Mahashivaratri Puja 1999

New Delhi (India)

1999-02-14 Mahashivaratri Puja, 70' Add subtitles:
Download video (standard quality): Download video (full quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Listen on Soundcloud: Download audio:
Transcribe/Translate/Verify using oTranscribe


Feedback
Share

Shri Siva puja. Delhi (India), 14 February 1999.

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

[Seconde partie du discours, en anglais]
C’est un très long discours que J’ai donné en Hindi. Il y a très peu de Sahaja Yogis venus de l’étranger.
Je leur parlais du principe de Shiva, qui est dans votre cœur. Et cette réflexion n’est pas sur un Chakra, mais comme sur un miroir. En fait, tout ce qui est visible de vous est ce miroir. Dans ce miroir, quelle réflexion avez-vous? Avez-vous une réflexion qui est claire, propre? Avez-vous nettoyé votre cœur? Avez-vous nettoyé votre miroir réfléchissant? C’est ce que l’on doit voir.
Et ce que Je leur ai longuement dit, c’est ceci: nous avons six ennemis. Et tous ces ennemis, l’un après l’autre, essayent de nous corrompre.
Je leur ai parlé de cinq d’entre eux, le sixième n’existe pas vraiment en Inde, c’est ce qu’on appelle la luxure. Elle y existe bien moins, mais pour les pays étrangers, on doit savoir que c’est l’un des problèmes majeurs en Occident. Parce qu’ils pensent qu’une vie de luxure est la seule vie qui vaille la peine d’être vécue. Shiva réside au-delà de cela, et c’est pourquoi nous devons comprendre –nous devons vraiment le comprendre—que dans notre cœur, la réflexion de Shiva n’est possible dans sa forme complète que lorsque nous avons nettoyé notre cœur.
Avoir de la méchanceté envers les autres, avoir de la convoitise envers les autres, avoir de la colère envers les autres, toutes ces réactions agissent en nous et notre cœur devient comme une pierre. Il ne peut plus réfléchir. Alors si vous devez réfléchir la qualité de Shiva, ce qui est très important aujourd’hui, dans ce Kali Yuga…
Il y a très peu de personnes qui reflètent véritablement l’image de Shiva dans leur propre caractère. Il est donc important de vous observer et de voir vous-même ce qui ne va pas en vous: “Où va mon attention? Où suis-je en train d’aller? Que suis-je en train de faire? Ainsi, vous continuez à vous juger vous-même et non à juger les autres…
Egalement, un des problèmes occidentaux est qu’ils pensent qu’ils ont le droit de critiquer les autres, tout le monde: “J’aime cela, je n’aime pas cela.” Qui êtes-vous? Pourquoi parlez-vous ainsi? Quelqu’un a préparé un bel arrangement pour vous, vous vous asseyez dans sa maison et vous dites: “Je n’aime pas ça!” Pour blesser cette personne. Après tout, qui êtes-vous? Que pensez-vous de vous-même? Qui êtes-vous pour juger?
Pour Sahaja Yoga, il est interdit de dire “j’aime” ou “je n’aime pas”. C’est interdit. Regardez Shiva, Il aime tout. Ce qu’Il porte, ce sont aussi des serpents. Il aime toutes sortes d’animaux. Tous ces types de choses que nous jugeons mauvaises, affreuses, ne le sont pas pour Lui. Par exemple, lors de Son mariage, Il a emmené avec Lui à Son barat des gens qui étaient tous infirmes: certains n’avaient qu’une jambe, certains avaient des membres cassés, certains n’avaient qu’un œil. Toutes ces personnes, Il les a amenées avec Lui. Ces personnes Lui étaient très chères et Il s’occupait d’elles. Parce qu’Il est la source de la joie. Il est Celui qui nous apporte la joie et Celui qui nous rend joyeux.
La vraie joie n’est possible que si, dans votre cœur, Sa réflexion est présente. Mais si votre cœur est rempli de toutes les choses que Je viens de décrire, alors il devient un miroir sale, vraiment très sale.
C’est très surprenant, Je leur ai dit aussi que, comparés aux Indiens, les Occidentaux ne sont pas si exigeants, en particulier les Sahaja Yogis, pas si exigeants sur leur confort. Bien qu’ils viennent d’un environnement très matérialiste, cela ne les dérange pas tellement. Ils peuvent habiter n’importe où. Ils peuvent être heureux n’importe où. Ils ont atteint là un stade remarquable.
C’est ce que les Indiens doivent essayer de suivre, n’accorder aucune attention aux choses absurdes. Il n’est pas nécessaire de gâcher votre énergie sur des choses ridicules. Alors seulement vous pourrez avoir une véritable Bhakti pour vous-même, pour votre Atma. Et c’est ce dont on a besoin aujourd’hui, que votre Esprit resplendisse dans votre caractère, dans votre comportement et dans votre personnalité. Si cela se produit, alors vous avez accompli ce que Sahaja Yoga voulait faire pour vous. C’est important, très important: si vous lisez les journaux et que vous avez du mal à supporter quelque chose, ce dont vous devez faire est de le changer.
La transformation, qu’en Hindi nous appelons “parivartan”, des êtres humains en individualité, en une conscience de Soi, en l’Esprit, c’est cela qui doit être réalisé. Et le temps est venu, ce processus d’évolution a commencé. Vous êtes si nombreux à l’avoir reçu.
En fait, les anciens saints et les gens qui étaient des gourous, de vrais gourous, avaient l’habitude de tester véritablement leurs disciples en les faisant rester sur la tête des années durant. Parfois, ils les mettaient dans l’eau, leur faisaient toutes sortes de choses. Ils les battaient et étaient très durs, les testant tous. Et ensuite, généralement un seul d’eux recevait la Réalisation.
Mais J’ai pensé que cela prendrait trop de temps, de les nettoyer, de leur faire mettre toutes sortes de vêtements et tout cela, de les envoyer dans les Himalayas ou dans le désert de Gobi. J’ai pensé que cela prendrait trop de temps. J’ai pensé: “Pourquoi ne pas les éclairer d’abord? Leur donner la lumière. Dans cette lumière, ils pourront voir leurs problèmes et ils se corrigeront eux-mêmes. Ils seront leurs propres gourous.”
Et cela a été efficace. C’était bon. Maintenant vous pouvez voir par vous-même ce que vous faites. Quel est votre problème? Qu’est-ce qui vous rend si différent des autres et qui va vous élever? Parce que la place de Sadashiva est au-dessus de la tête. Au-dessus de vos pensées, au-dessus de votre mental, au-dessus de vos émotions. C’est ici et vous devez franchir cette limite. Mais seulement si vous ne réagissez pas aux choses. Et pour vous également, rien n’est plus important que Shiva. Alors seulement, cela fonctionnera.
Pour certaines choses, les Indiens doivent apprendre et pour certaines choses, vous autres étrangers devez apprendre. Vous avez fait tant de choses. Je dois vraiment vous remercier. Les gens pensaient: « Je ne peux rien faire. » Vous avez abandonné l’alcool. Vous avez abandonné toutes sortes de mauvaises habitudes. Vous ne courrez plus les femmes. Votre attention est si claire. Vous avez accompli tant de choses, ce qui est vraiment digne d’éloges.
Mais cependant vous devez apprendre qu’il y a certaines choses qui traînent, qui doivent être nettoyées, qui doivent absolument disparaître. Vous ne pratiquez pas trop la politique, mais parfois il y a aussi de la politique, des groupes se forment. Toutes ces choses doivent s’en aller. Pour Shiva, qu’est-ce que tout cela? Tout l’univers est à Ses pieds. Pour Lui, avoir un groupe ici ou un groupe là, tout cela n’a pas d’importance. Lui, cela ne Lui vient pas à l’esprit. Vous savez, une personne qui est comme un très grand océan touche beaucoup de rivages. Mais en soi, c’est un grand océan. Il en va de même du principe de Shiva. Et vous tous devriez développer ce principe de Shiva et voir alors la joie, la joie de ce grand océan d’amour.
Que Dieu vous bénisse!