80è Anniversaire: Programme de Félicitations

(New Delhi)



Feedback
Share

80è Anniversaire: Programme de Félicitations. Nirmal Dham, Delhi (Inde), 20 Mars 2003.

ETVD 2017-0123 Fr.Transl. Vérif1 MM TVD2017-0223

Discours de Sir C.P. Shrivastava.

Madame le Maire, Distingué Rahul Bajaj, Distingué Debu Chaudhary, Honorables Invités, Chers Sahaja Yogis et Sahaja Yoginis,

Laissez-moi clarifier le fait que nous célébrons seulement un anniversaire et qu’il s’agit de l’anniversaire de votre Mataji. Vous le savez, d’une façon statistique, je suis parmi les quinze millions de gens vivants sur cette terre, à être né le 21 mars. Je suis l’un d’eux. Cela n’a juste aucune importance que je sois ici ou non, mais aujourd’hui nous célébrons Son anniversaire et occupons-nous de cela.

Ce dont je désirais parler a déjà été dit par beaucoup mais je désire vous indiquer que nous sommes en train de célébrer aujourd’hui un événement capital qui s’est passé il y a 80 ans de cela, le fait qu’Elle soit née avec une mission. Sa mission était de transformer l’humanité. Ces trente-trois dernières années, Elle s’en est occupée presque jours et nuits. Elle s’est rendue dans les villages en Inde à pied, en char à bœufs, en voiture. Elle a voyagé par avion. Elle s’est rendue dans beaucoup d’endroits dans le monde et c’est à cause de cet intérêt personnel que nous voyons ce que nous voyons aujourd’hui. Elle est une Incarnation car je ne crois pas qu’aucun humain puisse transformer un simple autre être humain alors que c’est facile de s’occuper de machines. (Applaudissements.)

Au bureau, quand j’essaye d’améliorer quelqu’un, j’échoue lamentablement. Elle, Elle a transformé des centaines de milliers de gens. Et quand je vous regarde, je sens qu’aujourd’hui, tandis que vous offrez vos félicitations à votre Mère, nous pourrions Lui offrir notre amour, notre dévotion, et seulement des félicitations à vous parce que vous êtes ici pour cette occasion importante de partager la joie de Son quatre-vingtième anniversaire.

Donc mes plus chaudes félicitations à vous tous ici.

Selon moi, les Sahaja Yogis et les Sahaja Yoginis sont pareils à des anges, je l’ai dit auparavant et je le répète. Je pense qu’aucune autre catégorie d’être humain sur cette Terre, ait toutes ces qualités qu’Elle vous a données, dont vous vous êtes imprégnées : des qualités de spiritualité, d’éthique, de moralité, de sincérité, de modestie, de serviabilité, d’être des frères et sœurs partout dans le monde. Il n’y a pas d’autre catégorie de personne sur cette Terre qui peut vous être comparée. Merci à Elle. (Applaudissements.)

Et, ayant servi aux Nations Unies depuis quelques temps, j’observe en même temps deux mondes : le monde que vous représentez, qu’Elle a créé, et l’autre monde qui est à l’extérieur. Et l’autre monde, d’autres l’ont dit, mais ce n’est pas seulement aujourd’hui à cause de la guerre, mais le monde n’a pas cessé d’aller de mal en pis. Que vous regardiez du côté des affaires, du côté politique, il y a des problèmes partout. Et pourquoi y a-t-il ces problèmes ? Parce que la Personne pour transformer cela n’était pas encore là il y a quatre-vingts ans. Maintenant Elle est venue et Elle a mis en route le processus.

Je ne pense pas que ce processus soit près d’être complet où que ce soit. Elle a commencé ce processus et nous avons maintenant un magnifique rassemblement d’anges présidé par votre Mère Divine.

Je désire rappeler que j’ai indiqué, il y a trois ou quatre ans, que le monde a besoin de Sahaja Yoga. Le monde a besoin de plus en plus de Sahaja Yogis. Je vous le dis honnêtement, sans cela nous nous dirigeons vers un désastre absolu, et vous le voyez aujourd’hui, ce désastre, car les êtres humains doivent devenir à nouveau des anges. Et voici qu’elle est la mission de votre Mère. Il y a donc trois ans de cela, je vous ai demandé de bien vouloir essayer de convertir les êtres humains de personnes ordinaires en Sahaja Yogis. Si chacun d’entre vous en convertissait un de plus chaque année, il y aurait beaucoup, beaucoup de millions suffisants bientôt. En fait je vous ai demandé, il y a trois ans, de venir aujourd’hui pour Son quatre-vingtième anniversaire avec une liste de quatre-vingt millions.

Je pense que vous avez très bien progressé. Comme Guido l’avait dit, ils sont beaucoup, beaucoup plus nombreux aujourd’hui qu’il y a trois ans. Mais la mission n’est pas complète. Donc je désirer modifier ma proposition. Je veux vous la soumettre. J’espère que vous l’approuverez unanimement. Et voici ma proposition, que dans vingt ans Elle siège ici avec le même rayonnement qui est sur Son visage, que vous viendrez ici avec vos enfants et Lui présenterez une liste de cent millions, cent millions de Sahaja Yogis. (Applaudissements.)

Le Distingué Rahul Bajaj nous a fait une confession remplie d’amour. Et j’ai été très heureux de l’entendre. Je désire aussi faire de même et je désire vous dire que, si ce n’était pour votre Mère, je ne serais plus vivant aujourd’hui. Je vous remercie. (Applaudissements.)

Discours de S.S. Shri Mataji Nirmala Devi.

Aujourd’hui tout le monde essaye de vous parler en anglais parce qu’ils sentent, Je pense, que la majorité d’entre vous parle anglais.

J’aurais voulu pouvoir vous dire quelque chose de nouveau sur la vie. La vie continue à avancer. Que vous ayez quatre-vingts ans ou quatre-vingt-dix ne fait aucune différence. La seule chose, c’est combien vous avez utilisé la lumière que vous avez reçue dans Sahaja Yoga.

Vous êtes tous maintenant illuminés grâce à Sahaja Yoga. Toutes vos Kundalinis sont levées et Je pense que vous en connaissez l’essentiel. Mais malgré cela, il est important de voir combien de temps vous consacrez à l’émancipation des êtres humains, à les aider à progresser au lieu de les critiquer, au lieu de les condamner. Votre devoir est de les mettre sur un piédestal plus élevé afin qu’ils se respectent eux-mêmes et qu’ils respectent leur Réalisation du Soi.

C’est très important parce que J’ai rencontré au début beaucoup de Sahaja Yogis qui étaient très critiques envers leurs collègues et toutes les autres choses. Mais, depuis qu’ils ont reçu la Réalisation, ils pensent que c’est une question de devoir pour eux, c’est-à-dire qu’ils devraient s’occuper de l’émancipation des êtres humains. Alors il n’y aurait plus aucun problème d’aucune sorte, ni problème politique, ni problème économique, rien de la sorte.

Tous ces problèmes sont créés par le mental qui n’est pas encore complètement développé, Je dirais. Et une fois qu’il est développé, cela vous est égal [pour vous-même]. Vous vous tracassez pour les autres. Vous vous préoccupez de l’émancipation des autres. C’est automatique. Je n’ai pas à le dire. Mais vous avez vu dans vos vies comment vos attitudes envers la vie ont changé et c’est cela qui est plus important que toute autre chose.

Certains d’entre vous ont déjà du succès en politique, dans les affaires et ceci et cela. Mais vous n’êtes pas satisfait tant que vous ne donnez pas la Réalisation aux gens, tant que vous ne les rendez pas parfaits comme vous-même.

Je suis donc si heureuse de voir tant de gens s’améliorer grâce à Sahaja Yoga. Je n’aurais jamais imaginé voir cela de Mon vivant, mais cela a simplement réussi, fonctionné si merveilleusement. Je suis vraiment étonnée de voir comment les choses ont progressé si vite et comment cela s’est développé dans tant de pays, dans le cœur de tant de gens et comment ils se sont mis à Sahaja Yoga.

Ils travaillent non seulement dans leur propre pays mais aussi à l’extérieur. Après tout, Je ne peux plus aller partout maintenant. Mais, malgré cela, Sahaja Yoga se développe, ce qui est une chose si importante pour Moi. Cela M’apporte tant de satisfaction, vous n’en avez pas idée, lorsque J’apprends que Sahaja Yoga est arrivé dans ce pays-ci et est arrivé dans ce pays-là.

Pratiquement, M’a-t-on dit, dans quarante-trois pays, Sahaja Yoga est établi de manière très large et, d’une façon peut-être plus réduite, il l’est dans beaucoup d’autres. Mais même en apprenant cela, Je ne Me serais jamais attendue à ce que cela agirait si vite. Tout est grâce à vous, à vous les Sahaja Yogis qui avez accompli ce miracle.

J’en suis reconnaissante envers vous tous, de l’Inde et de l’étranger, vous qui avez pris l’étendard de l’émancipation et qui avancez au lieu de critiquer, au lieu d’humilier d’autres personnes — ce qui est très facile à faire. Mais qu’en est-il de vous, lorsque vous, vous-même [votre Soi] vous vous élevez au-dessus de tout cela et permettez aussi aux autres de s’élever ?

Nous pouvons changer le monde entier et vous commencez à comprendre les problèmes du monde et vous pouvez vous en débarrasser grâce à l’éveil de votre Kundalinī.

Cette Kundalinī est une chose si importante, Je vous le dis, qu’elle transforme les êtres humains en quelque chose de superlatif, eux tous décrits [dans les Ecritures] comme des saints et ceci et cela. Mais un Sahaja Yogi a un pouvoir plus grand et ce plus grand pouvoir est qu’il peut faire des autres des Sahaja Yogis. Il peut donner leur Réalisation aux autres. Vous devez utiliser vos pouvoirs et vous devriez essayer de changer le monde entier. C’est Mon désir. Je ne sais pas si Je l’accomplirai de Mon vivant ou pas. Mais vous devriez tous en décider ainsi et Je suis sûre que tout réussira.

Que Dieu vous bénisse !

Merci beaucoup. Merci beaucoup.