Guru Puja 2001

(Italy)


Send Feedback
Share

Guru Puja. Cabella Ligure (Italy), 8 July 2001.

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

Vous ne savez pas ce que ressent votre Mère en voyant tant de personnes qui sont vraiment devenues des gurus elles-mêmes. Elles ont recherché la Vérité dans des temps très difficiles. Elles ont voulu savoir ce qu’est la Vérité. Et cette période difficile, elle-même, a servi pour agir sur vos esprits, pour vous faire prendre conscience que, dans ce qui se produit dans ce monde, tout ce que nous voyons autour de nous, dans le monde entier également, il y a quelque chose de véritablement très mauvais et que nous devons aller au-delà.
Dans cette recherche, une chose est très importante, c’est que la personne devrait avoir une grande dévotion. Et également vous avez dû traverser des souffrances indicibles. Cette recherche existe lorsque vous vous battez aussi à l’intérieur de vous et qu’à l’extérieur non plus, vous ne trouvez rien de satisfaisant. C’est ainsi que cette recherche est à double tranchant. Dans cette recherche, lorsque vous essayez d’atteindre la Vérité, il semble que ce soit une chose très difficile. Mais vous ne pouvez pas vous en empêcher, parce que vous n’êtes pas satisfait de ce qui existe autour de vous.
Regardez le monde aujourd’hui, il est plein de conflits. Il y a toutes sortes de conflits. Les gens se battent pour rien du tout—pour une terre; en tuant des êtres humains. La terre, peut-elle créer des êtres humains? Ils se battent de façon collective en pensant qu’ils rendent un très grand service à l’humanité.
Aujourd’hui, la réflexion des êtres humains n’est pas du tout profonde, elle est très superficielle et c’est ainsi que vous trouvez ce monde en grand désarroi; chaque jour, à chaque minute, vous pouvez le voir… ils sont en train de tuer tant d’êtres humains. Ils torturent à une très grande échelle. Autrefois, bien sûr, les saints ont tous été torturés—torturés pour toutes sortes d’idées stupides et diverses, Je dirais: que quelque chose est supérieur et quelque chose est inférieur, que quelque chose est bon et quelque chose est mauvais. Sous de telles idées, ils se sont rassemblés et ont accompli toutes sortes d’agressions dans le monde entier. Partout. Non seulement cela, mais également dans les familles, dans les institutions, dans les organisations, en pensant qu’ils avaient tout à fait raison, qu’ils étaient très bons, et ils ont essayé d’agresser d’autres personnalités.
Donc beaucoup de gens pensaient qu’il valait mieux ne pas se laisser faire et ils ont commencé à combattre collectivement—mais cela ne fonctionne pas. Cette lutte ne fonctionne pas, parce la lutte n’engendre rien d’autre que meurtres et massacres. Beaucoup de gens ont été tués ainsi. Bouddha a parlé aux gens de la non-résistance. Et il y a une histoire à ce sujet: dans une des grandes universités du Bihar, lorsque les gens agressifs sont entrés, ils ont tué tous les saints au nom de l’agression. Et ils sont tous morts. Peut-être cela a-t-il accompli sur un plan très subtil une forme de punyas; mais dans ce Kali Yuga, cela ne va pas fonctionner ainsi.
Quelle résistance pouvez-vous opposer à de telles personnes? Comment pouvez-vous les combattre? C’est une situation impossible de devoir convaincre quelqu’un qu’il est agressif et qu’il n’est pas du tout dans la Vérité. Parce que personne ne veut accepter pareille chose. Et donc tout ce qu’ils essayent, partout dans le monde, pour convaincre les autres de leurs folies, tout cela échoue complètement. Et ainsi, ce combat, ce bellicisme ne peuvent pas être guéris.
Nous devons accepter le fait que les êtres humains n’ont pas le niveau pour comprendre ce qui ne va pas en eux. Ils ne veulent pas l’accepter. Pour eux, l’agression est le seul moyen pour propager leur propre vision du bien. Alors quelle est la solution? La solution est que nous devrions leur donner à tous la Réalisation du Soi. Ils devraient recevoir leur Réalisation du Soi, alors seulement les choses s’amélioreront. Maintenant, vous pourriez rétorquer: “Mère, en ces temps de conflit, de lutte et de combat, cela marchera-t-il?” Les circonstances le leur diront. Leur vie avec, en permanence, des armes suspendues au-dessus de leur tête, sera si difficile qu’ils devront également rechercher la Vérité. Cela doit être fait très sincèrement.
S’ils recherchent la Vérité, ils seront surpris de voir que ce monde est un, que tous les êtres humains sont un, et que c’est la destinée des êtres humains. Mais pour cela, tant d’entre eux doivent être tués, tant d’entre eux doivent être détruits, parce qu’ils ne comprennent pas la leçon de manière simple.
Maintenant votre travail est de leur donner la Réalisation du Soi, et de changer les gens. Voilà la véritable chose que vous devez faire en tant que gurus. Mais que faisons-nous? Avec quelle idée venons-nous à Sahaja Yoga? Nous ne travaillons qu’à la périphérie. D’abord, nous nous inquiétons pour nous-mêmes: comment nous pouvons prospérer, ou mieux nous en sortir; il y a aussi de l’avidité. Nous ne nous voyons pas nous-mêmes—si nous sommes agressifs, si nous essayons de faire du mal aux autres, si nous avons de fausses idées sur nous-mêmes, combien nous torturons les autres.
Donc tout d’abord vous devez vous nettoyer et accepter vos propres problèmes, vos propres craintes. Il faut y faire face. Et vous stimuler: Que faites-vous? Vous êtes Sahaja Yogi, comment pouvez-vous haïr quelqu’un? Comment pouvez-vous faire du mal à quelqu’un? Comment pouvez-vous torturer quelqu’un? Voilà le début de l’introspection, c’est très important. Je peux distinguer une personne qui médite au vrai sens du terme, et celle qui ‘médite’ simplement. Vous ne devriez pas vous faire des illusions. Si vous vous mentez, alors comment pouvez-vous devenir un guru?
Pour devenir un bon guru, vous devez tout d’abord être très honnête à l’intérieur de vous, et découvrir ce que vous faites, de quoi vous êtes capable, ce que vous avez fait. Nous avons six ennemis, comme Je vous l’ai dit. Et nous justifions tous ces ennemis. Nous pensons: “C’est bon! Après tout, j’ai fait ceci à cause de cela, je devais le faire.” Ou quelqu’un dira: “J’étais pauvre, donc je devais être malhonnête.” Un autre dira: “Je devais mentir.” Un autre dira: “Je devais être immoral.”
Voilà la plus grande chose qu’ont les êtres humains, la justification! Les animaux n’ont pas cela. Ils ont leurs idées fixes, ils ont une ‘nature’ fixe. Mais les êtres humains peuvent faire toutes sortes de mauvaises choses et les justifier. Cette justification ne vous aidera pas dans votre ascension spirituelle: “J’ai fait ceci à cause de cela…” Cela ne vous aidera jamais! Vous devriez essayer de vous introspecter et de voir par vous-même quelle est cette justification.
Donc lorsque vous commencez à vous justifier pour toutes sortes de choses mauvaises, comment pouvez-vous grandir? Comment pouvez-vous vous élever? Tout le temps, vous essayez de vous abaisser! Donc cette purification intérieure n’est possible que si vous pouvez vous voir clairement. Si vous ne pouvez pas vous voir, comment vous purifierez-vous? Si Je ne peux pas Me voir dans le miroir, comment verrai-Je ce qui ne va pas sur Mon visage? Donc lorsque vous commencez à voir la Vérité, et à vous comparer à Elle, alors seulement vous pouvez vous purifier.
Mais l’identification devrait être avec la Vérité. Par exemple, vous voyez votre visage dans le miroir et vous découvrez que quelque chose ne va pas—vous ne vous identifiez pas à ce problème, mais vous vous identifiez avec votre propre visage et donc vous le nettoyez, vous le purifiez. De la même manière, si vous êtes identifié avec vous-même, vous ne pouvez pas vous en débarrasser.
Lorsque vous grimpez sur le nouveau chemin de la vertu, du bien, de la compassion et de l’amour, vous devriez vous voir, vous observer: Que faites-vous? Où allez-vous? A quel point êtes-vous stupide? Vous ne devriez pas vous mentir. Laissez les autres vous mentir, laissez les autres faire ce qu’ils veulent! Laissez les autres essayer de vous tuer, mais ne vous tuez pas vous-même! Ne vous mentez pas à vous-même! Donc ayez du respect pour vous-même, et ayez votre honneur, auxquels vous tenez plus que n’importe qui d’autre. Et ne cédez pas à quelque chose qui ternira votre image dans le miroir. Voici la première étape, celle de l’introspection.
En fait, ce qui aide pour cette introspection est votre sens de l’amour. Pouvez-vous aimer une personne qui fait du mal? Une qui est agressive? Une qui est colérique? Une qui vous trompe? Pouvez-vous aimer une telle personne? Non, vous ne pouvez pas. Alors comment pouvez-vous vous aimer lorsque vous avez ces défauts, lorsque vous vous faites cela à vous-même?
Donc la première chose est le pur amour pour vous-même. Le pur amour. C’est une chose si extraordinaire d’avoir ce pur amour. Par exemple, vous pouvez aimer avoir un très bon lit pour dormir; vous pouvez aimer avoir une très belle maison; vous pouvez aimer avoir toute la richesse du monde. Mais tout ceci vous fera-t-il vous aimer vous-même? Si vous vous aimez vous-même, vous ne voulez rien! Parce que vous appréciez votre Soi! Vous réjouir de votre Soi, c’est le plaisir le plus grand.
Donc maintenant vous avez reçu la Réalisation. Ce qui signifie que vous savez ce que vous êtes, vous savez quel être magnifique vous êtes. Alors, vous devriez essayer d’aimer votre Soi. Et lorsque vous commencez à aimer votre Soi, vous n’êtes pas tracassé par toutes ces choses stupides. En fait ce pur amour est une des choses les plus magnifiques que vous ayez, que vous puissiez vous faire. Lorsque vous êtes égoïste, vous n’aimez pas votre Soi. Lorsque vous êtes méchant, vous n’aimez pas votre Soi. Lorsque vous êtes agressif, vous n’aimez pas votre Soi. Parce que vous aimez toutes ces mauvaises choses; alors que votre Soi est pur. Il est absolument pur et magnifique. Et Il aime tout ce qui est beau et bon.
Donc voici le début de votre Réalisation du ‘Soi’. Lorsque vous réalisez combien votre Soi est important, vous n’avez pas de fausses idées sur votre Soi, vous ne justifiez pas toutes les mauvaises choses que vous faites, parce que vous comprenez que c’est une tache sur votre Soi. Regardez-vous de la manière la plus honnête et vous serez étonné de voir comme c’est beau de voir juste le pur Soi briller en vous.
Lorsque votre Soi commence à briller, vous commencez à voir beaucoup d’autres choses que vous n’aviez pas vues auparavant. Et l’une d’elles, vous savez, est que cet amour n’est pas seulement pour vous, mais pour tout le monde. C’est un pur amour pour tous les autres. Ce n’est pas seulement pour vous. C’est très surprenant: lorsque vous vous aimez vraiment, alors votre amour est pour votre Soi et vous commencez à répandre cet amour d’une façon telle que vous aimez les autres admirablement. Vous n’aimez pas pour l’argent, vous n’aimez pas pour un avantage quelconque, pour le pouvoir ou pour un gain quelconque, mais vous aimez pour l’amour. Parce que l’amour pur donne tant de joie. Il donne tant de joie que, s’il y avait des idées comme: “J’aime quelqu’un parce que je veux posséder cette personne”, “Parce que je suis quelqu’un d’extraordinaire” ou bien “Si j’aime quelqu’un, alors cette personne devrait se sentir absolument obligée envers moi”,… toutes ces idées ne servent absolument à rien.
En fait, si vous aimez, alors vous aimez simplement. Vous aimez tout le monde. Vous pouvez dire : “Mère, comment pouvez-Vous aimer un escroc?” Pas besoin de le suivre. Pas besoin d’être avec lui. Pas besoin d’avoir quoi que soit à faire avec lui. Mais si vous êtes ce pur amour, alors il peut changer ou elle peut changer. S’ils ne le font pas, alors ne vous inquiétez pas. Ceux qui viennent dans l’océan d’amour, ceux qui sont vraiment des gens purs et aimants, ceux-là sont vos amis. Ce sont eux dont on a besoin sur cette Terre. Pas les gens qui sont des escrocs, qui vous trompent, qui essayent de vous dominer—ce ne sont pas eux dont on a besoin. Ce dont nous avons besoin, ce sont les gens qui sont complètement trempés dans la pureté de l’amour.
Ainsi, de l’amour, nous allons à un autre aspect, c’est la pureté. Et la pureté est un sujet dont ont parlé beaucoup de personnes: que vous devriez être pur, que vous devriez être absolument ouvert et que les gens devraient tout savoir sur vous. Je ne pense pas que ce soit cela la pureté. La pureté est ce qui purifie les autres! Si vous êtes une personne pure, alors les autres seront purifiés. Ils doivent être purifiés.
Maintenant supposez que vous ayez certaines idées sur vous-même: vous pensez que vous êtes très haut placé en tant que Sahaja Yogi et que vous êtes plein d’amour. Peut-être est-ce tout à fait imaginaire! Cela purifie-t-il les autres? Votre pureté purifie-t-elle les autres? Peut-elle leur donner l’éveil? Peuvent-ils devenir des Ames Réalisées Et ensuite, combien appréciez-vous la pureté, le pouvoir de la pureté? Et à combien de personnes avez-vous donné la Réalisation? Ou bien l’avez-vous gardée pour vous-même? Dans combien d’endroits êtes-vous allé pour répandre cette pureté? La pureté doit être répandue. Et sans aucun doute, dans votre propre pureté, vous devriez le faire, parce que c’est une chose vraiment très puissante.
La pureté est très puissante. Elle peut ne pas agir sur une ou deux personnes, ce n’est pas grave. Il peut y avoir quelques types vraiment très méchants et horribles, ce n’est pas grave. Mais elle aura un effet sur énormément de personnes sensibles, qui veulent devenir Sahaja Yogis. Vous devez simplement faire l’essai: combien les gens vous aiment-ils et combien sont-ils impressionnés par vous? Le Param Chaitanya, ce Pouvoir Omniprésent de l’Amour Divin, coule à travers vous parce que vous êtes pur. Si vous êtes impur, alors Il s’arrêtera à différents Chakras, cela ne fonctionnera pas.
Donc la pureté de caractère, la pureté de l’amour—qu’est-ce que ça veut dire? Que vous aimez quelqu’un parce que cette personne a de la spiritualité! Vous aimez cette personne parce qu’elle a de la pureté, et vous allez dans des endroits simplement pour répandre la pureté là-bas. Une personne pure ne créera jamais de problème. C’est la personne impure qui, chaque jour, peut commencer ce problème-ci ou ce problème-là et celui-là…
Donc le caractère d’un Yogi est de vénérer sa propre pureté et la pureté des autres. Il est vrai que nous devons faire face à nous-mêmes chaque jour. Il est vrai que nous devons nous corriger chaque jour. Il est vrai que nous devons nous séparer de nous-mêmes pour voir combien nous avons fait, jusqu’où nous sommes allés, ce que nous sommes en train de faire, ce que nous avons fait.
Donc la différence entre le guru de l’ancien temps et le guru des temps modernes est que les gurus de l’ancien temps ne se souciaient pas de donner la Réalisation aux gens, ce n’était pas leur style—pour la plupart d’entre eux. Ils ne s’intéressaient qu’à eux-mêmes, bien assis quelque part dans les Himalayas, loin de toute foule bruyante, et y prenaient plaisir! Mais vous devez partager ce plaisir. Je pense que c’est là le signe d’un bon guru. Celui qui ne peut pas partager s’occupe seulement de son propre plaisir, ou s’occupe de son propre ashram, comme on peut l’appeler, ou bien s’occupe de sa propre famille, s’occupe peut-être des quelques disciples qu’il a—mais l’attention doit être sur le monde entier!
Dans Sahaja Yoga, maintenant, nous avons atteint un tel stade que vous devez vous préoccuper de l’humanité entière. Il ne s’agit pas que de vous, ou de quelques Sahaja Yogis, ou de bien plus de Sahaja Yogis, mais partout dans le monde, quel que soit le problème, c’est à vous de le résoudre. Mais d’abord, sortez de vos tout petits problèmes personnels.
Je reçois des lettres de gens, particulièrement des femmes, disant que leur mari est comme cela et que leur mari fait cela et… que les enfants souffrent et toutes sortes de choses [Mère rit]… Maintenant vous êtes un guru! Ce qui veut dire que vous êtes une personne élevée, hautement électrifiée par la spiritualité.
Pourquoi devriez-vous vous préoccuper de toutes ces choses stupides? Car la conscience que vous êtes purifié et que vous êtes une personne pure devrait vous rendre très humble. Juste le contraire de cela—normalement les gens, dès qu’ils sont quelque chose, ils en deviennent très fiers et n’en ont que pour eux. S’ils ont, disons, un pouvoir, ils deviendront comme cela; s’ils ont un talent, ils deviennent comme ceci; s’ils ont une distinction, ils deviennent comme ceci—ils n’en deviennent pas humbles—par cette réussite, ils deviennent vraiment extrêmement fiers, arrogants—tout à fait la mauvaise approche! Mais vous, vous êtes un Sahaja Yogi et vous ne devriez pas vous soucier de quoi que soit qui diminuerait votre pureté.
Donc, vous pouvez vous appelez gurus si vous voulez. Je n’ai pas besoin de dire que vous êtes un guru. Mais vous devez tout d’abord faire de vous-même votre disciple! Vous devez tout d’abord vous occupez de vous-même. Vous devez voir par vous-même: “Ai-je ces qualités? Suis-je à même de pouvoir vraiment faire tout cela?” Toute cette introspection intérieure devrait se faire avec un cœur et une compréhension très purs. Parce que vous n’êtes pas des Incarnations, qui sont nées absolument pures, mais vous êtes des êtres humains et vous vous élevez au niveau de ces Incarnations. Donc vous devez vous nettoyer, vous devez vous observer, voir par vous-même et ensuite comprendre: si vous êtes un Sahaja Yogi, avez-vous cette beauté de la pureté et de l’amour?
En fait, cet amour n’est pas relatif, il n’est pas conditionnel, il n’est pas limité, mais il est absolument comme un océan. Et vous aimerez nager dans cet océan, vous aimerez être trempé dans cet océan d’amour.
Auparavant, guru voulait dire une personne qui porte un grand bâton. Il avait l’habitude de frapper tout le monde. Si quelqu’un faisait quelque chose de mal, il le frappait et le battait. Nous avions des gurus en musique aussi, et nous avions dans notre pays toutes sortes de types de gurus. Et leur spécialité était qu’ils avaient l’habitude d’opprimer vraiment leur disciple, de le maîtriser, et ensuite de lui enseigner la connaissance de la musique peut-être, ou de la lutte ou de n’importe quoi. Mais dans Sahaja Yoga, c’est très différent. Même les véritables gurus spirituels étaient comme cela. Très rudes. Ils avaient l’habitude de jeter des pierres sur les gens. Ils faisaient toutes sortes de choses—mais en fait ils ne voulaient pas mal agir, mais c’est la méthode que Je n’aimais pas.
Il y a une histoire sur une personne qui était supposée être un grand guru, et que Je suis allée voir. J’avais dû grimper beaucoup parce qu’il vivait dans une toute petite grotte. Et lorsque Je suis arrivée là-haut, vous savez, il était très en colère et il n’arrêtait pas de faire comme ceci, comme ceci [Elle remue la tête d’un côté à l’autre]. Et il pleuvait, donc J’étais complètement trempée! Je suis allée M’asseoir dans sa petite grotte. Ensuite il est revenu et M’a posé une question. Il a demandé: “Mère, il pleuvait. Normalement Je peux arrêter la pluie, mais Vous ne m’avez pas permis d’arrêter la pluie. Pourquoi?” J’aurais pu lui dire: “A cause de votre ego!” Mais Je ne l’ai pas fait. Je lui ai dit d’une manière très douce: “Vous voyez, vous êtes un sanyasi et vous avez un sari pour Moi. Si Je n’avais pas été trempée, Je n’aurais pas pu recevoir votre sari, venant d’un sanyasi.” Il a fondu complètement! Il avait des larmes dans les yeux et il tomba à Mes pieds.
Donc la technique de Sahaja Yoga est comme cela. Ce n’est pas de la colère. Ce n’est pas de la répulsion. Ce n’est pas de la haine. Mais la technique est telle que vous suggérez votre amour. C’est ainsi qu’on doit comprendre la différence entre un guru Sahaja Yogi et les autres gurus. Pas question de battre votre disciple, pas question de le gâter, pas question de lui crier dessus. L’amour est la chose la plus puissante! Bien sûr, cela ne fonctionne pas avec certaines personnes, Je suis d’accord—oubliez-les! Mais cela fonctionne avec la plupart des gens parce que Dieu nous a créés par Son amour, et nous avons la capacité de céder à cet amour et de nous réjouir de cet amour.
Donc, ce qu’un Sahaja Yogi a à faire est de comprendre les pouvoirs de l’amour. Ces pouvoirs de l’amour, si vous pouvez les comprendre, grandiront en vous. Certains personnes les ont, certaines personnes ne les ont pas. Essayez de comprendre: ce Param Chaitanya n’est rien d’autre que le pouvoir de l’amour de Dieu—ou bien vous pouvez dire ‘l’amour de Mère’! Ce pouvoir agit si magnifiquement, d’une manière si secrète que vous l’appelez un ‘miracle’. Parce que vous ne pouvez pas voir comment il a agi.
Donc, la chose primordiale est d’essayer de développer ce sens de l’amour à l’intérieur de vous. Comprenez-le. C’est un problème qui est toujours mal compris. Le pur amour peut être compris très facilement, car il vous donne la joie, il aide les autres à s’améliorer, il agit d’une manière très subtile. En fait, essayez de vous rappeler quand vous êtes venu à Sahaja Yoga, essayez de vous rappeler comment vous avez reçu votre Réalisation, essayez de vous rappeler comment vous avez commencé à grandir. Ce sont comme des graines d’amour qui ont germé en nous. Lentement et progressivement, nous avons commencé à recevoir les pluies de bénédictions de cet amour. Puis nous avons commencé à nous en réjouir et à le comprendre.
Maintenant, à ce stade, lorsque nous sommes sur le point de devenir des gurus ou que nous sommes déjà des gurus, il ne devrait y avoir que l’incarnation de cet amour. C’est une théorie très différente que Je vous explique. Aucun guru n’acceptera cela—ceux qui sont déjà considérés comme gurus partout. Et la connaissance, la connaissance qu’ils vous donnent, est la connaissance de choses très subtiles. Toute la connaissance que vous avez reçue dans Sahaja Yoga a déjà été donnée par ces gurus il y a très longtemps. Quelqu’un a dit ceci, quelqu’un a dit cela, quelqu’un a dit cela… Mais toute la connaissance, la connaissance complète sur votre être, vos Chakras, tout ce que vous savez maintenant, est en vous. Voilà la Vérité. Vous avez la connaissance subtile complète, que personne n’avait auparavant. Parce que, peut-être, ces gurus ne voulaient pas la donner ou peut-être que ces gurus ne la connaissaient pas eux-mêmes. Toute la connaissance de Sahaja Yoga est simple, très subtile et elle est réelle.
Maintenant, après avoir reçu ceci en vous, cela ne devrait pas être juste mental—cela devrait être spirituel. Et pour le rendre spirituel, ce que vous avez à faire est d’aimer! Lorsque vous aimerez les autres, vous commencerez à agir sur eux. Alors vous découvrirez, avec votre connaissance, qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez cette personne: Qu’est-ce qui ne va pas? Il a ce Chakra-ci, il a ce Chakra-là… Voici la combinaison, c’est tout… Mais un Sahaja Yogi ne se met pas en colère à ce sujet. Il essaye de guérir cette personne. Il essaye d’améliorer cette personne. Il ne dit pas: “Vous êtes très mauvais, vous êtes horrible!” Non, non! Il relève le défi: “Avec mon pur amour, je peux la guérir.” C’est si simple pour lui; pas comme un docteur ou quelqu’un qui a certaines qualifications importantes, qui viendra demander des honoraires et qui vous fera payer tant d’argent—pas du tout! Il sait ce qui ne va pas en vous et il sait comment le guérir. Et il le fait de cette manière-là.
Donc vous n’avez pas peur. Non seulement vous n’avez pas peur, mais la personne qui est avec vous n’a pas peur non plus, du fait de votre tempérament, du fait de votre nature: la manière dont vous vous y prenez avec le patient, la manière dont vous parlez à une personne qui est venue pour connaître la Vérité. Et ainsi vous lui donnez aussi la Vérité. Vous lui enseignez aussi ce qu’est la Vérité. Et la Vérité est très simple—c’est que vous êtes l’Esprit! Voilà la Vérité, révélée clairement à l’autre personne. Ainsi vous réalisez votre Soi: en donnant la Réalisation à une autre personne, ce que vous avez fait est de lui donner la Vérité elle-même, la Vérité absolue.
Je sais que c’est… De nos jours, les gens ont beaucoup de mal à trouver du temps pour Sahaja Yoga, pour répandre Sahaja Yoga—ils recherchent des vacances. Quoi que ce soit, quoi qu’il arrive, Je suis tout à fait sûre qu’avec les grands pouvoirs que vous avez, vous pouvez vraiment obtenir un grand succès, un succès vraiment très important. Et ce succès peut donner naissance à la vision que J’ai, de sauver l’humanité partout dans le monde.
Que Dieu vous bénisse!