Puja de Noël 1981

London (England)

1981-12-25 Christmas Puja Talk: You Have To Be Peaceful, London, UK, DP-RAW, 63' Download subtitles: EN,IT,TRView subtitles:
Download video (standard quality): Download video (full quality): View and download on Vimeo: View on Youku: Listen on Soundcloud: Transcribe/Translate oTranscribe


Puja de Noël. Chelsham Road Ashram, Londre (UK), 25 Décembre 1981.

English transcript verified IBP
Traduction française version 1/1/2014.

(Les yogis chantent des chants de Noël pour Shri Mataji – un petit enfant vient s’asseoir sur Ses genoux)

Je voulais être avec vous tous pour le jour de Noël. Cela ne s’est encore jamais produit, et c’est une telle chance que Je sois ici avec vous aujourd’hui et pour la Nouvelle Année. Quelque chose de bon doit arriver, Je l’espère, l’année prochaine, quelque chose d’heureux doit se produire.

L’œuvre du Christ était quelque chose d’unique. Tout a été quelque chose d’absolument unique, planifié de façon si belle. Il devait naître dans cet endroit – un endroit très humble, vraiment très humble parce qu’Il est venu nous enseigner l’humilité. Le mot enseigner signifie en anglais parler de quelque chose, annoncer quelque chose. Mais quand Je dis « enseigner», Je veux dire créer, vous mettez l’humilité en action à l’intérieur de vous.

Si vous voyez quelqu’un qui est condescendant, vous aussi, vous devenez tout d’un coup condescendant. Vous voyez quelqu’un qui est très égoïste et cherche à se mettre en valeur, vous allez vous aussi vous donner de grandsairs. Vous pouvez voir cela tous les jours, qu’un patron entre et qui soit une personne très, très désinvolte, tout le monde dans le bureau va vouloir être comme lui. Et c’est ainsi que les Romains ont influencé les gens à cette époque en créant leurs propres idéaux. Les gens se sont dit qu’ils étaient leurs idéaux, qu’ils étaient les meilleurs puisque les résultats étaient là – selon eux. Ils étaient si puissants, c’était sans doute ça le pouvoir.C’est pourquoi tout le monde a suivi leurs méthodes, même ceux qui n’étaient pas romains.

Les autres, ceux qui étaient plus humbles, ont été affectés parce qu’ils ont été blessés, leur ego a été blessé. Ils sont donc devenus tout aussi violents dans le sens où ils étaient si susceptibles que vous ne pouviez rien leur dire, ils venaient vous agresser et vous crier dessus, effrayer les gens. Ce genre de caractère est aussi très dangereux, parce que cela peut vous donner toutes sortes de maladies très graves, la lèpre par exemple. Si vous avez l’habitude d’agresser les autres, de crier sur eux, ils peuvent contracter la lèpre. Les nerfs deviennent absolument détraqués et la lèpre est la maladie des nerfs. Ces gens qui gardent toujours en eux une telle pression et sautent sur chaque personne qui passe, sont dans une position très dangereuse en ce qui concerne leurs nerfs, parce qu’un horrible type de virus, vous savez, celui qui crée la lèpre, s’attaque à ces nerfs. Il peut attaquer parce que ce genre de personnes,qui sautent sur les autres,sont très vulnérables. C’est pourquoi il y avait tant de lèpre dans ce petit endroit : il y avait tant de lépreux parce que leurs nerfs ont été détraqués.

Dans ces circonstances, le Christ est né. Mais Il n’est pas seulement né pour les Romains ou pour qui que ce soit. Il est né pour le monde entier. Parce qu’à cette époque, l’ego était devenu important chez les êtres humains et il s’était beaucoup développé, en particulier chez les Romains. Cela montrait bien vers quoi se dirigeaient les êtres humains. Donc, tout d’abord, il fallait les contrôler, et le Christ devait venir à un moment où un équilibre [inaudible à cause du bruit du micro] devait être mis en place.

Donc,la première chose qui a été dite au sujet du Christ tout au long de toutes ces musiques et chansons que vous avez entendues aujourd’hui, c’est « Paix sur Terre. » Il est venu pour créer la paix sur la terre. C’est seulement possible lorsque vous êtes, en tout premier lieu, équilibré. Puis,c’est seulement si vous êtes réalisé. Les deux choses doivent être là. Si vous avez votre réalisation et qu’il n’y a pas d’équilibre en vous, il ne peut y avoir de paix. Mais la paix ne signifie en aucune façon que c’est une personnalité qui recule, fuit les situations, s’évade, qui ne veut pas affronter la réalité, ça ne signifie jamais ça.

Le Christ est représenté de façon très différente de ce qu’il était. Il était la personnalité la plus forte [inaudible à cause du bruit du micro], l’homme le plus fort[inaudible à cause du bruit du micro] et Il ne supportait pas la bêtise, personne ne pouvait prendre de libertés avec Lui. Mais Lui non plus ne prenait pas de libertés avec les autres, évidemment, pas question. Extrêmement compatissant, extrêmement gentil, mais très puissant. C’est cela l’équilibre.

Il est donc venu sur cette terre pour créer la paix dans nos esprits. La paix n’existepas sur cette terre, pourquoi ? Qu’est-ce qui ne va pas? C’est simplement que les êtres humains ne sont pas en paix. Quand cette paix s’établira-t-elle en vous ? Qui est violent ? Les êtres humains sont violents les uns envers les autres. L’ego a développé des moyens de plus en plus subtils, puis du super ego aussi sont arrivées des façons de faire provocantes, les méthodes sournoises du superego. Le conflit a commencé. Et à ce moment-là, pour surmonter ce conflit, la meilleure chose était de créer un espace dans l’Agnya, au centre, dans la conscience sans pensée. Voilà comment le Christ a dû venir sur cette terre.

Sa naissance est très, très symbolique. Parce qu’Il n’est que Chaitanya, Il n’est que la Parole comme vous dites, le Logos. Je ne connais pas tous les mots dont vous disposez pour cela dans votre langue. Le Shabda comme ils l’appellent, l’Omkara, devait naître de cette manière, parce qu’Il n’avait pas de corps.

Et Il devait être le plus subtil du subtil. Parce que le travail – sukshma – était très subtil, c’est pourquoi Il est né de cette façon. C’est très poétique, pour les gens qui regardent ce roi du ciel, de Le voir couché dans une mangeoire.

Ainsi, l’histoire de Sa naissance est un récit très intéressant. Qu’Il soit venu dans un endroit modeste était un symbole parce que les gens étaient tellement fiers de leur argent, si arrogants à cause du pouvoir qui était le leur. Aujourd’hui encore, c’est la même chose dans toutes les nations chrétiennes. C’est étonnant comment les nations chrétiennes sont si arrogantes, si assoiffées de pouvoir et si imbues de leur puissance simplement parce qu’elles sont riches.

Supposez un instant que les nations chrétiennes aient été très pauvres, pensez-vous qu’il y aurait eu un problème racial ? Elles n’ont pas de problème racial avec les Arabes. Aucun. C’est aussi simple que cela. Pas de problème avec les Arabes. Ils n’ont pas de race, les Arabes n’ont pas de race, ils ont de l’argent, ils courent après l’argent. Ces gens qui courent après l’argent ne se prosternent que devant l’argent. Ils n’ont aucun respect pour quoi que ce soit d’autre, seulement pour l’argent. Ceux qui ont de l’argent et pensent à l’argent forment un autre groupe qui va sortir du circuit de l’évolution.

Ils sont déjà en train de sortir.

Le second groupe est celui qui était comme celui des Romains. Ils ont eu un certain Paul, ils ont tous été détruits parce qu’ils étaient ivres de puissance. Ils ont passé leur temps à boire, leur civilisation a totalement disparu et ils n’existent plus. Regardez le Portugal, c’est étonnant comment c’est arrivé là aussi. L’ego des Portugais était si grand, vous ne pouvez pas croire combien ce pays est devenu triste et désolé, il n’y a plus rien maintenant.Vous voyez de grands, de très grands, d’immenses bâtiments et vous vous rendez compte qu’ils ont dû être riches dans le passé. Et il n’est rien resté d’eux, sauf leurs boutiques d’antiquités qui ne sont jamais ouvertes. Ce genre d’ego est à nouveau ravivé et ce renouveau est venu, imaginez, au nom du Christ! Imaginez un peu ! Ils ont acheté les gens pour les convertir en chrétiens ! Ils leur ont donné de l’argent, tout est question d’argent, d’affaires d’argent, d’entreprises d’argent. Même chose avec les Juifs et même chose ensuite avec les chrétiens.

Il est né dans une crèche. Pour un petit enfant,être mis dans une mangeoire par Mahalakshmi, c’est trop. Voyez comment c’est symbolique: Mahalakshmi, ce n’est pas Lakshmi, mais Mahalakshmi… Mettre l’enfant dans la crèche, il n’y avait pas de place. Nous, nous avons au moins Chelsham Road, Warick Road. Bramham Gardens, Brompton Square. Mais l’Enfant est né et a été mis dans la crèche. La chose la plus humble en ce monde est une crèche, la plus humble de toutes, un berceau. Le plus Haut est mis dans la crèche. Alors, que faudrait-il faire? Croire qu’il faut aussi que nous dormions dans une crèche, que nous devenionscomme le Christ ?

Certains croient à de telles absurdités. Ils pensent que, s’ils ont tout l’argent qu’il faut, ils pourront boire et faire toutes sortes de choses, voyez-vous. Un jour, J’ai rencontré un homme, complètement ivre, couché à la porte d’une église, qui répétait: « Je suis le Christ, je suis le Christ. « Il doit avoir eu cette idée que, parce qu’il est très humble, il est couché là. Ce genre de caricature ridicule de tout un symbole magnifique a cours partout.

Donc, l’arrogant et l’égoïste pourraient dire : « Pourquoi, s’Il était le Roi, pourquoi est-Il né dans une crèche ? Pourquoi a-t-Il été mis dans la crèche ? »Tout le monde aura un avis personnel. Il y a même en Inde des gens stupides, dénués de sagesse, qui disent qu’Il doit avoir eu beaucoup de mauvais karmas pour être né de cette façon-là. Parce que, selon eux, les karmas vous donnent plus d’argent. Cela signifie que les Dieux ne sont pas ainsi, ne sont pas inintelligents. Si vous avez de bons karmas, vous devenez des hommes de Dieu, vous devenez des chercheurs. Vous obtenez les bénédictions de Dieu par vos bons karmas. Vous devenez des personnes religieuses, pas des personnes fortunées qui peuvent aller dans les pubs et gaspiller leurs vies. C’est l’idée qu’ils ont : qu’en ayant de bons karmas, vous devenez riches et devenez encore pire pour la vie suivante. Certaines personnes peuvent croire ça. Mais Lui n’a jamais eu de karmas. Il était un Akarma Lui-même. Alors, pas question de Son châtiment et tout cela parce que c’est juste un drame, mais c’est très symbolique.

Maintenant, voyez, un petit enfant mis dans la crèche, sans confort. Peut-il y avoir du confort dans une crèche ? Pensez donc à cela. Toutes les nations chrétiennes veulent avoir leur confort. N’est-ce pas ce que nous cherchons ? Ce à quoi nous pensons, c’est au confort, ça doit être confortable. Les Chrétiens ne devraient jamais rechercher le confort, c’est l’un des messages de la naissance du Christ. S’ils cherchent le confort, alors ils sont loin du Christ. Parce qu’Il est né dans une étable. Aucun confort ne Lui a été fourni. Mais cela ne signifie pas que vous deviez adopter une sorte d’habitation bizarre, ça ne veut pas non plus dire cela, ce que Je veux dire, c’est l’inverse de cela, vous voyez.

L’imiter n’est pas la solution. Ce n’est pas en Le copiant que vous deviendrez le Christ, mais en faisant vôtres Ses qualités à l’intérieur de vous.

J’ai connu des gens qui vivent dans une porcherie, mais une fois qu’ils arrivent à une vie meilleure, ils veulent tout le reste. Il s’agit donc de s’imprégner des qualités d’ humilité et d’ajustement. L’humilité et l’ajustement, où que vous soyez, à tout moment. Plus particulièrement en ce qui concerne le temps. Si quelqu’un doit venir à dix heures et s’il doit faire un travail, s’il est retardé de cinq minutes, il commence à s’en prendre à la terre entière, qu’il est condamné, qu’il ne peut tout simplement pas le supporter, qu’il ne peut pas supporter d’attendre cinq minutes. Et s’il doit attendre dix minutes, il s’en va au pub, fini, il ne peut se calmer à moins qu’il n’ait pris une boisson. C’est la situation où peut se mettre un esprit humain volcanique.

Donc, la paix doit venir. Comment ? Si vous recherchez le confort,vous allez devenir des gros fainéants. Vous vivrez en dormant, vous serez des mangeurs de lotus, mais si vous ne recherchez pas le confort, alors la paix viendra. Parce que, pour notre propre confort, pour le confort égoïste de notre corps, nous torturons tous les autres. L’autre jour, Je disais que c’est seulement dans les pays occidentaux que cela existait, pas en Inde. A supposer que quelqu’un dorme encore jusqu’à midi, vous ne pourrez pas réveiller cette personne, c’est un acte irreligieux, Je veux dire qu’en Inde, quiconque dort après six heuresse sentira honteux d’avoir dormi tout ce temps, il se confondra en excuses toute la journée et il dira : »Oh, mon Dieu, je suis désolé d’avoir dormi. »C’est considéré comme un péché de dormir plus tard que six heures du matin. Je veux dire qu’aucun pays n’est comme ça.

Donc, le confort n’a pas de fin. Il n’y a pas de fin à cela. Le confort rampe sur vous, qu’est-ce que le confort ? Voyons, c’est très simple. Dans la vie symbolique du Christ,la signification profonde est la suivante : le confort n’est rien quela matière ayant pris le pouvoir sur l’Esprit. Voyez-vous ce point ? Si vous êtes assis sur une chaise, vous ne pouvez pas être assis sur le sol. Si vous êtes assis sur un canapé, vous ne pouvez pas être assis sur une chaise. Si vous êtes assis sur du velours, vous ne pouvez pas être assissur une chose ordinaire. C’est la matière qui dominetoujours l’Esprit. Il était l’Esprit, quelle importance pour Lui que ce soit de la paille ou autre chose?

C’est insurmontable, rien de ces choses matérielles ne peut déranger l’Esprit, sinon c’est la matière qui prendra le dessus. C’est la chose que l’on doit comprendre : Il était l’Esprit et si vous devez devenir l’Esprit, essayez tout d’abord d’abandonner votre confort, malmenez un petit peu vos corps. Je suis désolée de dire cela un jour de Noël, parce qu’Il a lui aussi été malmené de cette façon. Par exemple, le jour où Il est né, pour une mère,mettre son enfant dans une crèche qui était une mangeoire, c’est trop de sacrifice. Vous voulez tout faire pour vos enfants, vous voyez, les habiller correctement, faire ceci, faire cela. L’enfant devait être mis dans la crèche,Il a été mis dans la crèche juste pour que vous appreniez que le confort s’installe sournoisement sur l’Esprit. Nous recherchons toujours le confort. Cela est un message pour nous tous. Si vous recherchez la salle de bains, votre chambre : »Je dois avoir une salle de bains attenante.. »Encore le confort ! »Qu’en est-il de ma femme, où va-t-elle dormir ? »Elle va dormir comme les autres. Et vous, vous dormirez comme dorment les autres. Personne ne va mourir, vous pouvez être sûr de ça, Je peux vous l’assurer.

Sahaja Yoga est une chose très difficile de ce côté-là, voyez-vous. Très peu de gens meurent une fois qu’ils viennent à SahajaYoga. Certains d’entre eux pourraient. Mais ils ne le font pas, ils continuent, ils continuent à donner la réalisation, ils continuent à tout faire, ils continuent encore. Ils échappent à tout, aux accidents, ils échappent à tous les problèmes et ils continuent.

Sahaja Yoga est une chose très difficile de ce côté-là, voyez-vous. Très peu de gens meurent une fois qu’ils viennent à SahajaYoga. Certains d’entre eux pourraient. Mais ils ne le font pas, ils continuent, ils continuent à donner la réalisation, ils continuent à tout faire, ils continuent encore. Ils échappent à tout, aux accidents, ils échappent à tous les problèmes et ils continuent.

Mais c’est un moment très court qui doit être utilisé. C’est une chose très, très concrète, dont Je voulais vous parler aujourd’hui. C’est agréable de parler de la naissance du Christ. Réjouissez-vous! Chantez des chansons, créez une atmosphère joyeuse comme cela.

Mais vraiment, Je vous le dis, c’est une chose très symbolique pour nous tous de savoir qu’Il dormait dans une mangeoire. Et l’autre symbole c’est : que Lui avons-nous offert ? Qu’est-ce que ce monde Lui a offert à l’époque ? L’autre symbole, c’est qu’ils lui ont offert une crèche. Allons-nous faire la même chose à notre Mère ? C’est une chose que l’on doit savoir. Après tout, la crèche, c’est bien. Aucune négativité, pas deNabhi gauche, de Nabhi droit, rien. Elle n’a pas tous ces problèmes. Il n’y a pas d’épines, il n’y a pas d’Agnya, rien qui vous dévore le ventre, qui vous fait dire tout d’un coup: « Oh ! mon Dieu, non !je ne veux pas voir çà!  » Donc, vous êtes les chardons dans cette crèche qui doivent être tendres pour offrir un confort au Christ.

Vous devez devenir tellement tendre et doux, tellement propre et pur, car un nouveau-né va être mis dans la crèche. Vous êtes les kushas, Il est le chardon. Et pour un yogi, le kushasana est le seul à s’asseoir sur le Kusha.Il était donc yogi, Il est donc venu sur le Kusha, mais maintenant, qu’en est-il de vous ? L’accueillez-vous dans la crèche, c’est la crèche. La Mère prépare la crèche pour que l’enfant se sente très heureux et réconforté. Les chardons : intransigeance, obstination, dureté, laideur – tout cela doit être détruit. C’est très symbolique, Je dois dire que sa naissance est très symbolique. Pourquoi, pourquoi, devrait-on penser : pourquoi est-Il né de cette façon ? Les gens pourraient donner toutes sortes d’interprétations, mais Je sais pourquoi, parce que Je l’ai fait. J’essaie de vous attendrir, J’essaie de vous modeler, parfois Je dois être sévère avec vous, parfois Je dois être en colère contre vous, parfois Je dois vous gronder. En ce moment, par exemple, certains parmi vous sont tellement attaqués sur le Vide que J’ai des spasmes à l’estomac. Pas de problème pour Moi parce que Je suis censée être cela, J’ai tant de chance d’avoir à affronter tout cela.

Qu’en est-il du Christ à l’intérieur de vous ? Vous ne serez pas heureux avec vous-même, avec votre être, avec votre Esprit, tant que vous n’aurez pas créé une mangeoire de chardons très doux. Vous, vous-même, vous n’allez pas en profiter. Vous pensez qu’en justifiant votre ego, qu’en justifiant votre arrogance, qu’en justifiant tout ce que vous vous faites les uns aux autres, …..phrase pas finie …

Certaines personnes sont occupées à faire de l’argent dans le cadre de Sahaja Yoga, certaines personnes sont occupées à tromper les autres, certaines disent des mensonges, certaines créent des problèmes, certains battent leurs femmes et certaines femmes provoquent leurs maris, qu’est-ce que tout cela veut dire ? Nous créons une belle crèche pour le Christ. Pour créer la paix sur terre, nous devons être paisibles. Pour être paisible, on doit être humble, c’est le message du Christ : humble. Si vous devenez humble, la paix viendra. Humble est un bon mot, Je ne sais pas si on a expliqué ce que cela veut dire. Etre humble ne signifie pas rechercher votre propre confort mais le confort des autres. Quand les autres passent avant vous, c’est cela l’humilité. Ce n’est pas : « Merci beaucoup ! » Vous tuez quelqu’un et puis vous dites à la personne morte:« Je suis désolé, je vous ai tué » c’est tout. En langue anglaise, une fois que vous avez dit :« Je suis désolé » c’est fini,vous êtes quitte. « Oui, je sais ! ». L’autre expression est « je sais ».

« Pourquoi avez-vous fait cela ?« Je sais » et vous êtes quitte. S’il sait, alors tout va bien. Alors, il n’y a pas de punition. Vous ne savez pas, vous êtes tous l’Esprit, si beaux ; vous devez être façonnés. D’accord, c’est Mon travail. Vous devez être purifiés, c’est Mon travail, l’éveil de la kundalini c’est Mon travail, d’accord mais le maintenir c’est le vôtre.Parfois, au contraire, J’ai l’impression que parce que Je fais tout cela, la façon dont vous le maintenez est pauvre, très, très pauvre. C’est comme en Inde, Je vois certaines personnes essayer de nous aider en nous donnant de l’argent, vous voyez. Nous n’avons pas gagné d’argent nous-mêmes, quelqu’un a fait don de l’argent avec lequel des puits ont été construits. Tous ont été détériorés et détruits. C’était un cadeau mais personne n’a voulu s’en occuper. La nature humaine est ainsi faite.Si vous ne travaillez pas dur pour vous maintenir,et laissez simplement Mère s’en occuper: « Oh, Elle va nous guérir. Continuons à faire ce que nous voulons. Elle est venue après tout. Elle va s’occuper de nous, nous resterons à l’arrière ». C’est pourquoi Ma présence peut être parfois, d’une certaine façon, plutôt infructueuse. Ma présence en Angleterre est bonne jusqu’à un certain point, et ensuite, ce ne devrait pas être le cas pendant un certain temps.

Je vous aime beaucoup,vous savez, beaucoup. [I.. Del] L’Angleterre est Mon cœur, il faut être ici. Par pur désir, Je voulais célébrer avec vous ce Noël et le Nouvel An. Mais Je dois vous faire comprendre que vous devez travailler de plus en plus dur pour vous garder propre, vous débarrasser de vos problèmes. Grandissez, ne dites pas:« Oui, c’est comme ça, Mère ». Vous me rapportez tout le temps :« Mère, j’ai encore un problème. Voilà ce qui se passe maintenant » comme s’il y avait de quoi se vanter !« Je vais aller mieux, je dois aller mieux. Maintenant, Mère est partie, je le Lui montrerai la prochaine fois. »

Une fois, lorsque J’étais à Bombay, Raulbai n’est pas venue me voir pendant sept jours. Quand elle est venue à Bombay, elle est arrivée pour Me voir. Alors, Je leur ai demandé : « Qu’est-ce qu’il y a, est-ce qu’elle va bien ? Est-elle bien ? Alors, pourquoi n’est-elle pas venue Me voir ? »pensai-Je « Quel est le problème?  »

Après sept jours, elle est venue Me voir, elle M’a dit :« Mère, je suis désolée, je ne suis pas venue Vous voir parce que cette fois, j’ai eu un problème. Je voulais me purifier avant de me montrer à Vous. »

Se nettoyer doit donc être fait. L’entretien est à faire. Monter la kundalini. La collectivité, la collectivité, veillez les uns sur les autres,il faut soutenir les Sahaja yogis seulement,pas les autres. Les étrangers, ils sont étrangers. Ils ne sont pas nous, nous sommes des Sahaja yogis et ceux qui tentent d’aider les autres ne sont plus des Sahaja yogis. Ils sortent de Sahaja Yoga, c’est mieux pour nous. Quoi que nous soyons, nous sommes entre nous. Les étrangers sont des étrangers. Nous devons nous aimer les uns les autres. Nous devons nous respecter les uns les autres comme des saints. Personne n’a à dire de choses dures aux uns et aux autres. Non, soyez gentils, aimants, affectueux, tenez vos langues. Soyez humble. L’humilité, l’humilité est la seule chose qui compte. Ecrivez-le en grandes lettres, « Etre humble, Etre humble, Etre humble. » Et quand vous deviendrez humble, une telle paix règnera, et vous vous sentirez si bien. Être humble, il n’y a rien de mal à ça.

Le Christ est allé jusqu’à dire que si quelqu’un vous frappe sur cette joue,tendez l’autre. Soyez humble. Avec les Romains, il n’y avait pas d’autre issue, il n’y avait pas d’autre issue. Aussi a-t-Il prêché l’humilité. Il a tout le temps prêché l’humilité. Vous, soyez humbles les uns avec les autres, c’est tout. Vous n’avez pas besoin d’être humbles avec les autres, parce que personne ne peut aujourd’hui torturer les saints, c’est fini, cette situation est terminée. Mais vous, soyez humbles les uns avec les autres, humbles en ce qui concerne vos besoins dans la vie. Cela ne signifie pas que vous deviez devenir des gens … ah, comme des gens au… au caractère bizarre, vous voyez, ça ne veut pas dire ça. Vous devriez vous comporter comme il faut, comme le Christ quand Il est né. Mais vous devriez être humble. Essayez de façonner vos corps, de les rendre plus légers dans le sens où vous pouvez vous asseoir n’importe où, vous pouvez vous déplacer n’importe où, vous pouvez vous allonger partout, vous êtes tous des personnes jeunes, adaptez-vous.

Si quelqu’un dispose d’une chambre, vous devriez dire : « Très bien, ça n’a pas d’importance, je peux vivre dans le couloir, ne vous inquiétez pas. » Mais, ils seront les premiers à bondir, J’ai vu cela, dans la chambre qui a la salle de bain attenante. Combien d’entre vous ont des chambres avec salle de bains attenante, voyons ? Levez les mains, ceux qui vivent dans l’ashram. Il vaut mieux y renoncer. Il vaut mieux y renoncer. Voyons maintenant ? Renoncez, c’est mieux. Tous, renoncez à vos chambres et séjournez dans des chambres qui sont communes. Maintenant, c’est bien de ne pas partager si vous êtes mari et femme, mais vous n’avez pas besoin de demander de salle de bain attenante.

On doit renoncer au confort pour les autres, ce n’est pas pour soi. Vous devriez faire en sorte que les autres soient à l’aise, pas vous-même. Parfois, Je suis surprise de voir comment les êtres humains laissent les autres manger n’importe quoi. La façon dont ils sont égocentriques, c’est quelque chose de surprenant. Mais après Sahaj Yoga, vous changez.

Vous aimez donner du confort aux autres, dire des mots réconfortants aux autres, des choses douces aux autres, vous appréciez cela. Le Christ a eu la crèche comme berceau et Il est venu pour vous consoler, pour vous donner la paix et Il est venu comme un sauveur, pouvez-vous imaginer le contraste ? Vous êtes les sauveurs de l’univers tout entier maintenant, comme Il était le Sauveur. Mais vous ne pouvez pas être égoïstes, vous ne pouvez pas être dans le confort, vous devez être comme le Christ, Il vivait là où Il avait envie, Il vivait dans la forêt, Il vivait n’importe où. Travaillant simplement durement pour les gens, n’ayant même pas de nourriture quelquefois. Il a vécu dans toutes les circonstances, dans toutes les conditions, Il n’a jamais réclamé le confort, rien. Il était menuisier, Il n’a même jamais utilisé de gants. Ici, vous devez avoir des gants. Vous devez avoir des chaussettes, vous devez avoir des chaussures, vous devez être rasé et tout cela, Il ne s’est même jamais rasé, cela ne signifie pas que vous devez laisser pousser votre barbe, mais Il était une personne très propre. Il a vécu avec le minimum du minimum, c’est ce que l’on doit faire, réduire.

Vous savez, J’ai tout ce dont on peut désirer, mais Je peux vivre avec le minimum du minimum, Je peux vivre avec deux saris et parfois avec un seul. Vous devriez être capable de vivre avec le minimum du minimum, c’est bien de cela qu’il s’agit. Et c’est ce qu’on a à apprendre de Sa vie, c’est que nous sommes les sauveurs aujourd’hui et le Sauveur a vécu comme une personne humble, avec un comportement très supérieur, très digne. Il ne se comportait pas comme un mendiant qui va : »Hé, hé, hé ! »comme ça. Vous êtes comme certains d’entre eux, comme ça aussi, quand vous parlez comme cela, quand vous vous déplacez ainsi [Shri Mataji fait un geste de mendicité]. Ce n’est pas la façon de vous déplacer avec dignité, avec votre magnificence, avec votre gravité. En fait, ceux qui sont vraiment grands, ceux qui sont de vrais empereurs, n’ont pas besoin de quoi que ce soit. Hah ! Qu’est-ce qui peut les dominer, dites-Moi ?.Si vous êtes l’empereurde ce monde, si vous savez que vous êtes la reine de ce monde, qu’est-ce qui est plus important ? Quel confort peut vous dominer ? Quelle chose matérielle peut charmer une telle personne ? Parce que cette personne est au-dessus de ça.

C’est badshah, c’est le roi, c’est le vrai signe d’un roi, le roi du ciel, pas de l’Angleterre, ou de n’importe où, mais du ciel. Et c’est ce que vous êtes. Vous êtes les citoyens de ce Royaume. Pour vous, ces choses doivent être absolument inutiles.

C’est la beauté de la matière qui doit être considérée, pas le fait de la posséder.La beauté est le confort, pas ce que vous ressentez dans le corps comme quand vous avez des choses confortables. La beauté est si réconfortante, les gens ne savent pas combien la beauté est réconfortante. Et Je suis sûre que pendant que vous célébrez Sa naissance aujourd’hui, nous Le glorifions en acceptant une sorte d’Esprit martyre, un Esprit auquel vous vous consacrez, dans lequel vous ne réclamez rien mais vous donnez. Vous ne demandez rien mais vous donnez. Aujourd’hui par exemple, J’ai encore reçu cette lettre de gens qui disent en suppliant : « S’il Vous plaît, je veux un emploi. Pouvez-Vous m’aider ? ». Toutes sortes de choses comme ça. Ca peut être n’importe quel genre d’absurdités [Shri Mataji rit]. Bien sûr, Je veux dire, on peut avoir tout ce genre de chose, mais demandez une chose qui soit l’Esprit, et quand vous demandez cela, ce qui est le plus élevé de tout, alors vous ne voulez rien d’autre, le plaisir est complet.

Donc, fêter Son anniversaire et s’en réjouir c’est se réjouir de nos capacités. Si vous êtes compétent, vous n’allez pas soupirer après vos incompétences, n’est-ce pas ? Si vous êtes accomplis, si vous êtes comblés, si vous êtes satisfaits, vous n’allez pas soupirer, n’est-ce pas ? Alors profitez de vos capacités, de votre sentiment d’accomplissement, de votre plénitude et de votre complète satisfaction, réjouissez-vous de cela. Finalement, toutes ces choses conduisent à une sorte de satisfaction, bien sûr ;Je ne sais pas si vous tirez satisfaction de cela mais la vraie satisfaction qui est en vous, c’est l’Esprit, vous appréciez cela. C’est pour vous-même et pour les autres.Vous êtes un réconfort pour les autres. On ne verra donc pas quelqu’un qui, vous ayant parlé, viendra se plaindre à moi : « Mère, il m’a mordu. J’ai rencontré un autre scorpion, il m’a mordu. J’ai touché quelqu’un et il m’a frappé. »

Le réconfort, vous êtes une source de réconfort pour les autres, croyez-Moi,vous l’êtes. Le réconfort. Donc, ceux qui réconfortent les autres ne se soucient pas de leur confort, les bergers, des gens simples. Dans ce froid, imaginez, ils étaient dehors et ils ont eu la vision de l’ange. Il ne peut être vu que par des gens qui sont humbles, qui mènent une vie humble. Il leur est apparu et l’autre était la vision des sages.

Donc, seules les personnes humbles et les personnes sages, la sagesse – le bon sens et la sagesse. Ceux qui ne sont pas sages ne peuvent jamais Me comprendre, ne peuvent jamais Me comprendre. Ceux qui sont intelligents – et les intellectuels ne sont pas des gens sages du tout, ils sont stupides. Vous savez que ce sont des gens stupides. La sagesse. Ainsi, les rois mages et le berger sont un autre grand symbolisme. Ceux qui comprendront Sahaja Yoga, des gens simples. Les bergers etlesautres sont les sages. Seul le sage peut comprendre l’étoile. Un si grand nombre a dû voir l’étoile. Les sages de l’Orient. C’est vrai. Les gens de l’Est sont beaucoup plus sages que les autres personnes, aucun doute à ce sujet. Mais pourquoi ? Voyons pourquoi ils sont plus sages. Les Orientaux sont plus sages, jusqu’à un certain point.

Dans votre corps, il y a l’est et l’ouest, si vous voyez. L’est est le côté gauche et l’ouest, le côté droit. Les orientaux sont le côté gauche, plus proche du cœur. Mais pas ceux qui sont le plus à l’est, les Japonais, des gens horribles, horribles Japonais, puis les … tous ces gens qui vous vendent ces drogues et tout ça, ce sont les pires de tous. Mais ceux qui savent et sont du côté gauche, la combinaison de la connaissance et de l’amour, de la connaissance et de la compassion. S’il n’y a pas d’amour, s’il n’y a pas de compassion, vous ne pouvez simplement pas parler à cette personne. Il est comme un bâton, Quelles vibrations puis-Je vous donner dans un morceau de bois sec ? Dites-Moi.

Un bâton sec, un simple bâton sec, vous voyez. Quelles vibrations puis-Je donner à un bâton sec ? Il devrait y avoir une sorte de verdure en lui, n’est-ce pas, un petit peu, au moins ? S’il y a beaucoup d’eau aussi, il est abîmé, il peut être pourri, mais si c’est un simple bâton sec, vous savez ce que Je veux dire, comment sont les bâtons secs, alors comment pouvez-vous donner des vibrations à une telle personne ? Vous ne pouvez pas.

Vous ne pouvez pas élever une telle personne. Donc, la première chose, c’est l’amour et la sagesse vient de l’amour. La sagesse ne vient pas de l’intelligence, elle vient de l’amour. Quand vous aimez quelqu’un, vous obtenez la lumière de la sagesse. En pensant, vous ne pouvez jamais devenir sage, vous pouvez devenir stupide, complètement stupide, mais en aimant, vous pouvez devenir très sage. Quand Je vois des Sahaja Yogis dire tout à coup quelque chose d’extrêmement sage, quelque chose de grand, dire soudain quelque chose de si doux et si gentil que çà s’attrape. Ça y est ! (Shri Mataji claque Ses doigts). Le cœur est ouvert, le parfum de la sagesse vient du cœur et c’est symbolique, que trois d’entre eux soient venus, et qui étaient-ils ? Brahma, Vishnou, Mahesha. Ils sont venus voir le Christ – Brahma, Vishnou, Mahesha. Voyez les vibrations.

Car eux seuls peuvent reconnaître, pas les gens ordinaires. Les Romains ? Non. Eux sont venus. Donc, nous devons être humbles et nous devons être sages. La sagesse est tel un diamant, il a tellement de facettes que Je ne peux pas vous le décrire dans ce court laps de temps. Un jour, Je vous parlerai de la sagesse. Mais c’est d’un tel sens commun, si doux, si beau : savoir quoi dire au bon moment, savoir comment changer de sujet, quand affirmer davantage, quand gérer une situation d’une manière forte, comment être un gentleman et comment être rude, grossier, crier sur les gens ou être tranquille,humble et doux. Tout cela implique un tel jugement, vous voyez, c’est tout ce qu’est la sagesse, c’est le centre de gravité, et de réaliser que vous devez renoncer à votre comportement extrême. L’obstination est la première chose qui devrait être abandonnée si l’on veut la sagesse, l’obstination.

Avoir un fils comme le Christ est une telle bénédiction ! Vous vous sentez si confiant, vous ressentez l’adhara, C’est un soutien complet, aucun problème d’aucune sorte. Avoir un fils comme Lui, complètement obéissant, obéissant et humble à cent pour cent et qui vous comprend totalement. Aucun problème. Vous êtes tous Mes fils aussi, et faits d’après lui, sur le même modèle que J’ai fait le Christ. Je suis fière de vous, Mes enfants. Comprenez cela, vous avez un exemple déjà créé pour vous.

Le Christ est devant vous. Voyez un peu le soutien qu’il était. Je n’ai jamais eu aucune plainte d’aucune sorte, pas de perturbations. Il n’était jamais contrarié, pas question, Il ne M’aurait jamais dit : « Je suis troublé » jamais. Ce mot n’existe pas dans le dictionnaire du sage. Vous n’êtes jamais… comment pouvez-vous être contrariés, quand vous êtes fixés une fois pour toutes ? Ces mots doivent sortir du dictionnaire des nombreux Sahaja yogis qui l’utilisent, le mot « problèmes » et le mot « troubles ». Vous réglez le problème, vous donnez des solutions. Pas de problèmes, seulement des solutions.

C’est l’attitude qu’un fils devrait avoir envers sa mère, qu’elle puisse compter sur lui, de façon absolue, sans aucun problème, rien. Je veux dire que si vous avez un fils tel que le Christ, y a-t-il matière à vous soucier de ceci ou de cela? Même le seul mot qu’Il ait dit : « Contemplez La Mère ! » est un mantra. C’est le plus grand mantra que J’utilise. Lorsque votre attention est ici et là, Je dis juste ce mantra pour vous, c’est comme un ordre. Et Il était si humble, si humble ! « Contemplez ! » Contempler ne veut pas dire regarder, non, c’est une façon très humble de s’adresser à vous. « Contemplez ! C’est quelque chose de majesteux, quelque chose de grand. « Contemplez, acceptez, comprenez ». C’était une telle compréhension mutuelle de soutien et d’amour qui devait exister entre nous. Pas de secret, pas de formalités, pas d’exclusivité. Aucune exclusivité, tous les plaisirs doivent être partagés. Maintenant, pour changer, laissez de côté toutes vos idées de plaisirs séparés.

Vacances, c’est quand vous êtes en compagnie de votre … Plus de vacances, Sahaj yogis. Toutes ces choses doivent être abandonnées. Tout cela est contraire au comportement du Christ. Il n’a jamais eu un jour de vacances. Jamais. Aujourd’hui est un jour de vacances. Vacance vient du mot jour saint. Chaque jour, chaque minute, passés dans la compagnie du Christ, c’est un jour saint. Ils ont donc dû déprécier cela, le Christ à l’Esprit et l’Esprit aux esprits et les esprits à d’autres choses. J’en suis sûre, Je veux dire que c’est de cette façon que sont les êtres humains très nombreux à dériver aux bons endroits,vous voyez, et à sauter directement dans les fossés.

Ils ont donc dû le faire si doucement, si admirablement. C’est ce qu’est la sagesse, la sagesse, tout le temps, la sagesse. L’homme sage n’est jamais rusé, jamais tranchant. C’est quelque chose que Je ne peux pas décrire non plus. Et qui est le plus sage de tous ? C’est Shri Ganesha. Qui est l’incarnation de la sagesse. Demandez-Lui la sagesse. Il vous donne la sagesse pour tout, demandez-Lui la sagesse.

Aujourd’hui, Je pense simplement à tous les Noëls que J’ai dû passer, où Je n’ai jamais autant parlé du Christ, avec cette intimité. Une telle relation, une relation si proche et si lointaine, parce qu’Il savait qui J’étais. Ce respect, cet égard, cette humilité, sont difficiles à trouver chez n’importe quel disciple, même chez un disciple. Avec votre propre fils, c’est si proche, mais il vous comprend totalement. Cette unité doit être développée. Peu à peu, nous allons tous la développer, Je sais, mais c’est une époque où tout va vite et nous devons accélérer un peu plus dans la bonne direction.

Alors maintenant, comme vous l’avez souhaité, nous avons un Noël blanc à l’extérieur et comme vous l’avez désiré : « Lave-Moi et je serai plus blanc que neige »,vous êtes exaucés. Pensez à toutes les belles choses que nous avons faites ensemble et que nous allons faire ensemble plus tard. Voilà comment résoudre votre problème passé et futur. Et le Christ est venu sur cette terre pour déployer votre présent. Ainsi, le Christ, Qui est le Christ présent, aujourd’hui, Qui est né en vous, on doit en prendre soin, ce n’est pas le Christ de la Bible, mais le Christ de votre cœur, qui est né en vous et dont vous devez prendre soin.

La Bible est si symbolique que cela va prendre des années et des années pour que les gens la comprennent, c’est trop symbolique pour vous. Mais,au moins, vous pouvez la comprendre, mais les autres êtres humains ne peuvent pas comprendre. C’est donc seulement à travers votre propre Esprit que vous comprendrez qui est le Christ né en vous, dont vous devez prendre soin. Mettez-le dans un cœur très doux. Si vous avez des chardons, Il est un être collectif, si vous affectez la collectivité, alors Il est affecté. Prenez soin de Lui.

Ils disent que Joyeux Noël est le plaisir de la joie. De la paix vient la joie, la lumière de la joie, le bonheur.Je souhaite la paix au monde entier. Que toutes les nations comprennent qu’elles doivent renoncer à toutes les luttes, à toutes les fausses batailles pour l’argent et le pouvoir, à toutes les idées fausses qui sont différentes les unes des autres, venir sous la bannière de Sahaja Yoga et entrer dans le Royaume de Dieu où ils sont invités avec tout le respect et l’amour.

Je souhaite la paix à chacun d’entre eux, à tous les pays, tous les êtres humains, dans leurs familles, dans leurs cœurs, avec leurs enfants. Qu’en eux tous il y ait la paix. Que leurs cœurs émettent la paix, que leurs langues parlent avec paix, que leurs yeux ne voient rien que la paix. Tout cela doit changer, d’énormes changements doivent avoir lieu, l’univers tout entier doit prendre une tournure différente, tout ce qui est haine, odieux, laid, doit disparaître, et la paix doit prévaloir, qui n’est pas la paix de la mort, mais la paix de la vie qui doit venir du sage. Je vous bénis tous d’être les canaux de cette paix, d’être les beaux canaux de cette paix, d’être les glorieux canaux de cette paix, d’être les grands enfants de votre Mère qui est si fière de vous.

Que Dieu vous bénisse.

Il y a un mantra pour la Déesse. Yah Devi sarva bhuteshu, shanti rupena samstitah. A la Déesse Qui réside en tant que paix en tous les êtres. Donc, vous devez rechercher la paix qui est votre Mère. Nous disons tous ce mantra. Gavin, dites-le : Ya Devi sarva bhuteshu shanti rupena samstitah, namastasai, namastasai, namastasai, namo Namaha. Dites-le une fois et alors, ils devraient le dire trois fois. C’est une prière.

[LES YOGIS DISENT LE MANTRA TROIS FOIS]. [SHRI MATAJI FAIT NAMASTE AVEC SES MAINS].

Et puis un autre est kshama rupena samstitah. C’est le mantra parce que la paix ne peut venir que par l’humilité et le pardon, kshama. C’est pourquoi le Christ est kshama. Vous dites cela pour le Christ.

[LES YOGIS DISENT CE MANTRA TROIS FOIS].

[SHRI MATAJI MET SON DOIGT DROIT DE L’AGNYA SUR SON BINDI]

Malgré cela, les Agnyas ont des problèmes. Maintenant pouvez-vous les enlever de vos Agnya ? Ceux qui se sentent mal, s’il vous plaît,abandonnez vos Agnyas maintenant. Pouvez-vous mettre votre doigt ici pour l’ Agnya?

[SHRI MATAJI MONTRE SON BINDI].

Ici. C’est bon pour les Juifs.

[UN YOGI MET LE DOIGT DE L’AGNYA SUR L’ AGNYA DE SHRI MATAJI ET ELLE TIENT LE DOIGT UN PEU PLUS LONGTEMPS].

Hmm .. C’est mieux? Alors maintenant, tout cela est trop pour Noël. Tout au plus,vous pouvez laver Mes mains et ceci et cela. Chantons et vous pourrez commencer le puja [LA VOIX DE SHRI MATAJI S’ELOIGNE].

Maintenant, le puja est terminé, vous pouvez juste laver Mes mains.

[SHRI MATAJI ENLEVE SA MONTRE].

Tous ces cadeaux doivent être ouverts à proximité de l’arbre ou quelque chose, n’est-ce pas ? C’est l’arbre, l’Arbre de Vie, n’est-ce pas ? C’est celui qui donne tout, dispensateur de tous les cadeaux. C’est cet arbre de vie, c’est la Kundalini, si symbolique,vous voyez ? Si symbolique! L’œuf de Pâques, cet arbre de … Je veux dire que c’est tellement symbolique. Je souhaite que vos Kundalinis soient aussi belles que cet arbre. Donneur de tous les dons. Il est appelé Kalpa Adau, en sanskrit.

Très bien, alors, nous pouvons faire ce lavage.

YOGI : Tout en prenant de l’eau..

SHRI MATAJI : Avec les mains.

YOGI : Il amène juste l’eau

SHRI MATAJI : Y a t-il une serviette ? [SHRI MATAJI PREND LA SERVIETTE ET LA MET SUR SES GENOUX].

[LE PUJA CONTINUE].