Shri Kubera Puja 2002

(United States)

2002-08-18 Kubera Puja Talk, Canajoharie, USA, DP, 40' Download subtitles: CS,DE,EN,FI,PL,PT,TR,ZH-HANS,ZH-HANTView subtitles:
Download video (standard quality): Download video (full quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Listen on Soundcloud: Transcribe/Translate oTranscribe

Shri Kubera Puja. Canajoharie (USA), 18 August 2002.

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

Aujourd’hui, nous allons vénérer Shri Krishna en tant que très grande personnalité et vous savez pourquoi Il est venu sur cette Terre: pour établir ceci, c’est-à-dire une nouvelle forme, non pas du Virat, non pas du Virata, mais une forme qui a permis à ce pays de devenir si prospère. Simplement par Son Avènement, Il a créé une bonne mentalité chez les gens, la manière de développer cette culture en suivant le Dharma. Et vous avez eu de très grands dirigeants, qui L’ont suivi et qui L’ont vénéré, en un sens, et ont créé ce nouveau monde de l’Amérique.
Mais, malheureusement, avec le temps, Sa forme a disparu de l’esprit des gens. La raison en était que Krishna était représenté ici par des gens d’un type vraiment très mauvais, qui n’avaient ‘aucune’ idée de Shri Krishna, du fait qu’Il était un grand maître de la richesse, qu’Il savait comment utiliser cette richesse et comment créer la richesse par le Dharma—pas par l’adharma. Tous l’ont complètement oublié et ont peu à peu commencé à utiliser des pouvoirs de manipulation, toutes sortes de choses a-dharmiques—tricher, s’emparer de l’argent, dépenser l’argent dans des choses absolument inutiles.
Il est Kubera . Il n’a pas besoin d’argent, bien sûr. Il crée l’argent et, non seulement cela, mais Il vivait dans l’argent. On dit qu’Il a créé une maison en or pour Lui, totalement faite d’or, à Dwarika. Mais elle est immergée sous l’eau, sous la mer, et personne ne croyait que c’était vrai. Mais maintenant on a découvert Sa maison sous les eaux, des eaux très profondes.
Donc toute leur hypothèse à propos de Lui était fausse, entièrement fausse, Il est sans aucun doute quelqu’un qui a créé beaucoup d’argent grâce au Dharma. Il était aussi fils de roi et Il a construit ce Dwarika en or. C’est encore là et les gens l’ont trouvé, mais sous la mer. Des milliers d’années ont passé, mais pourtant cela a existé. C’est seulement parce que nous appartenons à Shri Krishna que cela existe encore.
Voilà ce qu’il en est, parce qu’Il était Celui qui était pour Satya, pour la vérité. Il était pour la vérité et Il a tout accompli sur le principe de la vérité. Tout ce qui n’était pas la vérité, Il a essayé de l’anéantir. Tout ce qui était destructeur, Il a essayé de l’enlever et Il S’est établi seulement grâce à la vérité. Il est Celui qui représente la vérité, la vérité absolue, et qui montre comment la vérité peut triompher en toute chose.
Je suis juste l’inverse de Lui, parce que Je n’arrive vraiment pas du tout à comprendre l’argent, mais Il S’occupe de cet aspect dans Ma vie. Je suis si nulle là-dedans! Je ne comprends rien à la banque. Je ne comprends pas l’argent. Je ne sais même pas ‘compter’ l’argent. Alors, que pouvez-vous répondre à cela? Mais Il est là pour S’en occuper et Je ne manque jamais d’argent, Je ne manque jamais de richesse. Il y en a plein.
Cela vient aussi par votre sens de la satisfaction. Si vous avez ce sentiment de satisfaction, vous ne cherchez pas l’argent. Ce qui s’est produit dans votre pays, c’est que certaines personnes ont de l’argent. Si vous avez peu d’argent, alors vous prenez goût à l’argent. Ce ne sont pas des gens satisfaits, alors, comme des fous, ils n’ont pas arrêté de le dépenser en choses absurdes. C’est quelque chose de très humain.
Après l’évolution humaine, après avoir atteint un certain stade d’évolution, toutes ces choses avilissantes comme l’avidité disparaissent toutes de votre caractère. Vous n’avez plus cette avidité en vous et vous devenez une personne extrêmement satisfaite. Pour vous, l’argent existe, d’accord, mais il n’est pas si important. C’est seulement que vous pensez: “Je n’en ai pas besoin” et vous l’obtenez—tout cela est fait par Shri Krishna, partout. Pouvez-vous l’imaginer? Il fait tout cela, S’occuper de vous et vous procurer de l’argent.
J’ai démarré Sahaja Yoga sans un seul pai . Je n’ai jamais eu de problème. Donc, un aspect, c’est qu’en tant que Kubera, Il est le fournisseur de la richesse. Il S’occupe des gens qui n’ont pas d’argent. Il donne de l’argent aux gens qui soutiennent la vérité, qui ‘apprécient’ la vie dans la vérité. C’est grâce à Son travail que les gens apprécient la richesse, sinon ils ne le font pas. S’ils en ont un peu, ils veulent avoir davantage. Cela veut dire qu’ils n’apprécient pas la richesse. S’ils ont un peu, ils veulent avoir beaucoup plus. Pourquoi? Parce qu’ils n’apprécient pas ce qu’ils ont. Mais, après la Réalisation du Soi, vous verrez que vous apprécierez ce que vous avez. Vous l’appréciez totalement, absolument et vous ne rêvez pas de quelque chose qui n’existe pas. Cela n’a pas d’importance que vous ne l’ayez pas.
Plusieurs fois, des gens M’ont demandé: “Mère, pourquoi ne pas faire le Puja à Krishna en tant que Kubera?” J’ai dit: “D’accord!” Maintenant justement, tout le monde essaye de devenir Kubera. Donnons-leur une leçon. Et alors nous aurons le Puja à Kubera et c’est pourquoi aujourd’hui J’ai accepté d’avoir ce Puja. Parce que maintenant vous avez vu ce qui se produit si vous avez de l’avidité.
Vous continuez à commettre toutes sortes de péchés, toutes sortes de mauvaises choses, qui peuvent détruire votre pays. Un pays si riche est maintenant devenu un pays pauvre! Où cet argent est-il parti? Ils sont très rusés! Quelqu’un M’a dit aujourd’hui que son argent est bloqué auprès de l’assurance. “Mon Dieu”, ai-Je répondu, “la loi est telle que vous ne pouvez pas retirer cet argent.” Deuxièmement, ils ont dit que c’est en offshore et tout cela. J’ai dit: “Mais, vous voyez, en fait ils n’ont jamais eu peur d’être pris et ils ont continué pendant tant d’années, mais Je suis sûre qu’un jour ils seront tous exposés par Kubera Lui-même.”
Donc, aujourd’hui, en vénérant Kubera, ce que nous faisons, c’est que nous sommes ici pour établir la ‘vérité’ sur l’argent. Que se cache-t-il derrière l’argent? A quoi sert-il d’avoir de l’argent?
Ce pays avait de l’argent. En conséquence, tant de bonnes personnes sont venues ici pour travailler et vous aviez tant d’aspects complémentaires. Vous aviez beaucoup de gens qui se complétaient, parce que, Je pense, pour certaines choses, les Américains manquaient un peu, non pas d’intelligence, mais de génie. Je pense que cela leur manquait un peu, alors ils ont eu des gens très brillants de l’étranger. Et également c’étaient des gens très déterminés, alors ils ont très bien réussi. Ils respectaient aussi les cerveaux qui sont venus.
Donc voilà ce qui se produit lorsque vous oubliez que la vérité est la chose principale. Si vous n’avez pas la vérité, il ne sert à rien d’avoir de l’argent, parce que vous n’avez fait que tourner en rond dans cette chose-ci, cette chose-là, Je veux dire, toutes sortes de choses, juste pour gagner de l’argent.
L’autre jour, Je voyageais en passant par Las Vegas et lorsque nous nous sommes arrêtés à cet aéroport, tant de gens sont entrés dans l’avion, et ils avaient tous l’air d’avoir un mort dans leur famille. “Que s’est-il passé?” Au début, Je n’arrivais pas à comprendre. Puis on M’a dit: “Mère, ils ont perdu tout leur argent.” Donc lorsqu’ils ont de l’argent, ils sautent partout. L’instant d’après, ils pleurent parce qu’ils ont perdu cet argent. A quoi sert cet argent, qui est si temporaire, qui est si inutile?
Mais c’est dans la nature humaine de courir après la Maya, et c’est la qualité de l’argent de vous donner la Maya—une Maya telle qu’elle donne un peu d’argent d’une certaine façon. Avec ce peu d’argent, on achète quelque chose, et ensuite on pense que l’argent est très important. Donc vous pouvez acheter des tas de choses. Vous pouvez acheter des voitures. Vous pouvez acheter des avions, ceci, cela. Donc voilà comment la Maya Se joue de vous et vous commencez à courir après cet argent fou, qui vous rend fou. C’est bien qu’en ce moment, ils aient découvert la fausseté de cet argent Maya. Et Je suis si heureuse qu’ils aient tous été menottés et que tout leur pouvoir d’argent soit anéanti.
Donc ce Kubera jouait tous ces tours. Krishna est un personnage très malin, extrêmement malin. Il crée ces tours, un par un. En fait, pour l’argent, Il vous joue un tour, vous courez après et ensuite vous découvrez simplement que c’était stupide.
Nous avons l’histoire dans notre pays d’un certain Cheikh Chilli. Il avait un peu d’argent et il a été gagné par cette Maya, alors il a pensé : “Je peux très bien y arriver”, donc il a commencé à rêver à ce qu’il pourrait faire. Alors il alla acheter beaucoup d’œufs et se dit: “Maintenant ces œufs feront de tout petits poussins, qui grandiront, que je vendrai et j’aurai tant d’argent.” C’est ainsi qu’il parlait. Et tout en y réfléchissant dans sa tête, il est allé se coucher. Et ensuite, dans son sommeil, il est tombé sur les œufs et tous les œufs se sont cassés, donc la Maya était terminée. Cela devrait se produire assez tôt, mais si cela n’arrive pas, alors vous vous retrouvez en prison ou quelque chose comme cela.
Sahaja Yoga est une chose qui vous donne une vision complète, une vision complète de la destruction qui peut découler de cette affaire de Maya. C’est, disons, comme une ‘révélation’ que vous n’avez rien à faire avec cela. Je suis différente. Je vous ai dit que Je n’y comprends rien du tout.
Mais, même si vous comprenez la valeur de l’argent, même si vous comprenez que l’argent peut vous apporter beaucoup de choses, mais que, malgré cela, vous ne le regardez pas, juste devant votre nez, alors voilà le signe d’un véritable Sahaja Yogi. Pour lui, naturellement, cela n’a pas d’importance. Il ne fait rien pour cela ou ne dit pas: “C’est à moi.” Naturellement, il ne soucie pas de l’argent, simplement parce qu’il est au-dessus de cela. Celui qui est au-dessus de l’argent est un véritable Sahaja Yogi.
Celui qui est embourbé dans l’absurdité et la Maya de l’argent n’est pas un Sahaja Yogi. Bien sûr, J’ai vu que la plupart des Sahaja Yogis sont extrêmement honnêtes, en particulier en Occident. Mais en Inde c’est une maladie. De même qu’ici vous avez des virus, nous avons certains virus en Inde aussi, et là-bas certains continuent encore à courir après l’argent. Pour eux, l’argent est important. Mais dans le processus d’évolution, si vous atteignez un certain stade où vous vous élevez au-dessus de votre Chakra du Nabhi, où vous élevez votre Chakra du Nabhi, alors l’argent n’est pas si important. Ce n’est pas si important.
Pour Moi, Je M’aperçois que Je ne peux pas acheter des choses, inutilement. Bien sûr, Je veux dire, il y a tant de choses inutiles parce que les gens M’offrent des cadeaux, ceci, cela. Mais Moi-même, vous en serez surpris, Je suis si nerveuse ou bien, Je dirais, hésitante, ou bien vous pouvez dire absolument absente des endroits où on fait des affaires, des achats.
[Tout ceci est… [à propos du micro] vous devez le réparer. C’est cela le problème. Pouvez-vous le faire? Il tombe. Il n’est pas bien. Venez ici le réparer, s’il vous plaît. Il tombe, alors Je le tiens. C’est bien. Maintenant ça va.]
De la même manière, les Sahaja Yogis doivent réparer leur mental [rires et applaudissements], l’accorder à leur Esprit et apprécier les pouvoirs de leur Esprit, leurs pouvoirs. Ce plaisir, une fois que vous l’avez, vous ne tombez pas dans l’avidité. C’est quelque chose de vraiment très simple, mais parfois vous ne le faites pas. Vous tombez amoureux de quelque chose, peut-être d’une voiture, peut-être d’un avion. Je ne sais pas quoi—peu importe. C’est un problème d’avoir trop de voitures, n’est-ce pas? Mais les gens en ont trop. Ils pensent que cela impressionne les autres et ils sont imbus d’eux-mêmes. Mais ce n’est rien. S’ils sont impressionnés, à quoi cela vous sert-il? Qu’en retirez-vous?
Un Sahaja Yogi a son propre Esprit pour se réjouir, bien plus que de toute autre chose. Il ne veut rien posséder. C’est aussi un problème de posséder des choses.
L’autre aspect de cela, c’est Mahalakshmi. Si ce principe, le principe de Mahalakshmi, est en vous, vous n’aurez ‘jamais’ de problème d’argent. Au contraire, vous saurez comment l’éviter. Pour l’instant, en ce qui Me concerne, J’en ai marre de Mon principe de Mahalakshmi, parce que Je ne sais pas d’où il agit, comment il agit, sans aucun effort. Mais, par tempérament, Je n’ai absolument aucun intérêt dans cela—par nature. Mais c’est—Je ne sais pas quelle est la cause de cet effet.
Maintenant, supposons que J’achète une petite chose, simplement comme cela, cela se vendra au moins dix fois plus cher. Elle vaudra au moins dix fois plus. Je ne sais pas comment. C’est très surprenant. Automatiquement, J’achète quelque chose de très petit et Je découvre que cela vaut très cher. Comment cela fonctionne, cela doit être des miracles de Mahalakshmi, Je crois.
Donc ce que J’ai à vous dire est ceci—vous ne devriez pas du tout vous inquiéter de votre situation financière. Ne continuez pas à calculer. Ne regardez pas combien vous avez d’argent à la banque, ce que vous devez faire de votre argent, où vous devriez investir. J’ai vu des gens qui deviennent fous à planifier toutes ces choses.
Il n’y a pas besoin de faire cela, une fois que vous êtes Sahaja Yogi. Cela fonctionne automatiquement. L’avidité est en vous, juste comme n’importe quelle autre maladie. De même que vous avez des maladies, il y a aussi l’avidité. De même que vos maladies peuvent être guéries par Sahaja Yoga, vos maladies—et donc votre avidité—disparaissent. Je ne sais pas ce qu’est cette avidité.
La seule façon de contre-balancer cela est de devenir ‘extrêmement’ généreux. Si vous êtes ‘extrêmement’ généreux, l’avidité s’en ira. Cela peut être une autre manière d’y arriver. Par exemple, vous avez quelque chose à la maison et vous pensez qu’elle est en trop. Pas pour vous en débarrasser, mais vous pensez juste qu’elle est de trop, vous devriez la donner à quelqu’un. Vous commencez simplement à réfléchir à qui vous pouvez la donner et immédiatement vous vous rappellerez: “Ah, cette personne-là n’a pas cela. Je vais la lui donner.” Et si vous la lui donnez, elle sera si reconnaissante, si reconnaissante, et elle vous dira toutes sortes de choses gentilles, que personne ne vous dirait normalement, personne. Et il est surprenant de voir combien cela donne de joie, comment les gens aiment votre générosité.
Donc vous devez être généreux, simplement généreux, non pas envers vous-même, mais envers les autres. Autant que possible, soyez généreux. La générosité donne beaucoup d’amour, c’est l’une des expressions de votre amour. Souvent, il M’est arrivé de voir que quelqu’un avait besoin de quelque chose et de garder cela à l’esprit. Puis J’ai acheté cette chose et Je l’ai donnée à cette personne. Et la quantité d’amour que cette personne M’a donnée était mille fois plus que la joie que J’aurais eue à l’acheter, à acheter cette chose. Ce n’était rien pour Moi, mais pour lui, c’était…—il a dit à beaucoup de gens: “Mère m’a donné ceci. Mère me l’a donné.” J’étais surprise. Ensuite ils M’ont demandé: “Mère, comment le lui avez-vous donné?” J’ai dit: “Simplement par amour.”
Beaucoup de gens se sont mis à Sahaja Yoga en voyant cette générosité. Donc être généreux est la meilleure façon de vivre en ce monde. Après tout, c’est un casse-tête d’avoir trop de choses. Mieux vaut s’en débarrasser, mais par amour. Si vous faites cela, vous saurez combien les gens vous en seront reconnaissants.
Un autre aspect, c’est se débarrasser de l’avidité. Vous devriez essayer de faire une forme de travail social collectif. Par exemple, allez dans un endroit où il a beaucoup de gens pauvres, Je vous le dis, votre avidité diminuera tout de suite. Vous serez surpris de voir comment ces gens vivent, dans quelles conditions: “Pourquoi est-ce que je me préoccupe de tout cela, de la richesse et tout cela?” Cela sera simplement choquant.
Parfois, vous savez, vous voyez des gens, en Inde également, dans des conditions très mauvaises. Une fois, Je suis allée à Calcutta et J’étais si… D’une façon ou d’une autre, vous savez, par hasard, Je Me suis trouvée dans des endroits où les gens vivaient dans une très grande pauvreté, même les enfants. Et, vous en serez étonnés, pendant des jours, Je ne pouvais pas manger. Je pleurais et Je ne mangeais pas. Simplement, Je ne savais quoi faire, parce que J’ai ressenti: “C’est quoi cela? Pourquoi ces gens sont-ils si pauvres?” Et J’étais si impuissante, alors Je Me disais en pleurant qu’un jour Je devrais essayer de faire quelque chose pour eux.
C’est vraiment remarquable: à un âge vraiment jeune, J’ai créé une léproserie, J’ai créé un hôpital, un foyer de réfugiés, toutes sortes de choses. Et Je n’ai jamais même pensé que, si Je donnais tout l’argent que J’avais à ces gens, Je devrais abandonner certaines choses. J’ai aussi vendu certaines de Mes affaires, parce que cela donne tant de plaisir, Je vous le dis, tant de plaisir, tant de joie d’être généreux.
Il est si évident, sur tous les plans, que vous devriez être généreux. C’est la qualité de Kubera. C’est une personnalité ‘extrêmement’ généreuse et c’est cette personnalité que vous devriez avoir.
J’ai vu que des Sahaja Yogis sont très généreux. Pour l’instant, personne ne M’a dit que l’un d’eux est un type avare—pour l’instant, pour l’instant [rires]. Mais Je suis sûre qu’un jour viendra où nous n’aurons que des gens de très grande qualité.
Dans Sahaja Yoga, nous ne disons pas, comme dans certaines sectes: “Abandonnez vos vêtements, abandonnez votre famille, vivez dans la forêt, dans une hutte ou autre chose”—rien de la sorte. N’abandonnez rien! C’est dans votre cœur que vous devez abandonner. Simplement cela devrait se produire dans votre personnalité. Vous n’avez pas à abandonner. Et si vous établissez bien cela dans la spiritualité, vous ne ‘penserez’ même pas à vous emparer de quelque chose. Au contraire, vous voudrez tout abandonner.
Mon père était encore pire que Moi, Je dirais. Il avait toujours l’habitude de laisser la maison ouverte, avec toutes les portes ouvertes. Il disait: “Aucun voleur ne viendra si vous laissez les portes fermées.” Donc un jour, un voleur est venu et a emporté son phonographe. Il a emporté un de ceux d’autrefois, avec un grand pavillon. Le lendemain, Mon père était assis, très triste. Alors Ma mère lui demanda: “Pourquoi es-tu triste? A cause du phonographe?” “Non, Je suis triste seulement parce que, tu vois, c’est un connaisseur en musique, il a pris le phonographe, mais pas de disques !” [rires] Alors Ma mère répondit: “Alors, que devons-nous faire? Faut-il mettre une annonce dans le journal pour lui dire de venir prendre tes disques?” [rires]
Je veux dire, c’est si beau que, même après tant d’années, Je vous le raconte et vous l’appréciez. Quel magnifique caractère il avait, quelle générosité. Mais si, par la religion, par des idées de ce genre, vous forcez les gens à abandonner cela—vous n’avez rien à abandonner. Vous abandonnez de l’intérieur. Si vous n’y êtes pas attaché, vous l’avez abandonné. Voilà ce qu’il devrait y avoir, et si vous appréciez tous votre générosité et votre charité—il n’y a rien de tel. J’ai rencontré des gens qui sont très riches et tout cela, mais qui manquent de générosité.
C’est une autre qualité de Kubera. A part cela, on M’a dit qu’Il comprend peut-être la banque, peut-être. En ce temps-là, il n’y avait pas de banques, mais Je pense que cela doit être à cause de la manière dont Il S’occupe des banques, vous savez. J’ai l’impression qu’Il est assis sur elles et c’est pourquoi il n’y a pas encore de problèmes dans les banques. Je ne sais pas, mais c’est une personne très douée, très intelligente, très alerte, ce qui est important si vous devez manier de l’argent—même s’Il était absolument détaché de l’argent.
Regardez simplement Sa vie, ce qu’Il a fait. Il a vécu Son enfance avec Son guru et Il avait l’habitude de conduire, comment dire, les vaches et les troupeaux dehors dans la jungle. C’est ainsi qu’Il a vécu dans Son enfance et plus tard Il jouait avec les garçons qui s’occupaient des vaches et qui étaient, Je dirais, de familles très simples. Il n’a jamais rêvé d’argent. Il avait l’habitude de voler. Il volait du beurre, parce que les femmes en vendaient aux militaires de Kamsa . Et donc Il avait l’habitude de le manger, pour que ces femmes ne puissent pas le leur donner. Imaginez simplement un petit garçon comme Lui. Voyez comment, en fait, Il leur donnait une leçon: ces dames étaient avides et voulaient donner le beurre à ces horribles soldats et Lui mangeait tout ce beurre Lui-même.
Dans tout ce qu’Il a fait, ce que vous constatez, c’est une générosité extrême, une générosité extrême. Avec toute Son intelligence, Il était si bon et Il a tué Son propre oncle, Je dirais. Pour Lui, ce n’était pas important. Ces soi-disant relations familiales n’étaient pas importantes.
Mais ce que vous voyez, en particulier dans notre pays l’Inde, c’est que la famille est très importante. Si le père est voleur, son fils est voleur, son petit-fils est voleur. Ils sont tous voleurs. Pouvez-vous imaginer? Je n’ai rencontré aucune famille où une personne est un voleur et où l’un des descendants est honnête. C’est une chose très curieuse, mais il se glisse dans leur esprit une avidité telle qu’ils ne pensent pas que c’est important. Ils pensent seulement que voler est la seule façon de vivre—même s’il y a en Inde des gens qui sont extrêmement honnêtes.
J’ai observé nos domestiques. Ils ne volent jamais—rien, jamais. Je ne sais pas, ils n’ont pas de raisonnement à ce sujet. C’est un fait. Ils ne volent jamais rien—c’est très surprenant. Pourquoi? Pourquoi ne volent-ils pas? Ils sont heureux de leur vie. Ils ne veulent pas la changer. Ils ne veulent pas avoir ces horribles choses qui peuvent les faire mettre en prison. Mais ils ne savent pas. Ils n’y pensent même pas. Simplement ils ne le font pas. Pourquoi? Parce qu’ils ont un sens de la dignité.
Chez les gens plus pauvres, le sens de la dignité est vraiment très développé. Dans cette société-là, ils ont un grand respect pour les gens honnêtes et ils sont tous honnêtes. L’un d’eux peut ne pas l’être, mais ils n’ont pas de respect pour une telle personne, parce qu’ils pensent que le respect de soi est la chose la plus importante. Pouvez imaginer ces gens pauvres? Ils ont à manger une fois par jour, mais pour eux la dignité est au-dessus de tout.
Donc la troisième solution pour ce genre d’avidité absurde est le respect de soi. Pourquoi devriez-vous voler? Pourquoi devriez-vous avoir quelque chose qui a été volé? Ou pourquoi devriez avoir quelque chose qui appartient à une autre personne? Si vous avez en vous ce respect de soi, vous ne toucherez à rien de ce qui n’est pas à vous. Si les domestiques peuvent le faire, pourquoi pas les gens qui s’en sortent mieux? C’est, Je pense, un tempérament d’un niveau plus élevé qu’ils développent, où leur respect de soi est bien plus important que toutes sortes d’autres choses qui peuvent satisfaire leur avidité.
Une chose à propos de l’avidité, c’est qu’elle n’est ‘jamais’ satisfaite. Elle n’est jamais satisfaite. J’ai vu des gens qui étaient très riches autrefois devenir vraiment très pauvres. Alors, pour eux, la vie est devenue un enfer. Ils ne peuvent pas vivre sans, Je dirais, leur grande pompe et leur apparence. Mais ils ne comprennent pas que c’était faux. Ils continuent simplement à se sentir extrêmement opprimés lorsqu’ils perdent leur argent.
Ensuite il y a des gens qui veulent avoir de l’argent. Ils feront n’importe quoi pour gagner de l’argent. C’est une chose très curieuse, mais c’est aussi la même chose avec le pouvoir. Si vous avez vos propres pouvoirs, vous ne rêvez pas de ces pouvoirs-là. Mais ils veulent avoir du pouvoir, parce qu’ils veulent avoir de l’argent et ils obtiennent du pouvoir par l’argent. Pouvez-vous imaginer? Où en sont les êtres humains? A quel niveau? A quel niveau d’évolution sont-ils? Ils tournent en rond dans ce cercle de l’argent. C’est le Chakra du Nabhi, qui doit être dépassé, ce qui vous apporte la satisfaction. Si votre Chakra du Nabhi est satisfait, vous avez atteint l’état de Kubera. Il est très important de faire en sorte que votre Nabhi soit satisfait.
Nous avons tant d’autres genres de choses, mais Je pense qu’actuellement la pire est cette avidité. Et si elle est maîtrisé et, d’une façon ou d’une autre, ramenée à son propre niveau, alors Je pense que le monde en sera beaucoup amélioré.
Que Dieu vous bénisse!