devez vous rappeler un autre point, c’est que vous êtes protégés en permanence, la Param Chaitanya prend soin de vous. Je sais que vous savez cela, mais combien croient vraiment que la Param Chaitanya est avec nous? Si vous croyez véritablement que la Param Chaitanya est là, alors vous n’êtes pas effrayés, vous ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas non plus sujet à toutes ces sortes d’idées idiotes. Mais si vous pensez que vous n’êtes pas protégés, que se passera-t-il, comment les choses se passeront-elles? Eh bien, la Param Chaitanya vous laissera tout seul. Vous devez observer tout ce jeu, comment la Param Chaitanya travaille, comment elle fonctionne, comment vous vous comportez. Supposez que vous ne soyez pas vraiment en forme et que vous essayiez de frimer un peu trop, alors que se passera-t-il? Eh bien, vous en récupérerez la récompense. Je ne fais rien, mais c’est la Param Chaitanya qui vous donnera une leçon dont vous vous souviendrez, qui vous montrera que vous auriez dû vous comporter un peu différemment de la manière dont vous ne l’avez fait. Après tout, nous devons savoir pourquoi nous sommes venus à Sahaja Yoga. A l’origine, Nous sommes venus à Sahaja Yoga parce que nous voulions connaître la Vérité absolue et cette Vérité absolue vous est maintenant accessible à travers vos vibrations. Vous percevez à travers vos vibrations ce qu’est la Vérité absolue et vous devriez tout faire selon cette ligne, cette Vérité absolue. Quoique vous sentiez avec vos vibrations, vous devez le suivre.
Malheureusement, j’ai vu beaucoup de personnes qui pensent que leurs vibrations sont correctes, qu’elles vont très bien, que tout ce qu’elles reçoivent par leurs vibrations est de première classe. En fait, corriger ce point-là est très difficile. Cela vient de l’ego. Quand vous avez de l’ego, vous ne pouvez jamais voir un problème chez vous. Et même si les vibrations vous disent quelque chose, cela peut être quelqu’un d’autre qui vous indique quelque chose -parce que vous n’êtes pas là, c’est votre ego qui est là et votre ego est juste en train de vous gâter- et vous enseigne des choses que normalement vous devriez voir clairement vous-même: je fais quelque chose de mal, je n’aurais pas dû le faire.
Dans ce processus de correction et d’amélioration, quand vous vous laissez aller, vous devriez observer: “Est-ce que je deviens plus subtil ou plus grossier?” C’est la meilleure façon de juger. Maintenant, j’ai vu des gens qui continuent à juger de choses banales comme… si les vibrations sont bonnes ou mauvaises dans cet arbre ou cette fleur ou ce sol, ils veulent voir les vibrations de toutes sortes de choses matérielles. Mais pourquoi percevez-vous les vibrations? Vous sentez les vibrations parce que… pour un gain matériel? Vous pensez que si vous vérifiez les vibrations et qu’elles sont bonnes, alors vous êtes en sécurité, vous ne perdrez pas ceci, vous ne perdrez pas cela. Ce n’est pas vrai! Parce que les vibrations ne sont pas faites pour évaluer toutes ces choses matérielles ni ces sujets matérialistes. C’est vraiment rabaisser les vibrations. Vous ne devriez pas les dévaloriser, car alors les vibrations pourront vous suggérer des choses très XXX nuisibles à votre évolution.
Une fois, Je voulais que quelqu’un aille quelque part. Et il a dit: “Je n’y suis pas allé, Mère.” J’ai demandé: “Pourquoi?” “Parce que j’ai vu que les vibrations étaient très mauvaises.” J’ai répondu: “C’est pour celà que Je t’ai demandé d’y aller! Si les vibrations avaient été bonnes, à quoi cela aurait-il servi que tu y ailles? Je t’ai dit, Je t’ai même demandé d’y aller pour aider un peu, mais au lieu de cela, tu t’es jugé, tu as jugé tes vibrations et puis tu n’as pas voulu y aller.”
Donc, ce qui se passe, c’est que nous voulons avoir une vie facile et confortable. Et tous nos problèmes doivent être résolus par Sahaja Yoga, sinon nous pensons que Sahaja Yoga ne sert à rien. Quel que soit notre désir, il doit être réalisé. Et maintenant les désirs sont surtout personnels: “Mon enfant ne va pas bien, mon mari se conduit mal, mon mari devrait être bien,” ou bien “Je n’ai pas de maison, je dois avoir une maison.” Voyez comment nous manipulons notre esprit, nous sommes toujours dans une société très consumériste, comme ils l’appellent. Nous sommes tout le temps en train de penser: “Maintenant je devrais avoir un fils, au lieu d’une fille,” et vous avez un fils et alors vous blamez Sahaja Yoga pour cela! Si quelque chose ne fonctionne pas selon votre désir, alors vous pensez que c’est Sahaja Yoga qui a fait le mal et vous souffrez à cause de Sahaja Yoga. Ou bien cette foi en Sahaja Yoga ne progresse pas ou bien nous pouvons dire, d’une certaine manière, qu’elle n’est pas si profonde. Mais si vous êtes profondément immergé dans Sahaja Yoga, alors que se passe-t-il? Quoi qu’il arrive, je serai un Sahaja Yogi.
Supposons que quelqu’un meure, normalement dans Sahaja Yoga, il est difficile aussi pour les gens de mourir, je dois vous le dire. Même s’ils veulent mourir, ils ne peuvent pas mourir. C’est la Param Chaitanya qui décide pour vous. Mais supposons que vous preniez une telle attitude, vous devez cependant savoir que ce désir ne sera pas exaucé. Et si cela n’est pas exaucé, alors vous vous sentez dérangé et vous vous demandez: “Qu’y a-t-il de mal à ça?” C’est que votre souhait n’est pas le souhait de Dieu Tout-Puissant, c’est dans Param Chaitanya qu’est le désir de Dieu Tout-Puissant.
Par exemple, Je suis allée en Amérique, et, littéralement, l’Amérique M’a attaquée, la négativité M’a dérangée. Pendant tous ces jours, J’ai tant souffert et J’ai eu des douleurs, J’ai eu toutes sortes de choses. Mais cela, Je devais le faire parce que, maintenant, les Sahaja Yogis Américains réaliseront combien il faut payer pour faire s’élever ces imbéciles d’Américains. Comme ils sont stupides et comme ils sont idiots ceux qui sont amoureux des gens qui leur prennent leur argent! Tant de personnes sont venues Me voir et M’ont dit: “Mère, si Vous commencez à dire que cela, je peux le donner pour 300 dollars, Vous aurez des milliers et des milliers de disciples.” J’ai répondu: “Ils ne seraient pas mes disciples. S’ils viennent pour l’argent, en pensant que parce que Je prends de l’argent, cet enseignement a de la valeur, ils sont absolument stupides!” Sahaja Yoga, vous ne pouvez pas l’obtenir par l’argent, c’est le premier principe que la plupart d’entre eux ne comprennent pas! La plupart d’entre eux ne comprennent pas que vous pouvez obtenir la Réalisation du Soi sans payer d’argent.
Il y avait de riches Gujaratis dans le New Jersey et ils ont posé des questions à des Sahaja Yogis: “Comment est-il possible de l’obtenir si facilement? Ce n’est pas possible parce que c’est une chose très difficile, tous les Chastras l’ont dit, tout le monde a dit qu’il est très difficile d’obtenir sa Réalisation. OK! Alors, comment se fait-il que vous la donniez si facilement? Pourquoi?” Personne ne savait comment répondre à ces personnes. Nous aurions dû leur répondre ainsi: “Effectivement, c’est difficile, très difficile et vous ne pouvez pas la donner en masse, c’est vrai! Mais si quelqu’un le fait, alors vous devez y réfléchir, comment cette personne le fait-elle?”
Donc, il y a ce genre de questions stupides et si elles continuent, vous devez vraiment leur dire de manière très humble: “Monsieur, il faut bien que quelqu’un soit matérialiste.” Alors ils courront après des gens qui ne font que leur prélever de l’argent, qui se moquent d’eux. Et ils s’en vantent: “Nous avons trois gourous,” quelqu’un dit: “Nous avons sept gourous” et Je me demande quelles doivent être leurs conditions. Les personnes qui sont extrêmement stupides, en Sanskrit on les appelle “Mudha,” les gens qui sont sans cervelle, ne peuvent pas obtenir leur Réalisation, alors laissez-les tomber. S’ils argumentent avec vous, vous devez laisser tomber, ils n’ont pas le droit de discuter avec vous. Ils ont le droit d’obtenir la Réalisation, mais pas le droit d’argumenter avec vous, de vous poser des questions idiotes et des questions stupides. Mais vous devriez toujours vous rappeller qu’avec cette humilité, vous devez avoir votre dignité intacte, parce que vous êtes un gourou. A partir du moment où vous savez que vous êtes un gourou, il doit y avoir quelque chose qui fait que vous ne vous comportez pas tout le temps comme un plaisantin. Votre comportement sera empreint de dignité. Et à la fois, vous aurez un visage très agréable ou une personnalité aimable. Ce ne sera pas celle d’une personne agaçante. Votre personnalité elle-même suggérera qu’il y a quelque chose de spécial en vous.
Maintenant, comment acquérir ce type de personnalité? Le plus gros problème en Occident est l’ego et le plus gros problème en Orient est le superego. Cette histoire d’ego, Je ne sais pas d’où ç’est venu. Dans tous les instants de la vie, ils montrent combien ils sont remplis d’ego.
Par exemple, WJe suis allée en Amérique et J’ai d’abord été surprise qu’il y ait un tel problème racial et que les noirs soient traités d’une manière et les blancs d’une autre. Je veux dire, la couleur est donnée par Dieu et quelqu’un doit être noir, ou blanc. Si tout le monde était identique, cela ressemblerait à un régiment. Il doit y avoir un peu de variété, il doit y avoir des différences dans les visages et aussi dans les expressions. On doit être une personne qui porte des expressions meilleures ou différentes, sinon vous en aurez marre d’un tel monde où chaque personne est semblable, exactement semblable. Il y a là-bas tant de racisme, que J’ai été surprise de la manière dont il s’est inséré dans l’esprit humain. Donc, en tant que gourou, vous devez acquérir un dédain complet pour le racisme, un complet dédain. Il est très facile de comprendre que n’importe qui ayant la peau blanche peut être l’homme ou la femme la plus cruelle, ou aussi la mère la plus cruelle, et celui qui est noir peut être très gentil et généreux. Cela n’a rien à voir avec la couleur, le tempérament n’est pas lié à la couleur. Mais les noirs ont été tant maltraités qu’ils réagissent. Et ils réagissent parfois, naturellement, de manière très brutale, très cruelle. Mais ce type d’attention, ce type de, on pourrait dire un mauvais type d’attitude envers les êtres humains… même envers les animaux, ils ne le supporteraient pas. En fait, avoir une telle attitude envers les êtres humains, cela montre en soi que vous n’êtes pas dignes de Sahaja Yoga. Donc, ceux d’entre vous qui ont un tel sentiment, que quelqu’un est noir et quelqu’un est blanc, ne peut pas être un gourou dans Sahaja Yoga.
Et puis, en Inde, nous avons le système des castes, qui est tout aussi mauvais et horrible. Il n’a aucun sens, n’est-ce pas? Vraiment aucun sens, mais en Inde, nous avons des gens qui croient que certaines castes sont supérieures et d’autres inférieures. Mais les gens de toutes les castes peuvent faire les pires choses possibles, il n’y a pas de démarcation pour eux, et les gens des castes inférieures peuvent être très, très bons. Nous avons eu beaucoup de grands poètes et de soufis dans les castes les plus basses en Inde. Ces castes ont été créées par l’homme. Vous savez que les montres faites par l’homme ne nous conviennent pas. Toutes ces choses créées par l’homme ne nous conviennent pas et cela nous conduira à une grande… Je dirais, à une destruction complète, parce que la haine engendre la haine et que cela continue à augmenter et augmenter. Si vous ne pouvez pas vous débarrasser de votre haine, alors, Je dirais que vous n’êtes pas un Sahaja Yogi. Ce ne sont que des conditionnements. Vous êtes né dans une famille blanche, donc vous êtes blanc, vous êtes né dans une famille chrétienne, c’est pour cela que vous êtes chrétien, vous êtes né dans une famille juive, c’est pourquoi vous êtes juif. Tout cela est seulement dû au fait que vous y êtes né. Mais est-ce que ça signifie que vous êtes supérieur ou inférieur? Tous les problèmes du monde d’aujourd’hui, si vous regardez bien, viennent de l’attachement humain à des idées stupides de supériorité. C’est seulement à travers la vie collective que cela changera. Par exemple, Je dirais, dans un ashram, nous devrions avoir des personnes de toutes les couleurs vivant ensemble, avec des droits égaux et avec une compréhension, un amour et une affection identiques. Si ce n’est pas le cas, on ne peut pas l’appeler un ashram.
Une fois, ils M’ont demandé: “Mère, viendrez-vous faire un programme à Harlem?” J’ai dit: “Pourquoi pas?” Alors quelques Sahaja Yogis ont dit: “Harlem? Mère, savez-vous ce que c’est Harlem?” J’ai répondu: “Je sais! On ne risque rien.” Ils m’ont dit: “Vous savez que ce sont des Noirs là-bas et…” J’ai répondu: “Je suis noire aussi.” Vous pouvez M’appeler noire ou vous pouvez M’appeler blanche, mais l’amour est une telle chose, l’amour est chose qui nettoie toutes ces idées ridicules sur les autres personnes. Mettre sur quelqu’un l’étiquette noire ou blanche montre que vous n’avez pas d’yeux pour voir. Une personne qui a un coeur rempli d’amour ne peut pas voir ces choses superficielles, elle ne peut pas les voir!
Aujourd’hui est un jour où nous célébrons la grandeur des gourous. Maintenant, regardez tous les gourous, comment ils étaient, comment ils se comportaient. Nous en avons beaucoup en Inde et beaucoup d’autres, beaucoup de soufis dans d’autres pays. Ces soufis ou ces saints que nous avions n’ont jamais cru dans un système de castes, n’ont jamais cru en noir et en blanc. Le Christ n’a jamais cru en Noirs et Blancs, Bouddha n’a jamais cru en Noir et Blanc. Aucun d’entre eux n’a cru dans ces idées fabriquées par l’homme. Ce sont toutes des idées artificielles que nous avons acceptées et que, même après la Réalisation, Je dois supporter tout le temps. Maintenant, en parlant, on ne peut pas s’en débarrasser, mais en agissant, on le peut. Observez juste comment nous absorbons en nous ces idées stupides et comment nous pouvons nous en débarrasser. Très simple, c’est par la méditation: vous devriez vous asseoir et voir combien de personnes vous aimez et pourquoi vous les aimez, pas par pitié, mais juste par amour, combien vous vous occupez des autres. J’ai vu de magnifiques exemples de cela, mais pourtant Je dois dire qu’il y a certaines idées fixes qui doivent être complètement délogées, c’est très important pour toute personne qui est un gourou dans Sahaja Yoga. Cela signifie qu’elle doit être une personne au coeur pur, au coeur ouvert, au coeur aimant, son coeur doit jouer l’air de la Param Chaitanya. Si son coeur est rempli de toutes ces idées fabriquées par l’homme, Je ne sais pas ce qui se passera. Même lorsqu’ils transplantent le coeur, ils ne peuvent pas se contenter d’un coeur artificiel, ils doivent en utiliser un vrai, un naturel. Alors vous pouvez imaginer quand vous essayez d’adopter toutes ces idées affreuses, elles vous divisent simplement, elles ne vous donneront jamais la collectivité.
Donc, l’introspection doit être maintenue. Sommes-nous un seul être ou sommes-nous en train de nous juger les uns les autres? Maintenant, le jugement est aussi quelque chose. Mais tout cela ne peut être vu que quand vous vivez ensemble, sinon comment le saurez-vous? Quand vous commencez à vivre ensemble, vous découvrez, vous commencez à découvrir ce qui manque en vous, ce qui n’est pas là, ce qui devrait être là. Il est si agréable d’avoir un coeur plein d’amour, parce que chaque mouvement de ce coeur donne tant de joie, tant de joie. Il y a une histoire de Shri Rama, où Il a mangé des baies, des sortes de fruits, qui avaient d’abord été goûtées avec un tel amour par une vieille femme. Ca montre quoi? Ca montre qu’une personne comme Shri Ram, qui était le roi de la plus haute noblesse et cette vieille femme qui était seulement de la caste la plus basse Lui donne ces fruits avec tant d’amour et quand Il les mange, Il commence à lui en faire des compliments. Alors Son épouse dit: “Donne-m’en!” Il dit: “D’accord,” mais le frère est encore, Je pense, à mi chemin dans Sahaja Yoga, et il n’aime pas ça, il ne l’aime pas du tout, il se met en colère. Alors Elle en mange et dit: “Cher beau frère, c’est un fruit merveilleux, vraiment!” Il répondit: “D’accord, donne-m’en un peu.” Elle dit: “Pourquoi devrais-Je t’en donner maintenant? Au début, tu étais très en colère, alors pourquoi devrais-Je te donner ce fruit à manger?” L’histoire montre que le niveau de votre personnalité en tant que gourou est jugé à votre coeur pur, à votre coeur aimant, à votre plus haute et remarquable personnalité.
Votre personnalité, ce n’est pas quelque chose qui doit être créé artificiellement. Ce n’est pas artificiel, c’est naturel, absolument naturel. Tout ce que vous faites doit être naturel. Donc, le caractère artificiel de certaines façons de parler ou de certaines façons de vivre ensemble crée problème. Par exemple, nous avions un ashram en Amérique à New York et il y avait une dame qui était très stricte, tout devait être parfait, ça, ça doit être ici, les cuillères doivent être là et les fourchettes doivent être ici, etc. et elle a blessé beaucoup de personnes. Ce n’est pas important, ces… comment peut-on les appeler, ces tabous culturels ne sont pas importants dans Sahaja Yoga, parce que maintenant, vous êtes devenu un gourou. Un gourou peut rester n’importe où, habiter n’importe où, manger n’importe quoi, n’importe quand. Cela devrait être le cas. Mais J’ai vu aussi dans Sahaja Yoga, il y en a beaucoup qui tiennent beaucoup à manger dès que le repas est servi. Une fois c’est arrivé, J’étais là, ils avaient servi le repas et ils commençaient juste à ramasser les assiettes. J’ai dit: “Que se passe-t-il? Il faut que Je mange.” “Oh! Vous n’avez pas mangé, Mère?” “Non, Je n’y ai même pas encore touché.” Donc, vous voyez que d’abord, le type vraiment le plus bas, disons, de désir, c’est la faim. Mais un gourou ne s’inquiète pas. Si on lui donne quelque chose, c’est bien, si on ne veut pas lui donner autre chose, c’est bien aussi. Même si vous ne lui donnez rien, c’est bien, mais il faut développer cela en tuant votre ego. Les gens se sentent très offensés si vous les servez un peu plus tard qu’une autre personne. Il y a plein de choses amusantes que j’ai vues dans Sahaja Yoga. Au contraire, c’est le type le plus bas de désir. Vous ne devriez pas être très XXX si vous voulez être un vrai gourou.
Bien sûr, beaucoup de problèmes sont résolus, comme J’ai déjà vu qu’ils ne s’adonnent plus à la drogue, ils ne boivent plus, etc… Vous voyez, c’est une telle bénédiction, parce que si J’avais dû commencer à ce niveau, Je ne sais pas jusqu’où J’aurais dû aller, d’où J’aurais dû vous sortir. Mais c’est aussi bien sûr une très grande chose. C’est plutôt une belle chose, mais cependant, il faut encore en faire une vie très belle, qui attire l’attention de chacun, par votre manière de parler, de vous comporter, d’aimer. Donc, il faut encore répéter que le “Guru Pada” ne vient qu’à travers l’amour que vous avez. Comme par exemple, s’il y a dix personnes pour n’importe quoi, pour une pièce de théâtre par exemple, ils viendront seulement d’un pays particulier ou d’un groupe particulier, alors ce n’est pas drôle! Il n’y a pas de plaisir. Ou bien ils formeront un groupe de musique avec des gens de la même caste, ou bien de la même religion, ou bien de la même école. Tout cela montre que vous n’êtes toujours pas là en tant que gourou, vous devriez aimer toutes sortes de cultures, toutes sortes de beautés et cela doit être apporté dans notre vie quotidienne. Vous ne devriez pas mépriser quiconque pour sa couleur, pour sa race, pour son statut, sa conscience de classe. Tout cela a été montré dans les vies que tous ces gourous et saints ont vécues.
Tukarama a dit: “Oh, mon Dieu, Dieu merci vous m’avez fait intouchable.” Il ne l’était pas, mais il le disait simplement. Nous tous, nous ne devrions pas tout le temps être conscient de ce qu’a été notre naissance, de ce qu’a été notre personnalité ou de ce qu’ont été nos débuts. On ne devrait même pas être capable de distinguer qui est le saint et qui ne l’est pas. Il y a même des gens qui sont fiers d’être saints.
J’ai aussi été surprise en Amérique, vraiment, de voir que les Russes qui y sont allé sont des personnes d’une qualité très différente. Ils n’élevaient pas leurs yeux sur Moi, ils n’élevaient pas leurs yeux, et ils sont très profonds, très, très profonds. Les vibrations étaient très profondes. La raison en est, Je pense, qu’ils ont été opprimés pendant le communisme, peut-être, et maintenant ils sont arrivés en Amérique où ils ont vu cette soi-disant liberté et toute l’absurdité qu’elle engendre. Ainsi, ayant connu ces deux extrêmes, Je pense qu’ils sont allés très profondément dans leur être intérieur et qu’ils ont tant de force et tant d’unité entre eux. J’étais surprise de ne pas les avoir rencontrés auparavant. Ils ne venaient pas de Russie, ils en étaient venus et ils étaient là-bas maintenant. Ainsi, ce qui les a gardés comme cela, c’est qu’ils n’avaient pas de religion dans leurs têtes, ils n’avaient pas de religion. Pour eux, toutes les religions se ressemblent et ils n’avaient pas de religion à suivre. De même, un gourou ne peut appartenir à aucune religion, parce que ces religions sont aussi créées par l’homme. Elles ont engendré tant de problèmes partout et elles se battent toutes entre elles, comment peuvent-elles être divines? Donc, vous ne devriez pas vous impliquer dans ces barrières religieuses. Je l’ai bien vu, si un Sahaja Yogi est chrétien, ses blocages montreront qu’il est chrétien, vous pouvez vous en rendre compte. S’il est juif, vous pouvez le voir. Alors quel est l’intérêt de venir à Sahaja Yoga? S’ils portent leur attention en eux, ils le découvriront. Vous devez vous disséquer pour voir ce qui ne va pas en vous et pourquoi vous n’avez pas beaucoup de succès comme gourou.
Le succès d’un gourou est lié à ce qu’il ne s’inquiète pas du temps. Chaque instant est un temps sacré, car il n’est pas ennuyé si quelqu’un est en retard ou est arrivé en avance. Il n’est pas esclave des montres et du temps. Cela aussi est créé par l’homme. Il n’y avait pas de montres, Je pense, il y a 300 ans et personne n’était si obsédé par le temps. Donc, première chose, il est au-delà du temps, “Kalatit”, comme on dit, puis il est “Gunatit”. Gunatit signifie qu’il n’appartient ni au côté gauche, ni au côté droit, ni au centre. Il est au-delà des trois, il se tient au-dessus de ces gunas, où il voit tout dans la lumière divine. Tout! Si quelque chose de bon lui arrive, il dit: “La lumière divine l’a fait.” Si quelque chose de mauvais lui arrive, il dit: “La lumière divine l’a voulu ainsi.” Il laisse tout à la lumière divine. Il est au-delà des gunas. Par exemple, prenez une personne qui est du côté droit, égoïste, elle commencera à dire: “Comment se fait-il? Je voulais ça, et puis ça, et ça n’a pas marché,” et elle va contester. Une autre, celle du côté gauche, va commencer à pleurer qu’elle est vraiment désolée, qu’il lui est arrivé ceci, que cela n’aurait pas dû lui arriver, etc… Au centre aussi, elle pourrait penser: “Jusqu’où vont mes vibrations, comment ai-je pu ne pas le savoir, etc…” Mais une personne qui est un véritable gourou regarde tout cela comme une pièce de théâtre, juste en tant que témoin de la scène qui se déroule. Ca se passe, ça devait se passer, donc ça s’est passé. Donc, que pouvons-nous en retirer? Vous voyez, nous en tirons quelque chose: la leçon que ceci n’était pas bon ou que cela était mauvais, c’est tout, et à partir de ce moment-là, qu’on ne doit pas continuer à ruminer dans votre tête, c’est tout ce qu’on obtient et on ne se préoccupe de rien d’autre. Donc, un tel gourou va au-delà de ses gunas, il vit au-dessus des gunas, il mange n’importe où, dort n’importe où, il ne s’inquiète pas d’où il vit, il n’est pas perturbé s’il va en voiture ou s’il va en char à boeufs, il ne ressent pas qu’il n’est pas honoré si on lui donne une guirlande avec juste quelques fleurs, ce n’est pas cela. Il n’est pas inquiet, parce que rien ne peut réhausser sa personnalité, rien! Si vous lui donnez quelque chose de simple, c’est bien ou même si vous ne lui donnez rien, c’est bien. Il ne se juge pas à travers vos yeux, mais il se juge à travers ses propres yeux et voit lui-même la joie de son propre plaisir. Qu’y a-t-il à être obsédé par quelque chose? Qu’y a-t-il de si grand à s’enquérir de tout? Cela fonctionne simplement à son rythme, et si ça ne le fait pas, eh bien, ça ne le fait pas! Qu’est-ce que ça change? Réfléchissez-y simplement!
Dans Sahaja Yoga, un gourou doit aussi être une force de liaison. Il y a deux types de personnes, J’ai observé, qui s’amusent à briser les relations. C’est très facile pour eux. Ils n’arrêtent pas de se plaindre, mais il y en a d’autres qui ont le pouvoir de réunir les gens d’une telle manière, d’une manière si délicate que les gens se retrouvent plus près les uns des autres, même s’ils n’ont pas dû pardonner. Cela fonctionne automatiquement. Cela fonctionne ainsi et les gens continuent à se rassembler autour d’une telle personne.
J’ai été surprise qu’en Amérique, il y ait très, très peu de Sahaja Yogis. “Nous avons dépensé,” ont-ils dit, “50000 dollars et obtenu 50 Sahaja Yogis.” Mille dollars par Sahaja Yogi en Amérique! Donc, situation très mauvaise, mais pourtant, vous voyez, nous devons espérer pour eux, car il y a beaucoup de chercheurs, perdus dans le désert de la recherche. Mais J’ai pensé que c’est peut-être un cercle. Ils doivent passer à travers ce cercle de stupidité et alors enfin ils comprendront le message et cela est arrivé. Nous avons eu environ 4000 personnes pour Mon programme, ce qui ne s’était jamais passé ici dans ce pays. “Personne n’a eu une telle audience,” ont-ils dit. Mais cependant, peu sont venus, mais ils ont obtenu leur Réalisation. Donc, Je pense que graduellement, même en Amérique, cela peut commencer à croître. Et les Sahaja Yogis ne doivent pas seulement se préoccuper de leurs maisons, d’où ils vivent et tout cela, mais aller vraiment vers eux. Je dirais que quelques-uns des Sahaja Yogis qui peuvent se permettre d’y aller, devraient aller en Amérique et participer à ce travail extérieur. Peut-être que s’il y a des étrangers qui viennent parler de Sahaja Yoga, ils pourraient être impressionnés. Il y a tant de faux gourous qu’on ne peut pas les compter. Et ils les ont acceptés. C’est très surprenant: même s’ils ont souffert, s’ils ont perdu leur argent, ils ont pourtant tout accepté: “Après tout, il est notre gourou!”
Donc, il y a fondamentalement quelque chose qui ne va pas dans leurs cerveaux, mais ils ne comprennent pas ce qu’il faut attendre.
J’ai écrit un livre. Il peut peut-être les atteindre, mais en tous cas, vous tous pouvez écrire vos expériences et les publier. Peut-être que cela les aidera à ouvrir les yeux. Lorsque vous écrivez quelque chose, vous devez vous rappeler que cela doit montrer votre qualité de Sahaja Yogi, votre état. Ainsi, on ne devrait pas sentir que vous les rabaissez ou que vous essayez de dire quelque chose qui les blessera, mais dites-le de telle manière que cela les corrige et les aide. Pour un gourou, il est important qu’il n’ait pas de fausse idée de lui-même. Il peut être d’une famille pauvre, il peut être d’une famille riche. Quoi qu’il en soit, il ne doit pas en être conscient. Parce que, à partir du moment où vous devenez ce… Voyez, regardez Kabîr, ce n’était qu’un tisserand, regardez Shardas, il était juste, comment dire, cordonnier. Voyez, en Inde, ce sont des castes très basses, ou supposées l’être. Il a écrit de la poésie magnifique. Et puis, Namadeva était tailleur, pensez-y seulement. Toutes ces personnes ont écrit la même chose avec une poésie d’une si grande beauté. Comment l’ont-ils fait? C’est qu’ils sont entrés dans ce grand royaume de la spiritualité.
Vous aussi, vous écrivez de la très bonne poésie, Je le sais, mais certaines des personnes qui ont écrit de beaux poèmes se sont montrées très obstinées et très égoïstes. Ca, c’est quelque chose que Je ne peux pas comprendre! Ici, vous écrivez un beau poème et là vous êtes plein d’ego. Alors, d’où vient cette poésie? Dieu seul le sait. Donc, d’abord, il y a vous-même, votre personnalité doit être telle que les gens disent: “C’est un véritable gourou que nous avons rencontré.” Pour cela, vous le savez très bien, vous n’avez pas besoin d’abandonner votre famille, vous n’avez rien besoin d’abandonner d’autre que votre ego, s’il est encore là. Je ne sais pas quoi dire, mais vous devez vous en débarrasser complètement et collectivement aussi, l’ego doit être abandonné, collectivement. C’est un fait que des gens sont égoïstes secrètement en eux, mais cela ressort parfois, c’est une maladie idiote et très subtile qu’ont les gens et ils s’y complaisent.
En ce jour de Guru Puja, Je dois maintenant vous dire que chacun doit travailler très dur, très dur. La chose la plus importante est de voir combien vous avez dédié votre vie, votre temps à Sahaja Yoga. Ensuite seulement vous parviendrez à cet état de gourou. Regardez-moi, Je suis une mère de famille et J’ai Mes responsabilités et Mes soucis de famille, mais en dépit de cela, Je pense tout le temps aux Sahaja Yogis, à Sahaja Yoga et à tout ce qui conduit à cette émancipation des êtres humains dans le monde entier, et pas seulement ici ou là, mais dans le monde entier. Donc, vous devriez avoir cette vision élargie, non seulement pour votre école, votre lycée, votre université, votre ceci ou cela, mais vous devriez avoir une vision bien plus large, que vous devez acquérir par votre travail en toutes circonstances, dans tous les types de problèmes que vous rencontrez. A partir du moment où vous développez ce type de personnalité, vous serez surpris de voir comment vous pouvez aider tant de gens. Je sais qu’il y a ici tant de Sahaja Yogis qui sont dignes de leur place et vraiment Je les aime beaucoup et ils m’aiment aussi beaucoup, mais il faut toujours prendre garde, comme vous allez maintenant être les gourous, à ne pas penser que vous êtes un gourou. Vous ne devez jamais penser que vous êtes déjà un gourou. Dès que vous commencez à repenser comme Mr. Ego, le gourou s’en va.
Donc, à partir du moment où vous décidez: “Je ne suis rien, je ne suis rien, je suis juste une petite ondulation dans le coeur de ma Mère.”, si vous parvenez à un tel sentiment d’humilité, alors tous vos problèmes peuvent se résoudre et les choses marcheront. Parce que votre attention et votre comportement vont impressionner d’autres personnes, rien d’autre. Quoi que vous essayiez, c’est vous qui allez faire progresser Sahaja Yoga.
Il y a tant à dire sur la manière de devenir un bon gourou et tout cela, mais je pense que je vais le garder pour le prochain Guru Puja.
Merci beaucoup.