Guru Puja 2000

Campus, Cabella Ligure (Italy)

Feedback
Share

Guru Puja. Cabella Ligure (Italy), 23 July 2000.

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

Aujourd’hui nous sommes ici pour connaître le principe du Guru.
Que fait un Guru? Tout ce que vous avez, toutes les choses intimes à l’intérieur de vous, il les vous les fait découvrir. En réalité, tout est là, tout! Toute la connaissance, toute la spiritualité, toute la joie est là.
C’est le bon moment! [rires au moment où un chien traverse la scène]
Tout est contenu en vous. La seule chose que fait le Guru, c’est qu’il vous fait prendre conscience de votre connaissance, de votre propre Esprit.
Chacun a l’Esprit à l’intérieur de lui. Chacun a la spiritualité à l’intérieur de lui. Il n’y a rien que vous receviez de l’extérieur. Mais avant de recevoir cette connaissance, vous vous occupez ou vous vivez dans l’ignorance. Dans cette ignorance, vous ne savez pas quel trésor vous avez à l’intérieur de vous.
Donc le travail du Guru est de vous faire savoir ce que vous êtes. Voilà la première étape, c’est de démarrer cet éveil en vous, par lequel vous savez que vous n’êtes pas ce monde extérieur; tout ceci n’est qu’une illusion. Et vous commencez à être illuminé à l’intérieur de vous-même. Certains reçoivent toute la lumière et certains l’obtiennent progressivement.
L’essence de toutes les religions est que vous devriez connaître votre Soi. Ces gens qui se battent au nom de la religion, vous devez aller leur demander, vous devez leur poser la question: “Votre religion vous a-t-elle fait connaître votre Soi?” Si toutes les religions ont dit cette chose, vous devez faire toutes ces choses simplement pour connaître votre Soi.
Mais les gens tombent dans les rituels. Ils pensent qu’en faisant tous ces rituels, ils sont proches de Dieu. Ils vivent dans une ignorance absolue à propos d’eux-mêmes et, jour après jour, ils mettent en place quelque chose qui n’a rien à voir avec leur Soi. Beaucoup d’acrobaties, de prières, de Pujas, toutes ces choses se répètent. Parce qu’il ne s’agit que d’ignorance.
Les gens continuent à leur donner de l’argent et ils deviennent très riches et leur intérêt est seulement l’argent. Ils veulent prendre absolument tout votre argent et vous font passer pour un idiot. Ils flattent votre ego. En flattant ainsi cet ego, vous commencez juste à dériver dans l’océan d’illusion et vous vous noyez dans cette illusion, en pensant que vous êtes très religieux et que vous êtes simplement en connexion avec Dieu, ce qui n’est pas le cas. Pour connaître Dieu, vous devriez d’abord connaître votre Soi. Si vous ne le connaissez pas, vous ne pouvez pas connaître Dieu. Il est essentiel que vous connaissiez votre Soi.
Mais lorsque vous connaissez votre Soi, vous avez une connaissance partielle. L’expérience n’est pas suffisante. Il manque la Connaissance. Et c’est le Guru qui donne la Connaissance sur votre Soi. En fait, vous devez l’évaluer. Vous devriez découvrir: tout ce que vous a dit votre Guru, est-ce vrai ou non? Est-ce correct ou non? Ou bien est-ce simplement une autre illusion?
En fait, dans cette ascension, les gens rencontrent des tas de problèmes. Tout d’abord, il y a le problème de l’ego, particulièrement en Occident. L’ego se dresse et vous commencez à penser que vous êtes magnifique, que vous êtes meilleur que les autres et qu’il y a quelque chose de spécial chez vous. Cette ignorance est plus dangereuse que l’ignorance matérielle, Je pense. Parce que dans l’ignorance matérielle, vous vous rendez compte des conséquences des mauvaises actions. Mais lorsque vous êtes à mi-chemin, lorsque votre ignorance est celle de votre Soi, lorsque vous allez vers un royaume ‘supérieur’, alors vous devriez toujours comprendre que vous ne pouvez pas avoir d’ego.
Alors ce qui commence est l’introspection. Vous commencez à regarder votre Soi, ce qui ne va pas chez vous. Lorsque vous comprenez que vous avez de l’ego, vous commencez à regarder votre Soi. Ou bien lorsque vous découvrez qu’il y a quelque chose qui manque, ou quelque chose qui ne va pas, alors également vous commencez à vous introspecter. Cela devrait être une démarche vraiment très honnête, très honnête. Certaines personnes dans Sahaja Yoga, au tout début, commencent à penser qu’elles sont extraordinaires et qu’elles n’ont pas besoin d’introspection. Et elles s’élèvent de nouveau dans les nuages de l’ignorance, sans établir leur Soi, ou bien Je peux dire leur Réalisation du Soi.
Donc vous devez vous introspecter et voir par vous-même ce que vous avez fait, ce que vous êtes, jusqu’où vous êtes arrivé, combien…
[S’il vous plaît, ne traduisez pas maintenant, d’accord? Vous pouvez le faire plus tard. Vous devez écouter avec une totale concentration. Même si vous ne comprenez pas, cela agira.]
En fait, le style d’une telle personne change progressivement. Comment? Tout d’abord, une personne qui est extrêmement agressive, colérique et pleine d’ego commence à devenir très gentille et douce. Celle d’un autre type, qui est peureuse, craintive et très réservée, commence à devenir sans peur.
A ce stade, vous n’avez aucune peur. Vous êtes ‘sûr’ que vous êtes sur le bon chemin et que vous avancez dans la bonne voie. Là, vous êtes difficile à perturber. Mais cependant vous devez vous élever toujours plus haut, là où, lorsque vous méditez, vous comprenez que quelque chose ne va pas dans votre Soi. Vous avez accompli votre Réalisation du Soi; vous avez reçu les bénédictions de la Réalisation du Soi. Votre santé est bonne, vous avez reçu toutes sortes de bénédictions, en grand nombre. Tout cela est présent. Mais ‘cependant’, vous devez aller plus loin. Il s’agit de comprendre toute la connaissance sur Sahaja Yoga. Vous devez comprendre, à travers vos facultés mentales, d’abord, pour commencer. Et ensuite vous devez vérifier à quel point c’est correct, à quel point ‘vous’ avez compris, à quel point ‘vous’ avez bien agi, à quel point vous connaissez cela.
Et lorsque vous commencez à voir votre Soi, vous commencez à entrer dans le royaume de la Bhakti. Vous devenez une personne douce, vous devenez une personne gentille, vous ne parlez pas trop, vous ne harcelez personne. Vous êtes une personne très agréable, très douce, très compréhensive. Cette personne doit vérifier comment elle se comporte envers les autres. En fait, l’attention commence à se déplacer d’un Soi à un autre et vous commencez à voir comment vous vous comportez, comment vous aimez.
Quelle est la qualité de votre compassion? Lorsque vous aimez quelqu’un, sans aucune attente, juste par amour, alors vous êtes absolument dévoué à cette personne, absolument; vous lui obéissez simplement. Vous ferez n’importe quoi pour cela. Si cet amour est présent, que vous appelez le surrender. C’est juste l’amour. Le surrender n’est rien d’autre que l’amour. Et cet amour, qui donne énormément de joie, cette Bhakti commence, ce dévouement commence et vous êtes purifié par cette Bhakti.
Toutes les mauvaises qualités que vous avez, comme vous pouvez les appeler, tous les défauts que vous avez, tous les problèmes que vous avez, vous les comprenez et vous les surmontez. En fait, si vous voyez quelqu’un avec les mêmes défauts, avec les mêmes difficultés, par amour pour cette personne, vous essayez de tolérer tout cela. Une telle personne est simplement tolérante. Il n’y a pas d’agression et cette personne pardonne.
Les âmes réalisées pardonnent toujours. Leur aptitude à pardonner est immense. Elles ne veulent de mal à personne. Elles ne se mettent en colère pour rien. Elles continuent simplement à tolérer et à pardonner et à pardonner. Ce pardon est juste la musique, Je dirais, de votre Bhakti.
La quantité de pardon que ces maîtres ont pu avoir peut être vue dans la vie du Christ. Ils ont été torturés, crucifiés; la plupart des Saints ont été torturés. Les gens ne Les ont jamais aimés. Et Ils ont été crucifiés, mais, comme vous le savez, Ils ne leur en ont jamais voulu, Ils n’ont jamais pris Leur revanche, Ils n’ont jamais rien fait qui ne soit empli de compassion. Ils avaient de la compassion, et par compassion pour ces gens, Ils pensaient: “Mon Dieu, pardonne-leur. Ils ne savent pas ce qu’ils font.” Extrêmement pleins de compassion. Et Ils sont cela, c’est devenu Leur nature.
Lorsque cela devient Leur nature, Ils deviennent des personnes en paix complète. Ils ne sont pas perturbés. Ils ne S’inquiètent jamais de ce qui se passe et Ils pensent que c’est la volonté de Dieu. Parce que rien ne peut Les perturber, rien ne peut Les affecter.
Ils Se réjouissent simplement de Leur dévotion. La dévotion envers Leur Guru peut-être, la dévotion envers Dieu. Grâce à cette dévotion, Ils peuvent écrire des poèmes magnifiques, Ils peuvent danser, Ils peuvent chanter, parce que la paix est en Eux et qu’Ils S’en réjouissent. Lorsqu’Ils sont seuls, Ils ne sont jamais seuls, Ils Se réjouissent, Ils savent qu’ils sont Un avec le Divin et c’est de cette bénédiction du Divin qu’Ils Se réjouissent.
L’autre chose, c’est qu’Ils n’ont jamais ce côté artificiel. Ils ne sont jamais inquiets, jamais contrariés, Ils ne sont ni dans le futur, ni ne pensent au passé, mais Ils sont dans le présent. Lorsqu’Ils sont dans le présent, Ils sont absolument silencieux. S’il y a un problème ou que quelque chose Leur arrive, Ils Se mettent immédiatement en conscience sans pensées. Voilà quelle est Leur capacité. Pour devenir un Guru, vous devez développer cette personnalité—ne pas être limité par quoi que ce soit.
Je vous donnerai Mon propre exemple. Je ne Me presse jamais, Je ne suis jamais inquiète pour le temps. Une fois, J’allais en Amérique… Parce que, si vous êtes sûr que le Divin a des plans pour vous, vous n’êtes pas inquiet, le Divin S’occupe de vous, alors pourquoi vous inquiéter? J’allais donc en Amérique et un enfant est tombé. J’étais juste sur le point de M’en aller. Il s’est cassé le bras. Et lorsque J’ai vu l’enfant, J’ai dit: “Bon, Je vais M’occuper de cet enfant.” Ils Me dirent: “Vous partez en Amérique.” J’ai répondu: “Je vais y aller, de toute façon.”
Donc J’ai soigné l’enfant, cela a pris environ une demie-heure et ensuite Je suis sortie: “Bon, allons à l’aéroport!” Ils dirent: “Mère, Vous êtes très en retard.” J’ai répondu: “Je ne suis jamais en retard! [rires] Allons-y!” Nous sommes allés à l’aéroport et l’avion avec lequel Je devais partir était en panne. Alors il y a eu un autre avion pour Washington, pas pour New York, et Je voulais justement aller à Washington. Donc imaginez comment les choses s’arrangent. Nous appelons cela Sahaj. Cela s’est passé de manière Sahaj.
Cela veut dire que c’est sans effort. Mais tout d’abord, votre personnalité devrait être telle, votre dévotion devrait être si grande que le Divin est ‘obligé’ de S’occuper de vous, ‘forcé’ de S’occuper de vous. Vous devez comprendre que cette Force Divine est présente. Et cette Force Divine est la garantie absolue de votre sécurité, pour tout ce que vous voulez faire.
Vous pouvez dire: “Mère, Vous êtes très puissante!” Vous aussi, vous pouvez devenir très puissant! Si vous êtes complètement dévoué au travail divin, vous aurez aussi tous les pouvoirs et le Divin fournira tout le travail nécessaire, le travail nécessaire que vous voulez faire, le temps nécessaire que vous devez avoir, ‘tout’ est fourni par le Divin.
Mais cette ‘compassion’, lorsqu’elle s’élargit des autres personnes à Dieu, ou à la Personne Divine, ou à votre Guru, alors il devient très facile de vivre, très simple de vivre, sans complications, tout est réglé. Et vous n’êtes tracassé par rien du tout. Fermez juste les yeux et les choses se résolvent. Tout fonctionne comme si c’était votre volonté, mais vous n’avez pas à le vouloir, vous n’avez pas à y ‘penser’; cela se produit simplement. Le Divin S’occupe de tout. Il S’occupe de votre confort, S’occupe de votre santé, de ‘tout’. Et ce Divin vous aide, vous ne cherchez pas, vous ne demandez pas, mais vous êtes une personnalité dont le Divin est responsable.
Vous représentez une responsabilité spéciale du Divin. Et Il sait ce qui est bon pour vous et ce qui ne l’est pas. Voici un exemple—Je peux en donner beaucoup—Je pensais que quelqu’un devait venir Me voir et les gens M’ont dit: “Mère, il est très négatif.” Il ne viendra jamais, il ne viendra jamais. Toutes les choses positives se produiront, et si une chose négative a lieu, alors vous utilisez votre compassion. Si elle est négative, vous utilisez votre compassion et vous résolvez le problème. Vous pouvez résoudre vos propres problèmes, ceux de votre entourage, de votre communauté.
Donc maintenant, vous avez reçu votre Réalisation du Soi. Combien vous avez progressé, Je ne le sais pas. J’ai un reproche à faire aux femmes, à tant de dames, c’est qu’elles ne méditent pas. Elles ne s’occupent pas d’elles-mêmes, elles ne sont pas des âmes réalisées, et c’est pourquoi beaucoup d’hommes veulent divorcer, parce qu’ils pensent que ces femmes ne sont bonnes à rien. Et certains hommes aussi sont comme cela.
Pour résoudre ce problème, vous devez avoir de la compassion. Et vous devez… D’une manière ou d’une autre, avec la compassion, vous devriez convaincre votre partenaire pour la vie. Après tout, les hommes sont bien plus occupés que les femmes. Mais les femmes se livrent à tant d’autres choses. Elles doivent s’occuper de leur famille, de leurs enfants, de tout cela. Et leur mental est impliqué dans toutes ces choses si matérielles qu’elles n’ont pas le temps de méditer.
Sans méditation, vous ne pouvez pas vous élever. Vous devez méditer. Les gens pensent: “Maintenant, nous avons reçu la Réalisation, alors c’est bon!” Non! Chaque jour, vous devez méditer parce que c’est le nettoyage qui se produit. Avec cette purification, vous comprenez. Vous comprenez ce qui est nécessaire et ce qui n’est pas nécessaire. Vous êtes complètement purifié. C’est fait par le Divin. Mais vous devez méditer religieusement.
Progressivement, vous découvrirez que votre méditation deviendra très profonde. Vous deviendrez vraiment très profond, et vos pouvoirs commenceront à se manifester. Lorsque vous serez quelque part, la négativité s’en ira. Toutes sortes de problèmes seront résolus. Tout ce que vous voulez faire vous sera accessible. Quel que soit votre désir, d’aider les autres ou de donner à quelqu’un, vous y arriverez. C’est Ma propre expérience que Je vous raconte.
Vous devez méditer au moins dix minutes chaque soir et environ cinq minutes le matin. Avec une dévotion complète, avec une admiration complète. J’ai vu, chez certaines personnes ici, une telle Bhakti, une telle dévotion, qui est de la Shraddha, c’est plus élevé que la Bhakti, car cela devient partie intégrante de votre être. Cela vous enveloppe complètement. Lorsque vous avez cette Shraddha, c’est vraiment miraculeux. Cela accomplit tant de miracles. C’est vrai, des gens ont été guéris simplement en pensant à Moi, c’est un fait! Mais cela ne veut pas dire qu’ils avaient une Shraddha à ce niveau-là, mais cela signifie qu’ils doivent développer cette Shraddha.
Maintenant, comment développer de la Shraddha, qui est une lumière naturelle de l’Esprit? Parce que les gens essayent très dur de développer la Shraddha. Mais la Shraddha ne peut pas être développée par une activité mentale, par une activité quelconque, mais par la méditation silencieuse. Si vous pratiquez cette méditation… Je vous ai toujours dit de pratiquer la méditation. Je distingue immédiatement une personne qui médite et une qui ne le fait pas. Elles viennent à Mon Puja, d’accord. Et elles parleront de Sahaja Yoga, elles feront tout pour avoir bonne réputation. Beaucoup de gens sont comme cela. Ils sortent et ils agissent pour leur réputation. Mais à l’intérieur, ils n’ont pas encore trouvé leur propre Soi.
Donc à cette étape de votre développement, vous devriez être encouragé et comprendre que vous pouvez atteindre cet état, très facilement, grâce à la méditation et à l’introspection. Avec l’introspection, vous développerez une nouvelle qualité de compréhension, et alors vous trouverez des solutions aux problèmes. C’est une autre qualité qu’a une personne qui est une âme réalisée. Elle peut trouver des solutions à tous vos problèmes. Elle peut suggérer par quel moyen vous pouvez être aidé.
Alors une forme de fraternité se développe à partir de cette Shraddha. Vous pouvez faire de grands discours sur Sahaja Yoga, vous pouvez faire toutes sortes de choses. Mais, ‘tant que’ vous n’avez pas de Shraddha, vous ne pouvez pas vous élever. Et cette Shraddha est une forme d’amour en vous, Je dirais, qui se répand comme un feu doux, qui ne brûle pas, qui ne donne pas de chaleur, mais du froid, un sentiment magnifique comme une brise intérieure, qui vous fait comprendre.
Vous ne direz jamais du mal d’un Sahaja Yogi, jamais! Je n’écoute jamais quelqu’un qui Me dit quelque chose contre un Sahaja Yogi. Jusqu’à un certain point! Lorsqu’il y a une plainte collective, alors Je suis un peu inquiète et J’en parle au leader. Mais sinon, si une personne vient Me dire ceci et cela, Je dis simplement à cette personne de s’introspecter, que ce n’est pas ainsi.
Critiquer les autres, c’est un jeu courant que tous les êtres humains jouent. Ils ne voient jamais leurs propres défauts. A quoi cela sert-il de critiquer les autres? Ce n’est pas en critiquant les autres que vous allez être aidé. Essayez de découvrir les défauts en vous, ceux que vous pouvez corriger, que vous pouvez éviter, que vous pouvez résoudre. C’est une ‘responsabilité’—vous devez le savoir—que vous avez envers vous-même: vous feriez mieux de découvrir vos défauts et de les corriger.
Mais certains sont très fiers de leurs goûts. Ils parlent comme ceci: “J’aime ceci, j’aime cela.” Et l’Esprit dans tout cela? Vous aimez ceci, vous aimez cela, mais qu’en est-il de votre Esprit? Aime-t-Il cela? Apprécie-t-Il? Ils n’arrêtent pas de dire: “J’aime ceci, je n’aime pas ceci, je n’aime pas cela.” C’est très courant en Occident.
Maintenant, regardez, des dames ont fait ces beaux tapis pour Moi. Ils sont si épais que, lorsque Je marche dessus, Je perds un peu l’équilibre. Mais l’amour avec lequel elles les ont faits Me rend si joyeuse, si heureuse—vous ne pouvez pas imaginer ce que Je ressens. Cette joie, cet océan de joie, est à l’intérieur de vous. Et lorsqu’il commence à s’agiter, il ne vous tourmente pas; il vous donne un magnifique—Je ne sais pas comment exprimer cela par des mots—c’est comme une bruine sur votre être, c’est comme une grâce sur votre être. Vous êtes saisi par l’amour des autres personnes. Vous ne le ‘demandez’ pas, mais si vous voyez une personne qui est très affectueuse et aimable, il y a une véritable amitié dans ce genre de relation.
Mais dire du mal de Sahaja Yogis, c’est très mal. Et ensuite raconter à tout le monde: “Ceci ne va pas chez cette personne, elle a fait ceci, elle a fait cela”, c’est vraiment très mal et cela crée un sentiment collectif contre cette personne, au lieu d’aider cette personne. Les gens ont toujours des problèmes. Alors, collectivement, vous devez aider cette personne. Pas dire du mal de cette personne. Elle peut avoir fait des erreurs, mais si commencez à parler ‘contre’ cette personne et à dire: “Ceci ne va pas chez elle, cela ne va pas chez elle”, alors vous n’êtes pas un Sahaja Yogi. Vous êtes un Sahaja Yogi aussi longtemps que vous pouvez voir vos propres défauts à travers l’introspection.
Maintenant, beaucoup d’entre vous, Je devrais dire la plupart d’entre vous, ont reçu leur Réalisation. Vous aviez l’expérience. Mais certains d’entre vous n’ont pas la Connaissance. Cette Connaissance, vous devriez l’acquérir, et vérifier si cette Connaissance est vraiment là ou non.
Par exemple, en Amérique, au N.I.H. , qui est un institut pour la santé, ils voulaient tester un Sahaja Yogi, c’étaient des docteurs. Et un docteur s’est avancé en disant: “D’accord, dites-moi, selon vos vibrations, ce qui ne va pas chez moi.” Alors la fille lui dit: “Monsieur, quelque chose ne va pas avec votre cœur.” Et il répondit: “C’est correct!”, parce qu’il avait eu un pontage juste un mois avant et il était sorti de l’hôpital. “Tout à fait correct!” Et cela les a surpris. Ce diagnostic, vous voyez, tue à moitié le patient. Donc voici un moyen très facile de faire le diagnostic d’une personne, simplement en ressentant les vibrations. Et ils nous ont prêté une si bonne attention qu’ils veulent développer Sahaja Yoga dans leurs hôpitaux.
Donc, vous devriez aussi vous tester, vous examiner et découvrir, sur vous-même, ce que vous avez. Disons, entre mari et femme. Par exemple, l’épouse médite, elle sait tout, elle sait tout sur son mari, ce qui ne va pas chez lui. Et elle ne le lui dit pas. Elle tolère, elle ne se plaint pas, elle ne lui demande rien, elle tolère simplement. Et cette tolérance convainc le mari qu’elle est une personnalité plus élevée que lui. Il peut être n’importe quoi, mais il comprend alors que ce qu’elle a accompli, c’est une grande personnalité.
Nous avons tant d’imperfections. En particulier, moralement, en Occident, les gens sont vraiment, Je vous le dis, comme si un serpent les avait mordus. Les choses que font les gens ici ne viendraient jamais à l’esprit de gens qui ne sont pas développés. Donc le développement a entraîné toutes sortes d’abandons, toutes sortes de tempéraments de vagabonds, et ils pensent qu’ils sont très libres, qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent et s’amuser. Ce style est très courant. Mais jugez-vous vous-même simplement! Etes-vous de ce genre? Ou bien êtes-vous un de ceux qui sont plus élevés que vous dans leur ascension spirituelle? C’est un processus, Je dois l’avouer. Il ne s’agit pas simplement d’arriver à ce point. Parfois même des Sahaja Yogis très nouveaux sont meilleurs que de très anciens Sahaja Yogis, parce qu’ils avaient un désir très fort.
Que recherchons-nous? Nous devrions comprendre pourquoi nous étions en recherche. Parce que nous voulions connaître notre Soi. D’une certaine manière, nous savions que nous devions connaître notre Soi, et nous ne Le connaissions pas. Alors nous cherchons. Nous cherchons. Nous faisons toutes sortes de choses, Je veux dire, toutes ces choses fausses également, au nom de cette recherche. Mais c’est cette recherche qui vous amène à Sahaja Yoga. Alors vous devez recevoir votre Réalisation du Soi, ce qui est très facile grâce à la Kundalini. La Kundalini réussit la plupart des choses, dans la plupart des cas.
Par exemple, quelqu’un M’a dit que, du jour au lendemain, elle a arrêté de boire et de fumer, du jour au lendemain! Je veux dire, Je ne demande pas cela, Je ne dis jamais cela. Mais juste du jour au lendemain elle a arrêté et elle disait: “J’étais très attachée à ma coiffure et j’avais l’habitude de me coiffer d’une manière différente, en allant chez le coiffeur, en passant tant de temps chez l’esthéticienne, ceci, cela. J’ai arrêté.” Elle dit aussi: “Je portais des vêtements qui n’étaient pas très décents; ensuite j’ai commencé à respecter mon corps et j’ai commencé à porter des vêtements corrects.” Toute cette connaissance vient à vous, elle est spontanément en vous, parce qu’elle est tout à vous. Egalement si votre Guru vous dit quelque chose, vous êtes guidé. Le travail d’un Guru est de guider les gens.
Alors, à ce point, que manque-t-il? Que manque-t-il dans Sahaja Yoga? Cela, Je dois vous le dire! Il y a tant de catastrophes collectives qui se produisent. De toutes sortes. Nous avons eu beaucoup de tremblements de terre, nous avons eu beaucoup d’inondations, de pluies, puis des coulées de boue. La boue est descendue comme une rivière. Il y a tant de catastrophes dans le monde et les Sahaja Yogis en sont sauvés. Tous les Sahaja Yogis sont sauvés de cela, sans aucun doute!
Mais, ‘après’ avoir été sauvé, quelle est votre compréhension? Que savez-vous? Pourquoi ces catastrophes arrivent-elles? Parce que Sahaja Yoga n’est pas collectif. Il doit devenir ‘très’ collectif. Il doit se répandre bien plus, partout. Il doit aller vers beaucoup de gens—ce que nous ne faisons pas, nous sommes au point mort, ou bien nous le faisons un tout petit peu. Mais allez-y! Regardez les douze disciples du Christ. Bien sûr les gens sont allés dans de mauvaises directions, mais regardez combien ils ont travaillé et avec quelle ‘intensité’ ils l’ont fait!

Si vous n’avez pas cette intensité, et si vous ne vous dédiez pas complètement à la diffusion de Sahaja Yoga, alors les problèmes collectifs ne peuvent pas être résolus. Vous êtes occupé par vos seuls problèmes matériels quotidiens, et toutes vos autres tâches et tout cela. Pas de problème: dans Sahaja Yoga, pas d’objection à cela. Mais vous devriez avoir votre attention ‘davantage’ sur cet aspect de la vie: “Que faisons-nous pour le collectif? En parlons-nous? Répandons-nous Sahaja Yoga? Permettons-nous aux gens de le connaître?”
J’ai été surprise, une fois, Je voyageais en avion et une dame s’est assise à côté de Moi et elle avait de très mauvaises vibrations. Je fis Mes bandhans et Je lui demandai ce qu’elle faisait pour sa spiritualité. Et elle me donna le nom des Baha’i. “Mon Dieu”, pensai-Je, “si ces gens-là se répandent, ils sont si répandus, ils sont si nombreux. Alors que se passera-t-il? Des catastrophes. Ce sont des gens si négatifs, il est impossible qu’ils fassent le moindre bien au monde.” Et comme cela, vous voyez, n’importe qui, un faux gourou, comment les gens sont attirés vers lui, comment ils le suivent et comment ils propagent son message. J’ai vu des gens qui chantent dans la rue, en chantant les louanges de leur gourou, et également en portant des vêtements bizarres. Nous ne voulons pas ce genre de chose!
Mais, ‘bien sûr’, vous avez la Connaissance, ‘bien sûr’, vous êtes des âmes réalisées. Mais qu’avez-vous fait pour Sahaja Yoga, c’est cela le point. Vous devez répandre Sahaja Yoga ‘partout’. Par exemple, portez un badge, alors ils vous demanderont: “Qu’est-ce que ça représente?” Alors vous devrez leur dire ce que c’est. Et vous commencez à parler de Sahaja Yoga, ne parlez de rien d’autre que de Sahaja Yoga. Vous devez continuer à parler de Sahaja Yoga, à répandre Sahaja Yoga. Tant que vous ne le faites pas, cela ne deviendra pas collectif, et toutes ces catastrophes, qui sont dues aux stupidités collectives, vous les aurez encore.
Vous êtes sauvés de tant de choses. Par exemple, s’il y a une pollution, pour les Sahaja Yogis, cela n’a pas d’importance. Même s’il y a une catastrophe, un tremblement de terre, les Sahaja Yogis seront sauvés. Mais pourquoi ne pas sauver le monde entier? Il arrive calamité après calamité, et si vous avez de la compassion, vous ‘devez’ pensez aux gens qui peuvent subir n’importe quelle calamité ou n’importe quel problème. Bien sûr, Je peux guérir beaucoup de gens, pas de doute! Mais Je ne sais pas comment rendre Sahaja Yoga très collectif.
Maintenant vous êtes tant de personnes ici, vous ‘tous’ pouvez commencer à donner la Réalisation à au moins cent personnes. Allez partout! Parlez de Sahaja Yoga. Chantez les louanges du Divin et vous sauverez le monde entier. Ce n’est pas en sauvant quelques personnes que vous pouvez avoir le grand Satya Yuga , mais vous devez aussi sauver cette Terre Mère. Vous avez à sauver les gens qui y sont.
Je veux dire, la manière qu’ont ces gens, J’en ai vu tant à la télévision… Sans honte, ils parlent de quelque chose qu’ils ne connaissent pas. Et ils ont des milliers et des milliers de gens derrière eux. Ce n’est pas que les gens soient stupides, ni qu’ils veuillent suivre le mauvais chemin, mais ces gens qui sont faux, ou qui sont mauvais, savent comment les attirer, comment les captiver, comment leur parler. Mais un Sahaja Yogi, vous voyez, s’il voit quelqu’un avec des vibrations négatives, il s’enfuira. Il évitera une telle compagnie, il n’ira pas près d’eux et dira: “Ah, de très mauvaises vibrations, nous n’en voulons pas!”
Donc vous devez être très courageux et aller dans ces endroits, parler aux gens et en faire quelque chose de collectif. Sinon, vous ne pouvez pas sauver ce monde du courroux de Dieu. Dieu est courroucé, sans aucun doute! Vous, Il vous sauvera, mais à quoi cela sert-il? Nous devons sauver cette Terre Mère. Et pour cela, vous devez être préparé, vous devez y arriver. Partout où vous en avez l’occasion, vous devez répandre Sahaja Yoga. Certaines personnes M’ont dit: “Mère, si Vous venez, alors ça ira.” Pourquoi? Pourquoi est-ce trop? Vous pouvez aussi être comme Moi. Vous pouvez en parler aux gens.
J’ai démarré Sahaja Yoga avec une seule personne. Et, à cette époque, c’était l’obscurité complète partout. Pas de chercheurs, rien, et des gens horribles. Mais cela a fonctionné et cela s’est dégagé. Donc une personne peut obtenir tant de Sahaja Yogis. Pourquoi ne faites-vous pas la même chose en en parlant? Votre comportement, votre style, tout les impressionnera certainement. Vous devez y arriver de telle manière que vous ‘atteigniez’ notre but de conscience collective. Ce n’est pas seulement pour les Sahaja Yogis, c’est pour tout le monde.
Afin que toutes ces calamités qui se produisent, ces horribles choses qui arrivent, s’arrêtent. S’arrêtent complètement. Je vous assure, cela peut s’arrêter, parce que vous êtes toujours sauvés. Ainsi tous les gens qui recevront leur Réalisation seront sauvés. Pourquoi ne pas en parler ouvertement, en disant aux gens que, si nous faisons du mal, si nous sommes immoraux, si nous trichons, si nous essayons d’opprimer les autres et si nous devenons un tel pouvoir de destruction, alors ces catastrophes collectives se produiront, et Je pense que nous en serons responsables. Pour tout ce que considérez, chaque sujet que vous abordez, vous n’avez pas à créer une organisation pour le combattre. Mais seul votre pouvoir pour convaincre les gens et les amener à Sahaja Yoga fera une telle différence.
J’espère que vous comprendrez ce que vous avez à faire en tant que Guru. En tant que Guru, il y a tant de choses. Et de même que votre personnage hier, de même qu’ils ont montré comment Lao Tseu a écrit sur les maîtres, comment Ils sont ‘au-dessus’ de tout, au-dessus du désarroi, au-dessus des jalousies, au-dessus des discussions vaines. Ils sont si grands, ce sont ‘Eux’ les maîtres. Et ils seront les maîtres et vous serez les Gurus, ‘si’ vous essayez de le faire. Voilà ce que vous avez à accomplir. Je sais que certains l’ont accompli, mais la plupart d’entre vous devez encore y arriver, par la compassion et l’amour.
Que Dieu vous bénisse tous!