Mahashivaratri Puja 2002

Pune (India)


Feedback
Share

Shivaratri Puja, Pune (India), 17 March 2002.

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

Ce soir, nous nous sommes assemblés ici pour faire le Puja à Shri Shiva. Seules les personnes qui un cœur pur peuvent faire le Puja à Shiva. Ceux dont le cœur n’est pas pur ne peuvent faire le Puja à Shiva. C’est un principe simple de Shri Shivaratri.
Comme vous l’avez vu hier, nous avons des serpents, ou plutôt, il y a d’horribles serpents tapis derrière le Shiva-linga . En voici la signification: ceux qui ont le cœur pur, qui sont pleins d’amour pour les autres, sont toujours gardés par les pouvoirs de Shiva, qui sont ces serpents. C’est une chose symbolique, disons, très symbolique. Mais Je dois dire que les animaux comprennent la Force Divine bien mieux que les êtres humains, bien mieux. Parce qu’ils ont un cœur pur. Quel que soit leur comportement inné, ils s’y tiennent. Mais ils n’ont pas de méchanceté, ils n’ont pas de jalousie, ils n’ont pas du tout ces choses affreuses dans leur cœur. Ils le font parce qu’ils sont censés le faire.
Mais cette qualité des êtres humains est unique—c’est combien ils aiment et pardonnent. La capacité d’aimer chez les êtres humains est telle qu’elle leur permet de vaincre toutes leurs forces négatives—ils peuvent, facilement, voir que ce n’est pas bon d’avoir tous ces défauts, ou peut-être comprennent-ils qu’il n’est pas correct de s’adonner à tous ces comportements inhumains. Ils ne sont pas tenus de se laisser aller à toutes ces choses. On ne le leur demande pas non plus, mais tout à coup ils sont attirés par ces choses emplies de haine, de jalousie, d’avidité.
Vous voyez comment vit Shiva. Il vit dans les Himalayas. Voyez quels vêtements Il porte, ce qu’Il mange. Il n’a aucune exigence parce qu’Il est complet, Il est parfait. Voilà la personnalité de Shiva. Et si vous Le vénérez, vous devriez découvrir à l’intérieur de votre cœur quels types de sentiments vous avez, quel type de méchanceté vous nourrissez.
Ces temps-ci en Inde, l’avidité est devenue l’essentiel. Ils sont si avares et si bas. Il est impossible de comprendre qu’ils pensent que l’argent est tout—ce qui n’est pas dans la culture des Indiens, vraiment pas. Pas du tout. Mais, d’une certaine façon, ils ont attrapé cela, dans les pays étrangers peut-être, et cela se répand beaucoup maintenant, cette idée que l’argent est la chose la plus importante.
Pensez à Shiva. Il n’a jamais pensé à l’argent. Il n’a jamais voulu d’argent. Il n’a jamais voulu Se mettre en avant. Il y a une telle différence entre Shiva et la Shakti. Dans toute leur attitude. Parce que Shiva est une personnalité absolument libérée, tout Lui est égal. Si les gens s’adonnent à de mauvaises choses, Il les détruit—terminé! Il ne veut pas les guérir, Il ne veut pas les améliorer, rien de tout cela. Mais pour la Shakti, c’est important, parce c’est Son enfant, cet univers est Son enfant. Tout ceci a été créé par Elle, alors naturellement, Elle S’inquiète et Elle n’aime pas les gens qui essayent de se mettre à des choses méchantes et absurdes.
Tout d’abord, les êtres humains ont commencé à se laisser tenter par le pouvoir. Ils se sont déplacés de pays en pays pour se donner du pouvoir. Où est passé ce pouvoir? Terminé! Ensuite, après cela, ce qui leur est arrivé, c’est qu’ils ont perdu leurs bonnes manières avec les autres. Et maintenant il est, semble-t-il, très commun de voir les gens être d’une avidité éhontée. Pour eux, la solution, c’est Shiva. Tous ces gens-là seront détruits. Tout d’abord, ils seront exposés et ensuite ils seront détruits, jusqu’au dernier.
Un autre aspect, c’est que Shiva respecte la personne qui a bon caractère, la personne qui a un bon comportement. Et si quelqu’un a un mauvais comportement ou s’adonne à de mauvaises choses, Shiva ne le rate pas. Donc la Shakti crée, protège, s’occupe d’eux, les élèvent. Mais Shiva est assis là, simplement pour détruire! C’est très important, cette destruction est très importante. La Shakti n’exprime pas ces qualités. Elle peut détruire des rakshasas, mais Lui peut détruire des pays entiers les uns après les autres.
Tout d’abord, l’ego que vous avez—qui va le détruire? Cela aussi, d’une certaine manière. Shiva est dans votre Sahasrara. Il est assis dans votre Sahasrara; en fait, rappelez-vous, Il est au-dessus de tout.
L’autre jour, J’ai vu un homme de la radio, un journaliste, qui était vraiment très stupide et qui parlait très durement. Et J’ai vu ses Ekadasha Rudras. “Mon Dieu”, Me suis-Je dit, “celui-là va avoir des problèmes maintenant.” Ces Ekadasha ne sont rien d’autre que les onze pouvoirs de Shiva. Ils se développent ici et vous donnent toutes sortes de maladies; la pire de toutes est le cancer. Et Je savais que ce type allait avoir un très mauvais moment à passer. Il n’est pas Sahaja Yogi, comment puis-Je le lui dire? Comment quelqu’un doit-il le lui dire? Mais cela vient de ces Ekadasha Rudras.
En fait, ce sont les onze pouvoirs de Shiva, très bien décrits. Maintenant, ces pouvoirs commencent à agir sur les gens, même sur des Sahaja Yogis, s’ils ne suivent pas le principe de Sahaja Yoga. Je dirais que Shiva observe tout. Chaque parcelle de votre vie, Il l’observe : comment vous vous comportez, ce que vous faites, quel est votre Dharma —Il observe tout cela. Et tant de saints vous ont avertis, tant d’incarnations vous ont mis en garde.
Mais, Je vous le dis, si vous ne Les écoutez pas, alors Shiva n’écoutera pas non plus. Il n’écoute vraiment personne. Quand Il est en colère, Il est en colère. Quoi qu’il arrive, il est très difficile de Le convaincre: “S’il Te plaît, épargne cette personne, ça va. Pardonne.” Mais Sa principale qualité est le pardon, pouvez-vous l’imaginer? Sa qualité essentielle est le pardon. Mais, s’Il ne pardonne pas, alors vous êtes fini. Il peut pardonner jusqu’à un certain point peut-être, mais après cela… C’est une situation vraiment très critique.
Et Je Me rends compte que les gens ne réalisent pas qui est Shiva. Dans le Sud [de l’Inde], nous avons deux types de fidèles: les Shivaïtes et les Vishnouïtes . Ils se livrent un grand combat. Maintenant, cela a diminué, beaucoup diminué. En fait, le travail de Vishnu est de vous donner la Réalisation, l’émancipation des êtres humains, l’évolution des êtres humains. Mais si vous échouez dans votre comportement, dans votre Dharma, alors Shiva apparaît dans votre vie.
Nous devons comprendre que nous sommes tous entourés par Leurs pouvoirs, nous avons tous été créés par Leurs pouvoirs. C’est la Shakti qui vous protège. Mais jusqu’à un certain point. Elle ne peut pas aller au-dessus de Shiva, Elle ne pas Le contrarier.
Ces temps-ci, vous voyez tant de personnes s’adonner à la politique—tout n’est qu’affaires pour gagner de l’argent. Ils essayent tous de se faire de l’argent, ce n’est pas de la politique! Ils ne font aucun bien aux communautés entières, nulle part—ni par peur, ni par abandon. Ils se comportent d’une manière telle qu’ils ne craignent pas Dieu, ils n’ont pas peur de Son attention sur eux. Peut-être ne savent-ils pas qu’ils sont sous l’attention de Shiva. Il observe chacune des personnes, que vous soyez Australien, Anglais ou Indien. Quelle que soit la religion que vous pratiquiez, Il vous observe.
C’est une chose que l’on doit comprendre. Et une fois que vous aurez compris cela, vous accepterez que vous devez être des personnes bonnes et dharmiques. Vous devez avoir un bon comportement. Pourquoi les gens parlent-ils de bon comportement? Essayez de comprendre! Actuellement, c’est de la stupidité que les gens ne veuillent pas y croire. Les gens font toutes sortes de choses, ils boivent, ils jouent avec l’argent. Ils font toutes sortes de choses sans craindre le courroux de Dieu. Et ce courroux vient de Shiva.
Je voudrais tous vous mettre en garde: même si vous êtes Mes enfants, faites attention! Essayez de mesurer chaque pas que vous faites. Bien sûr, Je suis là pour vous supporter, vous aider, vous protéger. Mais pas au-delà de Shiva, Je ne peux pas aller au-delà de Lui. Shiva a un tel pouvoir, Shiva a une telle autorité. Et Le vénérer signifie vénérer le bien. Le bien peut être la compassion, peut être l’amour, peut être le pardon, peu importe. Il n’aime que les personnes bonnes, et Il ne protègera que les bonnes personnes.
Par exemple, certains sont très attirés par le pouvoir, certains par l’argent et d’autres par le pouvoir. Et ceux qui aiment le pouvoir le font aussi pour l’argent parfois, c’est leur but. Ils ne resteront pas dans Sahaja Yoga. Ils seront éjectés. Ils font cela, et ensuite ils viennent demander pardon: “Oh, Mère, pardonne-nous, nous avons fait cela.” Mais essayez plutôt de ne rien faire de ce genre. Moi, bien sûr, Je vous pardonne, mais Shiva, Lui ne voudra pas, Il ne le fera pas. Il vous punira et ensuite vous viendrez Me voir: “Mère, Vous devez nous sauver!” C’est très difficile. De Ses griffes, c’est très difficile. Il est également une personne très indulgente. Il vous pardonne beaucoup de choses. A cause de Moi aussi, Il pardonne. Mais, après un certain temps, lorsqu’Il prend la main, il n’y a pas d’appel, il n’y a pas d’abri.
Je ne veux pas vous effrayer, mais Je veux vous dire la vérité, c’est la vérité. Vous devez essayer d’être de bonnes personnes. Vous devez essayer d’être vraiment des personnes de bonne réputation. J’ai appris que certaines personnes qui sont dans Sahaja Yoga s’adonnent au blanchiment d’argent et tout cela. Egalement certains d’entre eux ont très mauvais genre, ils courent les filles et ils essayent de regarder les filles et toutes sortes de choses. En fait cela a détruit l’Occident particulièrement. Et nos Indiens apprennent aussi cela.
En réalité, nous devons nous respecter nous-mêmes. Si nous ne nous respectons pas, et si nous essayons de mal nous comporter, Je ne peux vous aider qu’à travers votre Kundalini. Mais si vous allez trop au-delà, les Ekadasha Rudras vous attraperont, sans aucun doute. C’est une barrière très forte sur votre front, ces Ekadasha Rudras. Et ils sont si percutants de nos jours, si actifs. Toutes ces sortes de maladies qui apparaissent et sont toutes incurables, c’est à cause des Ekadasha. Et il y a également ceux qui souffrent de possessions.
L’autre jour, J’ai rencontré quelqu’un qui était très atteint. Et ses Ekadasha étaient activés. J’ai découvert qu’il était vraiment fanatiquement influencé par quelque chose. Je ne veux pas les nommer, mais nous avons découvert que ce ne sont pas des choses correctes. Dans chaque religion, nous avons des gens qui propagent des idées absurdes. En fait, si vous n’avez pas de discernement à ce sujet, personne ne peut vous aider. Vous devriez avoir un discernement absolu à propos de ce qui est bien et de ce qui est mal. Alors Shiva sera avec vous. Mais si vous vous adonnez à toutes ces choses absurdes, cela détruit le Soi, Je dois le dire. Mais ce qui détruit le Soi, c’est le pouvoir de Shiva. Ce que nous appelons ici le Soi, c’est le pouvoir de Shiva.
Il détruit de plusieurs manières, de beaucoup de façons. Vous pouvez perdre votre réputation, vous pouvez perdre la santé, vous pouvez perdre votre fortune, tout peut vous arriver, jusqu’à ce que vous soyez complètement fini et ..?.. J’ai connu des gens qui, même sur leur lit de mort, commencent à parler d’argent: “Quel argent aura-t-elle? Comment aura-t-il de l’argent? Et ceci et cela.” Au lieu de parler de Dieu ou de Réalisation du Soi, ils parlent ainsi. C’est une chose si élevée. Mais si vous regardez Shiva, Il ne possède rien, Il ne désire rien. Tout ce que vous Lui donnez, comme samarpana ou autre chose, Il ne l’accepte pas, et Il le transmet à la Shakti: “Fais-en ce que Tu veux.”
Elle est Celle qui résout chaque chose pour vous en faire profiter, pour vous rendre heureux. Lui ne S’en soucie pas. Dans ce cas, vous devez faire plaisir à Shiva! Lui n’essayera pas de vous faire plaisir, vous devez tout faire pour Lui être agréable. Shiva est une personnalité très difficile. Dans le Coran, Allah et Shiva ne sont pas décrits séparément, Ils ne sont pas différentiés. Parce que les gens à qui Il avait à faire étaient tous des gens sans éducation et stupides. Donc Il n’a pas expliqué en détail que Dieu a plusieurs formes. Donc ils ne connaissent qu’un seul Allah. Mais Ils ne font rien qui montre les différences de Leurs fonctions et de Leur travail. C’est la Shakti qui aime, Je suis d’accord. Mais Elle aussi peut Se mettre vraiment en colère. Et lorsqu’Elle Se met en colère, cela n’a pas de limite!
Maintenant Je dois vous dire qu’en tant que Sahaja Yogis, vous devez développer des qualités qui plaisent à Shiva. Vous avez trop d’envies, trop de ‘besoins’. Tout cela n’est pas nécessaire. Bien sûr Je veux que vous viviez bien et admirablement, pas stupidement—aller dans la jungle ou vous comporter en hippies, il ne s’agit pas de cela. Le point essentiel est que, dans votre cœur, l’attachement aux choses s’en aille.
Une personne qui est un Shiva bhakta ne se préoccupe pas d’argent, elle ne connaît rien à l’argent. C’est une personne très généreuse, extrêmement. Elle est simplement généreuse. Les gens disent qu’elle est stupide, en se comportant de cette manière. Mais Je ne le pense pas. Ce n’est pas du tout sa description. La description d’un homme qui est un bhakta de Shiva est qu’il n’a aucun intérêt dans l’argent et est très généreux. Tout ce que vous lui demandez, il vous le donne.
Mahavira était comme cela. Mahavira était allé méditer dans Son jardin et Vishnu apparut, en tant que Shri Krishna, et Lui dit: “Tu vois, Je n’ai pas de vêtements. Tu as cet habit, pourquoi ne M’en donnes-Tu pas la moitié?” Il répondit: “D’accord, Tu peux le prendre. Tu peux le prendre complètement”, dit-Il, “car ma maison est ici, Je peux simplement porter Mes autres vêtements.” Ce qu’Il fit n’était donc pas montrer que la nudité est quelque chose d’important.
Mais si vous regardez les Jaïns —que faire?—ils font de très grandes statues de Mahavira Le montrant complètement nu. Je veux dire, voilà la perversion de l’esprit humain. Pourquoi Il a fait cela, nous devrions le savoir. Il était si détaché, tellement détaché, alors quel mal y avait-il à donner Ses vêtements? Ce n’était pas pour Se montrer ou autre chose. Mais la générosité, les gens ne comprennent pas cela. Et ces Jaïns sont les moins généreux de tous!
Et la qualité de toutes ces grandes incarnations n’est pas comprise non plus. Parce qu’il y a une sorte d’illusion. Par exemple, Shiva porte toujours très peu de vêtements, très peu. Et que mange-t-Il? Personne ne le sait. Quels sont Ses désirs et que veut-Il? Personne ne le sait. Si une personne avec une grande connaissance de la musique chante devant Lui, Il est content. Et même si un hurluberlu vient chanter, Il est content. Pour Lui, cela n’a pas d’importance, Il n’est pas pointilleux à propos de la musique et des notes, qu’elles soient justes ou pas, non! Il est au-delà de toutes ces choses. Il est au-delà de toutes ces conventions que nous avons à propos de tout, Il est au-delà.
Il est la Spiritualité elle-même, Il est au-delà de toutes ces choses. Que vous soyez un musicien ou un artiste, qui que vous soyez, Il appréciera. Il est le jouisseur et Il S’en réjouira—tout ce qui est simple, tout ce qui est donné avec le cœur, Il l’appréciera. Tout ce qui est exprimé avec le cœur, Il S’en réjouira. Ce n’est pas une personne conditionnée, pour qui tout devrait être moderne, cela devrait être de telle et telle manière. Il n’est pas conditionné. Il ne pense pas de cette manière, comme les êtres humains qui s’assoient pour décider méticuleuse-ment si cela convient ou non. Même pour l’art, même pour quelque chose que quelqu’un a créé avec son cœur, ils essaient de décourager cette personne.
J’ai vu des gens qui ont de tels conditionnements. Et un des aspects de Shiva, c’est qu’Il n’a aucun conditionnement d’aucune sorte. C’est pourquoi on l’appelle un mast-maulā —Il n’est pas du tout conditionné. Si vous avez un conditionnement dans votre esprit, alors vous n’êtes pas un Shiva bhakta. C’est d’accord, vous devez bien vous habiller, vous devriez faire cela… mais vous ne devriez pas avoir ce conditionnement: “Si vous ne faites pas cela, vous n’êtes pas dans le coup, pas à la mode, pas ceci…” C’est très difficile pour les gens de ne pas accepter cela. Toutes sortes de modes apparaissent de nos jours, de tous les genres. Je leur demande: “C’est quoi?” “Oh, c’est la mode.” Y a-t-il un Dieu derrière cette mode, ou y a-t-il une Déité qui vous indique ces modes? Aujourd’hui cela arrive, demain cela disparaîtra.
Donc, ce que Je vous explique, c’est que, si vous devez vénérer Shiva, vous devriez vous déconditionner. Vous vivez dans le monde du Sahasrara. En fait, si quelqu’un n’est pas bien habillé—terminé! Si quelqu’un est habillé trop à la mode—fini! Les êtres humains ont une aptitude à critiquer tout le monde. Et critiquer tout le monde, cela n’a aucun fondement; parce que, si vous le faisiez aux vibrations, on pourrait le comprendre. Mais sans les vibrations, simplement parce que “ceci n’est pas à la mode, cela n’est pas à la mode”…
Quelle est la mode de Shiva? Dites-Moi! A-t-Il une mode? Quoi que vous Lui donniez, Il en est content. Quoi que vous Lui donniez à manger, Il le mange. Il est empli de cette appréciation parce qu’Il est la Joie personnifiée. Il est la paix et Il est la joie. Si vous êtes des adorateurs de Shiva, alors vous ne devriez avoir aucune sorte de conditionnement.
Je veux dire, normalement Je porte aussi de simples saris, très simples. Et il arrive que des gens pensent que Je suis une femme très pauvre. Je suis pauvre parce que Je ne Me soucie pas de l’argent, cela M’est égal. Donc, nous devrions savoir que Shiva est l’homme le plus pauvre, le Dieu le plus pur. Il ne porte pas d’alankaras , Il n’en porte pas du tout, Il vit simplement avec Son propre corps. Parce qu’Il n’est rien d’autre que l’incarnation du plaisir, rien d’autre que la forme parfaite du plaisir et de la joie.
Donc une autre qualité du Shiva bhakta devrait être la joie. Vous devriez être joyeux de tout—tout ce que vous voyez, tous les types de personnes que vous voyez. Donc la seule façon à faire, c’est abandonner la qualité humaine de la critique—de critiquer les autres.
Par exemple, si des Anglais vont dans une maison indienne, ils disent: “Nous n’aimons pas cela.” “Oui, quoi? Que n’aimez-vous pas?” “Nous n’aimons pas le tapis.” Le “Je n’aime pas” est contre notre Shakti. Ensuite, si, disons, un Américain va dans une maison anglaise, il dira: “Je n’aime pas cela.” C’est très commun. Tous les gens disent: “Je n’aime pas cela”, “Je n’ai pas aimé cela”. Qui êtes-vous pour dire : “Je n’aime pas cela” ou “J’aime cela”? Les gens ne réalisent pas qu’en disant toutes ces choses, vous montrez que vous n’avez pas le principe de Shiva en vous.
Je peux comprendre quelqu’un qui ne peut pas marcher: d’accord, cette personne a le droit d’utiliser une canne ou quelque chose, elle en a le droit. Mais si elle dit: “Je n’aime pas cette personne parce qu’elle n’utilise pas de canne”, cela montre que c’est une personne vraiment égoïste. Elle-même se sert d’une canne et elle veut créer des lois ou quelque chose, dans un pays démocratique, disant que les gens devraient marcher avec une canne. C’est très difficile.
En Occident, il est très commun, vous voyez, d’avoir ce genre de chapeau, d’avoir ce genre de vêtement, de porter ce genre de chiroot (?). Toutes sortes de choses sont conditionnées. De nos jours, la coiffure est devenue très bizarre chez les femmes. Parce qu’elle ne mettent pas d’huile dans les cheveux. Elles ne veulent pas avoir de gras sur les cheveux. Si elles doivent rencontrer quelqu’un, elles se lavent les cheveux. Je ne pense pas que cela ait l’air très beau. Bien sûr, Je ne dis pas que vous avez besoin d’avoir tant d’huile sur le visage et les oreilles. Mais qu’est-ce qui est si important?
Dans la vie il y a également un autre aspect, c’est que nous sommes très égocentriques. Nous voulons impressionner les gens. Si Je porte un vêtement ou autre chose, cela devrait impressionner. Je veux dire, même si cela impressionne, et alors? Si un serpent arrive, il vous mordra, quel que soit le vêtement que vous portez, quel que soit le pays dont vous venez. Tout ce genre d’identification, cela ne convient pas à un Shiva bhakta. Un Shiva bhakta doit être absolument perdu dans le ravissement de la joie. Très difficiles pour les cheveux, les vêtements, très exigeants pour les vêtements—Je ne sais pas à propos de quoi ils sont difficiles. Avec tout cela, que gagnent-ils? Rien. Deviennent-ils populaires? Et ce genre de popularité, qui est si superficielle, à quoi sert-elle?
Vous devez avoir du respect, du respect pour votre être. Non seulement en tant qu’êtres humains, mais en tant que Sahaja Yogis. Vous êtes Sahaja Yogis. Nous sommes des bhaktas de Shiva, cela nous est égal. Cela ne nous dérange pas. Quoi qu’il arrive, Shiva est là en nous et nous brillons de ce pouvoir intérieur qui est celui de la Kundalini. Vous pouvez être très bien habillé, vous pouvez être n’importe quoi. Si vos vibrations sont mauvaises, à quoi cela sert-il? Si vous ne pouvez pas juger les gens à leurs vibrations, ces choses absurdes comme les vêtements, la moustache, ont-elles de la valeur?
Dans Sahaja Yoga, votre système de valeurs doit être Sahaj. J’ai vu beaucoup de personnes disant: “Je n’aime pas leur maison, je n’aime pas ceci…” “Je n’aime pas”, cette phrase est nishiddha , elle doit être abandonnée par les Sahaja Yogis. Si vous n’aimez pas quelque chose, vous n’êtes pas un Sahaja Yogi. Maintenant, bien sûr, si quelqu’un est anti-Sahaj et tout cela… Mais, en fait, en disant: “Je n’aime pas”, qu’allez-vous gagner? C’est une perte d’énergie. A cause de cela, J’ai vu que dans Sahaja Yoga, des gens M’ont créé des problèmes, tant de problèmes. Seulement parce qu’ils sont si tournés vers eux-mêmes: “Cet homme est mauvais, cette femme est mauvaise, il est ceci, cela…” Parfois J’en suis surprise. Parce que lorsque ces personnes-là viennent Me voir, Je suis étonnée de voir que ce sont en fait des personnes très agréables.
Mais les gens sont aussi très égocentriques. Par exemple, J’ai vu des gens qui ne sont pas intéressés par venir aux réunions, aux Pujas. Parce qu’ils ont du travail. En tout, il y a onze Pujas, mais ils ne viennent pas. Parce qu’ils sont très occupés. Vous devriez venir à au moins un Puja. Mais ceux qui sont des Shiva bhaktas ne se réjouissent de rien d’autre que des Pujas. De rien d’autre. Leur être tout entier est absolument vibré par la Shiva Bhakti . Pour eux, c’est la chose la plus importante à faire.
Egalement il y a des gens dans Sahaja Yoga qui essayent de faire de l’argent avec Sahaja Yoga. C’est très mal, vraiment très mauvais. Sahaja Yoga est fait pour vous donner des punyas , vous donner des bénédictions, et si cela n’est pas dans votre esprit, il vaut mieux abandonner Sahaja Yoga. Vous pouvez très facilement vous engager dans les affaires ou dans des malversations, très facilement. Vous y serez jusqu’à ce que vous terminiez en prison. Mais pour apprécier vos pouvoirs spirituels, vous devez apprendre certaines choses. Et l’une d’elles est de vous déconditionner—“Je n’aime pas cela” ou “J’aime cela”, ces phrases doivent disparaître de votre langage!
Les préférences ne sont que pour les gens qui ont une vision limitée. Vous devriez apprendre à apprécier. Votre pouvoir d’appréciation montrera quel niveau spirituel vous avez. Et votre pouvoir d’observation montrera ce que vous observez. Par exemple, des gens viennent Me dire: “Je n’aime pas cette dame, elle porte un sari bizarre.” Je veux dire, à quoi cela rime-t-il? “Je ne l’aimais pas, parce qu’elle mettait la main sur la tête.” Et alors? Vous vous faites votre propre image des gens et vous voulez que tout le monde soit comme cela, sinon vous ne les aimez pas. Que vous aimiez cela ou que vous ne l’aimiez pas, personne ne va changer. Pourquoi gâcher votre énergie?
Parfois il y a des musiciens qui ne sont pas très bons. Je Me souviens, une fois Je suis allée à la maison et J’ai demandé à Mon père: “Comment ce musicien joue-t-il?” Il répondit: “Il est très courageux, très courageux.” J’ai demandé: “Pourquoi, que s’est-il passé?” Il a dit: “Il joue sans s’en faire et parfois il joue faux, il perd le tāla , ça ne fait rien, mais il joue. Il est très courageux, himmatvala .” Donc voilà comment il appréciait, Je l’ai bien vu. Lorsque ce type commença à jouer, J’ai vu qu’il était comme cela, mais Mon père disait: “Wa-wa , wa-wa” et l’encourageait. Vous voyez, J’ai observé chez Mon père ces qualités divines, la manière dont il tolérait, dont il avait l’habitude de—Je veux dire, pas vraiment de la tolérance, simplement de l’appréciation. Toutes ces sortes de choses, il avait l’habitude de les apprécier.
Donc voilà, si les Sahaja Yogis ont cette forme d’appréciation, ils se réjouiront de chaque chose. Parce que, sinon, vous tuez votre plaisir, savez-vous cela? Vous avez ici toute une variété de gens, toute une variété de vêtements, toute une variété de familles et vous êtes venus de tant de pays. Pour Moi, vous n’êtes rien d’autre que des Sahaja Yogis, Mes enfants, c’est tout. En fait, Je ne vais pas Me mettre à vous juger sur vos vêtements, ou sur votre coiffure, non! Toutes les choses modernes conditionnent énormément. Et elles vous conditionnent tellement que vous devenez irresponsables. En tant que Sahaja Yogis, vous devenez irresponsables.
Votre toute première responsabilité est Sahaja Yoga. Parce que vous devriez savoir quelle tâche cela représente. C’est un si grand travail, de transformer le monde entier—c’est Ma vision. Et à cet âge avancé, Je pense la même chose. Maintenant, si c’est Ma vision, quelle devrait être votre attitude? Que nous fassions tout pour répandre Sahaja Yoga. C’est la chose essentielle. Je vous appelle pour ces Pujas simplement pour vous remettre en forme, Je dirais, pour vous donner davantage d’énergie et tout cela. Mais si vous le prenez comme une grande bénédiction et restez ensuite assis à la maison, cela ne sert à rien. Vous devez répandre Sahaja Yoga.
J’ai été surprise lorsqu’ils ont dit qu’à Lucknow il n’y a que deux cents Sahaja Yogis. Comment cela peut-il se faire? La première fois que Je suis allée à Lucknow, il y avait au moins trois mille Sahaja Yogis et nous n’avions organisé aucune salle ni rien du tout. Et, pouvez-vous l’imaginer, tout à coup Je découvre que tant de personnes sont parties. Comment peut-il n’y avoir que deux cents Sahaja Yogis? Soit vous mentez, soit vous n’êtes bons à rien.
Donc la responsabilité de tous les Sahaja Yogis, de tous les Sahaja Yogis, est tout d’abord de répandre Sahaja Yoga. A combien de personnes avez-vous donné la Réalisation? Où avez-vous parlé de Sahaja Yoga? J’ai vu que même dans l’avion, si en voyage, n’importe qui Me raconte: “Mon gourou est celui-ci, vous savez, un si grand gourou, ceci, cela.” Ouvertement, sans honte, à propos d’horribles gourous! Alors que vous autres, vous êtes timides pour parler de Sahaja Yoga. Jamais publiquement, à moins d’avoir un programme, un programme public et tout cela. Vous n’avez pas non plus de temps pour Sahaja Yoga, vous êtes très occupés.
Donc, si vous devez suivre Shiva et Ses bénédictions tout le temps, Sa protection sur vous, alors vous devez être des Sahaja Yogis de très grande qualité. Cela se voit lorsque vous faites tout pour répandre Sahaja Yoga. C’est la chose qui manque. Je suis très heureuse de voir qu’en Australie, Sahaja Yoga s’est si bien développé. Je ne sais pas ce qui s’est produit. Dans un endroit perdu comme l’Australie. Au début, J’ai eu quelques déboires, mais maintenant cela s’est développé. En Autriche aussi, cela s’est développé. Et également en Italie.
Mais, à part cela, cela ne se développe pas vraiment. Qu’y a-t-il? Il y a que les leaders ne font pas tout ce qu’ils peuvent. Par exemple, en Angleterre, J’ai voyagé du Nord au Sud, d’Est en Ouest, dans toutes les directions. Nous avons des Sahaja Yogis vraiment très faibles là-bas. Vous devez aller dans les universités, vers les gens plus jeunes. Si les hippies peuvent se développer, pourquoi pas Sahaja Yoga? Cela s’est répandu comme une traînée de poudre, pourquoi pas Sahaja Yoga.
Il y a toutes ces choses contre lesquelles Je dois vous mettre en garde—faites attention! Si vous avez reçu la Réalisation, vous avez une responsabilité—celle de donner la Réalisation aux autres et de répandre Sahaja Yoga.
Si vous ne pouvez pas le faire, alors que Dieu vous sauve. Je n’ai rien à dire. Vous devez vous introspecter: “Qu’ai-je fait pour Sahaja Yoga? Qu’ai-je reçu de Sahaja Yoga?” Et Je suis sûre qu’après ce shypriya (?) , vous vous dévouerez au principe de Shiva à l’intérieur de vous. Le principe de Shiva ne vacille pas, il est vraiment très solide, il est très puissant. Vous devez vous y consacrer et vous devez vous abandonner. Au-dessus de toute autre tâche, au-dessus de toute autre performance, la plus élevée est celle-ci.
Donc Je demande à Shiva de vous donner Ses bénédictions, toutes Ses bénédictions, afin que vous soyez transformés en la personnalité de Shiva.
Que Dieu vous bénisse tous!