Discours aux Sahaja Yogis d’Afrique

Swiss Hotel, Istanbul (Turkey)

2001-04-23 Talk to yogis, Swiss Hotel, Istanbul, Turkey, 14' Download subtitles: EN,TRView subtitles:
Download video (standard quality): Download video (full quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Listen on Soundcloud: Transcribe/Translate oTranscribe

Discours aux Sahaja Yogis d’Afrique – Swiss Hotel, Istanbul (Turquie) – 23 April 2001

Cela ne devrait pas arriver à votre peuple parce que vous vivez dans la nature et la nature n’est pas corrompue

Chaque feuille sur l’arbre reçoit la chaleur du soleil ; chaque feuille est différente dans le monde et elles sont si bien réparties de façon à ce que toutes reçoivent la lumière du soleil.

Mais dans la corruption, on veut avoir tout et chaque chose. Et alors on ne sait pas ce qu’est la joie de donner aux autres.

Vous voyez, quand vous entrez en Sahaja Yoga, vous devenez extrêmement généreux.

Je vous cite l’exemple de mon père : c’était un homme vraiment très généreux et il nous disait de ne pas fermer la maison : « Laissez-la ouverte, aucun voleur ne viendra ».

Mais une nuit, un voleur est venu et il a emporté un grand gramophone, un de ceux avec ces gros pavillons. Et le lendemain, mon père était un peu contrarié ; ma mère lui a alors demandé « Est-ce à cause du gramophone ? ». Il a dit « Non, nous pouvons en acheter un autre, mais qu’en est-il de cet homme qui n’a pris aucun disque ? Qu’est-ce qu’il va bien pouvoir en faire ? Il aurait dû venir avec quelqu’un d’autre pour prendre les disques. ». Ma mère a dit « D’accord, tu pourrais passer une annonce dans le journal disant que celui qui a volé le gramophone peut aussi venir prendre nos disques. ». C’est ce genre de générosité ; il était très généreux, extrêmement généreux.

Ainsi, la générosité est le seul moyen de corriger la corruption. Quand vous commencez à savourer la joie de donner, vous ne volez pas. Et une telle personne n’a pas de renommée dans la société et celui qui est un voleur ne sert à rien. Et tous ces gens qui ont fait de l’argent ainsi ont perdu l’argent qu’ils avaient déposé dans cette banque suisse. Et la banque suisse aussi ne [INAUDIBLE] ; ils peuvent faire tant de bien mais ils ne le font pas ; ils gardent leur argent, ils sont assis dessus.

Donc, s’il est une chose que vous pouvez dire au sujet de cette banque suisse c’est d’arrêter la banque suisse, parce que c’est une escroquerie, une escroquerie totale. Je ne sais pas comment elles peuvent être légales : elles prennent l’argent des voleurs et le gardent là. Comment peuvent-elles agir ainsi ? Si vous arrêtez l’activité de la banque suisse, je peux vous assurer que la corruption disparaîtra. C’est le seul moyen de mettre un terme à cette corruption en col blanc. Vous devriez écrire à ce sujet.

Les Américains sont très prudents. Si vous envoyez de l’argent de l’Amérique vers la Suisse, la Suisse les en informe.

J’étais au Brésil où j’ai rencontré le Ministre de la justice et le Président de la Cour suprême. Ils ont dit « Dans notre pays, nous avions un Premier ministre qui a été mis en accusation et cet individu a maintenant un très bon poste à l’université de Harvard où il enseigne l’économie. ». Il a été mis en accusation ! Et donc toutes sortes de voleurs vont aller maintenant dans ces grandes universités pour enseigner à nos enfants l’art de l’escroquerie.

J’en ai parlé durant mes conférences en Chine mais…Je ne sais pas, c’est un gros problème qui perdure. C’est une chose que l’on doit voir sous un angle sahaj. Si nous travaillons tous là-dessus, il est certain que tout rentrera dans l’ordre parce que c’est un travail planétaire. Et il ne peut pas échouer car il a le pouvoir de la collectivité.

Je souhaite que nous puissions avoir un jour une conférence avec vous tous en Inde ou peut-être dans votre pays.

S.S. Shri Mataji Nirmala Devi