Birthday Felicitations 2001

New Delhi (India)

2001-03-20 Birthday Felicitations, Sir CP and Shri Mataji Talks, New Delhi, India, 49' Add subtitles:
Download video (standard quality): Download video (full quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Download audio:
Transcribe/Translate/Verify using oTranscribe


2001-03-20 Birthday Felicitations Talk, India, 26' Download subtitles: EN,TRView subtitles: Add subtitles:
Download video (standard quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Download audio:
Transcribe/Translate/Verify using oTranscribe


2001-03-20 Birthday Felicitations Talk, New Delhi, DP-RAW, 67' Add subtitles:
Download video (standard quality): Download video (full quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Listen on Soundcloud: Download audio:
Transcribe/Translate/Verify using oTranscribe


Feedback
Share

Birthday Felicitations. Delhi (India), 20 March 2001.

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

Je M’incline devant tous ceux qui ont trouvé la Vérité et ceux qui essayent encore de la trouver.
Le plus grand problème des êtres humains est, de façon surprenante, qu’ils ne se connaissent pas eux-mêmes. Ils ne savent pas quels pouvoirs ils ont. Ils ne savent pas quelles propriétés ils ont. Ils ne savent pas à quelle hauteur ils peuvent s’élever. Voilà le principal problème—l’ignorance à propos de vous-même. Si vous pouviez simplement regarder dans votre cœur et commencer à penser à la vie spirituelle que vous pourriez avoir, vous sauriez que vous êtes un trésor—un trésor de pouvoirs d’amour, de pouvoirs de justice et de pouvoirs de sagesse.
Le problème est que nous n’avons aucune idée de ce que nous sommes. Et les Sahaja Yogis également, ils sont si humbles qu’ils ne réalisent pas quels pouvoirs ils ont. Et parfois Je trouve qu’ils sont un peu timides pour parler de Sahaja Yoga ou pour parler des autres, parce qu’ils pensent que c’est peut-être leur ego qui parlerait.
En fait, Je dois vous dire une chose, c’est que l’ego se dégonflera toujours. Il se dégonflera toujours lorsque vous ferez face à la société. Tant que vous ne faites pas face aux autres, votre ego ne peut pas diminuer. Mais comment? L’ego est là lorsque vous pensez que d’autres sont meilleurs que vous, lorsque vous avez peur de leur dire qu’ils doivent se transformer, et lorsque vous avez peur d’être très agressif. Si vous êtes un Sahaja Yogi, et si vous méditez chaque jour, vous vous nettoyez, vous avez alors un pouvoir à l’intérieur de vous, qui démontrera ses résultats. Il démontrera ses pouvoirs et se manifestera d’une façon si forte que vous commencerez à vous surprendre: “Est-ce vraiment ce que je suis?”
Avec l’éveil de la Kundalini, que se produit-il? Toutes ces petites choses mesquines, que nous appelons en sanskrit shad-ripu , disparaissent toutes; mais nous devons faire face à nous-mêmes. Certaines personnes dans Sahaja Yoga pensent: “Nous pouvons devenir des gens très importants ou nous allons avoir de bonnes situations…” et tout cela. Il ne s’agit pas de cela, ce n’est pas à l’extérieur. Ce n’est pas l’ambition extérieure, mais la lumière intérieure qui doit éclater au grand jour.
Vous êtes tous très intelligents et vous êtes experts, Je dirais, en ce qui concerne la connaissance des Chakras. Mais qu’en est-il de la connaissance de votre Soi? Connaissez-vous votre Soi? Que pouvez-vous faire? De quoi êtes-vous capable? C’est là le point qui nous fait défaut. D’accord, il y a ce désir intérieur, parce que vous avez reçu votre Réalisation du Soi. Mais il vous manque encore une chose—c’est la confiance totale en vous et dans le fait que “vous connaissez la Vérité”. Et, en tant que personne qui connaît la Vérité, ce que vous avez à faire est de propager la Vérité, de faire disparaître cette obscurité de l’ignorance.
Mais dans Sahaja Yoga également, J’ai remarqué que, lorsque les gens débutent, ils commencent à se faire des idées sur eux-mêmes et à essayer d’organiser des choses, ils font toutes sortes de choses, Je le sais. Au lieu de cela, si vous avez la vision complète de vous-même, de ce dont vous êtes capable et de ce que vous pouvez accomplir en donnant la Réalisation aux autres—en leur faisant comprendre ce que sont leurs pouvoirs, pas les vôtres, ce que sont leurs pouvoirs, ce qu’ils peuvent accomplir—alors Je vous assure que nous pouvons aller très vite dans la propagation de Sahaja Yoga.
Mais il y a cette peur de développer de l’ego—il y en a beaucoup qui ont ce genre d’idée stupide—ce n’est pas possible! Parce que, plus vous méditerez, plus vous ferez face à vous-même; et vous saurez alors que vous avez en vous tant de choses magnifiques, comme un entrepôt de joyaux. Vous devez vous respecter et vous devez savoir ce que vous avez à l’intérieur de vous, pas ce que vous voulez accomplir à l’extérieur. Par exemple, il y en a qui essayent d’être, disons, des leaders, ceci, cela… C’est vraiment ridicule, cela ne sert à rien. La meilleure chose est de réaliser que vous êtes un trésor, qu’il y a en vous un système de grande valeur et que vous pouvez l’éveiller, que vous avez ces pouvoirs. Vous pouvez faire toutes sortes de choses très facilement, sans faire de mal à personne, sans déranger personne, sans prendre d’argent.
Mais, en fait, Je M’aperçois que les gens sont attirés soit par l’argent, soit par le pouvoir—à l’extérieur. Pas à l’intérieur. A l’intérieur, il y a la richesse; à l’intérieur, il y a le pouvoir; à l’intérieur, il y a tout ce que vous pouvez imaginer.
Il y a des gens, Je le sais, qui n’étaient jamais montés sur une scène pour parler; maintenant ils sont devenus de grands orateurs et Je suis étonnée de voir comment ils se sont transformés.
La plus grande transformation est que “vous vous connaissez parfaitement bien” et que “avec cette connaissance, vous pouvez changer les autres”. Ne restez pas limité à vous-même. Vous devez vous déployer. Ce pouvoir vous a été donné pour vous connaître complètement et pour être confiant, pour être doux et agréable et pour parler aux gens, afin qu’ils sachent que votre cœur est Sahaja Yoga. Cela ne vous a pas été donné simplement pour dire que vous êtes des Sahaja Yogis, mais pour vous connaître totalement, pour admirer vos propres trésors, et votre compréhension.
En fait, Je dois dire qu’il y a tant de gens dans ce monde, des millions et des millions—mais c’est vous qui êtes venus à Sahaja Yoga. Je ne vous ai pas choisis. C’est vous qui M’avez choisie. Et comme vous M’avez choisie, vous devez ressentir à l’intérieur de vous: “Il doit y avoir quelque chose en moi qui m’a fait venir à Sahaja Yoga” et comprendre ce système subtil. C’est un système très subtil et il ne peut être connu que par des gens très subtils et non par des gens grossiers. Mais si vous découvrez vous-même votre ‘Soi’ et qu’ensuite vous continuez, il ne peut y avoir d’ego—parce que vous n’êtes pas cet ego.
Ceux qui ont de l’ego, comme Je vous l’ai dit, font même de l’argent par Sahaja Yoga. Ils essayent même d’organiser quelque chose pour se mettre en valeur. Ils sont sur un niveau tout à fait différent. Mais si vous n’êtes pas de ce genre-là, alors vous ne devriez pas rester simplement stationnaire; vous devriez faire ce qu’il faut pour répondre à la question: “Qui suis-je?”
“Qui suis-je?” Le Christ a dit: “Connais-toi toi-même!” Mahomet a dit: “Connais-toi toi-même!” Ils ont tous dit: “Connais-toi toi-même!” Cela veut dire que vous êtes quelqu’un d’extraordinaire. Vous avez, à l’intérieur, des propriétés cachées, que vous ne connaissez pas. Une fois que vous vous connaîtrez vous-même, vous aurez du respect pour vous-même, vous ne ferez pas de mauvaises choses, vous n’aurez pas de colère, mais vous serez un océan d’amour. Voilà ce qui doit être, voilà ce qu’est Sahaja Yoga.
Je comprends bien que c’est la pire époque, c’est le Kali Yuga complet, comme disent les gens. D’accord. Mais pourquoi êtes-vous ici pendant cette période? Pour éclairer les gens. Pour leur donner les bonnes idées. Mais comment? Tant que vous ne vous connaissez pas vous-même, vous ne savez pas que vous êtes capable de ceci et que vous êtes capable de cela.
Regardez la vie de tous les grands hommes, Je dirais, des gens comme Abraham Lincoln. Il a réalisé à un très jeune âge qu’il devait inculquer aux autres son propre système de valeurs en montrant son propre exemple. Même s’il était très difficile pour les gens de le comprendre, il a tout de même montré de tels résultats. J’ai lu beaucoup de vies de ce genre. Par exemple en Turquie, nous avons Atatürk .
Partout nous avons eu une personne comme cela. En Inde, nous avons eu Lal Bahādur Shastri , qui était un si grand homme, et qui connaissait Sahaja Yoga, qui Me respectait tant. Les gens se demandaient pourquoi il devait Me respecter—bien plus qu’il ne respectait Mon mari ou quelqu’un d’autre! C’est parce qu’il avait réalisé qui J’étais. Mais il n’en a pas eu l’occasion. Maintenant c’est vous qui en avez l’occasion.
D’accord, Je suis assez âgée maintenant, c’est vrai. Mais pourtant Je ne vais pas abandonner. Tant que Je vivrai, Je travaillerai très dur pour vous convaincre de la valeur de votre propre personnalité, de votre Soi—c’est pour cela que Je vis. Jusqu’à ce que vous soyez tous convaincus.
Vous serez surpris de voir que des gens qui viennent à Sahaja Yoga font aussi toutes sortes de choses stupides—Je sais bien qu’ils le font. Mais ce ne sont pas des Sahaja Yogis, en un sens, parce que, tant que vous n’allez pas profondément en vous-même, tant que vous ne découvrez pas quelle est votre personnalité, au vrai sens du terme, tout ce que vous pouvez tenter, tout ce que vous pouvez faire, n’est pas ‘Sahaj’. Sahaj veut dire spontané. Cela vous vient spontanément.
En fait, nous savons dans Sahaja Yoga que vous êtes connectés à cette zone qu’Einstein a appelée ‘zone de torsion’ . Mais cette zone de torsion est là derrière vous, ce Param Chaitanya est là pour vous supporter, pour vous aider. Vous avez tous cela. Mais malgré cela, vous ne croyez pas, vous n’y croyez pas, vous ne croyez pas en vous-même. Vous avez ce pouvoir à l’intérieur de vous.
Je connaissais un homme qui habitait à Bombay. C’était un pêcheur, et un grand Sahaja Yogi, Je dirais—il nous a quittés. Donc un jour, il devait aller sur une autre île pour propager Sahaja Yoga parmi les pêcheurs et il a vu dans le ciel des nuages si noirs et menaçants qu’il est sorti les menacer: “Je vais travailler pour ma Mère, comment osez-vous apporter de la pluie? Vous ne devez pas apporter de pluie avant que je sois de retour!” Et c’était surprenant: il est parti, il a fait tout son travail, tout, il est revenu au bout de cinq heures et c’est lorsqu’il est allé au lit que l’orage a commencé!
La nature sera avec vous, parce que la nature est notre représentante, elle nous aide. Si vous êtes de cette qualité, la nature sera à vos côtés. Vous avez vu que, bien souvent, la nature M’a aidée. Ce n’est pas parce que J’ai un contrôle sur les éléments, Je ne leur dis rien, mais la seule chose, c’est qu’ils se rendent compte que Je suis là pour telle ou telle tâche et que Je dois être supportée.
De la même manière, si vous pouvez établir cela, la nature saura que vous êtes les personnes qui sont ici pour sauver l’univers entier. Vous pouvez le faire! Je peux penser que le monde entier devrait être sauvé et tout cela, mais comment puis-Je le faire? Si J’avais pu le faire, Je n’aurais pas… Mais Je dois avoir des canaux. Et ces canaux connaissent leur travail, se connaissent eux-mêmes, et sont tout à fait capables de le faire.
Vous êtes des personnes spéciales, sans aucun doute. Sinon pourquoi seriez-vous ici? Mais cette spécialité est que vous êtes un bon conducteur de cette Energie Divine. Vous êtes un conducteur merveilleux! Vous êtes un expert en cela. Cela fonctionne simplement, cela fonctionne automatiquement. Mais votre connexion avec le Divin devrait être absolue!
En fait, il est correct de parler de valeurs absolues. Mais ces valeurs absolues, existent-elles en nous ou pas? Si oui, alors pourquoi ne les faisons-nous pas absorber aux autres? Ce n’est pas difficile. Ce n’est pas du tout difficile, Je vous le dis. Je suis juste une mère de famille ordinaire. Et alors? C’est simplement Mon amour, juste, Je devrais dire, Ma nature elle-même, qui a agi, car J’étais sûre de Moi-même. Même si extérieurement Je peux avoir l’air d’une mère de famille très humble—les gens pensaient que Je ne parlais pas beaucoup parce que Je ne connaissais pas l’anglais—voilà quelle était la situation. Mais ce n’est pas le sujet. Le fait est que ‘Je savais ce que J’étais’, ‘Je savais ce que Je suis’ et ‘Je savais ce que Je devais être’—c’est tout!
Voilà la seule différence. Si vous pouvez développer cette connaissance à l’intérieur de vous, vous pouvez être dynamique. Vous n’aurez pas d’ambitions, vous n’aurez pas de désirs, vous n’aurez pas de colère, vous n’aurez pas d’avidité—toutes ces choses disparaissent comme cela.
Tout d’abord, nous devons savoir quelle est notre base. Et la plus importante base est que nous sommes nés dans un pays particulier. Et nous devrions nous sentir concernés par cela. Ils disent que J’étais une révolutionnaire et tout cela—Je l’ai été, et Je suis allée en prison et J’ai tout fait. Mais c’était simplement pour obtenir l’indépendance de Mon pays. C’était différent. Mais après cette indépendance, ce qui aurait dû se produire, c’est de faire réaliser aux gens ce qu’ils sont. Pas seulement en Inde. C’est dans chaque pays que l’on doit comprendre quels sont les besoins de ce pays. Ce qu’ils doivent faire pour améliorer, pour aider, pour s’élever, pour se transformer.
Vous n’avez pas à—Je ne vous ai jamais demandé de changer vos noms ou autre chose. Mais vous avez demandé des noms indiens, d’accord. Mais ce qui est Mon principal souci est que vous soyez attentifs à vos concitoyens. Vous avez tant de pouvoirs. Votre Kundalini a atteint cet état où vous pouvez faire beaucoup! Je sais que certains d’entre vous ont fait beaucoup et ont réussi. Mais c’est vous tous qui devez le faire.
Je dirais simplement, en ce soixante-dix… huitième anniversaire—J’oublie aussi—en ce 78ème anniversaire, Je suis simplement la même. Je n’ai pas beaucoup changé, parce qu’en Moi-même, Je sens que Je dois dire aux gens ce qu’ils sont. Je dois leur dire ce qu’ils peuvent accomplir, et Je dois agir de telle sorte qu’ils le voient—rien n’est plus important que de savoir ce que vous êtes! Que vous soyez riche ou pauvre, cela n’a pas d’importance. Rien de cela n’a d’importance. Ce qui est important est de vous connaître vous-même.
J’en suis étonnée, très peu a été écrit là-dessus jusqu’à présent, mais J’ai trouvé le Tao de Lao-Tseu. Je ne sais pas si vous avez lu le livre de Lao-Tseu sur le Tao, ce qui signifie ‘ce que vous êtes’. Tao veut dire ‘ce que vous êtes’. Et Il décrit si magnifiquement ce qui se produit lorsque vous êtes cela. En fait, ce qui manquait, c’est qu’Il n’a pas dit comment établir cet état, comment atteindre cet état. Il a seulement décrit les gens qui avaient le Tao, qui étaient des Ames Réalisées, qui étaient de ce niveau-là, et tout cela. Et J’ai été surprise qu’Il n’ait rien dit sur la Kundalini, mais Il a parlé de la rivière Yang-Tseu-Kiang. Il a dit que c’est le Yang-Tseu-Kiang, vous voyez, de manière symbolique, c’est plus poétique. Mais en atteignant finalement l’océan, cette rivière devient l’océan. Et ensuite Il décrit si magnifiquement quelles sont les qualités de cet océan.
Maintenant Je dirais que vous êtes tous devenus, en principe, l’océan. Alors, vous comportez-vous comme l’océan? Comprenez-vous votre capacité à être un océan? Qu’est-ce qu’un océan? Regardez l’océan, il a ses propres limites, ses maryādās , qu’il ne franchit pas. Si vous essayez de le pousser d’un côté, il débordera. Donc vous devez être dans vos maryādās, nous pouvons aussi dire votre équilibre. C’est très important que vous ayez votre équilibre.
En fait, il y a beaucoup de personnes qui, par exemple, avaient arrêté de fumer et ont recommencé à fumer, ou qui avaient arrêté de boire et ont recommencé à boire. Cela signifie que vous avez perdu vos maryādās. Donc ces maryādās doivent être observées. Observées par vous-même. Si vous continuez à vous observer votre Soi, vous saurez ce que vous êtes. Vous devriez observer votre Soi. Appelez-le et dites-lui: “Bonjour Monsieur. Alors, maintenant, qu’allez-vous faire?” Alors vous verrez comment fonctionne votre mental. Avec cette approche, ce qui se produit est que cet océan, qui est l’amour du Divin, commence simplement à couler.
En fait, cet océan—peut-être ne le savons-nous pas—l’océan est la chose la plus basse. Nous mesurons toutes les altitudes à partir du niveau de la mer. Si l’océan est au point zéro, quelle est la hauteur de l’Himalaya? Donc il reste au plus bas. Parce qu’en étant le plus bas, il reçoit toute l’eau, tout ce qui vient des rivières, ou de la pluie. Puis il brûle son corps au soleil; il est ouvert. Et lorsqu’il s’échauffe, il crée ces nuages. Et le cycle complet est bouclé lorsque ces nuages peuvent aller répandre la pluie sur les gens. Et de nouveau ils deviennent des rivières et reviennent à la mer.
Tout doit retourner à la mer parce qu’elle est la plus basse. Donc vous vous mettez au niveau le plus bas grâce à votre confiance. Au niveau le plus bas. Ne vous comparez pas à une autre personne qui réussit très bien dans la vie ou autre chose peut-être… Mais faites en sorte d’être au niveau le plus bas. C’est au point le plus bas que vous vous situez et vous serez étonné de voir que toute chose viendra à vous. Tout fera en sorte de couler en vous.
La chose principale est de vous connaître vous-même, ce qui signifie que vous savez que vous êtes les plus élevés. Vous êtes les plus élevés. Mais vous êtes plus élevés parce que vous vous trouvez au point le plus bas. Il est vrai que vous avez un amour immense pour les autres et il est aussi vrai que J’ai vraiment été très désireuse de faire quelque chose pour eux et c’est ainsi que nous avons commencé au moins quinze projets en Inde.
En fait, tout ceci est fait simplement parce que Je ne peux pas M’en empêcher. Ils ont toutes sortes de souffrances et de problèmes. Comme dans l’Orissa : J’ai tant prié, parce que c’est un pays qui a beaucoup de problèmes. En fait, nous devrions découvrir pourquoi il a tant de problèmes, quels sont les problèmes là-bas. Et, Je vous le dis, c’est un très grand pays, l’Orissa, Je l’ai visité également, et la principale chose qui manque là-bas est qu’ils n’ont toujours pas confiance en eux. S’ils développent Sahaja Yoga en eux, aucune inondation ne peut arriver, aucun problème ne peut arriver dans ce pays. Même chose dans notre pays, même chose dans votre pays et dans le pays de chacun.
Tout d’abord, nous devons avoir bien plus de Sahaja Yogis, et nous devons avoir des Sahaja Yogis qui savent qu’ils sont des Sahaja Yogis. Vous devez être très confiants dans le fait qu’après tout, vous êtes des Sahaja Yogis. Pourquoi pas? Tout ce que Je peux faire, vous tous pouvez aussi le faire. Pourquoi pas? Vous êtes Mes enfants. Vous pouvez le faire. Mais il vous faut la confiance que vous pouvez être comme votre Mère, sans que l’ego surgisse. Parce que, la plupart du temps, J’ai vu que les gens ont très peur de leur ego. Il n’y a pas d’ego dans cela, parce que, comme Je vous l’ai dit, vous êtes comme l’océan qui se trouve au point le plus bas. C’est de la même façon que cela agit.
Il est si beau d’aimer le monde entier. Il est si beau de vous réjouir de votre compassion, de vous réjouir de votre générosité. J’apprécie Ma générosité bien plus que quoi que ce soit d’autre; mais à travers cette générosité, Je sais que Je ne fais rien. C’est simplement l’expression de Mon sens de la joie.
Vous savez, si Je vois des fleurs, Je suis très heureuse. De la même façon, si Je donne quelque chose à quelqu’un, Je Me sens très joyeuse. C’est une qualité qui donne de la joie. Et toutes ces qualités qui donnent la joie sont en vous, et vous devriez les découvrir. Vous avez également des qualités qui donnent la paix; il y a en vous tant de paix, que vous pouvez transmettre à votre entourage, aux gens, à tout le monde, à condition que votre paix soit établie. Si vous avez de la colère, de la mauvaise humeur, et tout cela, cela ne fonctionnera pas.
Donc vous devriez vous observer. Vous devriez vous voir. Vous devriez méditer et découvrir ce qui vous manque. C’est une force immense, Je pense, qui est à votre portée.
Ils peuvent faire exploser tous les mythes du monde, Je le sais. Mais Je ne sais pas comment déclencher cela, comment le faire, comment le leur dire. Alors maintenant Je voudrais encore et encore vous dire une chose, c’est qu’en ce jour d’anniversaire, si vous voulez vraiment M’offrir quelque chose, alors offrez-Moi ceci: affirmez votre confiance et réussissez. Où que vous soyez, vous n’avez pas à changer l’atmosphère, vous n’avez pas à changer quoi que ce soit. Où que vous soyez, avec votre honnêteté, avec votre sincérité et avec votre nature humble, vous pouvez vraiment faire beaucoup. Vous pouvez le faire dans chaque pays, vous pouvez le faire dans le monde entier.
Voilà Mon plus grand désir et J’espère—Je suis une personne qui est sans désir—que vous accomplirez ce désir subtil que J’ai en Moi, que nous transformions le monde.
Que Dieu vous bénisse!