New Year’s Eve, 2002

(India)


Feedback
Share

New Year’s Eve Puja (English Part of speech). Music Academy of Vaitarna, Bombay (India), 31 December 2002.

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

[Partie du discours en anglais]
Je suis vraiment très heureuse de voir que tant d’entre vous êtes venus ici pour le programme. En fait, J’ai acheté ce terrain il y a au moins vingt-cinq ans et Je n’ai rien pu en faire, car il y a eu beaucoup d’objections et ceci et cela. Mais ensuite, d’une certaine façon, J’ai planifié tout l’ensemble et tout a fonctionné. Je suis heureuse de vous voir tous ici et qu’avec toutes les difficultés, maintenant il y ait tant de Sahaja Yogis à participer à ce programme de Mon Pūjā.
Je dois Me souvenir de Mon frère Bābāmāmā , qui a travaillé très dur pour la diffusion de la musique indienne, de la musique classique, de toutes sortes d’art et pour tout ce qu’il a pu faire. C’est une chose très triste qu’aujourd’hui il ne soit pas là pour vous voir tous. Il a fait tant de travail sans relâche, sans attendre la moindre récompense. Et Je souhaite que vous puissiez le prendre comme idéal et que tout fonctionne de cette manière.
Il y a une chose que Je sais sur lui—c’est qu’il n’a jamais essayé de se vanter de quoi que ce soit. C’était un homme très intelligent et cultivé, mais il s’est emparé de tous ces gens à la vie ordinaire, il s’est occupé d’eux et il a promu leur talent musical ou artistique.
Sur la même idée, J’ai décidé de dédier cet endroit à sa conception de la diffusion de la musique et de l’art. Et Je suis heureuse de voir que cette idée s’est matérialisée. Mais J’aurais voulu que Mon frère soit là pour vous faire partager cette joie. C’était une personne très affectueuse et gentille. Il ne se mettait jamais en colère envers quiconque, J’ai remarqué cela. Mais il Me donnait toujours une très bonne image de chaque personne… Mais vous n’y pouvez rien.
[Partie du discours en marathi, traduite en anglais]
C’est la spécialité du Mahārashtra—vous battre. Vous êtes très forts pour vous battre. On fait n’importe quoi pour eux, mais rien ne leur rentre dans la tête. Ils n’ont aucune compréhension, ils sont toujours prêts à se battre, même avec des sabres. J’en ai assez de votre nature combative.
Ce magnifique bâtiment neuf a été érigé pour notre musique classique. Ils se sont même battus à ce sujet et souvent Je Me suis dit: “Pourquoi le construire dans le Mahārashtra?” Il n’y a aucune raison de faire quoi que ce soit pour ces gens du Mahārashtra! Ils se battent pour un motif ou un autre, sans honte, rien. S’ils ne trouvent pas de place ici, que pouvons-nous y faire? Vraiment aucune maturité. Je ne sais pas comment il y a de la musique chez ces gens querelleurs et cela s’est tellement développé que J’en ai assez. Tout le monde se plaint de tout. N’avez-vous pas trouvé la paix dans Sahaja Yoga?
Tant de grands Saints et Sages ont donné tant de connaissance à ce pays. Mais cela n’a eu aucun effet pour enlever votre nature querelleuse. Ils se battent même en leur nom, et ils continuent à se comporter stupidement. Je ne sais pas quand cette stupidité disparaîtra du Mahārashtra. Ils ne comprennent même pas comment vivre en paix et absorber chaque chose tranquillement. Ils se mettent simplement à crier tout d’un coup.
Nos Sahaja Yogis étrangers demandent: “Est-ce que ce sont des gens non civilisés?” “Non! Non, ils sont très bien éduqués, mais très querelleurs.” “Et pourquoi se battent-ils?” “Eux seuls le savent!” Au moins, s’il vous plaît, ne vous battez pas dans Sahaja Yoga et restez un peu tranquilles. Essayez au moins. Nous voulons changer, n’est-ce pas? Au lieu de voir ce qui ne va pas chez les autres, voyez ce qui ne va pas chez vous!
Bābāmāmā a fait beaucoup de travail dans le Maharashtra, à Nagpur. Les gens à Nagpur sont très actifs et l’ont aidé. Mais personne ne comprend que vous devez absorber Sahaja Yoga et devenir un Saint. Lorsque vous pensez d’une manière très vulgaire, à faire simplement de l’argent d’une manière ou d’une autre, à courir après comme un malade, comment pouvez-vous être un Sahaja Yogi?
On doit ressentir: “Je suis une âme réalisée, et Mère a travaillé si dur et si fort pour nous. Nous devons atteindre un bon niveau.” Alors prenez tous aujourd’hui la résolution d’arrêter de vous battre et ne soyez pas avides d’argent. L’avidité envers l’argent a rendu les choses difficiles pour Sahaja Yoga dans le Mahārashtra.
J’ai beaucoup travaillé dans le Mahārashtra et J’ai eu toutes sortes d’expériences dans ce pays. Maintenant, s’il vous plaît, réalisez que vous êtes Sahaja Yogis, vivez avec grâce et soyez fiers d’être Sahaja Yogis. Pourquoi se battre dans Sahaja Yoga? Est-ce une réunion politique, où vous devez vous plaindre que vous ne pouvez pas vous asseoir et que vous ne voyez pas?
Je ne voulais pas en parler, mais Je n’avais pas d’alternative lorsque Je vous ai vus et J’ai dû en parler. Maintenant si quelqu’un se bat, il sera expulsé de Sahaja Yoga. Il n’y a pas d’autre moyen de corriger cela. Si vous ne pouvez pas avoir d’amour les uns envers les autres, alors pourquoi êtes-vous dans Sahaja Yoga?
Bābāmāmā ne s’est jamais mis en colère contre quiconque et ne s’est jamais plaint de quiconque. Il faisait l’éloge de tout le monde. Je Me disais: “Comment quelqu’un peut-il avoir un aussi bon niveau?” Mais Bābā rassemblait les gens avec amour—cela pouvait être n’importe qui. Il était vraiment sans ego. Il ne voulait jamais s’asseoir dans Ma voiture, ne venait jamais dans Ma maison. Il était plein de compréhension. Il venait aussi de ce Mahārashtra, mais il n’était pas si agressif. Vous avez rejoint l’œuvre de cette grande personnalité, alors, au moins, suivez certaines de ses qualités.
Nous avons bâti ce temple pour la musique et d’autres arts. Nos enfants doivent progresser dans ces domaines. Ils doivent comprendre notre musique. Ces étrangers comprennent votre musique mieux que vous ne le faites. N’est-ce pas honteux? Nous ne comprenons pas cela, rien du tout. A quoi cela sert-il? Vous devez connaître la musique, même si vous n’êtes pas étudiant en cet endroit. Tant que vous ne savez pas de quel tāla , de quel rāga il s’agit, vous ne pouvez pas apprécier la musique. Je vous demande à tous de laisser de côté votre nature querelleuse et de développer le bien en vous.
Cela, c’est le travail de Sahaja Yoga, mais Je pense parfois que vous ne pouvez rien récolter si vous semez des graines dans un terrain infertile.
Mais maintenant les choses vont mieux, car beaucoup de gens qui viennent à Sahaja Yoga. Donc ne venez pas simplement apprendre la musique ici. Vous devez apprendre à vous comporter de manière Sahaj, à comprendre la grandeur de Sahaja Yoga, sinon cela ne sert à rien. Il y a beaucoup d’écoles de musique ordinaires ailleurs. Si en y apprenant la musique, vous cassez la tête aux autres, il vaut mieux que vous n’appreniez pas la musique.
Donc Je vous demande, s’il vous plaît, par la musique, d’apporter la musique de votre vie dans votre comportement de tous les jours. Si vous n’apportez pas cette musique, ce programme n’atteindra pas son but. Faites-en le vœu aujourd’hui et laissez les autres dire ce qu’ils veulent.
Le second problème ici, c’est de faire de l’argent. Cela dépasse vraiment les limites. J’en ai assez de cela. Les gens font de l’argent même dans Sahaja Yoga. Allez-vous changer ou non? La chose la plus importante est qu’il devrait y avoir de la musique dans vos vies. Au lieu d’avoir du rythme et du rāgdārī dans nos vies, nous continuons simplement à nous battre, à penser du mal des autres et à voir seulement notre propre intérêt… C’est mal.
En fait, oubliez ce qui s’est produit dans le passé. Mais dorénavant seuls les gens pleins de compréhension et de compassion seront mis en avant, et ils rassembleront tous les gens.

[Partie du discours en hindi, traduite en anglais]
Heureusement Je connais aussi l’hindi. En fait, si nous nous mettons à la musique, nous devrions nous-mêmes être aussi dans le rythme. Qu’est-ce que cela signifie? Cela signifie que l’état des êtres humains doit être corrigé et rendu rythmique et organisé. Tant que ce n’est pas fait, cela ne sert à rien. Quelle est la différence entre vous et les autres? Si vous continuez aussi à vous battre, alors à quoi cela sert-il? La chose la plus importante est de développer et d’établir l’amour, la Shraddha et la dévotion dans nos cœurs, afin de devenir paisibles et afin de rendre aussi les autres paisibles. Sans paix, la musique n’a aucun sens.
Aujourd’hui ce magnifique bâtiment a été érigé à la mémoire de Bābāmāmā et, grâce à cela, Je souhaite que les gens se mettent à la musique qui est en eux et qu’ils aient aussi une atmosphère paisible.
Aujourd’hui, le monde n’a besoin que de paix. Tout ce que nous avons d’autre aujourd’hui n’a aucune valeur sans la paix. Nous devons voir combien nous sommes en paix. Si cette paix n’a pas d’effet sur notre pays, alors sur quel pays aura-t-elle de l’effet? Tout le monde dit que l’Inde est l’ambassadrice de la paix. Mais Je ne peux voir rien de tel. Il y a des querelles partout. Je ne sais pas d’où c’est venu.
Donc ceux qui veulent apprendre la musique doivent également avoir la musique dans leur cœur. Courir après l’argent, les femmes et faire toutes sortes de mauvaises choses, c’est indigne d’un musicien.
Mes bénédictions éternelles que cette organisation prospère et que les gens venant ici apprennent la musique et rendent leurs vies rythmiques et pleines de musique. J’espère que vous répondrez à Mes désirs.
Chaque fois que vous vous mettez en colère, que vous êtes ennuyé ou que vous vous plaignez, dites-vous: “Je suis un Sahaja Yogi. Je suis différent des autres. Mère m’a transformé en quelqu’un d’autre.” Si vous comprenez ceci, vous serez magnifique. Mais si vous ne pouvez pas accomplir ceci, alors c’est inutile. Alors créer 50 organisations de ce genre, cela ne sert à rien non plus.
Se battre pour de toutes petites choses, cela ne convient pas à un Sahaja Yogi. Vous êtes des Saints maintenant. Vous ne réalisez pas quelles hauteurs vous avez atteintes. Vous pensez que vous êtes encore le mendiant dans la rue que vous étiez avant [de venir à Sahaja Yoga].
[Partie du discours en anglais]
Je souhaite vous donner des bénédictions particulières aujourd’hui—que vous deveniez complètement musicaux en tempérament, rythmiques et divertissants pour les autres et non pas querelleurs. Comme vous l’avez vu, la musique occidentale va du mauvais côté, progresse mal. Je ne veux pas que vous tombiez dans cette voie. Tout ceci disparaîtra, Je le sais, parce que c’est très destructeur.
Mais si, après être venu également à Sahaja Yoga, vous avez les mêmes idées destructrices, comment quelqu’un peut-il vous aider? Donc J’espère que vous accomplirez Mon idéal.
Que Dieu vous bénisse!