Diwali Puja 2001 Soldats de la force divine

(United States)

2001-11-18 Diwali Puja: Soldiers of Divine Love, 43' Download subtitles: EN,ES,FI,FR,NL,PL,PT,TRView subtitles: Add subtitles:
Download video (standard quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Listen on Soundcloud: Download audio:
Transcribe/Translate oTranscribe


DIWALI PUJA Lake Piru, Los Angeles USA 18/11/2002

C’est vraiment un très grand jour aujourd’hui, Je dirais, un jour où le mal a été supprimé. (Forts applaudissements.)

Le mal qui répand son pouvoir partout le fait uniquement à cause de deux facteurs. L’un est que vous ne vous y connaissez pas ; vous êtes encore aveugles, et vous suivez des choses qui ne sont pas correctes, mais que vous croyez puissantes. Cette illusion n’apporte pas seulement des problèmes, mais la destruction absolue.

Donc nous étions face à un très grand défi, sans aucun doute, et il a été résolu facilement. Il était fondé sur une base tout à fait mauvaise, simplement pour créer un problème. Ce problème était créé exprès et personne ne pouvait imaginer qu’il serait résolu si facilement et si rapidement. Mon désir était d’en avoir fini avant Diwali—et cela s’est produit. (Forts applaudissements.)

C’est également par ignorance que les gens font beaucoup de choses. Tous ceux qui suivent une religion ou une sorte de mouvement, c’est seulement parce qu’ils ne sont pas conscients de la vérité, ils ignorent tout de la manière d’atteindre la vérité et ils se cramponnent au fait qu’ils croient tout savoir.

Avec tout cela, il y a eu tant de fractions, tant de gens stupides, qui sont complètement ruinés par ignorance. Maintenant, quand vous venez à Sahaja Yoga, vous avez toute la connaissance, une connaissance très subtile, vraiment très subtile. Ce n’est pas une connaissance superficielle. Elle est très subtile. Et, parce qu’ils n’ont pas accès à cette connaissance subtile, ils tombent sur le mauvais chemin de l’ignorance, Je dirais que c’est de l’ignorance, et alors ils essayent de s’opposer aux gens qui font le bien.

Mais, par-dessus tout, il y a le pouvoir de Dieu. Toute cette pièce de théâtre est jouée pour prouver l’existence de ce grand pouvoir. Cela a vraiment si bien fonctionné ; et pour vous tous les Sahaja Yogis, c’est un très grand accomplissement que vous puissiez voir ce jeu. Beaucoup de personnes qui ont soi-disant atteint le succès ne peuvent pas voir cet aspect, mais vous, vous pouvez le voir parce que vous êtes spectateurs. Bien que le monde entier soit partie intégrante de cette pièce, vous êtes à l’extérieur et vous pouvez la voir si clairement. Tout ce qui s’est produit, personne n’aurait cru que cela serait terminé avant Diwali.

Donc voici comment fonctionne cette stupidité qui a été créée de toute pièce. Et nous pensons aussi parfois que ce genre de chose stupide impressionnera les autres. Ce n’est pas l’impression qui compte. Si vous regardez bien, parmi tous ces gens qui ont perdu, quelle impression ont-ils créée ? Ils étaient là pour créer une grande impression sur tout le monde, pour montrer qu’ils étaient de grands guerriers et combattants. Mais quelle impression ont-ils laissée ? Qu’ils soient des Ames Réalisées ou non, ils peuvent voir que c’est un miracle. C’est un miracle, la façon dont les choses se sont résolues.

Maintenant, la nouvelle phase a commencé. Vous avez un défi vraiment ouvert à tous : amener les gens à l’illumination. Les gens ne sont plus si ignorants maintenant. Ils ne sont plus si paumés. De plus, Je trouve qu’ils ont beaucoup changé. Leur attitude envers la vérité a changé et ils comprennent que la vérité existe au-delà de tout ce qu’ils ont connu. C’est très important parce que, si un être humain commence à penser : “Ceci est la vérité”, il est simplement coincé ! A n’importe quel prix, quoi qui puisse arriver, il continuera à s’y tenir. Il ne sera même pas capable de vérifier si c’est la vérité ou non.

Les animaux le peuvent. Comment ? Parce qu’ils ont une capacité innée à sentir le mal—c’est inné. Nous ne le pouvons pas. Les humains ne le peuvent pas. S’il y a un homme méchant, un chien aboiera sur lui. Sinon, il ira le faire tomber. Il fera toutes sortes de choses qu’il ne fait pas normalement. Comment se fait-il qu’il ait développé cette capacité à découvrir qui est un voleur et qui ne l’est pas ?

Nous avons une conscience supérieure. Nous pensons à beaucoup de choses auxquelles les animaux ne peuvent penser. Nous comprenons beaucoup de choses que les animaux ne peuvent comprendre. Nous cuisons notre nourriture, pas eux. Mais aussi parfois Je crois que nous cuisons notre cervelle ! (Rires.) Car la façon dont les gens se comportent, en essayant d’éviter la vérité grâce à leur ego, est surprenante. Tous ces phénomènes forment une pièce de théâtre, comme Je vous l’ai dit, mais vous feriez mieux de l’étudiez correctement, de l’appliquer à vous-même et de voir si vous êtes aussi partie intégrante de cette pièce. Pour cela, vous devez vous élever davantage. Vous devez monter plus haut—plus haut, au-dessus de votre ego et de votre superego, de vos conditionnements et, de là-haut, observez-vous et regardez-vous : “Qu’est-ce qui se passe? Pourquoi suis-je en train de faire une telle chose ? Pourquoi mon attention est-elle comme cela ? Quelle est la principale raison de ma propre ‘possession’—Je dirais—ou de mes ‘mauvaises compréhensions’ ? Pourquoi est-ce que j’accepte des choses fausses ?”

Une fois que vous commencerez à voir cela, et si vous trouvez en vous ne serait-ce qu’un petit peu de ce comportement absurde, alors vous pourrez aussi pardonner aux gens qui ont absolument eu ce lavage de cerveau—vraiment un lavage de cerveau—et ils ont fait tout cela sous cette influence. En vérité, maintenant vous vous êtes élevés bien plus haut que tous ces gens et vous avez une conscience bien plus élevée qu’eux. Donc vous devez simplement comprendre ce point et alors vous pourrez pardonner toutes les fautes qu’ils ont commises.

Quant aux gens qui sont véritablement mauvais, vous n’avez pas à vous en soucier. C’est le travail du Pouvoir Divin de les détruire. Mais faites attention à vous et voyez par vous-même—si vous avez une de ces idées, une idée qui subsiste—essayez de nettoyer le miroir afin de voir votre image complète et essayez—vous le pouvez—essayez alors de la nettoyer. Il est ‘très’ important de vous purifier vous-même.

Il y a des gens qui ont fait beaucoup de mauvaises choses—J’ai simplement pitié d’eux. S’ils ont fait de mauvaises choses, il est de leur responsabilité de voir ce qu’ils ont fait. Pourquoi ont-ils agi ainsi ? A quoi cela sert-il de faire cela ?

Toute cette introspection fonctionnera si bien ; alors vos véritables pouvoirs apparaîtront—votre pouvoir de donner la Réalisation, votre pouvoir de comprendre les problèmes de votre pays, du monde entier. Et une fois que vous sentirez que c’est ‘vous’ qui êtes le soldat qui doit les combattre, que c’est vous qui avez la responsabilité de les combattre, alors les choses fonctionneront. Nous ne pouvons pas tout laisser au Pouvoir Divin. Vous devez utiliser le Pouvoir Divin et vous devez régler cela parce que vous êtes les soldats du Pouvoir Divin.

Bien sûr, avec cette merveilleuse idée, nous commençons à nous nettoyer nous-mêmes. Vous n’avez pas besoin de tout connaître—quelles choses se produisent et comment elles se passent, comment elles sont résolues. Ce n’est pas votre travail. Vous êtes un soldat, alors vous avez simplement à combattre, combattre l’ignorance—la vôtre et celle des autres. Parce que généralement les soldats échouent lorsqu’ils ont de l’ego. Lorsqu’ils échouent, ils ont d’autres obstacles dans leur mental. Il ne devrait y avoir aucun obstacle, mais vous devriez seulement pousser vers l’avant et savoir qu’il n’y a pas du tout d’obstacle. C’est juste un mythe qu’il y a des obstacles et que vous ne pouvez pas y arriver.

Il n’est pas facile d’élever le niveau de conscience des gens ; parce qu’il semble qu’il n’y ait qu’une très petite distance à traverser—mais ce n’est pas le cas, pas du tout. C’est une tâche ‘très’ difficile parfois pour certaines personnes de sortir des bandhans de l’Agnya. A ce niveau, Je constate que certains d’entre vous échouent. Et pour cela, la meilleure chose est de s’introspecter. Lorsque vous pensez que vous êtes toujours correct et que tout va bien, le mieux est de vous introspecter : “Est-ce que je fais tout correctement ? Comment suis-je en train de travailler à mon amélioration ?” L’illusion est telle que parfois vous pensez que vous agissez très bien.

Par exemple, dans notre Sahaja Yoga, certains sont du genre à aller de l’avant ; ils vont devant, ils font ceci, font cela. Mais à l’intérieur, quel en est le but ? Le but est que les gens voient que vous faites ce travail-ci, ce travail-là. Le but devrait être que vous soyez capable de vous voir ‘vous-même’ intérieurement. Vous devez voir quel est le problème à l’intérieur et alors vous pourrez très bien comprendre que vous avez été d’une grande aide pour vous-même et pour les autres.

Par exemple, il peut y avoir un très grand bâtiment et tous les bâtiments dans les alentours peuvent s’écrouler à cause d’un tremblement de terre, mais ce bâtiment-là restera debout. La raison en est que ce bâtiment est construit sur des bases très solides. De la même manière, si Sahaja Yoga est construit sur une fondation très saine, personne ne peut le détruire, personne ne peut le dénaturer. Et chaque personne doit faire cela.

Par exemple, certaines personnes M’ont dit : “Vos Sahaja Yogis, vous savez, sont comme ceci, et ce sont de grands ‘m’as-tu-vu’.” J’ai dit : “Vraiment ? Je ne peux pas croire qu’ils puissent être comme cela.” J’ai ajouté : “J’aimerais les rencontrer, ceux-là.” Alors ils ont dit : “Non, Vous pouvez les trouver Vous-même, voir qui ils sont et pourquoi ils se comportent ainsi.” J’ai répondu : “Moi, Je sais tout, mais Je veux que ‘vous’ aussi, vous sachiez tout.” Critiquer les autres est une chose très agréable, très facile également, mais recherchez plutôt les défauts en vous ! Quelles sont les choses qui nous font rester à la traîne ? C’est la meilleure façon d’améliorer votre niveau de conscience. Par exemple, si vous allez en voiture, vous devez connaître la route. Vous devez savoir comment vous conduisez. Vous devez voir quels sont les problèmes ; mais, au lieu de cela, vous vous croyez le meilleur ! Cela ne fonctionnera pas.

Aujourd’hui est le jour d’un très grand événement, Je dirais ; célébrer Diwali est une chose vraiment très joyeuse. Mais cette joie, elle n’est pas pour nous-mêmes, cette joie est pour le monde entier ! Nous avons à travailler pour le monde entier. Nous travaillons pour nous, pour notre emploi, pour notre argent, peu importe, mais que faites-vous pour les autres ? Cela, vous devriez le voir par vous-même. C’est très important. Il n’y a que de telles personnes qui soient utiles dans Sahaja Yoga, parce qu’elles se sentent concernées, elles ont cette attention et elles font quelque chose pour les autres. Cela apporte un très grand plaisir.

Lorsque les lampes brûlent, c’est pour vous donner du bonheur. Elles brûlent leur corps pour vous rendre heureux. Ce sont elles qui devraient nous enseigner que nous devons faire quelque chose nous-mêmes afin d’apprécier notre propre niveau de conscience supérieur.

Tout ceci fonctionnera, J’en suis sûre. Je fais également de Mon mieux pour rendre cette lumière stable et pleine d’enthousiasme. Elle est là. C’est vous qui avez très envie de remplir vos cruches. Vous ‘pouvez’ y arriver. Ce n’est pas Mon inquiétude qui vous aidera. Donc même si vous voulez avoir une image complète de vous-même, vous devez d’abord abandonner votre identification avec vous-même, sinon vous ne saurez jamais ce qui ne va pas chez vous. Si vous êtes trop identifié avec vous-même, vous ne pourrez pas grandir.

Maintenant, en réalité, quel est le but, après tout ? Quel est le but de nos vies ? Nous devons transformer le monde entier en un lieu de paix. Se transformer est bien sûr une chose importante, pas de doute ; mais changer les autres aussi, cela arrêtera tous les problèmes du monde. Si tous les gens de ce monde deviennent de bonnes personnes, des Sahaja Yogis, alors pouvez-vous imaginer ce qui se produira ? Pensez à ce rêve que J’ai : que nous devons changer littéralement chaque personne que nous pouvons changer et nous devons les transformer en de bonnes personnes. Si elles ne sont pas transformées, elles sont comme une bougie sans flamme. Et si elles ‘sont’ vraiment capables d’être transformées, nous devrions essayer toutes les méthodes, tous les trucs pour le faire.

Je suis sûre que très bientôt un tel jour viendra, où vous pourrez dire : “Mère, maintenant nous sommes vraiment en sécurité.” Ne pensez pas au passé et aux problèmes du passé. Vous l’avez maintenant surmonté. Réjouissez-vous simplement. Et ayez confiance en vous-même et travaillez-y. Je suis sûre que très bientôt cela se produira. Cela arrivera très vite. Il s’agit de votre désir, et aussi de votre méthode pour y arriver, de votre grand désir d’y parvenir. Votre préoccupation principale devrait être : “Comment puis-je transformer cette personne ?” Vous pouvez transformer n’importe qui.

Vous savez, vous en parlez à une personne, et une autre personne suit. Comme lorsque nous sommes arrivés en avion, J’ai trouvé à l’aéroport tant de personnes qui tendaient les mains vers Moi comme ceci. J’ai demandé : “Qui sont ces gens ?” Ce n’étaient pas des Sahaja Yogis. Ils avaient vu quelqu’un—ou que s’était-il passé ? Je n’ai pas pu le leur demander—mais ils disaient tous : “Nous sentons la brise fraîche dans les mains.” Ils ne connaissaient rien là-dessus. Ils ne connaissaient pas la Kundalini, rien. Alors quel est ce frais qui arrive ? C’est qu’en fait ils sont là pour obtenir leur Réalisation. Nous n’avons qu’à agrandir nos idéaux. agrandir notre amour pour eux.

Au lieu d’en être agacé, il vaut mieux leur donner une chance et vous serez surpris de voir qu’ils sont très désireux d’être transformés. Ils en ont tous assez de toutes les choses artificielles qu’ils ont. C’est fini maintenant. Vous serez surpris de voir combien attendent là que vous leur donniez la Réalisation du Soi. Laissez-les fêter leur Diwali avec vous.

Fêtez Diwali ! Diwali, vous ne pouvez pas le célébrer avec une seule bougie. Vous devez avoir encore et encore plus de bougies. Et c’est cela votre travail. C’est seulement grâce à votre propre bougie que vous allez le faire. C’est la vôtre et elle peut éclairer n’importe qui. Alors pourquoi ne pas l’utiliser ? A n’importe quel prix, n’importe où !

J’ai rencontré certains Sahaja Yogis. Je leur ai demandé : “Qu’avez-vous fait ?” Ils ont répondu : “Non, rien.” “Rien ? Vous n’avez rien fait ?” “Non, rien.” Alors à quoi cela sert-il d’avoir la Réalisation ? Si vous n’avez rien fait, ne voulez donner la Réalisation à personne, ne voulez parler à personne, vous vous en sentez si timides ?

Ensuite J’en ai rencontré qui disaient : “Mère, à l’instant, nous revenons d’un programme.” “Pourquoi êtes-vous si en retard ?” “Parce qu’ils nous ont dit qu’il y avait une alerte à la bombe.” “Alors vous attendiez dehors ?” “Oui.” “Combien ?” “Nous tous. Des milliers attendaient. Il n’y avait pas de bombe. Ils ont dit qu’il n’y avait pas de bombe. Alors nous sommes entrés et nous avons tous eu la Réalisation.” “Mais vous étiez des âmes réalisées ?” “Non, nous avons eu notre Réalisation—parfois nous devons aussi attendre pour cela—et maintenant nous sommes convaincus que personne ne peut nous faire de mal, personne ne peut nous déranger, nous dominer. C’est seulement nous qui nous le faisons à nous-mêmes.”

Donc, de nouveau, Je dirai que l’introspection est vraiment très importante dans Sahaja Yoga. Lorsque la lumière intérieure existe, vous devez la rechercher.

J’ai été extrêmement heureuse d’apprendre de beaucoup de personnes qu’elles avaient ressenti les bénédictions de Diwali. Mais, vous voyez, hier, vous aviez ces pluies [d’étoiles filantes] —comme elles arrivaient au bon moment ! Cela ne s’est jamais produit—dans l’histoire de ce monde, cela ne s’est jamais produit. Pourquoi hier ces pluies sont-elles arrivées et ont-elles essayé de nous donner une nouvelle expérience de ces pluies ? Tout ceci est un moment, nous pourrions dire, que même la nature reconnaît et nous devrions aussi savoir que ceci est le moment pour une chose spéciale.

D’habitude, Je reçois des lettres à propos de gens qui sont malades ou leurs parents sont malades ou bien… celui-ci est malade, toutes sortes de choses. Ou alors le mariage de quelqu’un est brisé. Ou alors quelqu’un a des enfants qui sont malades…—Je veux dire, ils ont toutes sortes de problèmes absurdes. La raison en est qu’eux-mêmes, ceux qui écrivent, ne sont pas des âmes réalisées, ou peut-être ils ne le sont qu’à moitié, parce qu’ils pourraient se dire : “Pourquoi devrions nous écrire à Mère ? Nous pouvons nous en occuper nous-mêmes !” Au lieu de cela, ils devraient écrire ce qu’ils ont réussi, comment ils ont accompli tant de choses, comment ils ont reçu l’amour des autres, comment ils ont développé Sahaja Yoga dans de petits villages. Tout cela est bien mieux que d’écrire : “Ma mère est malade, mon père est malade.” Toutes ces relations, elles continuent de vous tuer.

Donc personne n’est plus votre frère. Personne n’est plus votre sœur. Seuls les Sahaja Yogis sont vos frères et sœurs. Maintenant vous avez un cousin, et c’est le cousin du cousin et… Alors laissez tomber. Ce n’est pas votre job. Vous n’avez pas à vous en occuper. Même avant de venir, J’ai reçu des lettres comme cela. Le cousin du cousin de quelqu’un… ce genre-là. Donc J’ai demandé à cette dame, Je lui ai dit : “Pourquoi écrivez-vous toutes ces choses tout le temps à propos de ce cousin-ci et de ce cousin-là ?” Elle a répondu : “Mère, j’essaye de propager Sahaja Yoga.” “Comment ?” “Parce que s’ils sont guéris, alors ils viendront à Sahaja Yoga.” Ce n’est pas de cette façon que nous voulons propager Sahaja Yoga. Cela ressemble à de la publicité ou à une sorte de spécialité où vous guérissez quelqu’un et où ensuite des gens viendront à Sahaja Yoga. Simplement nous ne voulons pas que de telles personnes viennent.

Je ne veux pas vous blesser, mais Je veux vous donner du courage, de la compréhension et de la sagesse. Alors, pourquoi sommes-nous Sahaja Yogis ici ? Simplement pour guérir toutes nos relations ? Ils sont peut-être malades à cause de fautes qu’ils ont commises.

Au lieu de prêter attention à toutes ces personnes, vous devriez prêter attention à vous-même et à votre ascension spirituelle. Vous devez vous respecter. Si vous êtes leur parent, ce n’est pas du tout votre affaire. Mais bien la compréhension, la sagesse que nous sommes venus ici pour un travail vraiment très spécial, d’une très grande qualité. Si cela n’est pas établi, alors toute cette sorte de gens M’écrivent.

Par exemple une dame s’est mariée dans Sahaja Yoga et elle M’a écrit : “J’ai divorcé il y a huit mois—ou bien il y a neuf mois, peu importe. Et maintenant mes relations disent : “Pourquoi t’es-tu mariée dans Sahaja Yoga ?” Et tout le monde me critique et critique Sahaja Yoga.” J’ai dit : “Qui lui a demandé de se marier ?” Je ne le lui ai jamais demandé. Donc le mariage est devenu le point principal pour elle : “Tous les gens de ma famille disent que…” Qu’ont-ils fait pour Sahaja Yoga ? “Si ce mariage ne s’améliore pas, alors ils diront qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec Sahaja Yoga.” Laissez-les dire. Nous ne nous sommes pas engagés de cette manière.

Chaque fois, Je vous ai répété : “Ne M’écrivez pas pour votre mère, père, ceci, cela.” Si vous ne savez pas comment les guérir, il vaut mieux abandonner Sahaja Yoga. Vous-même, vous pouvez les guérir. Vous pouvez y arriver vous-même.

Mais, si vous voyez, Je reçois tant de lettres chaque jour. Je leur ai demandé : “Votre père est dans Sahaja Yoga ?” “Non.” “Votre mère ?” “Non.” “Votre frère ?” “Non. Personne.” “Alors pourquoi Me demandez-vous cela à Moi ? Quelle relation ai-Je avec eux ? Ils ne sont pas Sahaja Yogis. Je ne suis responsable que des Sahaja Yogis. Ils ne sont pas Sahaja Yogis, alors pourquoi voulez-vous Me déranger ?” C’est impossible à comprendre.

Dans Sahaja Yoga, vous êtes supposés recevoir la Réalisation du Soi, d’accord. Ensuite ceux qui ‘veulent’ effectivement avoir la Réalisation du Soi, vous pouvez la leur donner, et les remettre d’aplomb.

Mais au lieu de cela, quelqu’un qui plane et qui vous suit de l’aéroport jusqu’à un autre endroit, toutes sortes de choses—tout ceci est véritablement exaspérant et insupportable. Je ne suis pas concernée. Vous ne devriez pas être concernés non plus. Ce que vous devriez faire, c’est faire en sorte que ces personnes qui parlent ainsi, viennent à Sahaja Yoga. Et vous devez leur dire : “C’est parce que tu ne pratiques pas Sahaja Yoga, c’est pour cela que c’est comme cela.” Ou bien : “Cette personne ne pratique pas Sahaja Yoga, c’est là qu’est le problème. Nous, nous allons bien. Nous sommes heureux.” Comme Sahaja Yoga est ouvert, alors tout le monde vient.

Je vous demanderais à tous en ce jour de Diwali de vous promettre : “Je ne gâcherai pas mon énergie sur des gens qui ne sont pas Sahaja Yogis.” C’est ‘très’ important parce que, tout le temps, l’attention est sur une mauvaise chose, et sur une mauvaise base. Si vous avez un peu d’intelligence, vous devez savoir que maintenant vous appartenez à un peuple spirituel de très haute qualité, qui est très peu nombreux. Dans ce monde, il y en a ‘très’ peu, et vous devez faire un effort intense pour voir que cette qualité doit exister chez tant de personnes et qu’il doit y avoir énormément d’aspiration à ce sujet.

Trouvez ces personnes.  Dites-leur que vous l’avez trouvé : “Vous pouvez l’obtenir aussi.” Mais ne vous inquiétez pas de choses qui n’ont aucune valeur pour nous. Vous devez savoir que vous êtes une race spéciale. Vous êtes des soldats spéciaux qui ont été entraînés pour faire le travail Sahaj. Alors gâcher de l’énergie sur vos relations et frères et sœurs n’est pas bon pour vous. Il faut comprendre maintenant que vous avez votre propre énergie réservée—pour qui ? Pour les Sahaja Yogis.

Vous devriez aider tous ceux qui sont Sahaja Yogis ou qui veulent devenir Sahaja Yogis. Ceux qui sont des Sahaja Yogis établis, vous devez les aider ; parce que nous sommes une seule personnalité et que ce sont là toutes les mains d’une même personnalité, d’un même Dieu.

Donc cette unité doit être établie à l’intérieur de vous-même et également les autres devraient voir cette unité en vous.

Il y a des personnes qui sont très actives. Il y a des personnes qui sont très actives pour critiquer. Tout cela aboutira, J’en suis sûre, parce que voici l’année des grands accomplissements et du grand succès ; mais, avec cela, si vous commencez à faire quelque chose d’absurde—rien ne réussira.

Bien sûr, Je ne dis pas que nous n’avons pas de tels Sahaja Yogis avec nous. Nous en avons. Nous avons tous ces soldats avec nous, pas de doute. Tout l’armement, ils l’ont, ils ont tout ce qu’il faut, mais nous avons besoin de plus de personnes. Et pour cela, nous devons y travailler collectivement, nous devons planifier ce que nous devrions faire.

Récemment, il y a eu une grande controverse à propos du comportement islamique des gens. Nous ne sommes ni Chrétiens, ni Islamiques, ni rien d’autre. Nous ne le sommes pas—parce que vous ne pouvez pas vous restreindre à une petite arène, en disant : “Je suis Sahaja Yogi, mais je suis Chrétien.” Vous ne le pouvez pas. Vous devez abandonner cette limitation. Vous êtes un Sahaja Yogi pur et dur et toutes ces autres choses absurdes ne se rapportent pas à vous.

J’ai vu que beaucoup de Musulmans aussi sont venus à Sahaja Yoga, mais, parmi eux, très peu sont de véritables Sahaja Yogis. En fait, ils viennent, écoutent Mon discours, ceci, cela. Mais très peu sont véritablement des Sahaja Yogis au vrai sens du terme. Car sinon vous commencerez à voir les défauts de votre communauté, de la soi-disant religion à laquelle vous appartenez, quelle qu’elle soit, vous le verrez. Et finalement vous essayerez de corriger cela si vous les aimez—ou bien vous abandonnerez. Il s’agit de personnes spéciales, spécialement choisies pour une cause très spéciale et vous ne pouvez pas gâcher votre énergie sur de petites choses absurdes. Cela, c’est une chose que vous devriez savoir.

En ce jour de Diwali, vous devez savoir que vous devez vous brûler à la lumière du Divin pour la répandre absolument partout. Mais n’en faites pas trop. Par exemple, certaines personnes sont venues Me voir : “Mère, nous avons abandonné nos parents. Nous avons abandonné ceci. Nous avons abandonné cela. Et pourtant nous ne sommes pas encore bien.” Alors Je leur ai dit : “Pourquoi devriez-vous abandonner cela ? Vous êtes agrippés à quelque chose, et ensuite vous la laissez tomber, ou bien automatiquement elle est simplement terminée ?” “Ah, Vous voyez, nous étions très attachés à notre famille, nos parents, notre pays, ceci, cela et maintenant nous en avons laissé tomber un peu—mais un peu.”

Ces personnes à moitié décidées ne valent rien. Et ne leur prêtez pas trop attention. Elles ne méritent aucune attention. Cela doit vraiment être compris : vous ne devriez pas non plus être comme cela, ni vous ne devriez pas avoir d’amis comme cela, et vous ne devriez pas en faire des Sahaja Yogis. Un Sahaja Yogi est un personnage spécial, un soldat qui combat pour la vérité. Lorsque vous aurez ce genre de personnalité, alors il y aura des lumières partout.

En ce jour de Diwali, Je vous bénis tous du fond du cœur et Je veux que vous vous respectiez vous-même et que vous compreniez quelle est la position de votre être dans cette ‘organisation’, comme nous pouvons l’appeler, ou dans ce ‘mouvement’ de Sahaja Yoga. Et comment nous agissons. Votre attention devrait se déplacer de toutes ces choses absurdes et matérielles à votre Soi. Elle devrait être une force très dynamique qui devrait agir. Et Je suis sûre que l’année prochaine ce sera très différent. Nous aurons toutes les merveilleuses bénédictions du Divin. Nous devons faire cela collectivement, avec compréhension.

Que Dieu vous bénisse !