Birthday Felicitations 2002

New Delhi (India)



Feedback
Share

Talk on Birthday Felicitations. Delhi (India). 23 March 2002

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

Cette cérémonie de félicitations est un peu embarrassante pour Moi, parce que Je suis née comme une personne très simple et J’ai été une personne extrêmement simple. Je ne comprends rien à l’argent, Je ne comprends pas la haine. Je ne comprends pas l’avidité. Je suis si simple sur ces sujets. Malgré cela, vous êtes venus recevoir votre Réalisation. C’est votre propre accomplissement. Ce sont vos propres désirs que vous avez accomplis. Je M’aperçois que, de nos jours, tant d’enfants naissent réalisés.
Donc Je pense que le temps est arrivé aussi, où, de Mon vivant, ceci devait se produire. C’est le lot de tout le monde, Je crois. Par exemple, Shri Rama est venu, puis Shri Krishna, puis vint Jésus, puis d’autres personnes. C’était leur temps. Et de Mon temps, il s’agit de vous donner à tous la Réalisation. Mais, Je dois le dire, vous l’avez tous pris très à cœur, avec douceur et vous utilisez vos pouvoirs pour donner de l’amour aux autres et pour transformer les autres.
L’autre jour, Je parlais d’amour. En fait, l’amour, tel qu’il est compris, est dans votre cœur, mais connaissez-vous que l’océan d’amour est votre Sahasrara? Lorsque votre Sahasrara est empli d’amour, alors votre vie en est changée. Vous ne devenez pas juste une personne très intelligente, une personnalité très dynamique, mais vous n’êtes rien d’autre que l’amour et cet amour apporte tant de satisfaction.
Cela vous est égal que les autres vous aiment ou qu’ils ne vous aiment pas. Vous ne voyez pas cet aspect-là. Ce que vous voyez, c’est le plaisir de cet amour. C’est un immense océan d’amour. Vous l’avez tous reçu. Et une fois que vous êtes entré dans Sahaja Yoga, vous savez que vous êtes entré dans le Sahasrara. Et le Sahasrara est—Je vous le dis—la source de toute la vérité. La vérité est là—la vérité absolue. La vérité est la connaissance et la vérité est également l’amour.
Si vous aimez quelqu’un, vous connaissez les vérités de cette personne. Vous découvrez si cette personne est bonne ou mauvaise ou autre chose. C’est très difficile. Mais si vous aimez cette personne, alors immédiatement vous savez ce qui ne va pas chez cette personne, ce qui va bien chez cette personne. Mais grâce à votre amour, vous englobez toute l’atmosphère entre elle et vous ou entre les autres et vous. Vous ne voyez pas facilement les défauts—c’est très difficile.
D’après les gens, J’ai été bien souvent trompée par les autres. Je l’admets, mais Je n’ai aucun sens de ce que veut dire tromper, de comment les gens vous trompent. Bien souvent, les gens rapportent qu’on dit du mal de Moi. Oui, cela arrive. Je peux voir qu’ils le font—cela n’a pas d’importance. Cela ne fait pas de différence pour Moi. S’il disent du mal de Moi, ce n’est pas grave. Mais cette cérémonie de félicitations M’embarrasse vraiment parce que Je n’ai rien fait d’aussi extraordinaire qu’ils le pensent. Ce qui est extraordinaire, c’est que, lorsqu’une de vos aptitudes agit, alors elle est là en tant qu’amour. J’ai un amour immense, Je ne sais pas quoi en dire. Et il agit. Il fonctionne. Et chaque être humain apprécie l’amour.
Vous pouvez être très important, vous pouvez être très intelligent, vous pouvez gagner beaucoup d’argent, peu importe. Ce n’est pas si important. La chose la plus importante, c’est que vous êtes aimé. Voilà—Je n’en ai pas fait une théorie ou bien Je ne vais pas dire que vous devriez tous l’apprendre, mais c’est si élémentaire et c’est la seule chose qui aide.
Donc, au Sahasrara, si vous voyez couler les vagues d’amour, certaines personnes peuvent peut-être en tirer avantage, cela ne fait rien, cela ne fait pas de différence. Certaines personnes peuvent également vous induire en erreur. Ce n’est pas grave. Elles font toutes sortes de choses. Mais lorsque l’amour est là, vous voyez, vous êtes satisfait, cela vous est égal, parce que vous aimez tout le monde.
Donc vous êtes satisfait. Vous ne vous préoccupez pas de ce que les autres vous font, des avantages qu’ils retirent de vous, des problèmes qu’ils vous causent, ni de toutes ces félicitations, de tout ce qu’ils ont fait—ni de tous les talents que vous avez en vous—car tout cela est automatique.
Ces félicitations et tout cela vous reflète, bien sûr, sans aucun doute, mais pour Moi, ce n’est rien d’extraordinaire. Je ne pense pas que ce soit un très grand exploit pour Moi, parce que Je n’ai pas de vision, en tant que telle, à vous présenter. J’ai entendu ce mot: “Mère a une vision!” Non, non, non, non, Je n’ai pas de vision, Je dois vous le dire. Ma seule idée, c’est que tout le monde doit aimer—et un amour pur changera vos vies, cela changera le monde entier, pas de doute là-dessus. Cela devrait vous venir naturellement, parce que maintenant vous avez percé votre Sahasrara.
Donc, pour chaque Sahaja Yogi, l’amour devrait être une chose vraiment très naturelle—absolument. Par exemple, Je sais que parfois les gens sont très mal élevés. Ils ont certains principes et ensuite ils se mettent très en colère contre les autres personnes ou n’importe quoi. Certains ont une bonne situation et ils utilisent leur position pour se mettre en colère contre les autres et même pour s’en prendre à une personne et la torturer, ils le font, ils continuent à faire cela. Mais ils n’ont rien compris. Ils n’ont rien compris. Si vous avez simplement de l’amour, cet amour pur, alors vous en comprenez le sens. Vous réalisez: “Oui, oui, voilà ce qu’il est en train de faire, c’est pour cela qu’il le fait.” Vous le savez. Mais cela ne vous dérange pas : “Pourquoi me fait-il cela? Pourquoi me dérange-t-il?” et peu à peu, tout s’annule. Tout s’élimine tout seul.
J’ai vu beaucoup de personnes qui disent du mal de Moi, qui font toutes sortes de choses contre Moi. Et alors? Qu’ils le fassent! C’est leur job, qu’ils le fassent! Mais, Moi, cela ne Me dérange pas, vous savez. Je pense qu’ils se mettent à quelque chose dans leur genre, mais à quoi cela conduit-il? La joie ne vient que de l’amour pur. Si vous n’avez pas d’amour pur, vous ne pouvez pas avoir de joie. Nous pouvons raconter que nous sommes très joyeux et tout cela—Je sais qui est vraiment joyeux et qui ne l’est pas. Vous ne pouvez pas dire artificiellement: “Je suis joyeux.” Cela doit être une forme de sentiment inné, spontané, intérieur.
Donc vous êtes l’océan des sentiments, un océan de sentiments magnifiques. Et lorsque vous êtes enrichi par cet océan, rien ne vous dérange le moins du monde.
Vous savez très bien que Je suis nulle avec l’argent. Je n’y comprends rien. Je ne sais pas compter l’argent. Et alors? Je veux dire, c’est Mon handicap, Je dirais, mais ce n’est pas grave. Ce qui est plus utile, c’est: “Pouvez-vous sentir l’amour des autres? Pouvez-vous ressentir la douceur des autres?” Comme lorsque vous voyez un petit enfant, comme vous vous sentez bien! De la même façon, “Ressentez-vous cela pour les autres?” ou bien : “Sont-ils comme des enfants? Sont-ils innocents comme des enfants?” Et alors en fait, Je prétends que l’innocence est le signe de l’amour.
Tous ceux qui ont de l’innocence connaissent la technique de l’amour. Si vous êtes très futé, intelligent, vous pouvez répondre, vous pouvez corriger les gens, faire tout cela. Mais non, ce n’est pas la bonne méthode. Si vous avez de l’amour, vous pouvez corriger les gens sans rien leur dire, parce que l’amour est une intelligence suprême. Il vous donne toutes les méthodes qu’il faut. Il résout tout. Tout le problème se résout et ensuite les gens disent: “Mère, c’est un miracle qui s’est produit.” Non, non, ce n’est pas un miracle. C’est simplement que l’amour a agi à sa manière. L’amour n’est pas une chose morte. Ce n’est pas une mer morte. Non seulement il pense, mais il agit et il agit si magnifiquement. Parfois Je suis étonnée de son action. Nous appelons cela un miracle, ceci, cela. Mais non—c’est l’amour.
En fait, comme le Divin vous aime, Il vous donne des miracles, soi-disant. Il peut faire n’importe quoi, parce que le Divin veut que vous veniez à Sahaja Yoga et que vous deveniez un vrai Yogi.
Donc tout ce que fait cet amour, vous pensez que c’est un miracle. Ce n’est pas le cas. Pourquoi les gens disent-ils: “Mère, c’est Votre style”? Ce n’est pas cela, c’est une question d’amour. Par exemple, J’aime beaucoup tout le monde, Je fais très confiance à tout le monde. Je ne doute jamais, pour commencer, et ils se mettent à couler, à s’enfoncer, mais pourtant J’ai confiance dans le fait qu’ils s’en sortiront, qu’ils iront mieux. Donnez-leur une chance. Mais supposez qu’ils essayent des trucs, vous serez surpris de voir comment ils seront exposés. Comment ils sont dévoilés, c’est très surprenant.
Nous avons un Sahaja Yogi à Dubai. Il M’a raconté: “Mère, cela ne sert à rien de donner la Réalisation à ces gens importants.” J’ai demandé: “Pourquoi?” Alors il M’a donné le nom de personnes très élevées spirituellement, reconnues par la société. “Je lui ai donné la Réalisation et il a été exposé. Je ne savais pas, Je n’ai rien dit—et il a été mis à jour.” Une autre personne à qui il a donné la Réalisation, qui était très connue, avec beaucoup de distinctions et de prix et tout cela, elle a été exposée. Et il a donné la Réalisation à un type qui a eu une médaille de la paix. Il a aussi été exposé. Et ensuite le journal a tout dévoilé sur lui.
En fait ce qui se passe est que cet homme, par amour pour les autres, leur donne la Réalisation, mais ce même amour agit d’une façon telle qu’ils sont exposés. Vous ne voulez pas exposer les gens. Vous voulez que, d’une certaine manière, ils viennent bien à Sahaja Yoga, et cela fonctionne comme il faut. Donc il M’a dit: “Mère, Je ne pense pas que Je donnerai encore la Réalisation à quelqu’un.” J’ai répondu: “Si, si, continue à la leur donner. Si le Divin veut que la personne soit exposée, elle sera exposée. Si quelque chose ne va pas chez cette personne, elle sera exposée.”
Si quelqu’un reçoit la Réalisation, supposons, et est victime d’un accident, il sera sauvé, bien sûr, mais il a effectivement été victime d’un accident. Alors quelle en est la raison? Pourquoi a-t-il été victime d’un accident? Parce qu’il ne faisait rien pour Sahaja Yoga, qu’il était très ambitieux. Quelqu’un qui est très malade, ira mieux avec Sahaja Yoga, et quelqu’un qui n’est pas si malade, va empirer. C’est un fait. Même s’il est protégé—c’est un chose assurée avec Sahaja Yoga—vous pouvez être le pire Sahaja Yogi, vous êtes protégé, sans aucun doute, mais si vous continuez comme cela, si vous essayez tout le temps d’aller contre Sahaja Yoga et devenez anti-Sahaj, alors vous souffrirez vraiment beaucoup.
C’est très simple: si vous êtes dans un endroit, vous êtes établi dans un endroit qui est très paisible, qui donne beaucoup de joie, mais que vous voulez en sortir, alors vous affronterez tout ce qui est dehors, c’est automatique. Si vous êtes dans cet endroit qui est si tranquille, qui est joyeux, qui est empli d’amour, vous irez bien, vous grandirez en spiritualité. Mais si vous voulez en sortir, alors allez-y! Vous ne pouvez pas vous en empêcher. C’est comme une forteresse, ou , disons, un endroit très retiré, avec tout le confort et toutes les attentions et tout cela, et ensuite vous voulez sortir de cette attention. Alors vous êtes parti. C’est ainsi que certains Sahaja Yogis ne comprennent pas pourquoi ils ne sont pas encore intégrés dans Sahaja Yoga.
Donc pas besoin d’utiliser votre intelligence, parce que cette intelligence, l’intelligence humaine, n’est pas une fonction de très haute qualité. Le mieux est de tomber amoureux de votre Soi—c’est un amour qui est divin, un amour qui est nourrissant, un amour qui prend soin de vous. Mais nous ne savons pas comment prendre soin de nous-même. Nous ne savons pas comment nous aimer. Nous aimons cette personne-ci, cette personne-là, mais qu’en est-il de nous-même? Ensuite on pense que c’est de l’égoïsme—non, pas du tout. Connaître le Soi, c’est de l’amour. Si vous connaissez le Soi, vous connaîtrez l’amour, vous tomberez dans l’océan de cet amour. Mais il s’agit de Mon expérience que Je vous raconte, et vous devriez tous faire l’expérience du même amour. Observez-vous simplement. Il est très simple de s’introspecter: “Ai-je de l’amour en moi, complètement?” En partie, c’est de l’amour, en partie non.
En fait, l’amour peut être extrêmement limité également, par exemple “Nous aimons notre pays”, disons, l’Inde. Si nous aimons notre pays, alors nous pouvons penser que toutes les choses indiennes sont bonnes. Nous ne dirons jamais de mal de notre pays. Si quelqu’un dit quelque chose contre l’Inde, nous haïrons cette personne.
C’est vrai pour tout le monde. Vous aimez votre pays. Vous aimez aussi, disons, vos parents, vous aimez quelqu’un. Mais c’est un amour limité. C’est un amour borné. L’amour devrait être simplement ouvert. Alors vous verrez où vous en êtes en ce qui concerne votre pays, en ce qui concerne vos relations. Vous connaîtrez toute chose. Vous n’avez pas besoin de blesser, vous n’avez pas rien besoin de dire, vous n’avez pas besoin de vous quereller, de vous battre, mais vous saurez—parce que l’amour vous donne la connaissance, la complète connaissance de la personne. Vous connaissez la personne, ce dont elle est capable, ce qu’elle fait, mais cela vous est égal parce que vous aimez cette personne. Donc cela vous est égal. “D’accord, vas-y.” C’est comme un petit enfant. Il va dans la mauvaise direction. Qu’il y aille.
Maintenant avec toutes ces choses, quel que soit ce que vous étiez, vous avez eu beaucoup de chance d’avoir atteint le Sahasrara et de savoir tous sur Sahaja Yoga. Mais à moins de pratiquer Sahaja Yoga, vous ne pouvez pas y arriver, parce qu’alors, en le pratiquant, vous connaissez votre Soi. Lorsque vous méditez, vous connaissez votre Soi et alors vous vous remplissez simplement d’amour. Mais maintenant, assis ici, vous commencez juste à penser: “C’est un homme très mauvais. Je le hais.”—ce genre de chose. Toutes ces idées stupides vous viennent à l’esprit—ou bien “Je dois acheter ce bibelot” ou bien “Je dois acheter cette voiture-là” et tout cela, et alors vous n’êtes pas en train d’aimer. Mais si vous aimez, alors ce qui se produit est que tout ce dont vous avez besoin, vous l’obtenez. Tout ce que vous voulez, vous l’obtenez.
Vous devez d’abord vous aimer vous-même, mais cet amour devrait être un amour pur. Grâce à cela, vous vous purifierez. Parfois vous êtes si identifié avec vos humeurs, avec votre nature, avec votre personnalité, ou autre chose, mais ensuite vous réalisez, grâce à cet amour: “Ce n’est pas de l’amour. C’est de l’aveuglement.”
L’amour vous donne une idée complète de vous-même: “Qui suis-je? Quels problèmes ai-je? Pourquoi est-ce que je crée des problèmes? Pourquoi est-ce que je rencontre des problèmes?” Vous serez surpris de voir que l’amour a en lui une lumière si puissante, que c’est la vérité et que c’est la connaissance.
En fait, Je ne sais pas si Je dois blâmer quelqu’un en ce monde qui n’est pas une âme réalisée, ou qui n’est pas une âme complètement réalisée, mais Je ne le fais pas—parce qu’il n’y a pas de lumière dans leur vie. Ils ne peuvent pas se voir et ils ne peuvent pas voir les autres. Alors à quoi bon les blâmer, blâmer cette communauté-ci, cette communauté-là ou bien ce pays-ci, ce pays-là? A quoi cela sert-il?
Car cet amour est universel. Il n’a que faire d’un type particulier ou d’un style particulier. Il est universel. C’est pourquoi Sahaja Yoga est universel. Il se répand partout. Et Je veux que vous vous réjouissiez de cet amour.
Je ne vous donnerai qu’un exemple—celui d’une grand-mère et de son petit-enfant. Ils ont une relation—au moins en Inde, Je le sais—d’immense amour. Pour eux, le petit-enfant est tout et la grand-mère est tout. Ils s’aiment simplement l’un l’autre. Quoi que fasse le petit-enfant, quoi que fasse la grand-mère, c’est bien. C’est une sorte de formidable expérience d’élévation. Vous vous sentez élevé et vous appréciez cet amour. S’il n’y a pas de pureté dans l’amour, vous ne pourrez jamais, vraiment jamais apprécier l’amour.
Donc Je vous demanderais de découvrir dans votre tête, au Sahasrara, cet océan qui est rempli par votre cœur. Savez-vous que le Cœur et le Sahasrara sont en relation étroite entre eux? Leur style est tel que si la tête de quelqu’un ne va pas, son cœur n’ira pas bien. Et si son cœur ne va pas, sa tête n’ira pas bien. Mais c’est davantage une réflexion de la tête vers le cœur.
On dit qu’il y a de mauvais gènes—rien de la sorte. Avec Sahaja Yoga, vos gènes sont modifiés, vous êtes changé; tout est changé maintenant. Donc votre cerveau n’est rempli que de lumière. Votre cœur est rempli de lumière et vous resplendissez simplement d’amour, toujours avec humour, avec un soin attentionné. Je veux dire, chaque jour, c’est si différent. Mais vous avez accompli cela maintenant. Maintenant vous l’avez obtenu. Alors réjouissez-vous simplement de cela.
Ensuite le système de castes et le fondamentalisme, l’avidité, les jalousies, la compétition, tout cela disparaît—ce sont des choses inutiles. Mais si vous avez une jungle d’absurdités dans votre esprit, alors toutes sortes d’animaux peuvent s’y faufiler. Purifiez-vous grâce à l’amour, nettoyez-vous grâce à l’amour. Regardez chaque situation, chaque chose, avec amour et vous serez étonné de voir comment il vous sera plus facile de ne pas dominer, de ne pas contrôler, de ne pas mépriser, de ne pas dire des choses qui soient fausses. Cet amour est une chose qui corrige tellement, qui corrige énormément et qui donne tellement de joie que vous vous surprendrez à voir comment vous traitez les choses.
J’en ai connu beaucoup comme cela. Il y avait un Sahaja Yogi qui ne parlait jamais à son oncle, jamais. Et il disait: “D’une certaine manière, je le haïssais.” “Mais pourquoi?” “Je ne sais pas pourquoi, mais je le hais.” Et un jour il alla à un champ de courses et il vit son oncle arriver. Il se précipita et l’embrassa simplement. L’oncle se demanda: “Mais qu’est-ce qu’il veut? Pourquoi fait-il cela? Qu’a-t-il derrière la tête? Pourquoi veut-il m’aimer comme cela?” Il ne pouvait pas comprendre. Lorsque c’est arrivé, vous savez, il ne pouvait pas expliquer qu’il était devenu Sahaja Yogi ou autre chose. Alors l’oncle demanda: “Qu’est-ce que tu veux maintenant?” Il répondit: “Rien. Je t’aime, c’est tout.”
C’est une chose si belle à faire. C’est une chose si belle à dire. Il ne devrait y avoir aucune avidité dans cela, non—aucun plan derrière cela, simplement le sentiment d’un océan qui caresse chaque rivage et qui y produit un son, le magnifique son de l’amour. Et ensuite les vagues reviennent. Il coule continuellement et sans arrêt il agit—il n’est jamais fatigué.
Je sais qu’être né dans ce Kali Yuga et faire ce travail est une tâche très difficile, mais, pour Moi, elle ne l’était pas. Quoi qu’il soit arrivé, quels que soient les ennuis que les gens M’aient causés, Je l’accomplissais, grâce à ce flot d’amour. Je suis allée partout, partout où c’était possible, chaque fois que c’était possible, quel que soit Mon état de santé ou tout cela, Je ne M’en préoccupais pas le moins du monde et Je vous ai tous beaucoup appréciés. Je M’en suis vraiment réjouie. Il y a bien eu une ou deux personnes affreuses—ce n’est pas grave.
Donc lorsque vous avez dit toutes ces choses sur Moi, J’en avais les larmes aux yeux. Je ne sais pas quoi dire d’autre. Je veux dire, c’est quelque chose que Je voudrais que vous fassiez, que vous ayez ce genre de vie où vous êtes simplement emporté par votre amour.
Que Dieu vous bénisse beaucoup!