Talks to brides and grooms, Cabella 2001

Campus, Cabella Ligure (Italy)

2001-09-23 Marriages the day after Shri Ganesha Puja, 26' Add subtitles:
Download video (standard quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Download audio:
Transcribe/Translate oTranscribe


Marriages. Cabella (Italy), 23 September 2001.

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

Vous allez vous marier. Je vais juste… [le microphone est réglé] et avec une pleine compréhension.
Il est très important de comprendre votre rôle dans Sahaja Yoga en tant que femmes mariées. Nous avons eu des femmes d’un genre très bizarre, qui se sont mariées parce qu’elles voulaient se marier, et elles ont fait en sorte que leur mariage ne soit pas réussi. Et elles ont été un tel problème pour Moi que Je n’arrive pas à comprendre pourquoi, avant le mariage, elles ne voient pas ce qu’elles ont à faire.
Vous devez faire un mariage heureux dans Sahaja Yoga. Ce n’est pas un mariage ordinaire. Et pour cela, il ne s’agit pas de sacrifice, mais de compréhension joyeuse. Il est possible que vous ayez aussi à supporter beaucoup de problèmes. Financièrement, votre mari n’est peut-être pas très aisé. Peut-être, même s’il va bien, ne s’occupe-t-il pas de vous financièrement, et ne vous donne-t-il pas d’argent, ou peut-être est-il très dominateur—c’est possible. Tout est possible. De même que vous pouvez avoir les mêmes défauts.
Donc, dans Sahaja Yoga, nous vous avons choisies pour être mariées et nous pensons que vous ferez un mariage vraiment très heureux.
En fait, c’est davantage la responsabilité de la femme, d’une certaine manière, parce que le mariage est sa responsabilité et qu’elle doit en faire un mariage heureux. Si l’une de vous maintenant ne veut pas épouser une personne particulière, vous pouvez dire non. Mais maintenant si vous vous mariez, alors pensez s’il vous plaît à la façon dont doit se comporter une Sahaja Yogini qui se marie. Vous avez la responsabilité d’apporter une bonne réputation à Sahaja Yoga. Nous ne vous marions pas pour, Je dirais, une espèce d’événement social, non, mais parce que vous êtes des Sahaja Yoginis, parce que vous êtes des femmes intelligentes et que vous apporterez beaucoup de fierté à Sahaja Yoga.
Je dois dire que, jusqu’à présent, quatre-vingt-dix-neuf pour cent des mariages ont été réussis—quatre-vingt-dix-neuf pour cent. C’est maintenant un nouveau groupe qui arrive et Je dois voir comment cela va réussir.
Si vous avez certaines idées en tête, des sortes de modèles que vous avez dans la tête, alors enlevez-les. Nous devons nous occuper de la réalité. Nous devons voir ce qu’est la réalité, pas nos idées imaginaires. Donc ni vous ni votre mari ne devriez être choqués. Mais supposons que lui le soit, alors vous devrez avoir beaucoup de compréhension. C’est vous qui devez avoir l’esprit de compréhension, n’attendez pas cela des hommes.
Les hommes ont la responsabilité de gagner leur vie. Ils ont d’autres responsabilités, mais les femmes ont la responsabilité de comprendre—Je le répète, de comprendre—leur mari, la vie de famille et tout ce qui est connecté avec votre vie de famille.
Seul l’esprit de compréhension des femmes crée de très bonnes familles. C’est la femme qui fait toutes les choses qui sont nécessaires pour adoucir les relations familiales, elle comprend aussi son mari et, grâce à sa compréhension, elle aide son mari. Une fois qu’il sera établi dans l’esprit de votre mari que vous êtes sensée, que vous aimez Sahaja Yoga, que vous êtes empreinte de dignité, tous vos problèmes seront résolus. Il est très important d’avoir une compréhension vraiment très profonde de votre responsabilité. Et Je suis sûre que vous réussirez toutes, parce que vous êtes tous des Sahaja Yogis.
Ne dominez jamais—il n’y a pas besoin de dominer. Mais si vous êtes intelligente, vous pouvez signaler à votre mari ses erreurs ou les malentendus. Mais pour cela, vous devez avoir un charme spécial féminin, Je dirais, une compréhension spéciale de femme.
Je vous donnerai un exemple dans Ma vie—il y en a beaucoup, mais Je peux vous en donner un seul—un homme qui travaillait dans le bureau de Mon mari est venu Me voir. Et il M’a dit: “Je regrette, j’ai fait une erreur, c’est de quitter son organisation et d’entrer dans une autre. Mais je sens maintenant que je ne peux pas être heureux dans l’autre et je veux revenir.” Alors Mon mari lui a répondu: “Vous n’avez pas de place ici. Ce n’est pas correct. Ce n’est pas bien. Pourquoi avez-vous fait cela? Pourquoi avez-vous rejoint une autre organisation?” Et il le suppliait tous les jours: “Mais, Monsieur, je veux revenir. Je vous en prie.”
Mais une fois que les hommes ont quelque chose dans la tête, ils mettent du temps à changer. Alors il est venu Me voir et M’a expliqué: “Je veux revenir dans la même organisation.” Je connais très bien Mon époux, alors J’ai dit: “D’accord, on va voir.” Et lorsque Mon mari est arrivé, Je lui ai demandé: “Pourquoi ne reprends-tu pas cet homme?” “Oh, donc il est venu Te voir maintenant, n’est-ce pas? Il est futé, il sait où aller.” “Non”, ai-Je répondu, “il pense peut-être que Je suis plus généreuse que toi.” C’était très provocateur! “C’est pour cela qu’il est venu Me voir. Tu devrais aussi être généreux.” Alors il l’a repris. Et, Je dois le dire, toute sa vie, cet homme a aidé énormément Mon mari.
Donc voilà ce que c’est. Il y a une manière de faire les choses. Vous devez apprendre cela et vous devez maîtriser cette façon de faire de bonnes choses sans blesser qui que ce soit, sans dire quelque chose de dur, sans être impoli envers quiconque. En fait, voilà le savoir-faire que vous devez maîtriser. C’est quelque chose de spécial que vous devez apprendre, afin que tous les conflits se terminent. D’accord?
Que Dieu vous bénisse!
Je vous bénis toutes du fond de Mon cœur.