Shri Ganesha Puja, Cabella 2002

Nirmal Temple, Cabella Ligure (Italy)

2002-09-14 Shri Ganesha Puja: You Should Be Joyous And Give Joy To Others, 43' Chapters: Download subtitles: CS,EN,ES,PT,TRView subtitles: Add subtitles:
Download video (standard quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Listen on Soundcloud: Download audio:
Transcribe/Translate oTranscribe


Shri Ganesha puja. Cabella Ligure (Italy), 14 September 2002.

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

Aujourd’hui, nous nous sommes assemblés ici pour vénérer Shri Ganesha.
Shri Ganesha est la Déité de l’innocence. Lorsque nous naissons en tant qu’enfants, c’est Shri Ganesha qui agit et nous sommes très innocents. Et c’est une chose tellement puissante qu’avec cette innocence les enfants survivent dans beaucoup de circonstances. Et nous les aimons parce qu’ils sont innocents. Nous les apprécions parce qu’ils sont innocents.
Une fois que nous commençons à grandir, notre Sahasrara aussi se ferme et nous développons toutes sortes de choses bizarres qui entrent en nous et n’en sortent plus. C’est juste là, cela ne sort plus.
L’innocence a un très grand effet sur notre caractère et sur notre sens de la chasteté. En fait, lorsque vous êtes innocent, vous ne connaissez pas l’impureté, vous ne savez pas ce que c’est d’être impur, ce que c’est d’être rusé. Vous êtes innocent et Shri Ganesha Lui-même S’occupe de vous. Si quelqu’un essaye de faire du mal à une personne innocente, Shri Ganesha prend soin d’elle et S’occupe de cela.
Beaucoup de personnes qui sont innocentes dans ce monde—bien sûr il y en a très peu—mais elles deviennent si détachées de tous les problèmes matériels comme la convoitise, l’avidité et bien d’autres. Parce qu’elles sont si pures que rien ne peut les abîmer et les infecter. C’est une si grande bénédiction que nous avons. Cette innocence est en fait créée en nous. Et elle a été créée bien avant, toute cette innocence, tout a été créé vraiment bien avant que nous ne soyons créés. C’est une qualité si importante pour nous de devenir innocents.
La plus grande qualité de Shri Ganesha est la joie. Il vous donne la joie: comme de petits enfants, ils ne parlent peut-être même pas encore, mais ils nous donnent tant de joie. Cette qualité de donner de la joie vient de Shri Ganesha. Même après être venus à Sahaja Yoga, J’ai remarqué que les gens ne sont pas emplis de joie, ils sont très sérieux, ils ne savent pas comment rire, comment s’amuser de tout. C’est le signe qu’ils manquent encore d’innocence.
Donc, il est important de comprendre que, si vous êtes des Sahaja Yogis, vous devriez être joyeux et donner de la joie aux autres, simplement comme des enfants. Comme ils sont mignons! Même s’ils viennent juste de naître, combien de joie ils vous donnent!
Mais si, supposons, vous n’avez pas cette capacité de vous réjouir de l’innocence des enfants, alors personne ne peut vous aider, Ganesha ne peut pas vous aider. Parce c’est la qualité innée qu’ont les êtres humains. Et si vous n’avez pas cette qualité, cela ne sert à rien d’avoir une autre faculté, comme certaines personnes aiment la nourriture, aiment les couleurs, aiment toutes ces autres choses. Mais si vous n’avez pas Shri Ganesha, vous ne pouvez rien apprécier de façon ‘pure’.
Donc c’est seulement grâce aux bénédictions de Shri Ganesha que nous apprécions quelque chose complètement, pleinement. Sinon nous commençons à juger, nous commençons à critiquer, les gens posent tant d’arguments, de questions. Si vous voyez quelque chose et que cela vous donne de la joie, alors vous êtes supposé en donner l’explication, car nous avons beaucoup de critiques en ce monde.
Et ils sont tout le temps en train de… se critiquer les uns les autres. Maintenant les critiques critiquent des critiques, c’est le plus grand problème, c’est leur ‘travail’, parce que Ganesha n’est pas là. Et ils n’arrêtent pas de critiquer les autres—jamais ils ne se critiquent eux-mêmes—et d’être imbus d’eux-mêmes. Et avec cela, ils créent un ‘très’ mauvais genre de communauté, qui est en fait très nuisible. C’est très dangereux. C’est comme avoir une sorte de furoncle ou une sorte de chose infectée dans votre corps, ou dans votre être.
Donc, si vous ne pouvez pas apprécier cela et si vous ne pouvez pas vous en réjouir, alors Shri Ganesha a disparu en vous. Vous devriez être capable de tout apprécier et d’apprécier vos enfants, d’apprécier les enfants des autres personnes. C’est le signe que votre être est complètement béni par Shri Ganesha.
En fait, voilà la beauté de Shri Ganesha: c’est qu’Il prend soin de votre Kundalini, Il garde votre Kundalini, Il guide votre Kundalini, et partout, sur tous les Chakras, Il est là pour vous bénir.
Si vous n’avez pas les bénédictions de Shri Ganesha, vous serez un type absolument inutile en tant que Sahaja Yogi, parce que vous voyez toujours les mauvais aspects des autres, tout le temps vous divisez, Je dirais, vous vous créez un problème, ce qui fait que vous ne pouvez rien apprécier. Par tempérament, vous pensez que vous êtes très sérieux, que vous êtes très mature, que vous êtes très développé, mais vous n’êtes pas innocent. Une telle personne donne vraiment mal à la tête à tout le monde, n’est-ce pas? S’il y en a un comme cela dans la famille, les gens veulent s’en débarrasser.
Donc vous devriez avoir la qualité de Shri Ganesha, qui est de donner de la joie aux autres. Cela dépend de la quantité de joie que vous pouvez donner aux autres. Une telle personne ne veut rien. Elle ne dira pas: “Je dois avoir ceci, je dois avoir ce poste, je devrais être leader, je devrais être ceci et cela…” Non! Elle apprécie simplement de donner de la joie, de la joie aux autres, et d’avoir de l’humour, d’être gentille, et ‘jamais’, jamais elle n’essaye d’insulter quelqu’un ou de blesser quelqu’un. Si une telle personne fait du mal, même par inadvertance, elle n’arrête pas de le regretter. Et cent fois elle vous demandera pardon si elle vous a blessé.
Une personne si heureuse est un véritable Sahaja Yogi. Voilà ceux que nous voulons avoir partout. Ceux qui n’ont de haine envers personne, de méchanceté envers personne, et qui ne critiquent pas les autres, mais essayent de trouver quel est l’aspect positif de cette personne, ce qui est si spécial à propos de cette personne. Ils ne se soucient pas de quelle couleur vous êtes, que vous soyez noir ou blanc, que vous soyez grand ou petit. Cela ne fait aucune différence, parce que c’est absolu, une joie absolue, et dans cette joie absolue, vous ne critiquez pas et vous n’essayez pas de trouver les défauts des autres.
En fait le problème est que, dans cette ère… moderne, les gens sont très avancés, très avancés. Et ils sont bien plus avancés dans la critique des autres, Je crois. Voilà la chose essentielle, ils ont l’habitude de critiquer les autres.
Et également ils ont une autre très mauvaise qualité, c’est de s’identifier avec le pays dans lequel ils vivent, ou avec la famille dans laquelle ils sont. Je l’ai vu, cela crée un tel problème. Egalement ils s’identifient avec les différentes religions qu’ils suivent. Imaginez combien de problèmes sont venus de là, parce que vous commencez à faire des différences entre l’une et l’autre.
Par exemple, supposons, celui qui est né, disons, dans un endroit, dit qu’il est le meilleur, que son pays est le meilleur, que ses habitants sont les meilleurs et qu’il n’y a rien de mal chez eux. Au contraire, si une personne est un véritable Sahaja Yogi, qui a Ganesha illuminé en elle, alors elle voit cela et apprécie l’humour derrière cela, l’aspect amusant de tous ces gens, de quoi ils sont fous, comment ils se comportent. Je veux dire, la ‘manière’ dont elle comprend le côté risible derrière cela, les illusions qui évitent la réalité.
Et la réalité n’est possible que si vous êtes dans le royaume de la joie. Sinon, vous trouvez tout le temps quelque chose qui ne va pas, quelque chose de contrariant, quelque chose de dérangeant. Mais si vous saisissez l’humour derrière toute chose, alors vous allez parfaitement bien.
Par exemple, Je dirais que J’ai eu beaucoup d’expériences de ce genre, où des gens M’ont dit: “Mère, untel est comme cela, untel est comme cela.” Alors, J’ai demandé à cette personne: “Es-tu comme cela?” Directement. Il a répondu: “Non, Mère, je ne suis pas comme cela.” Alors Je lui ai dit: “Pourquoi tout le monde voit-il cela en toi?” “C’est… Cela doit être faux.” “Ils ont tous tort ou bien c’est toi qui as tort?” Alors il a répondu: “Peut-être… que c’est moi!”
Et c’est ainsi, vous voyez, que vous pouvez modeler aussi ces gens qui ‘pensent’ qu’ils sont corrects et que le reste du monde est tout mauvais, et qu’ils ont tout à fait droit de les haïr et de penser l’inverse. Ce qui se produit avec cela, c’est que vous perdez ‘l’essence’ de la joie. L’essence de la joie consiste à… voir dans toute chose, à voir dans toute chose une source de joie.
Supposons que vous voyiez quelque chose ici. En fait, si c’est bizarre, cela devrait vous donner aussi un grand sentiment d’humour. Si c’est beau, cela devrait vous donner un autre sentiment d’appréciation. Mais Je n’arrive pas à comprendre les gens qui continuent à rabâcher une espèce de chose qui n’a de sens ni dans leur vie ni dans la vie des autres.
Je dirais que Mon père avait une grande capacité pour faire cela. Une fois, Je suis rentrée à la maison et Je lui ai dit: “Mon frère faisait l’éloge de cet homme pour sa musique. Que penses-tu de cet homme?” Il répondit: “C’est un musicien, pas de doute. Mais il est très courageux.” Je demandai: “Pourquoi?” “Parce qu’il peut continuer à jouer n’importe quoi, il n’en a jamais mauvaise conscience. Tout le monde peut être mal à l’aise, tout le monde peut en rire, mais cela ne le dérange pas du tout, il continue à jouer à sa manière.”
Donc, voilà la beauté de comprendre que chaque défaut chez une personne peut être apprécié. C’est vraiment… un sentiment, Je dirais, un sentiment très subtil par lequel vous pouvez apprécier chaque personne. Si elle a des défauts, alors vous les appréciez comme une chose humoristique. Et si elle a quelque chose de très bon, alors vous pouvez aussi l’apprécier. Alors pourquoi dédaignez-vous les gens? Pourquoi devriez-vous rejeter les gens, les critiquer pour rien du tout?
En fait, en suivant cela, les gens ont construit de grandes organisations. Par exemple, les Catholiques aideront les Protestants, les Protestants aideront… Je veux dire, pas ‘aider’, Je veux dire qu’ils ‘haïront’ en quelque sorte les gens qui sont Catholiques. A quoi cela sert-il? A quoi cela sert-il de… se haïr les uns les autres, sous prétexte que quelqu’un est Protestant ou que quelqu’un est Catholique?
Regardez-vous simplement, voyez ce qui ne va pas en vous. Pourquoi aimez-vous cela? Pourquoi regardez-vous ces choses et pensez-vous toujours: “Une autre personne, quelque chose ne va pas chez elle!” Et ensuite vous formez des groupes et ensuite vous vous battez. Vous pouvez même faire des ‘guerres’ avec ce genre d’idée qu’une autre personne n’est pas bien et que vous êtes absolument parfait.
Cela existe aussi avec le pays, Je l’ai vu. Par exemple, même dans Sahaja Yoga, J’ai remarqué, si quelqu’un vient, disons, d’Inde ou d’un autre pays n’importe où, le leader aura très envie de mettre son candidat devant. Il y a une telle identification qu’ils n’en sont pas encore conscients. Mais alors Je leur joue des tours, vous voyez. Toutes ces choses, lorsqu’ils les font, lorsqu’ils essayent de soutenir ‘un’ parti, ‘un’ type de personnes, d’‘une’ religion, disons—pas d’une religion maintenant, mais d’‘un’ pays.
Donc cette identification au pays existe encore tellement dans Sahaja Yoga: si vous venez d’un pays, alors vous voulez soutenir cette personne de ce pays-là. Vous n’apprécierez jamais que quelqu’un qui est bon, qu’il vienne de ‘n’importe quel’ pays, est un ‘Sahaja Yogi’. Nous sommes une communauté ‘mondiale’, nous n’avons pas à être identifié avec ‘un’ pays, à penser que ‘nos’ personnes devraient être mariées, que nous devrions avoir ‘nos’ personnes là. Tout ce genre de choses, Je l’ai remarqué, et Je suis vraiment désolée que vous n’ayez pas compris la nature de Sahaja Yoga.
Sahaja Yoga est une chose ‘globale’, absolument universelle. Cela n’a rien à voir avec un pays, ou avec une personne. C’est une chose si globale que, si vous en voyez le côté subtil, cela donne ‘beaucoup’ de joie.
Dieu Tout-Puissant a créé ce monde en tant qu’unité. On peut avoir des Nations Unies, on peut avoir ceci, on peut avoir cela, mais pourtant les gens sont ‘tellement’ identifiés avec leur pays qu’ils ne peuvent pas non plus corriger ce pays.
Si par exemple quelque chose ne va pas dans leur pays, ils n’y peuvent rien. Pour eux, tout va bien, d’abord, parce qu’ils sont nés dans ce pays particulier. Ou bien, s’ils apprécient un autre pays, alors ils n’arrêteront pas de faire des éloges sur ce pays, à un point tel qu’ils détruisent et que leurs idées aussi détruisent les gens.
Donc la meilleure chose est de voir le côté ‘risible’ d’être identifié avec un pays. C’est vraiment très amusant, cela M’amuse beaucoup. Parmi les Sahaja Yogis aussi, J’ai remarqué qu’il est très commun qu’ils soient identifiés avec ‘un’ pays.
Si vous y êtes identifié, alors vous devriez essayer de corriger ce pays, vous devriez essayer de corriger vos compatriotes qui suivent votre type particulier d’idéologie. Mais ils ne voient jamais cela, parce qu’ils sont si ‘pris’ par eux-mêmes qu’ils ne voient pas ce qui ne va pas chez eux. Ils voient toujours ce qui ne va pas chez les autres.
Mais ce que J’ai remarqué, c’est que ceux qui sont de véritables Sahaja Yogis sont très bons. Ils Me disent ce qui ne va pas dans leur propre pays, ce qui ne fonctionne pas dans leur pays, quel est le problème de leur pays, comment sont leurs compatriotes. Vous voyez, c’est très surprenant! J’ai été surprise de voir comment les gens Me racontent comment certaines personnes de leur propre pays sont si mal identifiés que, de manière subtile, ils sont tellement contre Sahaja Yoga. J’ai été surprise de voir comment ils le ressentaient ainsi. Ils disaient: “Mère, regardez, ils ne sont pas du tout globaux.”
Une fois que vous devenez global, tous vos problèmes de provinces et d’autres choses se terminent. Mais il ne leur vient pas à l’esprit que nous devons être globaux. Nous sommes Sahaja Yogis, nous ne pouvons pas nous identifier à un pays ou un autre. Si nous le faisons, alors quelque chose manque encore à notre personnalité universelle.
Et cette personnalité universelle nous vient de Shri Ganesha. C’est une personnalité universelle, qu’Il soit en Inde, qu’Il soit en Italie ou en Angleterre. Et cette personnalité, c’est l’innocence. Il est très innocent, vraiment très innocent, et non seulement cela, mais Il est une personnalité qui donne de la joie.
Tous ces gens qui donnent de la joie sont reconnus. Ce n’est pas que le monde ne les reconnaisse pas. Les personnes globales peuvent ne pas se rendre compte qu’elles sont globales, mais elles écrivent des livres sur des approches globales, réfléchissant à des choses globales. Et elles peuvent aussi critiquer les gens de leur propre pays, elles peuvent critiquer les gens de leur clan, elles peuvent continuer ainsi. Mais elles peuvent aussi être serviles envers un autre pays et essayer de trop en faire l’éloge.
Donc vous ne devez pas être servile, vous devez… ne pas être identifié, ou plutôt vous devriez être identifié avec votre Soi. Et tout ce que votre Soi apprécie, c’est cela qui devrait être exprimé, c’est un signe que votre Ganesha est là et que ce Ganesha fonctionne bien.
Il est très important pour les leaders de comprendre cela, parce que, Je l’ai vu, la manière dont ils sont identifiés avec leurs compatriotes est parfois choquante pour Moi. Je suis vraiment choquée—comment peuvent-ils l’être? Ils n’appartiennent à aucun pays, cela n’existe plus, ils sont dans le pays de Shri Ganesha, qui est le pays de l’amour et de la joie. Si vous ne pouvez pas donner de la joie et de l’amour, alors il y a quelque chose qui ne va pas chez vous.
XXXC’est seulement avec cela, avec Sa qualité, que les gens deviennent chastes, parce que la pureté est une chose qui donne ‘vraiment’ beaucoup de joie, vraiment très joyeuse. Ce n’est pas une chose que vous devez expliquer à quelqu’un ou imposer à quelqu’un ou restreindre quelqu’un. Mais il s’agit de l’apprécier, de vous réjouir de votre Soi et d’apprécier la pureté de l’autre personne. C’est une telle bénédiction de Shri Ganesha, une si grande bénédiction pour vous d’apprécier votre propre chasteté. Vous ne vous souciez pas de l’autre personne, du fait qu’elle est chaste ou non, qu’elle fasse de mauvaises choses, que ce soit une personne gâchée—cela ne fait rien! Mais ‘vous’, ne tombez pas là-dedans, vous avez votre propre chasteté, votre propre vie pleine de moments très purs.
Il y a actuellement un tel style moderne de pensée, qui entraîne vers une vie impure et toutes sortes de mauvaises idées sur la chasteté. Maintenant, si quelqu’un parle de chasteté, les gens pensent qu’il doit être fou—comment est-ce possible? Tout est fait dans ce sens, ces temps-ci, si vous regardez bien, toutes les modes sont là. En fait, une fois qu’une mode commence, elle continue à se répandre. Alors tout le monde s’habillera de la même manière. Ils n’ont aucune personnalité propre. Tout le monde tournera en rond de la même manière.
En particulier les ‘femmes’ ont perdu leur sens de la chasteté. Elles ont perdu leur sens de la pureté, parce que la manière dont elles s’habillent parfois Me choque. A quoi bon s’habiller comme cela? Pourquoi ne pouvez-vous pas vous habiller correctement? Mais c’est juste… cela montre simplement qu’elles n’ont aucun caractère propre. En fait elles peuvent dire: “Je suis ceci, je suis cela”, mais elles ne le sont pas, elles ne sont rien, parce qu’elles se mettent à toutes sortes de forces qui traînent par là.
Mais regardez les enfants. Les enfants ne sont pas comme cela. Ils n’ont pas toutes ces idées bizarres d’impressionner les gens avec leur vie impure—aucun d’eux! Au contraire, les enfants sont très conscients et ils veulent être des personnes très pures.
Cela a un effet sur les yeux, Je dois dire, Shri Ganesha agit à travers vos yeux. La façon dont vous regardez une personne est très importante. J’ai vu des gens perdre complètement le contrôle de leurs yeux: ils n’arrêtent pas de regarder cette personne-ci, de regarder cette personne-là, de regarder une autre personne… Simplement pour rien, mais c’est parce qu’aucun Ganesha ne contrôle cela.
Et à travers cela, les yeux sont abîmés—abîmés signifie que vous ne ‘pouvez’ rien regarder avec concentration. Alors comment pouvez-vous pénétrer dans quoi que ce soit? Toute perspicacité n’est possible que si vous pouvez vraiment ajuster vos yeux pour voir quelque chose en ‘ce’ moment pendant ‘ce’ moment-ci—et non pas déplacer vos yeux d’une chose à l’autre. Il peut s’agir de n’importe quoi, cela peut venir de n’importe quoi.
Cela signifie que Shri Ganesha est Celui qui est un ‘détecteur’ de nos défauts.
Par exemple, si des gens sont avides, alors ils commenceront à voir qui a… qui porte quels vêtements, quels vêtements ils devraient porter. S’ils ont de l’avidité, alors ils verront que quelqu’un a une belle maison: “Je devrais aussi en avoir une belle…” Mais ils ne voient jamais la ‘beauté’ de cette maison, ils ne voient jamais la véritable ‘essence’ de cette maison, mais simplement ils n’arrêtent pas de dire: “Je devrais avoir ceci aussi, ce genre-là, je devrais avoir cela…” Ils n’ont aucun sens de la beauté, Je dirais, ils ont seulement le sens de la possession. Et c’est une chose si affreuse à dire, parce que le sens de la beauté est quelque chose de si profond et que le sens de la possession est si grotesque, si agressif.
Donc, on devrait regarder les choses du point de vue de Ganesha: “Comment fera-t-Il cela? Comment l’utilisera-t-Il?” Nous apprenons des enfants, comment ils observent les choses et comment ils y arrivent, comment ils pensent. Vous serez étonné de voir combien ils sont sensés et d’entendre les choses très sensées qu’ils disent.
Par exemple, J’ai rencontré un enfant, et l’enfant M’a dit: “J’aime la lune.” J’ai dit: “Bien!” “En fait, qu’est-ce qui ne va pas avec la lune?” “Rien!” “Mais elle se cache tout le temps sous les nuages.” Alors Je lui ai demandé: “Mais pourquoi fait-elle cela?” “Parce qu’elle marche trop, alors elle est fatiguée et elle doit se reposer, d’accord? Et c’est pour cela qu’elle le fait. Donc si elle ne marchait pas autant, si elle restait en place, elle n’aurait pas à le faire!”
Imaginez simplement! Un petit enfant qui observe toutes ces choses. Et, Je veux dire, J’étais étonnée de voir comment ce petit enfant savait ce qui est bon, ce qui est mal, comment bien se comporter, comment comprendre la bonne façon de faire les choses. On ne leur a rien appris, ils ne sont pas conditionnés, rien. Mais ils savent comment se comporter, et le Divin prend toujours soin d’eux.
J’ai connu des enfants qui sont tombés de très haut, rien ne leur est arrivé. Et également les serpents et toutes ces choses ne mordent pas les enfants. On dit même que les tigres n’essayent jamais de manger des enfants. Qu’y a-t-il? Qu’y a-t-il de si puissant qui fait que les enfants sont si en sécurité pour pouvoir grandir?
Mais ensuite ils grandissent en de si horribles créatures qui sont… impures. Des hommes qui courent après les femmes et des femmes qui courent après les hommes, c’est un jeu courant aujourd’hui. Et c’est incroyable: comment même des gens qui sont Sahaja Yogis peuvent-ils faire cela? Bien sûr, ils ne le font pas! Mais certaines personnes sont encore dans ce genre de situation affreuse.
Donc, lorsque vous avez votre Ganesha déjà établi… Juste avant de créer l’Univers entier, la Mère a créé Shri Ganesha. S’Il est présent, alors la vie est ‘très’ facile, une telle communauté est très facile à vivre, une telle… amitié également est si facile, parce qu’il n’y a aucun sentiment de possession, ou aucune forme, on peut dire…, de perversité.
Lorsque vous dévorez les femmes du regard, que vous enviez l’argent, les possessions, Ganesha est parti. Il sait simplement comment apprécier et Se réjouir de tout. Si cela vous appartient, cela n’a pas d’importance; si cela M’appartient, cela ne fait rien. Mais vous devriez savoir comment en apprécier la beauté. Et ce plaisir, lorsque vous l’avez à l’intérieur de vous, vous ne vieillissez pas, parce que vous vous réjouissez tout le temps. A quoi bon vieillir?
Mais normalement, cela ne se produit pas. Vous êtes très critique, vous êtes très, Je dirais, égoïste, et stupide parfois, vraiment très stupide! Et vous perdez tout cela, tout ce contact avec votre Soi, qui est la joie.
Qu’est votre Soi? Le Soi n’est rien que de la joie. Une personne joyeuse est sans aucun doute une personne dont le Soi s’exprime à travers la joie. Une telle personne donne tant de joie, est si pleine d’humour et ne donne jamais d’image dégradante d’un autre. Dans chaque petite chose, elle voit la beauté. Et la nature de chaque création est si magnifique. J’en suis vraiment surprise, comment se fait-il que très peu de gens aient de la poésie? Parce qu’ils n’arrêtent pas de décrire des histoires d’amour, ceci, cela, toutes ces choses absurdes, et tout cela vous rend malheureux.
Etre misérable n’est pas le signe d’une personne qui est une âme réalisée. Donc, si vous avez ce problème de tristesse, soyez simplement attentif et regardez pourquoi. Pourquoi avez-vous développé ce genre d’attitude bizarre envers tout? Pourquoi ne pouvez-vous pas vous réjouir de tout? Vous n’arrêtez pas d’observer cette personne-ci, cette personne-là, vous ne vous réjouissez jamais.
Alors que si vous observez les enfants, c’est très intéressant. Ils regardent… Par exemple, il y a une histoire amusante à propos d’un enfant. Il y avait un invité à manger à la maison, et il était en train de manger. Alors cet enfant regarda cet homme manger et dit: “Maman, il ne mange pas comme un cheval. Tu as dit qu’il mange comme un cheval!” [rires] Donc voilà comment ils sont, très simples et sincères. Et c’est ainsi qu’ils corrigent les gens, qu’ils les corrigent.
Ce que vous devriez dire aux enfants, leur raconter, est très important, parce que si vous leur dites: “Ne fais pas cela!”, ils le feront d’une façon telle que cela sera ridicule, absolument ridicule.
Et ils sont si obéissants, pour commencer, ils pensent: “Nous sommes des enfants, nous devrions obéir!” Et cette obéissance vient de leur nature simple. Mais nous ne devrions pas essayer de leur dire trop de choses et nous ne devrions pas vouloir les contrôler en disant: “Ne fais pas ceci! Ne fais pas cela!” Si vous faites tout le temps comme cela, les enfants ne comprendront pas. Vous n’avez pas à le leur dire.
Mais si ce sont des enfants purs, s’ils sont élevés dans une société pure—c’est pour cela que Je dis toujours: “Allez, envoyez vos enfants dans notre école.” Parce que les enfants doivent être purs, ils doivent comprendre la valeur de la ‘chasteté’. Et ces sociétés modernes, dans les pays occidentaux en particulier, sont très destructrices de l’innocence de nos enfants.
Nous devrions tant apprendre des enfants : comme ils sont innocents, comme ils sont simples. Ils sont très généreux, et les enfants donneront toutes les choses qu’ils ont, tout. Ils ne comprennent pas la possession des choses, imaginez simplement! Si quelqu’un aime une chose: “D’accord, prends-la!” Et ils ‘garderont’ une chose pour une personne qui aime bien cette chose, vous savez. Ce sont des personnes merveilleuses et vous avez ‘beaucoup’ à apprendre des enfants. Leurs visages souriants et leur joie devraient nous enseigner comment nous comporter, parce que Ganesha brille à travers eux très clairement.
Toute l’intelligence, toutes les choses magnifiques qu’ils racontent, Je dirais, vous devriez tous noter ce que racontent ou disent vos enfants, parce que cela ferait un livre d’anecdotes si intéressantes. Au lieu d’écrire sur les guerres et des choses horribles qu’on a faites dans ce monde, il vaut mieux écrire quelles bonnes choses il y a, et les enfants peuvent vous le dire.
Et les enfants ne croient pas dans toute cette forme d’absurdité de masse qu’est la mode. Ils n’y croient pas! Regardez, ils sont toujours habillés correctement, ils ne se préoccupent pas de se comporter comme les foules. Donc cela signifie qu’ils sont en eux-mêmes très indépendants. Ils ne sont esclaves d’aucune société. Et ils ne veulent pas suivre ce qui est simplement suivi par les autres, non! Ils suivent leur propre modèle, et vivent d’une manière très digne, extrêmement empreinte de dignité. Et leur sens de la chasteté est très développé: ils ne voudront pas porter quelque chose qui expose leur corps, ou qui montre que quelque chose ne va pas chez eux.
Parfois nous négligeons nos enfants, vraiment. A cause de problèmes d’argent, peut-être, ou bien il y a Je ne sais pas quels problèmes de couple, et les enfants sont négligés. Et une fois qu’ils sont négligés, il peut leur arriver n’importe quoi et Je pense que c’est un grand péché de la part des gens de faire des enfants et de les négliger ensuite.
On devrait donner aux enfants la première place, la plus importante, dans la maison, dans la famille. Et ‘chacun’ devrait prendre soin d’eux. Ils sont les êtres les plus importants. Et ce n’est pas parce que quelqu’un est le chef de famille qu’il peut crier sur les enfants, rien de la sorte. De plus, J’ai vu que cette tendance que nous avons à garder de vieilles choses bizarres et des mauvaises habitudes, les enfants ne l’ont jamais. Ils savent que c’est mal, que cela ne devrait pas être fait. Par leur innocence, ils savent que cela ne devrait pas être fait.
Ils peuvent parfois, vous le savez, jouer avec le feu, faire quelque chose comme cela. Mais une fois qu’ils se seront fait mal, ils n’y toucheront plus. Ils apprennent extrêmement vite, parce que c’est leur âge: ils sont en train de grandir. Mais en fait, ce dont nous avons besoin maintenant, c’est que les aînés grandissent.
Les enfants grandissent, ils apprennent. Mais qu’en est-il des aînés? Ils doivent aussi apprendre comment être gentils et aimables envers tout le monde. Et être pleins de compassion envers tous les autres. D’où vient cette idée de critiquer? Je ne sais pas. Mais ils vont n’importe où et ils commencent à critiquer.
Les enfants ne critiquent jamais. Ils ne voient jamais ces choses, jamais. Il iront simplement dans une maison, ou n’importe où, ils l’apprécieront simplement et verront les bons aspects de cette maison. J’ai remarqué qu’ils feront toujours des commentaires: “Tu vois, ils ont un très beau Shri Ganesha, ou cette chose.” La maison peut être sale, cela peut sentir mauvais, n’importe quoi, cela n’a pas d’importance. Vous voyez, leurs yeux sont tournés vers les belles choses, et les bonnes choses. Ils ne se laissent pas aller à toutes ces choses.
Mais ensuite, à cause de la vie moderne, les enfants ont développé un genre de caractère bizarre , lorsqu’ils grandissent: “Je n’aime pas ceci, je n’aime pas cela”, et ils tombent, Je dirais, dans des idées vraiment bizarres sur la vie—et nous devons essayer de surveiller cela, parce que ces temps-ci la société évolue si vite: il y a la télévision, il y a, je dirais, tant de choses diffusées qui ne sont pas bonnes pour les enfants. Et ils ne devraient pas non plus les regarder.
Et si les enfants sont des âmes réalisées, ils n’aiment pas voir cela. Ils n’aiment pas voir de la violence. Ils n’aiment pas voir des choses absurdes, Je l’ai remarqué. Ils n’aiment pas cela. Mais les parents restent assis à s’amuser de ces absurdités, alors ils s’assoient aussi: progressivement, cela peut se glisser dans leur esprit. Mais normalement, les enfants n’aiment pas la violence, la bagarre, aucune de ces choses.
Donc nous avons beaucoup à apprendre d’eux, parce qu’ils sont innocents, parce qu’ils ont cette qualité d’innocence, donc ils doivent être respectés.
Je n’aime pas que les gens battent leurs enfants ou les frappent et réalisent leurs ambitions à travers leurs enfants. C’est vraiment très mal. Vous devriez les laisser tranquilles, ils sont parfaits. La seule chose, c’est qu’il faut leur donner les idées qui conviennent au bon moment, l’appréciation de leur pureté, pour leur bon comportement. Cela devrait être fait. Mais il ne faut pas leur donner une sorte d’idée de la société dans laquelle nous vivons, où les enfants sont gâtés.
Et J’ai été surprise de rencontrer un enfant, l’autre jour, qui disait: “Je veux avoir une voiture.” “Quelle voiture?” “Une Mercedes.” Je lui ai demandé: “Pourquoi ne choisis-tu pas une Ferrari?” [rires] Donc vous voyez, cette orientation vers l’argent vient aussi dès l’enfance. Si, dès l’enfance, vous leur parlez de toutes ces choses, de l’orientation vers l’argent, les enfants connaissent cela aussi et ils parlent comme cela. Il y a beaucoup d’autres choses que vous devriez éviter pour les enfants. Ne les autorisez pas à s’approcher de toutes ces choses qui créent une orientation vers l’argent.
Parce que c’est le problème d’aujourd’hui: partout vous trouvez des gens qui ont gagné de l’argent illégalement. Tant d’argent a été gagné ainsi. Et il n’y a pas besoin de faire cela, mais pourtant, vous voyez, ils y vont, cette orientation vers l’argent est une chose curieuse. C’est de l’avidité, c’est de la folie, Je vous le dis, de la véritable folie. Un homme veut avoir, par exemple, 25 voitures. Va-t-il s’asseoir dans les 25 voitures? Il veut avoir 25 avions. Que va-t-il faire avec cela? Pour cela, il trompe tout le monde, cause des problèmes à tout le monde, en prenant l’argent des autres. Il vaut mieux être pauvre qu’être comme cela.
Donc voilà ce qui se passe aujourd’hui: c’est que les gens ont suivi une mauvaise piste. Ils sont allés sur la piste du côté droit, la voie du côté droit.
Je dirais que nous commençons notre Sahaja Yoga à partir de Shri Ganesha, qui est sur le côté gauche. Pas sur le côté droit. D’abord, vous développez votre côté gauche, puis vous passez à droite, et vous allez très bien. C’est pour cela que nous avons notre Sahaja Yoga complètement intégré, fondé sur Shri Ganesha. Une fois qu’Il est là, vous allez tout à fait bien et vous n’avez pas de problème, vous ne manquez pas de sagesse.
Une fois que vous êtes avec Shri Ganesha, vous voyez la situation absolument clairement: comment vous comporter, comment vivre, et vous ne vous mettez pas à des choses stupides comme l’impureté, l’avidité et l’absurdité. Mais les gens sont fous, vous le savez, ils se mettent à n’importe quel genre de choses lorsqu’ils grandissent.
Mais si, étant enfants, ils ont cette influence, la très belle influence d’une vie de famille convenable, d’une vie scolaire correcte, de bons conseils, d’amour véritable et d’aide sur tous les plans pendant leur croissance, alors les enfants deviennent extrêmement bons et magnifiques. Et Je souhaite à tous les Sahaja Yogis d’avoir des enfants de cette nature, et de prendre soin de leurs enfants. C’est très important, parce qu’ils sont les Sahaja Yogis de demain. Et ils devraient être de meilleure qualité. Parce que vous, vous venez d’un autre lot! [rires]
Ils viennent de l’innocence, donc ils sont très purs, et leur pureté doit être respectée et doit être protégée. J’espère que nous comprendrons l’importance des enfants et que nous développerons les qualités de Ganesha en eux.
Merci beaucoup!