Navaratri Puja 2002

Los Angeles (United States)

2002-10-27 Navaratri Puja, Develop Wisdom Through Meditation, Bhakti & Shraddha, 47' Chapters: Download subtitles: EN,JA,PT,TRView subtitles: Add subtitles:
Download video (standard quality): Download video (full quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Listen on Soundcloud: Download audio:
Transcribe/Translate oTranscribe


Navaratri Puja, Los Angeles (USA), 27 October 2002.

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

Aujourd’hui, nous allons vénérer la Déesse. C’est le… D’abord, c’est Elle qui S’occupe de la programmation du côté gauche, mais plus tard, au Sahasrara, Elle est l’Adi Shakti. Et sur le côté gauche, tout ce qu’Elle fait est déjà écrit, comme vous devez l’avoir vu, parce qu’Elle est la mémoire, qu’Elle est la sagesse et qu’Elle vous protège. Cela se voit lorsqu’Elle utilise Son pouvoir sur les Ganas.
Il y a des Ganas qui sont, comme nous le savons, responsables de toutes sortes de corrections en vous. Ce sont ces Ganas qui agissent—à travers le côté gauche. Comme nous le savons très bien, le cancer est causé par les problèmes du côté gauche. Et, sur le côté gauche, il y a ces Ganas, qui sont complètement en unisson avec les pouvoirs de la Devi. Elle n’a pas à le leur dire, Elle n’a pas à les guider, ils sont déjà créés comme cela. Et ces Ganas sont ceux qui, Je dirais, ciblent; ils prennent pour cible les maladies et vous guérissent. Nous avons guéri beaucoup de patients du cancer et beaucoup de personnes atteintes du côté gauche grâce aux Ganas.
Mais les Ganas n’écoutent personne d’autre. Et Ganapati est leur maître, Je dirais, leur contrôleur. Donc si votre Ganapati va bien, alors il y a moins de problèmes. Mais si ce Ganapati ne va pas bien, alors toutes sortes de problèmes peuvent survenir et peuvent vous tourmenter. Voilà une des choses à propos desquelles Je suis si exigeante—nous devons corriger nos Ganeshas.
L’autre jour, J’ai reçu une grande enveloppe avec des lettres disant: “Mère, il est difficile de contrôler les Ganas.” Mais il est difficile de contrôler Ganapati Lui-même. “Alors que devons-nous faire? Nous avons des traumatismes.” Il y a une chose simple: au moment où vous avez un traumatisme et où vous ne pouvez pas surmonter ce défaut de votre Ganapati, alors ce que vous devriez faire, c’est méditer. La méditation est le seul moyen dont vous pouvez surmonter les Ganas.
La première des choses, c’est l’éducation des enfants. Et ensuite, l’atmosphère telle qu’elle existe. Avec ces deux facteurs importants, vous pouvez vous débrouiller avec les Ganas. Mais le problème est que les êtres humains se perdent et ne s’occupent pas de leur Ganapati. En fait, lorsque que vous vénérez la Déesse, vous vénérez aussi Shri Ganesha, qui est le pouvoir derrière Elle.
Le plus grand pouvoir qui appartienne à la Mère est celui de votre protection. La protection de toutes sortes de choses—toutes les protections du côté gauche existent. Elles sont décrites, comme vous avez dû l’apprendre, dans le Devi Mahatmyam —quelles protections Elle vous donne. Son pouvoir de protection est si immense. Et ce pouvoir de protection vous permet de comprendre combien Elle est bonne et combien, Je dirais, combien Elle est extrêmement protectrice. Elle vous guidera en permanence lorsque vous aurez besoin de protection—du côté gauche. Et à travers Ses Ganas, Elle veille sur vous.
Mais sur le côté droit également. Ceux qui sont sur le côté droit, la Déesse utilise Ses pouvoirs pour vous corriger, pour vous ramener aux conditions normales, pour rabaisser votre ego et vous faire comprendre que vous êtes un enfant de la Mère et que vous devez vous comporter comme un enfant. Mais, si vous allez dans les extrêmes, alors vous développez toutes sortes de complications du côté droit également, de même que vous en développez sur le côté gauche.
Et les problèmes du côté droit ces temps-ci sont vraiment très communs, et J’ai remarqué que les gens ne peuvent pas les surmonter. Tant de maladies comme l’Alzheimer et d’autres surviennent, plus tard. D’abord cela commence par le foie. Le foie est l’aspect principal, car nous tombons dans le piège du foie. Si vous pensez trop, si vous êtes porté sur le futur, si vous êtes agressif, alors le foie s’arrête. Parce que vous utilisez le pouvoir du foie pour faire tout cela. Et lorsque le pouvoir de votre foie est terminé—que vous avez épuisé le pouvoir de votre foie—vous pouvez développer tant de maladies, tant de troubles que vous ne pouvez pas surmonter; c’est très difficile.
Bien sûr, avec Sahaja Yoga, le foie de tant de personnes a été guéri, de tant de personnes. Et cela a fait un travail merveilleux en ce qui concerne le foie, mais on devrait se calmer et essayer de garder le foie en bonne santé. Donc la protection est également intégrée dans votre corps. Par les Ganas sur le côté gauche et par les actions sur le côté droit. Mais la chose la plus importante, ce sont les bénédictions de la Devi, la manière dont Elle veille sur vous, la manière dont Elle vous aime et la manière dont Elle Se préoccupe de vous—vous ne devriez jamais considérer que cela va de soi.
Vous devez méditer, vous devez méditer, c’est très important. Sans méditation, il vous est impossible de vous garder en bonne condition—c’est hors de question. La méditation est la chose la plus importante qui doive être suivie. Parce que c’est ainsi que vous vous approchez de Ses vibrations, que vous venez vers Elle, Je dirais, vers Sa nature. Même les animaux sont si sensibles à la Mère, très sensibles aux vibrations. Les animaux oui, mais les êtres humains ont leur propre compréhension des choses, ont leur propre liberté, ont leur soi-disant intelligence et ils tombent dans ce piège, ils suivent des choses qu’ils ne devraient pas.
Donc ce qui est vraiment nécessaire dans un pays comme l’Amérique, c’est la dévotion et la Bhakti . Ces deux choses ne sont pas présentes. Les Indiens se mettent à Sahaja Yoga et y entrent profondément. Parce qu’ils savent ce qu’est la Bhakti, ce qu’est la dévotion. Tout cet ego et tout cela se dissout. Mais il faut se réjouir de cette Bhakti. Je ne sais pas comment créer la Bhakti en vous—cela Je ne peux pas vous le dire. Mais J’ai vu des gens avec de la Bhakti qui ont atteint de grandes hauteurs, même si c’est un mouvement du côté gauche. Avec ce mouvement du côté gauche, ils sont allés très haut. Je ne sais pas comment la Bhakti et la Shraddhā les ont tant aidés.
En cela, Je dois le dire, les Indiens sont les meilleurs. Parce qu’ils ont ce pouvoir de Bhakti et de Shraddhā. Ce n’est pas de la folie, ce n’est pas de la folie comme ils ont ici—J’ai vu des gens qui entrent dans une sorte de secte ou quelque chose, et qui deviennent fous. Ce n’est pas de la folie. La Bhakti est de l’amour; et c’est de l’amour qui comprend, qui comprend ce que sont la Bhakti et la Shraddhā. Tant que vous ne développez pas cette Bhakti et cette Shraddhā en vous, vous ne pouvez pas grandir. Vous ne pouvez pas vous élever au-dessus de vos problèmes. Vous ne pouvez pas vous élever au-dessus de votre personnalité. Parce que la Bhakti est quelque chose que vous ne pouvez imposer à personne. Vous ne pouvez la forcer chez personne. Ha, vous pouvez rendre quelqu’un fou et dire qu’il peut avoir de la Bhakti—mais il ne le peut pas.
Vous devez avoir toutes vos qualités absolument intactes. Vous devriez être intelligent, vous devriez être compréhensif—tout doit être présent. Mais à cet instant-là, cette joie de la Bhakti est en vous. Et cette joie de la Bhakti, lorsqu’elle commence à couler, la Déesse Elle-même entre dans votre être, Je dirais. J’ai vu que des gens, des bhaktas , beaucoup de grands saints en Inde ont atteint de hauts niveaux. Ils sont allés trop loin là-dedans, et si vous lisez des choses sur eux, et si vous les comprenez, vous serez étonnés de voir comment, sans aucune aide, sans aucun conseil, comment ils ont pu aller si profondément et vénérer la Devi. La vénération ne consiste pas simplement à lire ou à psalmodier quelque chose, mais c’est l’attention profonde de votre cœur. Je pense que c’est l’Esprit. Si l’Esprit est éveillé en vous, vous développez la Bhakti, vous laissez tomber toutes les idées absurdes, toutes les diverses choses qui se sont glissées dans votre tête, et vous développez simplement la Bhakti.
En fait, toutes ces qualités de la Devi qui sont décrites sont du côté gauche, sont dans le cerveau. La mémoire, “Smriti rūpena samstitha” , et aussi d’autres choses—tout ce qui est décrit—sont dans le cerveau. Et ensuite la Bhakti atteint cet état où elle neutralise juste tout. Tous les problèmes du mental sont neutralisés. Et vous devenez une personne sage. Donc la principale aide de la Déesse est de vous donner la sagesse. Vous pouvez l’appeler la conscience, vous pouvez l’appeler n’importe quoi. C’est une forme de sagesse par laquelle vous devenez absolument une personnalité divine. Cette sagesse, vous devez l’atteindre par votre Bhakti. Mais, vous voyez, nous avons des personnes de tous les genres: certains sont beaucoup dans la Shraddhā, dans la Bhakti, dans la dévotion. Mais ces sentiments sont mal placés. Et ils ne comprennent pas qui nous devrions vénérer et où nous devrions aller.
En fait Sahaja Yoga est une actualisation. Sahaja Yoga est un Sākshāt, est une réalisation, dans laquelle vous savez qui vénérer et à qui vous abandonner. Ce n’est pas aveugle, en aucune façon. Une Bhakti aveugle peut vous amener à n’importe quel genre d’absurdité. Et c’est ainsi que beaucoup de sectes sont apparues, beaucoup de ces choses sont apparues, mais cela, ce n’est ‘pas’ une chose qui voit, qui sait, qui comprend. Votre Bhakti devrait être comprise par votre intelligence, par toutes vos qualités. En fait, nous avons, grâce à l’éveil de Kundalini, atteint un niveau très élevé, Je dois dire, de compréhension de la Bhakti, du pouvoir de la Bhakti.
Le plus grand pouvoir de la Bhakti est qu’Elle vous protège; Elle vous protège. Ces gens qui souffrent de n’importe quel genre de trouble, de n’importe quel genre de problème, s’en débarrassent simplement. Parce que votre Bhakti vous donne le ‘bon’ type de compréhension—la compréhension de vous-même, et aussi la compréhension de l’environnement, la compréhension de l’Univers entier, Je dirais: pourquoi les gens se comportent comme ceci, pourquoi ils sont comme cela—tout cela peut être résolu par votre Bhakti. Elle ne doit pas être aveugle, Elle ne doit pas être aveugle, mais Elle devrait être une Bhakti sage, pleine de sagesse. Ce n’est possible que par Sahaja Yoga, Je crois.
Sinon, toute la Bhakti que les gens font comme des fous , cela ne peut pas être de la Bhakti. Vous ne devenez pas fou, vous devenez sage. Un sage comme nous en avons eu tant dans le passé. Et la manière dont ils ont parlé de tout est surprenante—comment ils ont dit des choses sur la conscience humaine, sur votre ascension spirituelle, c’est remarquable. Et parfois Je sens qu’ils ont vraiment préparé le terrain pour Moi, un domaine convenable pour que Je parle aux gens.
En particulier en Inde, Je ne sais pas pourquoi traditionnellement nous sommes des gens vraiment très fervents. De la même manière, cela devrait se produire partout. Parce qu’en Inde, bien sûr il y a aussi des gens fous, il y a des sectes, il y a toutes sortes de choses, pas de doute, mais, en fait, là-bas nous avons des saints qui nous ont très bien guidés. Malgré cela, vous vous apercevez qu’en Inde les gens se perdent, font de mauvaises choses et un mauvais type de vénération. C’est vrai, pas de doute, mais c’est—Je dirais—simplement fou, c’est un type curieux de folie, où il n’y a aucune sagesse.
Voici la différence entre un fou et un saint: c’est que la personne folle n’a aucune sagesse. Et ceux qui ont aussi une soi-disant sagesse, et qui disent donc: “Nous sommes très sages”, se trompent grandement. Parce que la manière dont ils se comportent, la manière dont ils commettent des fautes, l’état où est toute leur attention—Je dirais que tout l’ensemble est parfois surprenant. Mais c’est parce qu’ils n’ont aucune sagesse. Tout d’abord, pour vous tester, vous devez voir: “Suis-je sage? Suis-je sage? Est-ce que je fais des choses sages ou pas?” Je reçois tant de réclamations, à propos de Sahaja Yogis également. Je suis surprise: Pourquoi? Pourquoi font-ils cela? Je dirais qu’ils n’ont pas encore atteint l’état de Bhakti. La Bhakti et la Shraddhā, ces deux choses manquent dans la vie occidentale, Je dois le dire.
Nous devrions y revenir, nous devrions nous développer, nous devrions grandir. Mais, même dans la vie orientale maintenant, cela manque. Pour eux, l’idéal est maintenant la vie occidentale. Une fois que vous adoptez la vie occidentale, cet aspect disparaît, parce que la chose entière est jugée avec des idées: ce dont on tire bénéfice, ce qui est utile dans la vie. Mais la Bhakti et la Shraddhā, selon eux, ne servent à rien, cela n’apporte rien. La plupart des gens de nos jours pensent comme cela. Mais vous êtes très peu à avoir compris ce qu’est la Bhakti et ce qu’est la Shraddhā.
Donc, Je dirais, la Déesse vous donne Bhakti et Shraddhā. Par quoi? Elle vous les donne à travers votre méditation. Et vous voyez tant de miracles se produire dans votre vie. Et vous êtes surpris de voir comment cela s’est passé: “Nous ne nous serions jamais attendus à ce que cela se produise. Comment cela s’est-il passé? Comment cela a-t-il fonctionné?” Egalement Elle vous corrige. Tout le temps, si vous êtes conscient, Elle vous corrige et vous dit: “Ne vas pas dans ce sens! Tu vas sur le côté de l’ego.” Ou bien Elle vous dira: “Tu vas sur le côté gauche.”
Elle est Celle qui corrige, partout. Nous attrapons des maladies et toutes sortes de… nous sommes piégés par toutes sortes de choses—c’est parce que, parce que nous n’avons pas de Bhakti. Dans la Bhakti, vous devez dépendre de la sagesse de la Mère. La sagesse de la Shakti, car Elle veille sur vous, Elle vous montre le chemin et Elle vous aidera. Si vous commencez à partir tout seul et à penser: “Je vais bien, je peux faire ceci, je peux faire cela”, vous découvrirez inévitablement que vous avez tort, que vous avez une très mauvaise idée de votre Soi et du Divin.
Donc, l’aspect le plus important, c’est de s’abandonner. Le mot Islam signifie s’abandonner. Mais Mahomet l’a décrit: ce que vous devriez avoir avant de vous abandonner, c’est votre Réalisation. Mais, vous l’avez vu, même après la Réalisation, les gens mettent du temps à s’établir. Mais une fois que vous vous êtes établi, vous comprenez que vous êtes sous la protection de la Déesse. Cela, vous voyez chaque jour comment cela fonctionne et comment cela vous aide.
Beaucoup de gens qui sont dans Sahaja Yoga—soi-disant—ont un grand respect pour Moi, mais n’y sont pas complètement arrivés. Alors ils souffrent et ils ont des problèmes et ensuite ils Me demandent: “Mère, comment se fait-il que j’aie ce problème?” Je ne le leur dis pas, parce que vous ne pouvez rien dire à des êtres humains, vous voyez, ils sont très agressifs. Mais cela arrive parce que, parce que vous n’êtes pas un avec le Divin. Et si vous êtes un avec le Divin, vous n’aurez rien d’autre que de la compassion et de l’amour, rien d’autre. Et vous ferez toute chose si doucement, si gentiment que les gens pourront ne pas comprendre. Par exemple, ils ont crucifié le Christ, ils ont fait toutes sortes de choses, Je l’admets. Mais maintenant, vous devriez demander la protection de la Déesse. Car c’est la plus grande qualité de la Déesse—le fait qu’Elle vous protège, de tous les problèmes, de tous les troubles, de toutes sortes, Je dirais, de choses absurdes qui peuvent se produire.
Et il y a tant de choses qui se produisent, Je vous le dis. On M’a dit que l’un des leaders de Sahaja Yoga avait été tué. J’ai répondu: “Pas possible!” Et la personne était à Rome, il n’avait pas été tué. Donc, il n’est pas possible qu’un jeune homme soit tué comme cela. Bien sûr, si quelqu’un est âgé, vous devez mourir, mais le fait qu’il ait été tué n’était pas une chose correcte.
Donc c’est cette protection, une protection non seulement physique, mentale, émotionnelle, mais aussi spirituelle qui vous arrive. Une protection spirituelle en ce sens que ce que vous faites, est que vous ne faites pas de mauvaises choses. Vous ne tuez personne, vous ne tourmentez personne, vous n’êtes impoli envers personne, voilà la situation dans laquelle vous tous pouvez entrer, parce que vous êtes Sahaja Yogis. Vous pouvez y arriver. Vous avez le pouvoir de le faire, parce que vous avez tant de Shraddhā et tant de compréhension—que vous avez atteint un certain état de protection, de croissance, de sagesse.
Maintenant, testez d’abord votre sagesse, vous devez tester votre sagesse: “Si je fais ceci, est-ce sage? Est-ce bon? Pourquoi fais-je cela?” Evaluez d’abord votre sagesse; alors vous découvrirez que beaucoup de choses que vous faites sont mauvaises, qu’elles n’auraient pas dû être faites. Mais d’abord votre sagesse doit se développer et vous devez voir que votre sagesse fonctionne et vous aide. J’ai remarqué maintenant, dans la pièce d’hier , vous avez dû voir cette fille: elle était très sensible et elle pouvait voir par sa sagesse ce qui était bon.
Si vous ne pouvez pas découvrir ce qui est bien et ce qui est mal, cela signifie que la sagesse manque. Si vous ne pouvez pas trouver ce que vous devriez faire, alors il vous manque de la sagesse. Mais si vous avez cette sagesse, alors vous saurez immédiatement si quelque chose est mal.
A part cela, vous serez sauvé de toutes sortes de problèmes. C’est un fait—Je l’ai vu chez tant de personnes comme cela, qui ont été sauvées, non seulement de la mort, mais de toutes sortes de catastrophes, toutes sortes… Et J’ai été étonnée de voir comment ces Sahaja Yogis ont été aidés par le Divin. Le Divin est un pouvoir qui existe partout. Mais Il aidera seulement les gens qui sont Sahaja Yogis, qui sont divins—pas les gens qui ne le sont pas, Il ne les aidera jamais. Au contraire, il pourrait les punir d’une manière absolument inattendue.
Donc il faut prendre soin de se tester, c’est ce que J’appelle ‘introspection’. Avez-vous été sage en vous occupant certains problèmes? Quel a été votre style? Est-il orienté vers l’argent, ou est-il orienté vers la domination? Sous l’emprise de quelle sorte de pouvoir travaillez-vous? Vous devez vous introspecter pour le découvrir.
Et vous serez étonné, vraiment très étonné de voir que, même au nom de Dieu, vous pouvez faire de mauvaises choses. Beaucoup de mauvaises choses ont été faites au nom de Dieu et c’est pour cela qu’aujourd’hui nous avons un tel grand chaos dans les soi-disant ‘religions’. En fait, il n’y avait rien de mal dans la religion, dans une religion en tant que telle, ni dans ces personnes religieuses qui en ont parlé, rien de mal. Mais c’est la manière dont les gens l’ont absorbée et la manière dont les gens l’ont utilisée qui étaient mauvaises. Parce qu’ils manquaient de sagesse; et la sagesse est la chose qui n’est vraiment pas simplement une supposition—“Je suis très sage” et tout cela—mais elle s’affirme, elle agit et elle montre ce qui est bien et ce qui est mal.
La sagesse est le signe d’une personne qui est véritablement une âme réalisée d’un très haut niveau. Si vous n’avez pas de sagesse, quoi que vous puissiez faire, vous pourriez en être satisfait, mais l’aspect sagesse est vraiment très important. C’est la partie la plus décisive en nous et, comme vous le savez, Ganesha est Celui qui donne la sagesse. C’est pourquoi Ganesha doit être vénéré.
Avec l’éducation qui convient, Shri Ganesha S’établit en vous—Il n’est rien d’autre que Celui qui donne la sagesse. Et cette sagesse est innée. Vous n’avez pas à la juger, elle est innée en nous, mûrie en nous, simplement comme n’importe quelle autre qualité en nous. Cela prend du temps chez certaines personnes, cela prend du temps, pas de doute. Mais une fois qu’elle s’installe, la personne devient calme, simple et absolument honnête. Elle le sait. Et voilà la chose que chacun devrait développer: “A quel point suis-je sage?”
Vous voyez, en ce monde, les gens protestent contre ceci, protestent contre cela, se battent pour ceci, font toutes sortes de choses. Mais si vous avez de la sagesse, alors vous n’avez rien à faire de ce genre. Ce qui se produit, c’est qu’automatiquement les gens comprennent qu’ils ont affaire à un sage. Depuis les temps anciens, partout on a fait l’éloge de l’homme sage. Il n’est pas préoccupé par l’aspect financier, ou par l’aspect émotionnel, rien. Ce dont il se préoccupe, c’est: “Ai-je été une personne sage?” Voilà le premier signe des bénédictions de Dieu.
Celui qui a les bénédictions de Dieu est un sage. Il est très sage et sa sagesse est montrée par son silence. Et le Pouvoir tout entier, le Pouvoir Divin utilise cette personne comme un canal et agit énormément. Cet homme lui-même en est étonné—de voir comment cela l’a aidé. Une femme peut avoir cela, un homme peut l’avoir, n’importe qui peut avoir cette sagesse, cette profondeur, ce tempérament qui est si magnifique et donne tant de pouvoir. Une telle personne ne maudit personne. Elle ne se préoccupe de maudire personne, mais cela agit. Elle ne se met jamais en colère avec quiconque, mais cela agit. Elle ne s’énerve pas, non, mais une ‘certaine’ colère agit et vous frappe—ce que vous n’auriez jamais imaginé. Etre sage, c’est à l’intérieur de nous, dans notre pouvoir d’êtres humains.
Je l’ai remarqué, les animaux ont une telle sensibilité aux vibrations, ils y sont extrêmement sensibles. Pourquoi? Parce que leur sagesse est intacte. Elle agit en eux, ils n’en sont pas conscients. La différence, c’est que les êtres humains sont conscients de leur sagesse, c’est la seule différence. Les animaux ont une sagesse, mais automatique, nous devrions dire ‘naturelle’. Mais nous, nous l’avons absorbée, ou bien nous avons développé cette sagesse en nous. A travers quoi? A travers notre méditation, à travers notre compréhension de la Bhakti et de la Shraddhā.
Donc il est très important de comprendre la ‘valeur’ de la Bhakti en nous. Vous ne pouvez pas l’appréhender superficiellement. Ceux qui sont superficiels ne l’auront jamais. La sagesse ne vient qu’à travers la compréhension de ce qu’est la sagesse. Vous pouvez découvrir quelqu’un d’extrêmement sage, cela peut être un domestique, un chauffeur, cela peut être n’importe qui. Et vous êtes surpris de voir comment un tel homme peut être aussi sage. C’est peut-être grâce à sa vie précédente qu’il a reçu cela en lui. Ou bien il y est entré et il l’a trouvée. Ce n’est pas le bien d’une personne, ce n’est pas la propriété d’une personne, mais cela peut appartenir à beaucoup d’entre eux. Donc le Sahaja Yogi est celui qui doit avoir cette sagesse: “Pourquoi suis-je en train de faire ceci? Quel besoin y a-t-il de faire ceci?” Il n’a pas à se poser de questions, il ne fait simplement rien de mauvais. Il ne fait simplement pas de mauvaises choses. Il est toujours dans le droit chemin. Voilà le signe d’un Sahaja Yogi, Je crois, et c’est la bénédiction de la Déesse.
Si le pouvoir de la Déesse agit en vous, vous aurez la sagesse de le faire fonctionner. En fait, vous avez vu beaucoup de gens venir en Amérique faire toutes sortes de choses. Ils ont tous disparu. Personne ne les soutient. Où sont-ils? Ils sont anéantis. Parce qu’ils sont orientés vers l’argent, ou orientés vers le pouvoir, Je ne sais pas vers quoi ils sont orientés. Et ils ont perdu cela. Mais une personne qui se tient dans sa sagesse est le sage, comme on dit, est le saint, comme on l’appelle. Mais c’est possible, ‘chaque’ Sahaja Yogi pourrait être un saint, pourrait être un sage, chaque Sahaja Yogi pourrait être cela. Mais si vous perdez votre sagesse, alors vous n’êtes bon à rien.
Donc Je dois vous dire une chose: c’est votre sagesse qui vous sauvera. Votre sagesse vous aidera inconsciemment. Il y avait un homme, un Sahaja Yogi, qui allait quelque part en voiture et tout à coup, il décida d’aller sur une autre route—tout à coup. Et ce qui se produisit, c’est que sur la première route il y a eu un très grand accident et il aurait été pris dans cet accident. Comme cela, il y a beaucoup d’incidents que les gens M’ont racontés: “Mère, comme nous avons été sauvés, comme nous avons été amenés au seuil de la mort et ensuite comme nous sommes simplement vivants.” C’est parce que le Divin a besoin de vous. Le Divin ne veut pas que vous mouriez ou que vous disparaissiez. Il a beaucoup besoin de vous. Il doit accomplir Son travail et vous êtes l’instrument de ce Divin. Si vous avez la sagesse, vous êtes le meilleur instrument à travers lequel le Divin puisse agir.
Au tout début, les pouvoirs de la Devi n’existaient que dans Son corps et Elle a tué tant de rakshasas et de gens maléfiques. Elle l’a fait, Elle les a tués en fait. Mais maintenant il n’y a plus besoin, parce que vous êtes tous là, vous êtes Ses instruments. Et cela fonctionnera d’une façon telle que tous ces gens qui essayent de détruire vos qualités, qui essayent de détruire les gens sages, seront tués, seront anéantis, seront détruits. Cela ne doit pas être fait à l’aide d’un instrument extérieur ou autre chose. C’est grâce à votre sagesse, voilà le plus grand instrument qui y parviendra.
Savez-vous que lorsque Je suis venue en Amérique la première fois, J’y ai vu une chose si horrible: les gens couraient après d’horribles gourous, alors Je n’y suis plus venue. Neuf ans après, Je suis revenue, parce que Je Me suis dit: “Ces gens sont fous. Comment suivent-ils ces gens horribles? Et pourquoi croient-ils en eux? Ils n’ont aucune sagesse pour comprendre ce qu’est la vérité.” Cela agit maintenant, aujourd’hui, vous pouvez voir qu’il y a tant de gens ici.
Donc, voilà ce qu’est l’aspect sagesse. Et si cette sagesse vient aux Américains, ils viendront à Sahaja Yoga. Non seulement ils y viendront, mais ils y grandiront. Mais la sagesse doit être vérifiée: “Qu’allons-nous faire? Qu’allons-nous recevoir? Quel est notre but?” Toutes ces choses doivent leur être apportées—ce qui n’est pas fait normalement. Nous devons leur parler, et nous devons leur dire: “Ce qui est en vous, c’est l’Esprit. Vous devriez devenir l’Esprit, ils ont tous dit cela. Alors pourquoi ne pas le faire et pourquoi ne pas devenir l’Esprit?” Alors, ils le ressentiront eux-mêmes, que c’est vrai. Il a été dit que vous devriez devenir l’Esprit. Ils vont à l’église, ils vont au temple, ils vont ici et là, sans comprendre pourquoi ils le font. Ils ont besoin d’une forme de protection, c’est pour cela qu’ils y vont. Mais cette protection provient de votre état spirituel. Où en êtes-vous? Je veux dire, en ce qui concerne l’Esprit?
Ceux qui ont apprécié l’Esprit, Je l’ai vu, ne dévient pas du droit chemin. Mais ceux qui ne l’ont pas fait peuvent se dire Sahaja Yogis, ou n’importe quoi, mais ils peuvent avoir vraiment tort. Donc tout d’abord, découvrez votre Soi. Si vous êtes un véritable Sahaja Yogi, si vous voulez vraiment être un instrument de ce pouvoir, alors ce que vous avez à faire est de devenir plein de Bhakti et de Shraddhā pour cela. Et cette Bhakti et cette Shraddhā donnent beaucoup de joie, Je le sais. Cela ne vous fatigue jamais, cela ne vous crée jamais de problèmes, rien. Mais c’est très nourrissant et magnifique. Mais cela doit être fait au bon endroit, avec le bon but et la bonne compréhension. Pour tout cela, ce dont vous avez besoin, c’est encore de la sagesse. Et vous devriez essayer de le découvrir: “Etes-vous assez sage? Etes-vous sage ou ne l’êtes-vous pas?” Il est très difficile pour chaque être humain de découvrir s’il est dans le vrai ou dans le faux. Parce que vous voyez les effets de cette sagesse partout.
Donc, la Bhakti et la Shraddhā envers la Déesse vous donnent, vous donnent véritablement la sagesse. Nous avons eu certaines personnes en Inde qui ont fait beaucoup de Bhakti, soi-disant, et montré beaucoup de Shraddhā. Mais ce n’était pas le cas, ce n’était pas le cas; ils en parlaient simplement ou faisaient toutes sortes de choses à ce sujet. Mais ils n’y étaient pas. Donc la sagesse est quelque chose, une qualité vraiment innée, vraiment intérieure, pas superficielle. Vous ne pouvez pas juste prétendre que cette personne est sage ou pas. Cela se voit, juste comme un pouvoir, un pouvoir de compréhension et il est supporté par le pouvoir de la Déesse. Donc Elle est Celle qui donne la sagesse—c’est la ‘plus grande’ qualité de la Déesse—c’est Elle qui donne la sagesse. Et la sagesse vient en tant que partie du processus d’évolution. En fait Elle a provoqué toute l’évolution jusqu’à présent, et pour aller plus loin, Elle fera de vous une personne très sage.
Même un sage ordinaire dans un village, dans un endroit reculé, est respecté—si c’est un véritable sage. Mais si c’est un type stupide, que pouvez-vous faire? Vous pouvez… Il peut vous tromper, il peut faire toutes sortes de trucs et de choses comme cela. Et ensuite, qu’obtient-il? Obtient-il quelque chose de bon pour vous? Non, rien! Donc voilà la première chose: celui qui est supposé être votre guru ou supposé être la personne qui vous guide doit avoir de la Bhakti, la Bhakti de la Déesse. C’est très important à comprendre.
Les choses modernes ont un tel… sont arrivées à une telle limite qu’elles n’ont aucun respect pour la Déesse, non. On ne parle même pas de la Déesse. Et on parle juste de quelque chose qui ne peut être expliqué et compris. Si on parle du Christ, on ne parle pas de Lui-même, du fait que c’est Lui qui a dit sur la croix: “Prenez soin de la Mère!” Quel besoin avait-Il de dire cela? C’est parce qu’Il ne voulait pas que Sa mère ait des problèmes. Mais Il a bien dit: “Prenez soin de la Mère!” Cela signifie: “Faites attention à la Mère qui va venir!” Ils ont tous indiqué cela et ils l’ont dit.
Mais pourtant nous sommes occupés avec notre ego et notre compréhension des choses et nous courons après des choses qui ne sont pas réelles. Tout d’abord, vous ne devez suivre que des choses qui sont réelles. Pas des choses irréelles. Pour cela aussi, vous avez de nouveau besoin de sagesse. Je pense que pour cela vous avez encore plus besoin de sagesse. Et que vous ayez la sagesse d’abord ou que vous ayez la bénédiction de la Mère, vous avez le choix entre les deux.
Donc Je dois vous dire une chose: avant de commencer à répandre Sahaja Yoga, s’il vous plaît jugez-vous vous-même. Regardez simplement si vous êtes sage. Voyez aussi par vous-même si vous avez les bénédictions de la Mère. Il n’y a que les sages qui, Je dirais, puissent savoir s’ils ont les bénédictions de la Mère ou non. Pour cela, nous avons tant de façons de le comprendre.
La première chose, la plus importante, c’est de méditer et de ressentir vos vibrations devant la photographie. Et de faire face à vous-même clairement. Si vous êtes une âme réalisée, êtes-vous vraiment une bonne âme réalisée ou pas? Etes-vous profond ou pas? Vos vibrations agissent-elles ou pas? Si vous pouvez voir cela, alors vous réaliserez qu’au-dessus de toutes les ambitions, la plus grande est de devenir une personnalité fervente et sage. C’est celle-là qui vous donnera la joie, la joie pour toutes sortes de choses. Sinon, vous voyez, il s’agit simplement d’un être humain comme les autres, qui se promène. Maintenant le temps est venu pour que cela se réalise. C’est une époque spéciale, Je dirais. Même s’il y a beaucoup de difficultés pour Moi, sans aucun doute. Mais cela ne fait rien, Je le sais, parce que J’ai atterri dans un endroit où les choses ne sont pas si simples, cela ne fait rien.
Mais, dans l’ensemble, ce que Je ressens, c’est que vous pouvez beaucoup Me soutenir, vous pouvez supporter grandement Mon travail, si vous avez cette sagesse. Et la sagesse est de vous juger vous-même: Combien de personnes aimez-vous? Comment aimez-vous? Comment leur parlez-vous? Qu’attendez-vous d’eux? Tout cela devrait venir: jugez-vous vous-même, introspectez-vous. Par l’introspection, vous pouvez le voir. Donc, pour un Sahaja Yogi, une chose importante, c’est l’introspection.
La deuxième chose, c’est la méditation. Et la troisième est de prendre les vibrations. C’est très important. J’ai remarqué que certains disent: “Mère, nous ne faisons pas cela, nous ne le faisons pas…” “Mais pourquoi? Pourquoi ne pas le faire?” “Nous faisons Sahaja Yoga!” Sahaja Yoga, quelle partie? Si vous ne faites pas ces choses de base, comment êtes-vous un Sahaja Yogi? Et alors des tas de complications leur arrivent, ils souffrent également. Je pense qu’on doit avoir encore de la sagesse pour comprendre ce qu’est Sahaja Yoga. Personne ne comprend cela parfois, et ils continuent à former des groupes de gens qui ne comprennent pas du tout ce qu’est Sahaja Yoga.
Il s’agit d’une personnalité vraiment très profonde. Sahaja Yoga ne consiste pas seulement à dire: “Je suis un Sahaja Yogi”, mais à avoir une personnalité très profonde. Et cette personnalité profonde doit être ressentie par les autres comme celle d’un sage, d’un grand sage. Ce qui est important n’est pas combien vous parlez ou criez ou donnez des conférences. C’est la paix, la tranquillité, la capacité d’aimer qui sont en vous qui sont importantes. Et c’est ainsi que les gens peuvent juger si vous êtes vraiment béni par votre Mère ou non.
Donc, c’est une des choses très importantes. Et Je suis venue en Amérique simplement pour protéger l’Amérique de ses problèmes. Parce que tout à coup, cela est devenu un problème. Et c’était inévitable, parce qu’ils étaient aveugles ici de ne pas comprendre ce qui ne va pas chez eux. Et cet aveuglement les a conduit à ce point, où ils commencent à voir en particulier leur ego, qui les a détruits, leur orientation vers l’argent. Tout ceci a montré combien ils ont été stupides de croire qu’ils sont des gens très riches et qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent, avec leur argent et en dominant les autres pays et les autres peuples.
D’abord, dominez-vous vous-même. Vous devez d’abord vous connaître vous-même. A quoi rime cette domination des autres? Ceux qui ne savent pas se dominer eux-mêmes sont toujours misérables. Toujours dans les problèmes. Parce que cela réagit. Si vous essayez de dominer les autres, il y a une réaction. Pour cela, vous ‘devez’ absolument vous introspecter—Je vous l’ai dit encore et encore: introspectez-vous!
Bien sûr, Je dois le dire, tant de bons Sahaja Yogis sont arrivés maintenant et ils y sont parvenus, et ce sont des personnes très bonnes, simples et sages. C’est un tel espoir pour Moi, Je n’aurais jamais cru que J’y arriverais si bien. Mais cela a fonctionné et, toujours, vous devez toujours savoir que vous avez ce pouvoir en vous et ensuite vous devez utiliser ce pouvoir et ne pas devenir la proie d’idées absurdes.
Merci beaucoup!