Discours après le programme la veille de Noël

Ganapatipule (India)

S.S. SHRI MATAJI NIRMALA DEVI

Discours après le programme la veille de Noël

Ganapatipule (Inde), 24 Décembre 1997


Je vous souhaite tous un très Joyeux Noël et une Bonne Année vraiment très prospère.

Je suis Moi-même étonnée de ces personnes qui sont venues à l’Académie et ont appris cette musique indienne ardue si facilement. Certains d’eux ne sont restés que deux mois, vous vous rendez compte! Des gens passent toute leur vie à apprendre la musique classique, comment ces Yogis l’ont-ils maîtrisée si rapidement? Je veux dire, ils disent que c’est dû à Sahaja Yoga, mais cela veut dire que c’est tout bonnement un miracle, vraiment un miracle. Même la musique indienne chantée par les musiciens indiens ici aujourd’hui M’a étonnée, la manière dont ils ont joué, comme le grand Ustad. Je n’arrive pas à comprendre comment ils ont fait cela, comment ils y sont parvenus, parce que dans Ma famille, il y avait trop de musique: ceux qui étaient intéressés se levaient le matin et pratiquaient tous les jours, trois heures le matin et trois heures le soir. Alors que Je découvre ici des personnes venant de pays où ils ne connaissent pas un mot de la musique indienne et qui l’apprennent si vite. Je ne peux pas l’expliquer, peut-être ont-ils vécu en Inde dans leurs vies antérieures, ou peut-être sont-ils vraiment très doués! Je ne peux pas l’expliquer, parce que c’est vraiment… Si c’est dû à Sahaja Yoga, Je dois admettre que Sahaja Yoga est quelque chose qui accomplit des miracles à l’intérieur comme à l’extérieur. Je n’ai vu que les miracles extérieurs, mais maintenant, voici le miracle à l’intérieur de ces personnes qui n’ont jamais joué de musique indienne, qui n’avaient jamais entendu parlé de musique indienne, mais qui la maîtrisent en un mois, deux mois ou trois mois. C’est impossible! Si vous dites ça à quelqu’un, il ne le croira pas!

Maintenant le programme d’aujourd’hui est terminé, mais Je disais que demain, nous aurons notre Puja vers midi, et après, si vous voulez, nous pourrons avoir un autre programme, mais notre Puja se passera pendant la journée. Ce sera bien mieux. Le Christ est né à minuit, mais Je suis née à midi. Donc avec cette prière et cette vénération, vous savez vraiment que dans Sahaja Yoga, nous respectons toutes les incarnations, tous les prophètes et toutes les religions dans leur essence. C’est quelque chose de magnifique dans Sahaja Yoga et le fait que vous l’ayez accepté le rend encore plus formidable.

Donc, que Dieu vous bénisse tous! J’espère vous revoir demain pour le Puja.

Que Dieu vous bénisse!